Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

La puissance de la suissitude

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

La puissance de la suissitude

Messagepar webmaster le 29 Sep 2009, 08:04

Le dernier billet de Pascal Brandt qui va partir pour de nouvelles aventures horlogères :merci:

La puissance de la « suissitude », entre réactions hypocondriaques et infranchissables valeurs immatérielles
Image

Le billet horloger
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Publicité

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar laserman le 29 Sep 2009, 08:18

Merci pour ces nombreux articles passionnants remplis de bon sens!

Et bonne route :coucou:
Avatar de l’utilisateur
laserman
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 815

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar Madman le 29 Sep 2009, 09:16

Merci pour le passage, trop rapide. Les billets vont nous manquer... :coucou:
- No watches at home !
Avatar de l’utilisateur
Madman
VIP
VIP
 
Messages: 5223
Localisation: K-PAX

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar fabala le 29 Sep 2009, 11:11

Des articles toujours intéressants avec un style bien particulier, merci et bon vent
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14047
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar hl9000 le 29 Sep 2009, 13:53

Pascal Brandt a écrit:A produits comparables, la « suissitude » demeurera pour l’industrie horlogère helvétique un infranchissable rempart pour les industries horlogères tierces...

Est-ce à dire que cette même « suissitude » est la cause des difficultés, voire de l'abandon, de l'horlogerie française ? :grumble:
Je trouve que l'article exprime encore une fois très clairement (et avec The Brandt's touch :clin: ) cet aspect psychologique du marché des "belles" montres -- "...l’origine de la montre, avec toutes les valeurs immatérielles qualitatives qu’elle véhicule." -- qu'on peut effectivement résumer par la « suissitude ». Mais...
:horlogecoucou:
...n'est-ce pas un peu réducteur ?!
Le marché chinois n'est-il pas simplement en train de se fourvoyer en restant sur ces plates-bandes ? Que sera l'horlogerie chinoise une fois la technologie enfin vraiment maîtrisée et accompagnée des outils de fabrication adéquats, si elle s'éloigne de cette « suissitude » et empruntant son propre chemin, non plus fondé sur la tradition et le savoir-faire ancestral, mais sur le savoir-faire et l'inovation, mêlée de coûts divisés par 6 ou 10 ?
Ne devrait-on pas plutôt dire que "les arguments du péril horloger chinois relèvent d’un comportement hypocondriaque plutôt que du réalisme..." uniquement tant que l'horlogerie chinoise ne fera que copier l'horlogerie Suisse ?
Au rythme de la progression, les choses pourraient pourtant changer rapidement, il me semble, non ?
:sm6:
Pascal Brandt a écrit:Cet intérêt m’amène d’ailleurs aujourd’hui à me lancer dans une nouvelle aventure horlogère et à signer par conséquent ici un dernier billet. Mais croyez bien que je continuerai à me connecter à cette excellente source qu’est Horlogerie-Suisse.com afin de prendre le pouls de votre passion !

:cry: C'est pas chouette pour nous ça car ces billets étaient vraiment bien... Mais on espère tous que cette nouvelle aventure horlogère est une grande et bonne nouvelle pour toi, car c'est bien le seul réconfort qu'on y trouvera.
:merci: encore pour tous ces billets, et bonne chance Pascal, pour la suite :coucou:
Eric, t'as essayé de le retenir avec un abonnement d'un mois à WatchAround ? Ou avec une superbe montre 100% horlogère Robelin&Graef (modèle Steffi) ? Ou encore avec un calendrier Madman (en slip en Février, avec un Juvénia 1105 - viewtopic.php?f=2&t=9133, couché dans un FelixStowe en Avril ou encore étendu comme une nymphe sur la côte de Genève en Août...) ?
:sm33:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar webmaster le 29 Sep 2009, 14:44

JLC9000 a écrit:Mais on espère tous que cette nouvelle aventure horlogère est une grande et bonne nouvelle pour toi, car c'est bien le seul réconfort qu'on y trouvera.

C'est une très bonne nouvelle pour lui :D
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar magellan le 29 Sep 2009, 15:58

Ils ont leur points forts, les Chinois, mais il y manque la passion. Si on laisse tomber les Seagulls complètement - je me suis moi-même dit que je ne paye pas 3000€ pour une Seiko Springdrive (oui, c'est japonais) même si je la trouve très intéressante. Mais il y manque cette passion qui me fait payer bien plus pour une montre Suisse. Si nous ne nous reposons pas sur la suissitude et la passion, nous sommes sur le bon chemin. Puis on a toujours Nicolas qui nous réveillera :)

Il ne me reste que d'ajouter "bon vent" et beaucoup de passion pour le futur de ma part. Merci pour tes articles intéressantes. :coucou:

magellan
Avatar de l’utilisateur
magellan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2915
Localisation: Zurich

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar Ezekielchar le 30 Sep 2009, 19:32

Pour avoir vu la Credor, avec donc spring drive + un système pour augmenter la réserve de marche simple et ingénieuse + une répétition des heures (sonnant hyper lentement, mais c'était voulu) je peux vous dire que la passion y est! La déco n'avait rien à envier des mouvements suisses, elle était même mieux que certaines montres type patek ou omega. Et je ne pense pas qu'on s'embête à faire des finitions pareil sans passion, uniquement pour concurrencer le marché suisse. Je pense que derrière il y a beaucoup d'horloger japonais passionnés n'attendant que de montrer qu'eux aussi peuvent faire de la belle horlogerie.
Avatar de l’utilisateur
Ezekielchar
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 253
Localisation: Orbe

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar hl9000 le 30 Sep 2009, 19:47

Ezekielchar a écrit:Je pense que derrière, il y a beaucoup d'horlogers japonais passionnés n'attendant que de montrer qu'eux aussi peuvent faire de la belle horlogerie

Aaaahhhhhhh... j'suis pas le seul à penser comme ça, alors :P
Moi je dis que quand les chinois auront dépassé le stade technique et la réalisation horlogère, ils entreront dans une phase d'inovation, comme le font les japonais (avec cette Credo, par exemple, mais aussi avec les Spring Drive...) et feront des montres vraiment intéressantes avec des morceaux de passion dedans, mais aussi, des prix que seuls les Astrolon(s) pourront concurrencer... Les montres chinoises auront leurs spécificités.
Vous croyez pas ?!?
:horlogecoucou:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar Madman le 30 Sep 2009, 20:40

Les Chinois, sur les montres desquels nous jetons aujourd'hui un oeil dédaigneux, me font fortement penser à la mutation qui a affecté l'Angleterre horlogère au 19e siècle. Nous ne le voyons pas, car nous roulons le nez dans le guidon. Mais avec un peu de recul...

A cette époque (je résume et simplifie) l'Angleterre avait les meilleurs horlogers, et les montres britanniques étaient les meilleures du monde (comme la marine britannique du reste, le couple navigation / chronomètre étant très lié). Le standard de vie des Britanniques s'est vite accru à un niveau assez élevé, soutenu par la production horlogère à son sommet, qui couvrait ses coûts croissants en vendant cher ce que tout le monde convoitait.

Puis quelques esprits entrepreneurs ou rebelles se sont dit : si on allait produire en Suisse, plus particuièrement dans le Jura ? Là-bas, les gens ont une réputation d'opiniâtreté, les hivers sont longs et les paysans n'ont pas grand chose à faire. Le plus intéressant est que les salaires sont très inférieurs. Et on fabriqua les premières montres suisses, à un coût bien plus bas que leurs modèles anglais.

Bien sûr au début les Anglais, fiers de leur traditions horlogères - ne gagnaient-ils pas tous les concours de précision ? -, ronronnants dans leur confort, ne montrèrent que du mépris pour ces "sous-produits" fabriqués par des paysans incultes, qui ne connaissent rien du métier. Et l'on affirmati haut et fort que rien ne remplacera jamais la montre anglaise, forte de traditions et évocatrice d'émotions irremplaçables.

Mais, mais, mais... quelques générations plus tard, avec la formation adéquate et leur ténacité au travail les paysans sont devenus de très bons horlogers, et les produits made in Switzerland ont largement supplanté la production britannique...

... Ca ne vous dit toujours rien :?:
Dernière édition par Madman le 01 Oct 2009, 08:24, édité 1 fois.
- No watches at home !
Avatar de l’utilisateur
Madman
VIP
VIP
 
Messages: 5223
Localisation: K-PAX

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar Ezekielchar le 30 Sep 2009, 20:44

Mais avec le marketing d'aujourd'hui, jouant toujours à fond la carte du "swiss made", un tel scénario pourrait-il se reproduire?
Avatar de l’utilisateur
Ezekielchar
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 253
Localisation: Orbe

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar magellan le 30 Sep 2009, 21:44

Oui, tu as raison, madman, on ne se rend pas compte de cette évolution du passé. Mais je pense pas, que que ce passé est applicable 1:1. Ca me me ferait assez de plaisir de posseder une Seiko Spring Drive, mais elle ne me fera pas le même plaisir comme un tic-tac à vieille téchnologie.

J''ai un tableau Van Gogh et un Gaugin en cuisine - pas de photographie, une painture vraie. C'est chouette. 15€. Vous en voulez un? Pas de problème:
-http://www.book530.com/oilpaintingpage/Van-Gogh/Van-Gogh2.html
Je ne peux pas (et je ne veux pas) me permettre un vrai Van Gogh, mais j'aime ses paintures et je me contente avec ce "kitsch". Mais ya pas d'ésprit derrière. C'est chouette - terminé. Et je n'aurais pas payé 100€ pour mon Van Gogh.

Tu as peut-être raison Ezechielchar que le marketing du "Swiss Made" est tellement bien, que nous nous faisons tenter que par cet argument. Mais il y a quand même un certain ésprit derrière que je ne trouve pas chez la Seiko. Pourquoi est-ce qu' on achète un iPhone de Apple à prix assez elevée? Il y a des Nokia gratuites! Il y a même des iPhone-clones chinoises. Mais ce ne sont pas d' iPhones. (non, je ne possède pas de iPhone...)

...quelques reflextions incomplètes.

magellan
Avatar de l’utilisateur
magellan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2915
Localisation: Zurich

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar Ducat le 30 Sep 2009, 22:09

Bonsoir,

J'avais beaucoup de choses à dire et voila que JLC, Madman, Ezekielchar ont tout résumé... Avec pertinence; que serait en effet l'horlogerie suisse - particulierement le haut, voire le très haut de gamme, sans Monsieur Hayek, ou, dans un autre registre, Monsieur Daniels ? A ce propos on remarquera le lien entre l'entrepreneur clairvoyant, et l'inventeur autodidacte pour concrétiser, quasi démocratiquement, une des plus belles réalisations du 20eme siècle en matière d'échappement.

L'avenir n'est plus aux seuls décors sophistiqués de ponts, platines, réalisés numériquement ; ni à la suffisance accompagnant la démarche, mais bien aux idées, esthétiques, techniques dont ne sont pas dépourvus les asiatiques, pourvus en outre d'une main d'oeuvre pléthorique, et de traditions ancestrales - l'émail par exemple- dont on se demande bien pourquoi ils ne les mettent pas en oeuvre dés maintenant? ça risque de ne pas tarder....

Enfin, pourquoi parler d'hypocondrie, pour désigner une inquiètude largement justifiée, une prescience repectable et non pathologique ?
Avatar de l’utilisateur
Ducat
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 455
Localisation: Région genevoise

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar HENRY le 01 Oct 2009, 11:01

Bonjour,Ducat nous dit"l'entrepreneur clairvoyant, et l'inventeur autodidacte pour concrétiser, quasi démocratiquement, une des plus belles réalisations du 20eme siècle en matière d'échappement
L'échappement co-axial est-il le fruit d'une collaboration entre messieurs Hayek et Daniels? Je ne le pense pas.henry :?:
L'horlogerie a un avenir, à condition qu'elle innove.
Avatar de l’utilisateur
HENRY
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1339

Re: La puissance de la suissitude

Messagepar hl9000 le 01 Oct 2009, 12:53

HENRY a écrit:L'échappement co-axial est-il le fruit d'une collaboration entre messieurs Hayek et Daniels?

Oui, on comprend pas bien, mais...
M. Daniels a longtemps tenté de proposer son invention à de grandes maisons horlogères jusqu'à ce qu'Omega, du Swatch Group, se décide enfin... De plus, il est un des plus grands spécialistes de Breguet : d'où le lien :P
C'est ma suggestion !
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités

cron