Page 1 sur 2

Les montres françaises

MessagePosté: 30 Oct 2009, 10:50
par pollux
Bonjour,
il n'y a pas que les montres suisses qui garantissent une excellente qualité et sont de renommée. Je pense aux allemandes, russes et japonaise.
Mais les françaises dans tout çà, çà donne quoi ?
j'ai trouvé Yéma, Yonger et Bresson et Pequignet. Que valent ces marques là ? Y en a t'il d'autres ?
Après tout çà pourrait être sympa d'avoir une vraie montre Fabriqué en France !!

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 30 Oct 2009, 15:29
par tac
Une "vraie montre mécanique" fabriquée (et conçue...) en France, ça existe, chez FDMN.

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 30 Oct 2009, 16:20
par jlgian
BRM

un style propre, plutot course

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 30 Oct 2009, 17:08
par hl9000
ilan a écrit:Bell & Ross, F.P. Journe, Vianney Halter, Richard Mille

Heuuuuu... toutes des "Fabriquées en Suisse" !!

B.R.M. est une meilleure remarque puisque les montres B.R.M. ne sont pas estampillées "Swiss Made" et que la "manufacture" se revendique bien française... mais les mouvements viennent de chez ETA ou BnBConcept, me semble-t'il.

La Fabrication De Montres Normandes (FDMN) est le meilleur exemple. Pour le coup, il s'agit vraiment d'une manufacture française qui conçoit tout de A à Z.
Seul point noir possible : peut-être sont-ils installés en Suisse Normande ?
:? :lollollol:
Pequignet, surtout depuis que grâce à l'aide du gouvernement la marque s'est lancée dans la conception et réalisation de ses propres mouvements (viewtopic.php?f=1&t=9695#p84222), est aussi un beau représentant de l'horlogerie française.
Quant à Yéma, j'ai l'impression qu'eux-même ne savent plus vraiment où se situer :? C'est bien dommage : viewtopic.php?f=1&t=7797&hilit=yema

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 30 Oct 2009, 17:26
par pollux
Après lecture des réponses et l'après midi passée sur internet, les montres normandes sont bien 100% francaises mais bon il faudrait que je me sépare de ma voiture, de ma télé, de mon canapé....
BRM emboite de l'Eta mais le modèle v6 est plus abordable.
Je suis allé faire un tour sur le site de Pequignet ne sachant pas qu'il fabriquait leur propre mouvement. Je pensait qu'ils étaient basés à Besancon ; mais sur leur modèle présent sur leur site c'est marqué Swiss made. Alors du coup francais ou pas ?
Merci pour les réponses qui ont été apportées, çela m' a encore fait connaître un peu plus sur le monde horloger.

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 30 Oct 2009, 20:41
par hl9000
pollux a écrit:Pequignet ... du coup, francais ou pas ?

On peut supposer qu'en 2010, lorsqu'ils sortiront leur première montre avec leur propre mouvement, ils ne seront plus marqués "Swiss Made" malgré...
... :arrow: viewtopic.php?f=1&t=10658#p94226

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 01 Nov 2009, 09:00
par Richard Dang
Il y a Dodane Type 21 !!!

Image

Image

:grumble: [8] [8] :coucou:

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 01 Nov 2009, 09:10
par pollux
En voilà une bien jolie montre qui est dotée de toute une histoire. Vraiment intéressante :D

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 01 Nov 2009, 13:26
par Hippone
Effectivement c'est une très jolie montre merci Richard :clin:

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 01 Nov 2009, 14:25
par xexe
Moi aussi, j'aime bien cette dodane type 21. Et les pilotes d'ici bas, ils en pensent quoi ?
Apres etre alle consulter son histoire tres interessante d'ailleurs, je suis tombe sur ca:

"
Cette série limitée et personnalisée est assemblée dans le jura suisse dans le respect de traditions horlogères séculaires...
De puis sa création à la Rasse, près de Morteau dans le Haut Doubs en Franche Comté (à proximité de la Vallée de Joux, domaine de prédilection des fabrications horlogères suisses),...
1857 ...Alphonse Dodane, ainsi que son beau-père François-Xavier Joubert, eurent l’idée de créer une fabrique d’horlogerie et un atelier d’ébauches au fond des gorges du Doubs, à La Rasse, en bordure de la frontière suisse, afin d’utiliser la force hydraulique que leur offrait la rivière...
1905
Afin de tirer parti de l’électricité et du chemin de fer, la manufacture fut transférée à Morteau (Haut Doubs - France)...
1929
La troisième génération de Dodane s’installa à Besançon...
"
On dirait quand meme que l'histoire de cette manufacture francaise est etroitement liee a la suisse.

ps: younger & bresson sur vente privee mardi 3 octobre. j ai un collegue qui en achete une l annee derniere avec environ 40%. ce sont les modeles de la "collection d avant. avis aux amateurs...

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 02 Nov 2009, 12:14
par Shaden
xexe a écrit:
ps: younger & bresson sur vente privee mardi 3 octobre. j ai un collegue qui en achete une l annee derniere avec environ 40%. ce sont les modeles de la "collection d avant. avis aux amateurs...


J'ai vu ça aussi. Un ami hésite entre une Tissot et une de celles-ci sachant que pour 300 euros chez Y&B tu as une indication jour/nuit et une réserve de marche. J'en ai discuté avec mon horloger il me déconseille de prendre ces montres qui sont peu fiables. Les tourbillons quant à eux sont à 5 000 euros, c'est surtout ce prix-ci qui m'a choqué. J'ai donc orienté mon ami vers Tissot

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 02 Nov 2009, 13:36
par hl9000
Shaden a écrit:pour 300 euros chez Y&B tu as une indication jour/nuit

:arrow: viewtopic.php?f=1&t=9532#p82463

Shaden a écrit:montres qui sont peu fiables

:arrow: viewtopic.php?f=1&t=10914#p97044
Younger & Bresson pas bon Image

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 02 Nov 2009, 13:54
par xexe
Ok! 5/5
Mouvement chinois peu fiables et en plus assez chers...
Je raye cette marque de ma tete.
On parlait de quoi deja?

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 03 Nov 2009, 08:33
par Shaden
Ils vendent un tourbillon à 8500 euros au lieu de 20 000. J'avais jamais vu une aussi grande réduction, surtout qu'en général ce genre de choses sont plutôt péjoratives.
Pourquoi ne disent-ils pas que c'est du chinois?

Re: Les montres françaises

MessagePosté: 03 Nov 2009, 11:03
par pollux
Bonjour, c'est vrai que Y&B n'est pas la marque française révée....et c'est un doux euphémisme de le dire.
Mais bon, si le fait de revenir sur le devant de la scène peut leur permettre de proposer dans le futur de vraies montres françaises sans refaire leur pub tv des années 80 pourquoi pas.
J'ai eu connaissance de cette marque dans un article de l'Express avec le modèle Diderot (je ne parlerai donc pas de la tourbillon).
Après quelques recherches, j'ai cru comprendre que les pièces seraient fabriquées en Asie puis contrôlées et assemblées en France.
A vérifier.
C'est vrai aussi qu'il aurait été mieux de monter un Eta au moins là il n'y aurait aucun doute sur la fiabilité.