Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar webmaster le 25 Avr 2010, 10:08

Le renforcement des critères d’obtention du swiss made, voulu en 2007 par la FH –Fédération Horlogère Suisse, a du plomb dans l’aile? A moins qu’un lobby horloger ne se crée et ne parvienne à influencer la Coupole. Encore faudrait-il qu’il pose les vrais problèmes et se risque à adapter ses propositions.

Le billet horloger
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Publicité

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Michel F Reims. le 25 Avr 2010, 10:38

Merci Eric pour cet article instructif et très intéressant sur le sujet Label SWISS MADE.

Mon humble avis sur le sujet :


Pourtant Français je suis pour, pourquoi?

1) le fait d' instaurer un Label Suisse renforcerait l ' identité de la montre 100/100 Suisse.

2) Ceci aurait pour conséquence probablement un renforcement du travail Suisse face à la concurrence.

3) Il faudrait que les fabricants qui ne veulent pas tout produirent en Suisse aient le libre choix, bien entendu le label ne s ' appliquerait pas dans ce cas, question de libre arbitre et de pluralité.

4) Le consommateur ferait son libre choix.

5) La montre label Suisse aurait une plus-valus.

6) Le savoir faire, la production parfois artisanale pourrait réapparaître.

7) Il y aura toujours des personnes qui auront ce pouvoir d ' achat nécessaire à ce genre d ' achat et qui aiment cultiver la différence.
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 25 Avr 2010, 13:08

Ce qu'il y a de plus terrible avec cet article (excellent, merci à Joël Grandjean !), c'est qu'il jette ainsi en pleine figure tout le "mauvais" côté des montres mécaniques qui est la partie commerciale... Les montres sont faites pour être vendues et pour rapporter un max !!
Si les marques n'avaient pas tant à redouter de la perception des clients au niveau de leur qualité alors je crois que cette guéguerre de refonte du label n'aurait pas lieu : tout vient de ce que l'achat des montres ne se fait majoritairement que sur influence marketing (et là, je pense que le forum n'est pas le bon panel représentant les acheteurs moyens de montres de luxe) : On achète une JLC parce qu'on nous dit que c'est des bonnes montres, et pas parce qu'on s'y est intéressé et qu'on désire vraiment une JLC !!
J'en parle en connaissance de cause !
Car le souci n'est pas tant de prouver que tout vient de Suisse puisque les chinois utilisent les même machines allemandes pour tailler des pièces, mais de démontrer que tout ce qui fait la qualité d'une montre mécanique a été fait suivant des méthodes de travail et avec des matériaux connus et maîtrisés depuis des centaines d'années par une collectivité de gens dont le métier s'est transmis de générations en générations, à travers les écoles ou de père en fils, et ce pour les parties les plus sensibles du travail dans la conception, l'assemblage, le réglage et les finitions, avec un esprit de tradition. Or il n'y a plus qu'en Suisse que cela existe car ailleurs, on ne peut regrouper tout ça d'un coup.
Il faut relire l'histoire de l'horlogerie pour comprendre pourquoi c'est Suisse, mais en gros, c'est qu'en Suisse, dans les années 1800, on se faisait vraiment très ch..er et les longues journées d'hiver, lorsque la neige empêchait tout déplacement, on s'occupait en fabriquant des roues, des spiraux, etc. (En France, on regardait la Ferme Célébrité !!). Et désormais, si on veut être sérieux en horlogerie et avoir à faire (affaire ?) à des gens expérimentés et qui ont les outils, c'est en Suisse qu'on cherche. Ailleurs, c'est du bidon. Donc le Swiss Made (pourquoi en anglais ?!) est bien un label de qualité dont pourraient se passer les marques qui en ont un autre : poinçon de Genève, poinçon PP (plus controversé), 1000 hours chrono/control, etc.
Ce que l'article ne dit pas, c'est combien coûte cette guerrette pour la refonte du label "Swiss Made" car on pourrait envisager sa totale inutilité, non ? :?
Lors d'une interview, Vianney Halter ('scuzez mon obsession pour ce Monsieur, mais j'aime vraiment ce qu'il fait et son "esprit" horloger) précise :
Vianney Halter a écrit:Aujourd’hui, le client a appris à réfléchir et pondérer ses choix. Raison pour laquelle, il est essentiel de lui redonner confiance et de lui faire comprendre que certains garde-temps, par le travail réalisé, l’expérience qui y est incluse et la technicité qu’ils intègrent, peuvent très bien répondre à une décision d’achat réfléchie... ...Dans la mesure où les Maisons horlogères sont aujourd’hui conduites par des managers, on a clairement l’impression que la chaîne de valeur ajoutée sert essentiellement à tondre le client.

Il serait donc temps de songer aussi au fait que le label Suisse commence, après la crise, à signifier "je prends le client pour une bonne poire".
:twisted:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Charlie-Olegue le 25 Avr 2010, 15:51

Un faux combat oui 100 fois oui.

Personne ne peut croire un seul instant que le "made in suisse" est un critère pour acheter une tocante à plus de 1500€, le wild world web a balayé tout ça.

Les amateurs éclairés des fora ou d'ailleurs savent bien ce qu'est le made suisse et ils achètent quoi? du made suisse:) moi le premier.

Le made in suisse est tout au plus un vieil argument de vente révolu et même plus utilisé de nos jours.
Avatar de l’utilisateur
Charlie-Olegue
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 93

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 25 Avr 2010, 16:15

Charlie-Olegue a écrit:Un faux combat oui 100 fois oui

j'ai toujours adoré Charlie-Olegue :coucou: et son orgue qui joue du "bon... tant-pis !"
Ouaiiiiiiiii... Image
Maintenant...
Charlie-Olegue a écrit:Personne ne peut croire un seul instant que le "made in suisse" est un critère pour acheter une tocante à plus de 1500€, le wild world web a balayé tout ça.
Les amateurs éclairés des fora ou d'ailleurs savent bien ce qu'est le made suisse et ils achètent quoi? du made suisse:) moi le premier.
Le made in suisse est tout au plus un vieil argument de vente révolu et même plus utilisé de nos jours.

Je reste convaincu que si les achats sont aujourd'hui plus réfléchis, surtout après la crise, ils restent quand même très compulsifs en moyenne et nous autres, sur les divers fora horlogers, ne représentons pas le consommateur de montre mécanique moyen. La grande majorité continue de se laisser berner d'illusions quant au "Swiss Made" et prennent ça comme un label de qualité : d'où cette guerre idiote à laquelle participent des gens qui semblaient pourtant bien au dessus de ça, comme Nicolas Hayek.
"Il ne faut pas prendre les clients (que) pour des c..ns, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont" (Les inconnus)
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar pollux le 25 Avr 2010, 17:15

Bonjour,

je trouve le titre plutôt intéressant : "un faux combat ?"

Pourquoi un combat ? Pourquoi se battons nous ? .... pour des valeurs, celles que le label Swiss Made représentent ou plutôt représentaient !!! : savoir-faire, amour de l' ART, innovation etc, etc, ...

... et si la vraie réponse était la transparence ; l'affaire TAG-SEIKO aurait eu moins d'ampleur si dès le début Tag avait joué le jeu de la transparence. Autres exemples : beaucoup de marques ne font qu'emboiter des mouvements ETA et ne s'en cachent pas et pourtant elles ne sont pas "bouder" pour autant et au contraire apportent un rapport qualité-prix intéressant (je pense en autre à Oris).

... à l'inverse, en vacance en Alsace, j'ai fait un peu de lèche vitrine à Strasbourg : c'est fou le nombre de montre "open heart", tourbillon et autres que j'ai pu voir, du 100% chinois, une vraie invasion. J'ai même vu une marque qui stipulait : since 19.. : une véritable preuve d'authenticité !!!!, une autre "design germany".... mais pas de made in china.

A croire que le client veut du tape à l'oeil mais ne veut pas du chinois. le client doit aimer être pris pour un c..

Pour moi, peu importe si la montre est suisse, française ou allemande tant qu'elle représente l'idée que je me fais de l'horlogerie et que la marque ne se moque pas de sa clientèle.
Avatar de l’utilisateur
pollux
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 749

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Charlie-Olegue le 25 Avr 2010, 20:23

Vous avez tord de penser sous pretexe d'y connaitre un peu que le client lambda est un con, ou pire aime ça.

Je reviend sur le swiss made, en fait il a sont importance dans le cas suivant :

Cherie t'a vu ma nouvelle Jaeger Lecoultre
combien tu l'a payée
6000
Quoi :grumble:
Oui mais une Swiss made
c'est bien mon :love4:
Avatar de l’utilisateur
Charlie-Olegue
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 93

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 25 Avr 2010, 21:03

Charlie-Olegue a écrit:Vous avez tort de penser, sous pretexe d'y connaitre un peu, que le client lambda est un con, ou pire, qu'il aime ça.

Oh, mais c'est pas ce qu'on pense qui est important : c'est ce que les marques pensent de leurs clients !!
Et objectivement, il est vrai que sur ce forum, on s'y connait tous un peu plus (plus ou moins) que la moyenne des acheteurs... mais en moyenne, et ça n'est pas valable QUE pour les montres, la plupart des achats sont faits de façon plus ou moins compulsive.
Pour les montres mécaniques, en particulier, sachant que ça ne sert objectivement à rien, l'achat n'est pas un achat de raison ! C'est un achat passion.
Partant, je reste convaincu que la grande majorité de ceux qui achètent une montre mécanique ne prennent pas 10 minutes pour s'intéresser au sujet : ils achètent la montre qui leur tape à l'oeil ou que le marketing (que ce soit la publicité, les rumeurs ou les conseils d'un ami) leur dit d'acheter.
Dans ce cas là, le "Swiss Made" a vraiment son importance, comme tu l'illustres farpaitement !!
D'ailleurs, personnellement, je n'achète QUE les montres que Scarlett me dit d'acheter... Mais y a pas de label "Scarlett advised" :horlogecoucou:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Fabe67 le 26 Avr 2010, 09:00

Je pense que vous vous trompez de débat.
Comme l'indique clairement l'article:
La plupart des opposants, principalement apparentés au segment du volume, se sont tus. Tant par privation de voix (propre au système de vote de la FH), que par «peur des représailles» murmurait-on dans leurs rangs mutiques. Peur par exemple de s’opposer frontalement au Swatch Group, leur fournisseur en mouvements ETA. Un groupe qui, soit dit en passant, aurait rejoint le camp des favorables sans trop de gaieté de cœur... Et pas seulement avec la seule motivation de la justesse du geste…
En votant pour, Hayek sait qu’il affaiblit de facto tout un faisceau de marques dites «de volume». Certes, des marques qui dépendent partiellement de ses livraisons de mouvements, mais surtout qui butinent les mêmes fleurs que ses mamelles financières que sont Tissot, Omega ou Longines.


Ici on ne parle pas des marques dites de qualité. On, parle surtout des marques qui font du volume et donc, de facto, de celle qui AMHA se situe sous la barre des 1000€/1500€ pièce. Concrètement, on parle surtout de Swatch Group et de ses concurrents directs. En gros, je vois surtout dans ce débat, une formidable manipulation/occasion pour SAS NG Hayek de casser la concurrence (qu'il attaque déjà avec sa volonté de fermer les vannes d'ETA).
Bien entendu que les personnes qui achètent des pièces inférieures à 1000/1500€ se fient au "Swiss made": comment sinon des marques comme Rado pourraient prospérer! Ce niveau de gamme est clairement la chasse gardée de SG. Je propose donc de virer le "SM" (Swiss Made) pour le remplacer par le "SG" (Swiss Guaranteed)!

Les vrais garants d'une tradition horlogère que sont les marques de luxe ne comptent plus sur le Swiss Made depuis belle lurette:
Les marques de niches, dans le segment du haut de gamme, se passent déjà volontiers du label swiss made, qu’elles considèrent comme trop édulcoré. Leurs démarches jusqu’au-boutistes les entraînent beaucoup plus loin que les obligations de leur législation. Elle font alors parfois appel à d’autres labels, beaucoup plus forts, tels les poinçons.


:coucou:
Fabrice.
Avatar de l’utilisateur
Fabe67
VIP
VIP
 
Messages: 1782

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Michel F Reims. le 26 Avr 2010, 09:17

:coucou: Fabrice

Je pense que ce Label peut importe son nom peut redorer le blazon de toute la production Suisse a tous les niveaux et comme l ' a dit justement Pollux aurait au moins le mérite de la transparence et je rajoute d ' une authenticité et d ' un savoir faire SUISSE.

L ' Union fait la force, la désunion crée la faiblesse, et face à une conccurrence de plus en plus dure qu ' elle soit Asiatique, Allemande ect, ceci aurait pour conséquence de la maitriser, à chaque fois que chacun essaie de tirer les ficelles, il finit par se noyer dans sa propre petite piscine alors que dans l ' océan, bien équipé il y a moins de risque.
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Thy le 26 Avr 2010, 09:28

Nous sommes des acheteurs compulsifs, voire passionnés. Quand ce n'est pas les deux.

Si je peux me permettre une analogie avec le monde mécanique, si on n'achetait que le top, tout le monde roulerait en Porsche ou sur une GS 1200, pour les incultes c'est une moto BMW. Et pour ceux qui ne mesurent pas 1,90 on peut obtenir une suspension surbaissée... :coucou:

Hors que voit-on, et c'est très bien ainsi, des félés du cheval cabré dont on doit règler le moulin après chaque sortie.
Des gars qui dépensent le salaire de leurs enfants et même des petits, pour acheter et customiser une Harley qui tient à peine la route.
J'ai vu il y a peu une Clio, la sono et tout le toutim vaut 3 fois le prix d'achat de la voiture. Et la voiture ne vaut pas tripette car invendable!

Chaque "monde" a ses passionnés, qui le plus souvent deviennent des gugusses à qui on peut pomper du pognon.
Notre passion horlogère n'échappe à la règle.

Swiss Made? C'est bien.
Est-ce synonyme de qualité? Pas toujours.
Un peu comme si on écrivait que tous les grecs sont...
:dejadehors:
Dernière édition par Thy le 26 Avr 2010, 10:20, édité 1 fois.
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité.
Avatar de l’utilisateur
Thy
VIP
VIP
 
Messages: 1750
Localisation: Près d'un lac

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 26 Avr 2010, 09:38

C'est une bonne précision, Fabe67 :coucou: , mais ça ne change rien à ce qu'on disait avant... Que ce soit pour les "petites" marques ou pas, le label "Swiss Made" ne voulant plus vraiment dire grand chose, c'est un moyen marketing de plus d'embobiner les clients. Sauf que les marques bidons voudrait bien que ce foutage de gueule continue car la population acheteuse de montres de m..rde continue de se laisser attendrir par cette inscription "Swiss Made" inscrit sur des cadrans de montres de mauvaise qualité fabriquées à 95% en Chine mais dont les éléments les plus chers - la conception et la pile, qui représentent plus de 50% de la valeur financière de la montre - sont faits en Suisse.
Donc le débat est bien là : ce label est-il un gage de qualité ou doit-il être re-pensé ? ...la réponse logique est immédiate, mais commercialement, c'est moins évident.
Quant à Hayek, je ne vois pas où est cette occasion dont tu parles :?: :shock:

Edit : Thy m'a grillé... je pige pas trop l'analogie : il n'y a pas de label pour les voitures.
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Fabe67 le 26 Avr 2010, 09:41

Thy a écrit:Nous sommes des acheteurs compulsifs, voire passionnés.


C'est bien là que je suis pas d'accord. Ce débat ne s'adresse pas à nous!
Pourquoi sommes nous nombreux sur le forum à acheter chez Charly (je me permets de t'utiliser parce que là pour le coup l'exemple est bon :coucou: )? Parce qu'il a fait ses preuves, qu'on le connait et qu'on lui fait confiance. Et certainement pas parce qu'il est diplomé de je ne sais quelle école de formation au beau et grand métier d'horloger.

Pour nous, passionnés, notre relation aux marques est strictement la même. Nous aimons Jaeger parce que c'est une belle maison dont les pièces sont de grande qualité et parce que ces dernières correspondent à ce que nous, (futurs) porteurs de ces pièces, souhaitons véhiculer comme image. Personne parmis nous n'achète de JLC parce que c'est Swiss Made...

Ce débat n'a de vocation strictement QUE marketing (et ce n'est vraiment pas un gros mot dans ma bouche, je respecte totalement ce métier). Ce qui m'agace face à ce constat, c'est tjs que les marques tentent de nous endormir en nous faisant croire que c'est pour protéger l'âme de l'horlogerie suisse... BULL____Shit!!!! :grumble: Qui a inventé les magouilles dénoncées dans l'article pour obtenir le Swiss Made à moindre cout, si ce n'est les marques elle même parce que ça permettait de garantir de meilleure marge???
Je m'insurge donc, non pas contre le débat, mais bien contre l'hypocrisie sous tendant ce débat...

:coucou:

EDIT: arghhh JLC m'a grillER: le lien avec Hayek tient dans ma dernière remarque: un homme aussi intelligent (et sans la moindre ironie, je tiens à le préciser!) que lui et avec le pouvoir qu'il a sur ce secteur, ne peut pas être totalement étranger à ce faille dans le système.
Dernière édition par Fabe67 le 26 Avr 2010, 09:43, édité 1 fois.
Fabrice.
Avatar de l’utilisateur
Fabe67
VIP
VIP
 
Messages: 1782

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar Michel F Reims. le 26 Avr 2010, 09:41

:coucou: Thy

Tu as en partie Raison, mais il y a des toqués de tocantes qui ne sont pas des acheteurs compulsifs, raisonnés et raisonnables, pas assez riche pour perdre de l ' argent...

Je me place dans cette catégorie, le vintage bien acheté fait partie de ces paramètres car malheureusement à part Rolex en acier en contemporaine qui se revend 75 à 80 pour 100 de sa valeur les deux premières années, aucune marque n ' échappe a la perte de valeur en contemporaine.

On achète pas une montre pour ça ok, mais tout les amateurs de montres , les collectionneurs ne sont pas des idiots et pour la plupart ont un QI bien au dessus de la moyenne fut-ils compulsifs...

Quand au Swiss Made je défends la chartre de qualité, ça n ' a rien à voir avec du Chinois, là on en a peut-être tout juste pour son argent et pour x ou x raison avoir du Swiss Made en cas de revente c ' est quand même mieux, même si l ' investissement n ' est pas le même au départ la perte sera moindre.
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Re: Swiss made, un faux combat? (billet horloger)

Messagepar fabala le 26 Avr 2010, 11:33

je vous laisse débattre et me contente de vous lire mais....

pour acheter et customiser une Harley qui tient à peine la route


ça tient très bien la route une Harley
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14047
Localisation: là où il fait vachement beau

Suivante

Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 4 invités