Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Ego au service du produit? (billet horloger)

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Ego au service du produit? (billet horloger)

Messagepar webmaster le 08 Juil 2010, 08:35

Nicolas Hayek était de ceux qui, sur un claquement de doigts, faisaient accourir les journalistes à n’importe quelle conférence de presse. S’il avait su capitaliser sur sa personne, c’était toujours pour servir son produit…

Image

Le billet horloger
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Publicité

Re: Ego au service du produit? (billet horloger)

Messagepar tranber70 le 08 Juil 2010, 09:00

Je ne connaissais pas Hayek, bien sûr, mais je le ressens comme décrit dans cet article.

Image
Avatar de l’utilisateur
tranber70
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5552
Localisation: Paris 13ème

Re: Ego au service du produit? (billet horloger)

Messagepar JaG le 08 Juil 2010, 09:23

Le protocentrisme (l'egocentrisme au bénéfice du produit) c'est son invention. Alors pour que son modèle serve à l'ensemble de la branche horlogère, portons tous deux montres, une à chaque poignet. Et si la pratique se répand au point de devenir une mode (pas seulement masculine), alors les marques horlogères pourraient vendre deux fois plus de montres... Utopie? Rejoignez le Facebook groupe "Deux montres, une à chaque poignet, en souvenir de Nicolas Hayek"... http://www.facebook.com/group.php?gid=1 ... 270&ref=mf
Avatar de l’utilisateur
JaG
Débutant
Débutant
 
Messages: 15

Re: Ego au service du produit? (billet horloger)

Messagepar Michel F Reims. le 08 Juil 2010, 10:24

Ce regretté Monsieur Hayek avait son style plus que particulier qui ne pouvait laisser indifférent, toujours au service de l ' entreprise et du produit, ce sera difficile de trouver un personnage ayant autant de présence et de charisme à mon humble avis.

Je pense en plus qu ' il ne se forçait pas et que cette façon de s ' exprimer et de faire était très caractéristique de ce personnage aux multis facettes, probablement tirés d' expériences de toutes natures et d ' une intensivité intellectuelle très riche et très diversifiée.

Irremplaçable, à mon avis à ce niveau là, c ' est pourquoi il faisait venir à lui probablement les journalistes qui sont toujours à l ' affu d ' infos et avaient compris que ce Monsieur était hors normes...
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Re: Ego au service du produit? (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 08 Juil 2010, 11:30

:merci: pour cet article, M. Grandjean.
Effectivement, feu M. Hayek avait inventé le protocentrisme mais je doute que cela fût volontaire : l'article l'explique bien et fait de cette description un formidable hommage à M. Hayek qui savait, en effet, profiter de son aura pour attirer l'attention sur son horlogerie et ses idées, et c'était bien loin à l'opposé de l'égocentrisme dont certains peuvent ou ont pu faire preuve, comme... non, même pas la peine de citer : ceux qui connaissent sauront (hein Jeckle ?).
M. Hayek était d'abord d'une intelligence et d'un bon-sens hors du commun ce qui forçait immanquablement, le respect et surtout l'attention. Ses grandes qualités et sa sensibilité qui faisaient de lui un humaniste comme il n'en existe que trop peu le rendaient familier à tous ceux qui idéalisaient ses valeurs, ceux qui, comme moi, rêvaient de les avoir avec la même intensité que lui qui savait ne pas se laisser corrompre par les facilités de la perversion. Du coup, ces personnes là, et j'en suis, l'intégraient presque comme un membre de leur famille : au moins une famille spirituelle ! M. Hayek qui était interviewé, qui passait à la radio, à la télé, c'est comme si c'était son père qu'on interrogeait. Et tout cela, très naturellement, passivement, sans que M. Hayek n'ait besoin de faire quoi que ce soit pour ce résultat.
Alors si en plus, il était conscient de ça, sans aucune immodestie, il était bien normal qu'il utilise cette aura particulière tout à fait méritée pour s'assurer de mieux faire passer ses messages et de promouvoir ses produits : il était avant tout un entrepreneur, mais faisant de ce terme un synonyme de vertueux.
Le seul reproche à cet article, finalement, c'est son titre qui laisse à croire que M. Hayek faisait grand cas de son ego... ce qui est faux.
Pourrait-on dire : "Aura au service du produit ?"
:?
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris


Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités