Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar Michel F Reims. le 13 Nov 2010, 09:09

Ce sujet lancé consiste à donner vôtre point de vue sur la taille des boîtiers de montre de l ' ère moderne en fait sous-entendu la tendance actuelle qui est plutôt aux pizzas...

pensez-vous qu ' il ne faudrait pas revenir à des fondamentaux que nos anciens affectionnaient ou encore à contrario augmenter les tailles de nos montres ou fixer une limite ou autres, quand à moi je pense qu ' on atteind parfois le summun du ridicule avec parfois des montres qui ressemblent plus à des réveils de poignets qu ' autre chose :shock:

Amicalement à toutes et tous.
Dernière édition par Michel F Reims. le 13 Nov 2010, 12:20, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Publicité

Re: taille des Boîtiers actuels, z' en pensez quoi...

Messagepar pollux le 13 Nov 2010, 10:05

Bonjour Michel :coucou:

je pense qu'il en faut pour tous les goûts et surtout pour tous les poignets. J'aime beaucoup lorsqu'une même montre est disponible en deux tailles (ex Omega Aqua Terra dispo en 38 et 41 mm), au moins cela laisse le choix.
Il est vrai que si la taille importante des montres ne répond qu'à un effet de mode cela peut parfois friser le ridicule mais celle-ci peut aussi correspondre à un besoin précis. Si je devais faire l'acquisition d'une montre style pilote, je ne la choisirait pas en 36mm malgré mes poignets de fillette. Il y a aussi les montres Alpina Avalanche extrême qui sont de mémoire de 48mm, et je trouve que pour ce genre de montre cette taille leur va plutôt bien.
En fait, pour simplifier, je trouve que pour une montre classique une taille de 38mm est idéale mais pour une montre sport des tailles plus importantes ne sont pas forcément choquantes.
Avatar de l’utilisateur
pollux
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 749

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar saabreit le 13 Nov 2010, 16:44

La mode est au gros calibre, il faut que çà se voie et çà peut être ridicule ...sans parler du porter super agréable d' une Bell & gRoss carrée de 50 x 50 sous un poignet de chemise, par exemple.

Entre 37 et 42 mm, c'est bien pour une montre de sport . Un Navitimer sorti à l' origine en 41 mm est bien proportionné, le Navi 92 en 38 fait étriqué et je trouve que les derniers modèles de taille augmentée font un peu pizza.

Mais les goûts et les couleurs...
Avatar de l’utilisateur
saabreit
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1038

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar jeanloup le 13 Nov 2010, 16:48

Bonjour.
Perso je trouve que le diamètre de certaines montres dépasse les limites. :thinking:
Ci cela comptinue ont vas ce retrouver avec des montres de 60mm de diamètre :sm10:
Pour moi la bonne taille va de 38 a42mm(avis personnel)
Bien que j'aie envie d'essayer la rolex deepsea. :sm12:
Mais tout est une histoire de gouts,ou de MODES.
Mais les réveils au poignets trés peu pour moi. :sm38:
Avatar de l’utilisateur
jeanloup
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 476

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar Petrus le 13 Nov 2010, 21:01

D'accord avec Jean Loup.
je porte rarement mon Alpina parcequ'elle fait un peu Alpizza...et aussi parcequ'elle se révèle inconfortable pour certains mouvement, sauf à avoir un poignet en proportion.
Fin du fin pour les gros boitier : les porter SUR la manche du sweet ou du pull (en cachemire si possible avec marque italienne...c'est du vu dans une station de ski alpine).
:shock:
le temps est réalité suspendue entre deux néants
Avatar de l’utilisateur
Petrus
VIP
VIP
 
Messages: 5387

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar AutoOuRien le 13 Nov 2010, 22:09

tout dépends du poignet bien sûr. Il y a eu un article la semaine dernière sur letemps.ch à ce sujet. Les fabriquants auraient décidé que 40 mm était la meilleure taille. La déduction se basait sur l'expérience de décennies passées. Ma taille idéale c'est 39mm
l'article :
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2d80197 ... /Taille_40
In rock'n'roll we trust
Avatar de l’utilisateur
AutoOuRien
VIP
VIP
 
Messages: 2989
Localisation: Paris

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar saabreit le 13 Nov 2010, 23:07

J' ai vu une petite horreur il y a 15 jours : une " montre???" de marque Offshore qui faisait à peu près 60mm de diamètre , avec des verrous de poussoirs de la taille d' un serre joint . Ce qui m' a le plus étonné, c'est qu' on la porte au poignet plutôt qu' à la cheville!
En revanche il y a des modèles de diamètre imposant - 44 à 48 mm- dans la gamme IWC , hyper épurés et plats, qui restent infiniment sobres malgré leur taille.
Avatar de l’utilisateur
saabreit
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1038

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar AutoOuRien le 13 Nov 2010, 23:17

J'ai horreur des montre surdimensionnée. Ce n'est qu'un avis perso. au dela de 42 mm pour moi c'est mort. L'avantage d'une montre de 50 mm, c'est que vue la taille du mouvement, on peut cacher des petits trucs de dedans avec la place laissée. :tusors:
In rock'n'roll we trust
Avatar de l’utilisateur
AutoOuRien
VIP
VIP
 
Messages: 2989
Localisation: Paris

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar fabala le 13 Nov 2010, 23:51

Ce n'est pas la taille qui compte
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14045
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar jeanloup le 14 Nov 2010, 00:12

Bonsoir.
J'ai toujours penser que 40mm était parfait.
Et ce n'est pas mon dernier achat chez charly qui me fera changer d'avis. :love4:
Image
Avatar de l’utilisateur
jeanloup
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 476

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar Pascale le 14 Nov 2010, 00:25

fabala a écrit:Ce n'est pas la taille qui compte


Personnellement je pense que le diamètre est un point important...





Par ailleurs, la montre portée sur la chemise ou autre, c'est le comble de la beaufitude ! les chaussettes dans les sandales quoi ! Donc, dans les 40, je trouve ça bien... après... je trouve ça fait "m'as tu vu"...
Carpe Diem !
Avatar de l’utilisateur
Pascale
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 209
Localisation: Paris

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar fabala le 14 Nov 2010, 01:02

ici, en l'occurrence, par taille c'est bien le diamètre que l'on entend :clin:
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14045
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar pollux le 14 Nov 2010, 18:09

une montre pizza ridicule :

Image

:lol:
Avatar de l’utilisateur
pollux
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 749

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar AutoOuRien le 14 Nov 2010, 18:11

je t'en débarasse pollux? c'est bien parce que c'est toi. Au fait quel est le rapport avec le sujet? :lol:
In rock'n'roll we trust
Avatar de l’utilisateur
AutoOuRien
VIP
VIP
 
Messages: 2989
Localisation: Paris

Re: taille des Boîtiers actuels z ' en pensez quoi?

Messagepar oriane de g. le 14 Nov 2010, 21:41

J'ai justement lu il y a quelques semaines un billet très intéressant à ce sujet par Nick Foulkes, assez référencé et complet.
Je le recopie en fin de billet.

Présentation rapide et désordonnée dudit auteur: collectionneur notoire de souliers dont certains auraient appartenu au duc de Windsor, historien du costume et de la mode, auteur d'ouvrages sur les dandys, de monographies de marques comme Tag Heueur, rédacteur en chef des pages luxe du GQ édition US, ou encore chroniqueur régulier dans le Financial Times
>> Financial Times d'ailleurs source du présent article >> issu du supplément How to spend it daté du 1er septembre 2010.

Je recopie le corps du texte sans la série photo. J'ai aussi enlevé les prix et les références produits, ainsi que la liste des contacts boutiques en bas de page.
Je vous laisse le soin de vous reporter au journal en question pour plus de détails.


Le texte est en anglais. Pour ceux qui seraient moins à l'aise avec la langue de Shakespeare, voici les points principaux:

En gros, il explique qu'alors que la tendance aux 'pizzas' comme on a pu les appeler sur le forum, est à son apogée sur le marché horloger, il a pu observer chez un certain nombre d'hommes connoisseurs et initiés de sa connaissance, un retour aux diamètres raisonnables et classiques.

Il interviewe donc plusieurs de ses amis, dont des collectionneurs ou des dandys contemporains ayant une certaine influence dans l'univers de l'élégance au masculin; ceux-ci confirment affectionner tel ou tel modèle vintage dans de petits diamètres car leur taille leur semble plus juste, plus équilibrée, plus harmonieuse:

>>Ralph Lauren portait donc lorsqu'il a reçu la visite de l'auteur, une Stirrup (de sa propre collection. on aime ou on aime moins, mais là n'est pas le point) mais dans la taille initialement développée pour les femmes. Il explique aimer toutes sortes de montres et dans tous les diamètres, mais que pour lui, les proportions discrètes d’une montre plus petite ont un côté plus intime. >>commentaires de l’auteur qui a remarqué la montre au poignet de son ami dès qu’il l’a vu, et justement pas parce qu’elle était démesurée, au contraire. Il note qu’après tout, les montres sont faites pour être des garde-temps personnels et pas des horloges d’église ou de hall de gare adaptées au poignet ( !!).

>> Il fut un temps où la montre petite et fine était considérée comme le summum de l’élégance et l’auteur se dit assez âgé pour se souvenir qu’à la sortie de la première Rolex Daytona qui faisait 37mm de diamètre, elle était vue comme un sacré morceau de métal à porter au poignet. Mais les temps changent et depuis que la Royal Oak Offshore d’Audemars Piguet, les Panerai et les Breitling se sont élargies, littéralement et visuellement, la taille des modèles masculins est allée dans une unique direction : à la hausse. Aujourd’hui, la tendance générale impose le diamètre de 40mm comme la taille standard minimum pour un homme, et beaucoup ne voient rien d’exceptionnel aux 42mm ou même 44mm. Il y a eu une croissance similaire de la hauteur des montres, avec certaines qui donnent même l’air d’avoir une zigourate assyrienne au poignet ( !!!)

>>Mais depuis l’année dernière environ, l’auteur a remarqué que parmi les hommes de bon goût et d’un style certain, la petite montre est de retour. L’été dernier, Arnaud Bamberger, l’homme qui dirige la filiale britannique de Cartier , portait des modèles Tank de Cartier vintage de sa propre collection. And depuis, l’auteur a aperçu le poignet du pape de l’élégance napolitaine, Mariano Rubinacci. Il portait une minuscule Rolex d’environ 31mm qu’il a acheté au début des années 60.

>>L’auteur admet que ceci reste des preuves anecdotiques, et que le goût de trois hommes, quand bien même ils soient très élégants, ne donne pas nécessairement une tendance – mais c’est intéressant de noter comme ces hommes de bon goût ont simultanément et indépendamment les uns des autres décidé de porter de petites montres. Cependant, ces affirmations sont un signal de la secousse stylistique qui a réveillé le SIHH au début de l’année. On aurait dit que Piaget avait acheté presque tous les panneaux publicitaires de Genêve pour célébrer (jeu de mots de l’auteur sur « big up », hahaha) son nouveau mouvement ultra-plat.

>>Sur le Salon lui-même, Vacheron Constantin a relancé son Ultra Fine de 1955 dans un boîtier de 36mm de diamètre, et même rasé quelques microns dans l’épaisseur du modèle original du milieu du XXème siècle (4,1mm au lieu de 4,54mm). Girard-Perregaux, qui a lancé sa montre slim, la 1966 38mm, en 2006, est arrivé avec une svelte GP1966 chronographe 40mm plus, dans la même gamme, une 1966 Palladium Petite Seconde 38mm. Et Ralph Lauren , sur qui j’avais vu la petite Stirrup, a produit une Slim Classique à plus petit diamètre, offrant un 38mm à côté du 42mm.

>> citation du PDG de Vacheron Constantin Juan Carlos Torres : « Jusqu’à maintenant tout le monde se concentrait sur les complications et les matériaux innovants ; aujourd’hui nous sommes revenus à des montres plus discrètes avec plus de contenu stylistique et de conception ». Il ajoute que les qualités requises pour travailler ces petits mouvements étaient exigeantes pour une génération d’horlogers qui n’avaient travaillé que sur des pièces plus larges.

>> citation du PDG de Piaget Philippe Leopold Metzger : « Le temps est enfin venu pour l’industrie horlogère de reprendre la direction de l’élégance. I l fut un temps où l’horlogerie était affaire de beauté et d’intemporalité, et je pense qu’il va y avoir un retour à ces valeurs » Toutefois, note l’auteur, alors que la finesse est définitivement en haut du menu pour les hommes, tout le monde n’est pas convaincu qu’une réduction dans l’épaisseur s’assortira d’une plus petite « empreinte » au poignet. Metzger, par exemple, a le sentiment qu’une montre à large diamètre est devenue « une expression de force intérieure » pour beaucoup d’hommes et, peut-être comme Samson [personnage biblique pour ceux à qui ça ne parle pas. Se référer au Livre des Juges pour l’histoire complète], ils seraient réticents à abandonner cela. Commentaire de l’auteur : tut ce que je peux dire, c’est que Messieurs Lauren, Bamberger et Rubinacci sont tous de fortes personnalités plus que bien loties en force intérieure. [sous-entendu, eux n’ont pas besoin de se rassurer avec ça ??]

>> Assurément, le PDG de Girard-Perregaux Gino Macalyso ne pense pas que la masculinité est compromise par le port de montres à la fois plus fines et plus étroites. « Selon moi, concernant les montres haut de gamme, le diamètre va revenir à une dimension plus petite », dit-il, citant les boîtes de diamètres 38mm et 36mm pour les montres simples. « Personnellement, nous avons réalisé que 38mm était la bonne taille pour la montre 1966 simple (heures, minutes, secondes et dates) lorsque nous l’avons sorti il y a quatre ans : un 38mm est net et équilibré, un 40mm est parfait avec une complication comme le chronographe que nous avons lancé cette année, mais c’est trop pour une montre basique. », et il ajoute que ces deux millimètres sont ce qui sépare une montre élégante d’une autre qui, à son goût est « un peu trop clinquante ».

>>Cependant, Macaluso est enclin à affirmer que, si sa vision de la haute horlogerie dans les années à venir est celle de plus de montres compact, il n’y a pas de règle absolue. « Les montres de sport vont être un peu plus grosses », mais même ainsi, le diamètre maximum qu’il se voit lancer est de 42mm – « pas plus pour ce qui, conceptuellement parlant, est une montre sophistiquée ». En laissant la porte ouverte à des tailles plus importantes lorsque c’est approprié, Macalusa reconnaît que les goûts et les habitudes ont changé : le client de haute horlogerie aujourd’hui est moins réductible à un type de comportement ou à une dimension donnée.

>>Par exemple, Richard Mille a remarque que certains hommes portent les montres plus petites qu’il a initialement conçues pour les femmes : « chacun trouve son bonheur où il veut ; les gens vont d’une marque à l’autre sans problème. Parfois je vois des gens en robe de soirées avec un chronographe et le lendemain, aller faire du sport avec un calibre extra-plat ».

>> Ceci dit, certaines marques d’autant plus été réputées pour leurs larges modèles trouvent le moyen de proposer des pièces de dimensions plus réduites. Même Panerai a lancé un mouvement plus fin. « Le nouveau P999 et le diamètre 42mm conservent les proportions des Radiomir historiques tout en les rendant plus acceptables dans les contextes les plus élégants, et sans trahir les origines militaires de la montres et sa personnalité sportive. », explique le PDG de Panerai Angelo Bonati.

>> Panerai n’est pas la seule marque de montres sportives à trouver que réduire en taille ne veut pas dire perdre en personnalité. Bell & Ross n’est pas une marque pour les timides, mais dans la publicité pour sa Phantom 39mm en céramique blanche, la marque a pris pour slogan : « Smaller, Sleeker, Smarter » (plus petit, plus fin, plus élégant ?). Jean-Claude Biver de chez Hublot fait encore mieux – c’est-à-dire d’un millimètre – et a lancé la Big Bang 38. Il a retourné Hublot grâce à une stratégie de développement audacieuse et sans compromis, avec des montres encore plus grosses, proches de 50mm de diamètre. « C’est une grosse montre », dit-il à propos de la Big Bang classique (44mm), « mais nous avons estimé qu’en réduisant la taille, la force du design restait la même ».

>>Manifestement, le « réajustement » des valeurs et l’opinion positive envers une esthétique plus contenue résultant de la crise financière ont joué leur rôle dans le retour de la petite montre. Mais l’auteur adhère à l’idée que le retournement économique, bien que brusque et douloureux, a fait de chacun une sorte de néo-puritain, adhérant aux nouveaux modèles de discrétion. En fait, on pourrait soutenir que le retour de la petite montre est plus lié à une apparition éblouissante que le fait d’en porter une large.

>> « J’ai un ami qui porte une ancienne Vacheron Constantin Patrimony d’à peine 31mm de diamètre », dit Juan Carlos Torres, « et à 31mm, tout le monde regarde votre poignet ; en termes de reconnaissance, c’est incroyable ».Ou bien, comme Ralph Lauren l’a confié à l’auteur, « les plus petits garde-temps font un effet de style plus impressionnant. »




Version originale en anglais :
[i]'Less is more' is the new mantra of haute horlogerie as watchmakers focus on svelte silhouettes. Nick Foulkes reports on a return to elegance.

Last September I was in New York and, as has become my habit since he became a watchmaker, i dropped by to see Ralph Lauren. Obviously, I paid close attention to what was on his wrist. So while I cannot recall exactly what suit the panjandrum of US style was wearing, I can recall with photographic intensity his watch. It stood out, not because it was a giant contusion, but for precisely the opposite reason.


Ralph was wearing one of his Stirrup watches, but [i] not in the size designed for men, rather the small, ladies'size; and I have to say it looked great. The rest of our afternoon was taken up discussing the joy of the small watch. "I love all kinfs of watches and all sizes", was Ralph's conclusion, [i] "but for me the discreet proportion of a smaller timepiece is more intimate."

After all, the watch is intended as a personal timepiece rather than a church-tower or railway-station clock adapted for the wrist.

There once was a time when a thin, small watch was considered the apotheosis of elegance; and I am old enough to remember when the original Rolex Daytona, at around 37mm in diameter, was considered a chunky bit of metal to have around your wrist. But times change and ever since Audemars Piguet’s Royal Oak Offshore, Panerai and Breitling became big, literally and figuratively, the size of men’s watches has gone in one direction: up. Today, conventional wisdom dictates that 40mm diameter is about the standard minimum size for a man, and many see 42mm or even 44mm as nothing unusual. There’s been a similar increase in the height of watches, with some achieving a ziggurat-like effect on the wrist.

But for the past year or so I have noticed that, among men of individual taste and style, the small watch is back. Last summer Arnaud Bamberger, the man about town who runs Cartier in the UK, was wearing small vintage Cartier Tanks from his own collection. And then I caught sight of the wrist of the cynosure of Neapolitan elegance, Mariano Rubinacci. He was wearing a minute Rolex of around 31mm that he bought in the early 1960s.

Now, this is anecdotal evidence, and the taste of three men, however stylish, does not necessarily make a trend – but it is interesting that these men, who have made elegance their profession, have independently decided to wear small watches. However, these intimations served as a warning for the stylequake that shook the Salon International de la Haute Horlogerie at the beginning of the year. It seemed Piaget had bought almost every poster site in Geneva to big up – excuse the pun – its new ultra-slim movement.

Inside the fair, Vacheron Constantin relaunched its Ultra Fine of 1955 in a case of 36mm diameter, and even shaved a few microns off the height of the mid-20th-century original (4.1mm as opposed to 4.54mm). Girard-Perregaux, which launched its slim watch, the 38mm 1966, in 2006, came out with a svelte 40mm GP 1966 chronograph plus, in the same range, a 1966 Palladium Small Seconds 38mm. And Ralph Lauren, on whom I’d seen the small Stirrup, produced a smaller-diameter Slim Classique, offering a 38mm alongside the 42mm.

“Until now everyone was focusing on complications and innovative materials; now we are back to more discreet watches with more design and stylish content,” was the way that Vacheron boss Juan Carlos Torres put it, adding that the skills needed to work with these small movements was demanding for a generation of watchmakers that had worked only on larger pieces.

“It is time, at last, for the watch industry to go back on the road to elegance. This business used to be about beauty and timelessness, and I think we are due a return to those values,” explained Philippe Leopold Metzger, CEO of Piaget. However, while slimness was definitely at the top of the menu for men, not everyone was convinced that a reduction in thickness would be matched by a smaller “footprint” on the wrist. Metzger, for instance, feels that a large-diameter watch has “become an expression of inner strength” for many men and, perhaps rather like Samson, they would be reluctant to give this up. All I can say is that Messrs Lauren, Bamberger and Rubinacci are all strong characters with more than their fair share of inner strength.

Certainly Gino Macalyso, Girard-Perregaux’s cerebral CEO, did not feel that masculinity was imperiled by embracing both thinner and smaller watches. “In my opinion, as far as high-end watches are concerned, the diameter will be back to a smaller dimension,” he says, citning case diameters of 38mm and 36mm for simple watches. “Personally speaking, we realized that 38mm was the right size for the simple [hours, minutes, seconds and date] 1966 when we launched it four years ago: 38mm is clean and balanced, 40mm is perfect with a complication such as the chronograph we launched this year, but it is too much for a plain watch,” he says adding that those two millimeters were what divided an elegant watch from one that, to his taste, is “a bit too ‘show-off’”.

However, Macaluso is keen to make it clear that, while his vision of high watchmaking over the next few years is of more compact watches, there are no hard and fast rules. “Sport watches will be a bit bigger”, but even then, the maximum diameter that he sees himself launching is 42mm – “no more for what, conceptually speaking, is a sophisticated watch”. By leaving the door open to larger sizes where appropriate, Macaluso is acknowledging that tastes and habits have changed: the contemporary customer of fine watches is less likely to be locked into one pattern of behavior or set of dimensions.

For instance, Richard Mille has noticed that some men are wearing the smaller watches that he initially designed with women in mind: “Everybody finds what he wants where he wants; people jump from one brand to another with no problem. Sometimes I see people in evening dress with a chronograph and the following day doing some sport with an extra-flat.”

That said, some brands that have hitherto been best known for large watches are finding ways to offer something on a more manageable scale. Even Panerai has launched a thinner movement. “The new P999 thinner movement and the 42mm diameter maintains the proportions of the historic Radiomirs while making them acceptable for the most elegant of situations, without betraying the watch’s military origins and sporting character”, explains Panerai CEO Angelo Bonati.

Panerai is not the only sportswatch brand to find that shedding size does not mean losing character. Bell & Ross is not a brand for the shy, yet in advertising its BRS Ceramic White Phantom 39mm, it uses the strapline “Smaller, Sleeker, Smarter”. Hublot’s Jean-Claude Biver has gone one better – 1mm, that is – and launched the Big Bang 38. He turned Hublot around thanks to an uncompromisingly bold design strategy, with some bigger watches closer to 50mm across. “It is a big watch”, he says of the (44mm) classic Big Bang, “but we found that when reducing the size, the strength of the design remains.”

Obviously, the “readjustment” of values and the appreciation of a more subdued aesthetic as a result of the financial crash has played its part in the return of the small wqtch. But I do subscribe to the notion that an economic downturn, however sharp and painful, has turned everyone into a neo-Puritan, adhering to new standards of discretion. In fact, one could argue that the return of the small watch has as much to do with making a flamboyant statement as wearing a large one.

“I have a friend who wears an old Vacheron Constantin Patrimony with a diameter of just 31mm,” says Juan Carlos Torres, “and at 31mm, everyone is looking at your wrist; in terms of recognition it is incredible.” Or, as Lauren put it to me, “The smaller timepieces make an impactful fashion statement.”



Oriane de g.
Avatar de l’utilisateur
oriane de g.
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 104
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Google [Bot], Google Adsense [Bot] et 4 invités

cron