Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Quotient intellectuel digital des marques de montres

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Quotient intellectuel digital des marques de montres

Messagepar webmaster le 20 Oct 2011, 08:41

http://www.businessmontres.com/breve_2624.htm

••• LE CLASSEMENT DUQUOTIENT INTELLECTUEL DIGITAL
DES MARQUES DE MONTRES ET DE JOAILLERIE...
Le baromètre annuel du groupe L2 (think tank américain) est toujours un grand moment de communication : cet indice calcule le « quotient intellectuel numérique » des marques de montres et de joaillerie, à travers la quaité de leur site (contenus, fonctionnalités), leur marketing digital, leurs interventions sur les réseaux sociaux et leurs applications « mobiles ». Le classement s’opère comme un quotient intellectuel classique, de « génie » (plus de 140 d’indice) à « débile » (moins de 70), avec, entre les deux, les « doués », les « moyens » et les « limités » (document résumé à télécharger sur le site L2).
••• L’avantage de ce classement est son impartialité, ainsi que son « éloignement » géographique du village horloger, ce qui lui garantit une certaine imperméabilité aux influences – sournoises et/ou inconscientes – de notre propre perception (européenne) des marques.
Sur le podium : Tiffany & Co, Swarovski et, en numéro 3 (pour sauver l’honneur des horlogers), Jaeger-LeCoultre. Seul le premier est classé « génie », à 143 d’indice, et le second n’est plus que « doué », à 124.
On tombe ensuite dans les « moyens », avec David Yurman (n° 4), Cartier (n° 5), Omega (n° 6, TAG Heuer (n° 7, Longines (n° 8), Montblanc (n° 9, ex-aequo avec Pandora), Bvlgari n’était plus que n° 11, avec 90 d’indice.
Suivent Hublot, IWC, Audemars Piguet qui inaugure la catégorie « limité »
Raymond Weil, Chopard, Baume & Mercier, Piaget, Breitling, Harry Winston, Van Cleef & Arpels, Vacheron Constantin pour fermer la marche des « challenged ».
Pour les « débiles », on trouve Bulova (n° 26), Rolex (n° 28), Franck Muller (n° 29), mais la marque était dernière, avec le bonnet d’âne voici deux ans),
Panerai et Patek Philippe (n° 35, avec un QI digital de 36 – ce qui doit correspondre au QI moyen d’un caniche)...


JLC est bien présent sur la toile, Facebook, twitter, site, etc... donc justifié
Je suis étonné que TAG Heuer ne soit pas mieux placé ainsi que Hublot
Rolex, étonnant car je trouve qu'ils sont bien présent. Une chute peut-être dû à leur absence sur Twitter et bien qu'il y ai beaucoup de page Rolex sur Facebook, il n'y a pas l'air d'avoir de page "officielle"
Franck Muller, ça doit faire seulement depuis une année qu'ils ont un site internet :shock:
Panerai, normal, un site pas mis à jour où très peu et très peu de communication digitale, facebook, twitter officel
Patek :lol: quand une marque estime que l'internet c'est l'oeuvre du "malin" on ne peut espérer mieux :roll:

••• Pas très glorieux, tout ce recadrage indépendant, surtout quand on le rapporte aux budgets que les marques allouent à leur marketing digital et aux auto-congratulations qu’elles pratiquent sur leurs canaux ou dans leurs communiqués. On notera que quasiment tout le montre progresse, sauf... Rolex, marque qui était classée « doué » en 2009 et qui est aujourd’hui « débile », à quelques points seulement de Franck Muller ! On croit rêver...
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Publicité

Re: Quotient intellectuel digital des marques de montres

Messagepar deuter le 24 Oct 2011, 11:19

La réponse à out ça c'est qu'il a des marques qui n'ont pas besoin de tout ces média pour exister... Je pense à Breitling, Rolex, etc... Ce sont des montres ne sont pas destinées au grand public et les acheteurs potentiels, ne remarquent pas ces montres ou ne ce dise pas tout d'un coup, oh je vais aller voir la page Facebook de Rolex...

J'avouerai seulement qu'un bon site Internet vaut quand même la peine...

Deuter :coucou:
Temps = argent... J'ai du temps mais pas d'argent. Gné?
Avatar de l’utilisateur
deuter
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 959
Localisation: Luxembourg

Re: Quotient intellectuel digital des marques de montres

Messagepar steyr le 24 Oct 2011, 14:47

deuter a écrit:La réponse à out ça c'est qu'il a des marques qui n'ont pas besoin de tout ces média pour exister... Je pense à Breitling, Rolex, etc... Ce sont des montres ne sont pas destinées au grand public et les acheteurs potentiels, ne remarquent pas ces montres ou ne ce dise pas tout d'un coup, oh je vais aller voir la page Facebook de Rolex...


Euh, Deuter c'est du second degré ?

Tu réalises quand même que si il y a bien deux-trois marques grand public, ce sont, entre autres, celles que tu as cité ?! Ma GMT ne suffit pas à m'extraire du grand public et encore moins à m'octroyer un quelconque bon goût horloger. Dans la rue tu prends le pékin-lambda et 95% au bas mot, savent ce qu'est une Rolex.

De plus, en terme de budget comm, je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'elles sont à nouveau parmi celles qui dépensent le plus entre encarts dans les journaux, sponsoring d'évènements... Quant à être présent sur Facebook, quand tu vois ce que d'autres en font... j'ai donné quelques exemples des énormités que j'ai pu lire sur la page de Zénith, je crois qu'il vaut effectivement mieux s'abstenir que de s'engager dans ce type de démarche avec autant d'amateurisme. Ensuite, je pense que le dynamisme de la comm de Rolex n'a pour égal que celle de leur design : 50 ans pour faire prendre 2mm à la carrure, faire un bracelet sécurisé et améliorer leurs cadrans... ça laisse de quoi voir venir pour une comm 2.0.

Tu noteras que Breitling est officiellement présent sur Facebook.

Après, je n'ai pas trop d'avis sur cette évaluation qui est sans doute très croustillante dans la présentation mais qui me parait hautement subjective et pousserait à la conclusion que toutes les marques devraient avoir les mêmes modes de communication, ce qui me parait quelque peu réducteur.
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5812
Localisation: Paris

Re: Quotient intellectuel digital des marques de montres

Messagepar Gad29 le 24 Oct 2011, 15:22

deuter a écrit:La réponse à out ça c'est qu'il a des marques qui n'ont pas besoin de tout ces média pour exister... Je pense à Breitling, Rolex, etc... Ce sont des montres ne sont pas destinées au grand public et les acheteurs potentiels, ne remarquent pas ces montres ou ne ce dise pas tout d'un coup, oh je vais aller voir la page Facebook de Rolex...

J'avouerai seulement qu'un bon site Internet vaut quand même la peine...

Deuter :coucou:


Ta réflexion ma parait étrange... Enfin je ne la partage pas.
Enfin d'un point de vue renommé s’il y a bien des montres qui sont grand public ce sont celles que tu cite. Quand j'explique que je me passionne pour l'horlogerie on me demande donc si je veux une Rolex ou une Breitling ce qui me déplore...

Ensuite d'un point de vue tarif effectivement elles n'ont pas le même positionnement que des Fréderic Constant, mais je ne les trouve pas excessivement chère comparé à l'image inaccessible que s'en font les gens. Ce ne sont pas des lang ou des Breguet non plus.
Cela reste des sommes conséquentes qu'il faut sortir, mais d'occasion vu la pléthore d'offre ce ne sont pas les plus inaccessible (encore une fois).
Ces marques étant très connus c'est un moyen de montrer au grand public que l'on a de l'argent et pour moi ça en fait une montre Grand-Public en un sens.
ATTENTION je ne dit pas que tous les posesseurs de montres de ces marques les ont achetées pour cela. Loin de moi cette idée.

Pour en revenir au sujet de l'article, je ne trouve pas que Facebook soit un média agréable et de valeur (cela n'engage que moi), mais j'apprécie de pouvoir être au courant rapidement de l'actualité de certaines marques via twitter. Car les textes sont courts et souvent efficace.

Mais je pense aussi qu'il faut évoluer avec son temps, et que bientôt nous verrons (si ce n'est déjà fait), des applications mobile (tablettes/Smartphone) catalogues des marques. Ces applications pourraient permettre de s'essayer au configurateur des marques de façon mobile.
Avatar de l’utilisateur
Gad29
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 268
Localisation: France : (Nantes-44)

Re: Quotient intellectuel digital des marques de montres

Messagepar steyr le 25 Oct 2011, 14:29

Avec celle que je viens de relever fraîchement ici, je me demande aujourd'hui plus encore, si cet indicateur intègre l'exactitude des informations fournies sur les différents médias ?

Etre présent, animer, c'est bien, mais faire du Michel de l'Est, c'est sujet à droit d'auteur à ce niveau.
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5812
Localisation: Paris

Re: Quotient intellectuel digital des marques de montres

Messagepar hl9000 le 25 Oct 2011, 15:39

steyr a écrit:je n'ai pas trop d'avis sur cette évaluation qui est sans doute très croustillante dans la présentation mais qui me parait hautement subjective et pousserait à la conclusion que toutes les marques devraient avoir les mêmes modes de communication, ce qui me parait quelque peu réducteur.

Image
D'ailleurs, je trouve l'article plus à décrier que le sujet lui-même. Rien que le titre me semble affligeant : "Quotient intellectuel digital des marques de montres"
Pour traiter du sujet, je préfère de très loin ce genre d'article :arrow: http://www.horlogerie-suisse.com/billet ... 56878.html
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris


Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 5 invités