Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Coupable déshumanisation (billet horloger)

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar webmaster le 01 Sep 2012, 08:13

Bien que certains de leurs collaborateurs soient habilités à donner des conférences dans des salles à entrée libre, des entreprises horlogères ramènent tout au big boss, n’autorisant pas leurs personnels à s’exprimer aux journalistes ou aux passionnés. Verrouiller l’information ne signifie pas forcément qu’on la maîtrise...

L'article :arrow: :arrow: http://bit.ly/S7spD1

Et pour en parler :

- Un CEO ou Président d’une marque peut-il / doit-il incarner à lui tout seul la communication de son entreprise?
- Une marque gagne-t-elle à laisser parler ceux qui, en dessous des étages hiérarchiques, travaillent directement sur le produit horloger?
- Le langage «marketing» et un «formatage» systématique de communications d’une marque ne peuvent-il pas tuer le message?
- La question sincère peut-elle être perçue comme une intrusion?
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Publicité

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar jojo le 01 Sep 2012, 09:32

ça me rappele (toute proportion gardée...) une autre affaire de dispositif automatique à rotor
Avatar de l’utilisateur
jojo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 127

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 01 Sep 2012, 10:51

:merci: pour cet article... intéressant !
En tout cas, ça me laisse songeur : je vois bien des raisons pour être ultra-discret autres que l'omerta horlogère qui étaye le marketing foireux des grandes marques. Et en même temps, ça ajoute à cette omerta en question et ajoute aux soupçons cumulés par les journalistes et les passionnés.
Mais justement, si on parle de passionnés, c'est bien que l'industrie horlogère ne s'adresse pas à n'importe quel type de clients, mais à des gens dont la raison ne semble pas dicter les choix ni les goûts ; les personnes employées dans les maisons horlogères ne seraient-elles pas noyées par les questions, le fanatisme de ces enflammés, si leurs coordonnées étaient facilement accessible ? N'est-ce donc pas souvent pour protéger les JLCistes, les Patekiens, les Omegistes, qu'on ne communique pas leurs adresses email, leurs numéros de téléphone ? Pour faire un parallèle sans doute houleux, mais qui illustre bien : imaginez si l'on communiquait les données des employés des Hot-Lines des fournisseurs internet !
Maintenant, il est vrai que...
Joël A. Grandjean a écrit:L’horlogerie est faite par des êtres de sang et de chair. Donner le droit à leurs sueurs et leurs concentrations d’être occasionnellement citées peut cimenter encore plus l’assise de ceux qui les emploient. Car leurs discours valent tous les communiqués.

Dans toute la chaîne de fabrication des Rolex, je ne suis pas certain que les 3 bonshommes qui veillent au bon fonctionnement des machines transpirent beaucoup à lire Le Matin :D Je me souviens d'une entrevue avec un directeur de chez Rolex dans le cadre de mon travail, ou j'avais dit à l'intéressé ; "Vous devez être très enthousiaste de travailler pour cette société et voir ces montres extraordianaires...", ce à quoi il répondit : "Boarf ! Rolex fabriquerait des vélos, ce serait exactement pareil pour moi !". Quelle déchéance de l'exaltation.
Cependant, la plupart des maisons horlogères s'appuient effectivement sinon sur le mensonge, au moins sur une grande confusion des esprits sur l'origine des pièces, leur fabrication etc., et en s'arrogeant le soutien [involontaire] des media, donc des journalistes, en leur distillant justement l'information de façon très maîtrisée... du moins le pense-t-on : c'est ce que soulève très bien l'article.
Que des marques prennent les devant sur la transparence est effectivement un élan appréciable et nécessaire. La franchise est à la mode !
MB&F est sans doute un des pionniers de cette transparence, bien qu'elle semble ici calculée pour aider à l'image. Hautlence fait également partie des transparents depuis le début : vous souhaitez des infos ? ...contactez directement Guillaume Tetu ou Joachim Besomi (@hautlence.com). S'ils ne répondent pas, c'est juste une question de temps, promis !!
Certains même n'ont jamais eu grand chose à cacher. Au contraire, leurs oeuvres sont leurs meilleurs ambassadrices : si vous souhaitez en discuter avec quiconque a participé à leur conception/fabrication, je suis également certain qu'obtenir leurs coordonnées est chose facile, surtout pour un journaliste honnête.
:sm33:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar M.A.S.O le 01 Sep 2012, 10:56

Tiens jolie coïncidence !
Vu sur le célèbre réseau social ce matin :

http://www.chronopassion.com/wsys/image ... GAZINE.pdf
:h-s.com: Mécaniques & Automatiques Suisse Only
Avatar de l’utilisateur
M.A.S.O
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5389
Localisation: Entre lac et montagnes !!!

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar hl9000 le 01 Sep 2012, 11:24

J.M.Fangio a écrit:Tiens jolie coïncidence !

C'est un peu hors-sujet, non ? Mais :merci: pour cet article aussi, El Piloto :clin:
Le fait que les dirigeants des grandes marques horlogères se prennent pour des pipoles de luxe n'a rien à voir avec le fait qu'ils pourraient nous comuniquer les noms de ceux qui travaillent réellement pour eux... Hein Jeckle ? Ton boss t'a déjà emmené voir du monde avec sa grosse moto ? :lol:
Et puis le fait que Picciotto soit persuadé d'être une star du fait qu'il est toujours en dehors du bon goût (voir GPHG 2011) ne m'a jamais donné le 06* de sa toute charmante collaboratrice...
:love4:

* sobriquet donné aux numéros de téléphones portables commençant toujours par 06 en France.
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar M.A.S.O le 01 Sep 2012, 11:35

Pas tellement HS ! Je trouve !
Ca prouve surtout qu'aujourd'hui l'horlogerie n'est plus une affaire de blouse blanche, la loupe a l’œil facilement accessible ! j'y croyais encore :roll: :oops:
Mais surtout une industrie ou tout est centralisé et la communication vers l'externe markété a fond, et verrouillé exagérément, ne devant plus passer que par les peoples partenaire quand ce n'est pas les CEO eux même qui deviennent people. (en étant ronchon je rajouterais : pour éviter de payer de "vrai" :? people, et ainsi d'une pierre deux coup : mise en avant de leur mégalomanie, et économie de sponsoring et donc augmentation des gains de la dites société ?)
Mais j'avoue etre ronchon ce matin :lol:
:h-s.com: Mécaniques & Automatiques Suisse Only
Avatar de l’utilisateur
M.A.S.O
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5389
Localisation: Entre lac et montagnes !!!

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar cepheus1960 le 01 Sep 2012, 13:21

Les sociétés qui adoptent ce genre d'attitude se tirent un sacré boulet dans les pieds...

Voyez les reportages sur ce forum à propos d'horlogers, de petites sociétés (VH pour ne pas la citer...). Le passionné de montres, celui qui est prêt également à dépenser beaucoup de sous (car il faut tout de même prendre cet aspect en compte) veut voir, savoir, suivre la naissance de la pièce qu'il compte acquérir.
Ce qui m'a frappé le plus chez VH, c'est ce mélange subtil de haute technologie (CAO/FAO) et de procédés manuels centenaires, ce côté bon enfant, ce sourire qui cache une très grande expertise dont on ne se vante pas.

C'est le créneau pour tout horloger ou société qui entend récupérer les déçus des grandes marques.
Pas besoin de marketing monstre ou de coups de pub. La qualité surnage toujours, et à l'époque de la mondialisation, la personnalisation fera la différence. Bref, l'ouverture du côté du fabricant reflétée par celle de son client, qui communique ses souhaits précis.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2342
Localisation: Hérinnes

Re: Coupable déshumanisation (billet horloger)

Messagepar M.A.S.O le 01 Sep 2012, 13:53

Certes et j'adhère tres largement a cette idée !, mais combien de passionné enflammé qui veulent savoir ce qu'il y a sous le cadran mais surtout pourquoi et comment ?
Et combien de personne "standard" qui veulent juste une grande marque qui va reflété leur position social sur le poignet et qui se fiche de savoir si le calibre est "in-house", ou simplement achète sur l'étagère du supermarché horloger du quoi ?
Notre socièté de marketing, et d'apparence semble leur rendre raison, touchant un publique nettement plus large et donc porteur de bcp plus de marge et donc de retombé financière pour les actionnaires !

M'enfin comme dit plus haut je suis un peu ronchon aujourd'hui et la on rentre dans un autre débat qui va faire partir ce post en HS !
Donc recentrons nous ! et/ou ouvrons un autre sujet pour débattre : grand groupe industriel vs indépendant traditionaliste
:h-s.com: Mécaniques & Automatiques Suisse Only
Avatar de l’utilisateur
M.A.S.O
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5389
Localisation: Entre lac et montagnes !!!


Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Google Adsense [Bot] et 8 invités