Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

L’univers dans une montre

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

L’univers dans une montre

Messagepar hl9000 le 06 Juin 2013, 18:18

Image
Toute bonne histoire de science-fiction s’appuie avant tout sur quelques principes scientifiques solides et solidement inscrits dans l’opinion publique comme étant vérifiés, tangibles et démontrables. Toute bonne histoire de science-fiction s’appuie avant tout sur le principe que l’univers dans lequel nous vivons est à quatre dimensions connues, et probablement d’autres, moins connues, mais qui permettent de débrider l’imaginaire narratif de tous les écrivains, cinéastes et autres artistes créatifs.
Partant, il n’est de moyen plus certain de figurer la science-fiction dans son ensemble qu’une machine dont la mécanique utilise ostensiblement les trois dimensions physiques pour afficher la quatrième, le temps, tout en laissant à l’improbable idée que d’autres dimensions se joignent aux premières pour activer des portes spatio-temporelles ou propulser son utilisateur vers des mondes perpendiculaires ou parallèles, la possibilité réelle de survenir.
Une montre ! L’univers tout entier synthétisé dans ce tourbillon tri-dimensionnel, moteur du temps circonscrit. Une montre mécanique pour, à elle seule, représenter tout à la fois l’histoire du génie humain capable de réaliser les prouesses technologiques nécessaires au progrès, et la science-fiction, chemin de l’invraisemblable vers le plausible et le probable.
L’horloger-conteur Vianney Halter a réalisé ce qu’aucun autre n’aurait pu même simplement imaginer : l’ultime montre de science-fiction. Une montre mécanique qui expose à la fois les bases de l’histoire de l’horlogerie, ses plus grands exploits, et qui raconte l’univers depuis la science jusqu’à la fiction, sur le fondement d’un mécanisme tournant dans trois dimensions autour duquel gravite le temps, en boucle, comme un opus de la Quatrième Dimension. Il fallait déjà y penser…
Le tourbillon tourne et virevolte au cœur de la montre et démontre sans gravité qu’il importe peu du haut, du bas, de l’avant ou de babord ou tribord, le tic sera toujours aussi près du tac pour que chaque minute fasse bien exactement 60 secondes chrono. Le tourbillon est une complexification du mécanisme servant à compenser les méfaits de la pesanteur sur le réglage d’un balancier trop achalandé… mais laissons cela aux bonimenteurs (à défaut d’être de bons horlogers) et changeons d’angle : le tourbillon figure ici les trois dimensions physiques autour desquelles le cosmos s’est construit et, situé au centre horlodésique du garde-temps, il vibrionne comme le cerveau fou d’une œuvre d’Isaac Azimov en insufflant imperceptiblement aux aiguilles émergeantes et penchées sur lui ce mouvement cyclique et délicat du temps qui passe, la quatrième dimension.
Qu’on ne se méprenne pas : la DS-T est avant tout une montre ! Il ne s’agit pas d’un des ces nombreux artéfacts simili-horlogers inspiré de domaines aussi farfelus qu’inattendus où le créateur s’est trop risqué sur le bizarre pour finalement reconnaître que de belle horlogerie, dans son garde-temps, ben… y en a pas ! Non, il s’agit bien d’une montre inspirée de toute l’histoire de l’horlogerie, et qui manifeste dans ce qu’il est aussi un somptueux bijou, la science-fiction dans son ensemble, et le raffinement.
Image
Des aiguilles bleuies sortant de l’extérieur comme deux tentacules d’acier…
Une minute semi-sautante, comme le déclenchement d’un mécanisme d’auto-transmutation d’une dimension à l’autre…
Un cadran en argent périphérique comme une découverte de Cassini pour un nouvel anneau de Saturne…
Un cœur vibrant et tourbillonnant dans sa cage au style Klingon raffiné au centre de la machine…
Un boîtier sorti des mêmes hangars que les soucoupes de « Le Jour ou la Terre s’arrêta »…
Un bracelet intégré aux écailles de pixels tel Néo découvrant la Matrix…
Un dôme en saphir bombé pour isoler la machine comme le cerveau de Robby, dans « Forbidden Planet », ou peut-être pour exprimer le monde parfait de « l’âge de cristal »…
Le tout pour une vrai montre, portable, fiable, précise et extraordinairement belle, mais dont on estime qu’elle fût conçue avant tout en même temps que l’Enterprise !
Image
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Publicité

Re: L’univers dans une montre

Messagepar hl9000 le 06 Juin 2013, 18:22

:? Désolé d'avoir fait post à part... Cela étant, j'avais espéré être le premier à poster sur cette montre, c'est pour ça...
C'est bien évidemment très lié à ça : viewtopic.php?f=1&t=21222

Note : :coucou: bonjour à tous !! ...je reviens !
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: L’univers dans une montre

Messagepar fabala le 06 Juin 2013, 18:30

Je savais que tu posterai aujourd'hui. Comme ça on sait que tu n'es pas mort vu que tu réponds pas aux SMS. Belle prose.
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14047
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Fabe67 le 06 Juin 2013, 20:02

hl9000 a écrit::? Désolé d'avoir fait post à part... Cela étant, j'avais espéré être le premier à poster sur cette montre, c'est pour ça...
C'est bien évidemment très lié à ça : viewtopic.php?f=1&t=21222

Note : :coucou: bonjour à tous !! ...je reviens !


Je suis confus David de t'avoir grillé la politesse! Vraiment...

L'excitation a pris le dessus sur la politesse semble-t-il.

Tes photos sont très belles et rendent bien hommage à cette beauté [8] :10:
Fabrice.
Avatar de l’utilisateur
Fabe67
VIP
VIP
 
Messages: 1782

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Canarou le 06 Juin 2013, 20:18

Montre qui ne demande qu'à être observée de près ;)
Il est urgent de prendre son temps
Avatar de l’utilisateur
Canarou
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 238

Re: L’univers dans une montre

Messagepar FlyingSnail le 06 Juin 2013, 20:27

Tiens, ben moi aussi je suis de passage. Enfin j'ai peut-être bien suivi un lien FB :clin: . Cette montres est un chef d'œuvre . Félicitations à Monsieur Halter pour cette magie horlogère. Ca fait du bien aux mirettes.


J'en profite pour faire coucou à tous les keupins du forum. Je suis peu present en ce moment, la faute à un travail qui m'occuppe pas mal, sans internet pour passer dans le coin les midis, et de chez moi j'ai pas le courage de m'assoir devant mon pc fixe, ni décrire depuis le smartfaune... Mais je vous lis toujours avec plaisir de temps en temps!

Salutations!
Etre toqué de tocantes est-il éthique ?
Avatar de l’utilisateur
FlyingSnail
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1431
Localisation: Ô Toulouse ! Ô mon pays !

Re: L’univers dans une montre

Messagepar fabala le 06 Juin 2013, 20:35

Salut Scargo volant :coucou:
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14047
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Fabe67 le 07 Juin 2013, 08:29

Une réflexion que je me faisais ce matin: avec tout ce espace "vide", là ou se trouve le tourbillon, si en lieu et place du tourbillon se trouvait une répétition minute (mais une bien folle comme Vianney pourrait la faire), imaginez le son que cela dégagerait avec une telle caisse de résonance!
En plus, l'esthétique de cette complication est vraiment sympa également... Peut être des déclinaisons dans l'avenir...

:coucou:
Fabrice.
Avatar de l’utilisateur
Fabe67
VIP
VIP
 
Messages: 1782

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Petrus le 07 Juin 2013, 09:07

Double plaisir que ce topic : celui d'une très agréable et subtile présentation d'une Oeuvre horlogère avec O majuscule et souligné deux fois si j'avais pu (cela n'enlève rien au mérite du sujet de fab67 :coucou: ) et celui de relire HL9000 :coucou: (qui semble muté vers un VH9000 après sa période JC9000) et le flying scargo :coucou: .

On peut aussi remercier Vianney Halter pour cela !

Je me permets juste d'ajouter que dans cette montre il y a l'univers qui nous entoure dans ses dimensions matérielles et immatérielles, mais également - c'est à dire à égalité- l'univers de son créateur. C'est à mon sens ce qui caractérise l'Oeuvre et la différencie de la "simple" création : la révélation d'une part d'Universalité.
Dernière édition par Petrus le 07 Juin 2013, 09:18, édité 1 fois.
le temps est réalité suspendue entre deux néants
Avatar de l’utilisateur
Petrus
VIP
VIP
 
Messages: 5387

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Fabe67 le 07 Juin 2013, 09:11

Petrus a écrit:Double plaisir que ce topic : celui d'une très agréable présentation d'une Oeuvre horlogère avec O majuscule et souligné deux fois si j'avais pu (cela n'enlève rien au mérite du sujet de fab67 :coucou: ) et celui de relire JC9000 (qui semble muté vers un VH9000) et le flying scargo.

On peut aussi remercier Vianney Halter pour cela !


C'est vrai que je suis méritant à mettre le travail des autres en avant :clin:

:coucou:
Fabrice.
Avatar de l’utilisateur
Fabe67
VIP
VIP
 
Messages: 1782

Re: L’univers dans une montre

Messagepar hl9000 le 07 Juin 2013, 09:20

Fabe67 a écrit:Peut être des déclinaisons dans l'avenir...

:D qui sait ?!?? :D
En fait, cette montre n'est pas un empilement de "gadgets" horlogers qui finissent tant bien que mal par pouvoir se porter au poignet et faire une démonstration de ce que l'horlogerie traditionnelle a déjà fait à maintes reprises, mais c'est un ensemble poétique et traditionnel au sens de l'horlogerie, pensé dans son ensemble comme un élément unique : chaque petit bout de la montre a sa place et sa justification et le remplacer par autre chose serait comme dire "et si à la place de la queue de cet airbus, on mettait une grosse hélice très moderne et design pour rendre hommage à l'aviation du début du XXème siècle ?".
Comme l'a raconté (pas très à l'aise, et mal présenté, il faut avouer) Vianney Halter dans sa conférence sur le tourbillon, ce mécanisme n'a aucun intérêt horloger dans une montre de poignet, mais il peut éventuellement permettre de mettre en valeur le talent d'un horloger créateur... Vianney Halter n'avait jusque là pas fait de montre avec tourbillon, non pas parce qu'il ne savait pas trop comment bien en faire un ; au contraire, il a commencé sa carrière d'indépendant en faisant le plus petit et léger (et fonctionnel et beau !!) tourbillon qui puisse exister, mais ne trouvait pas alors d'intérêt particulier à le mettre dans une montre...
Aujourd'hui, il en sort un sur 3 axes, qui fonctionne, qui est splendide (admirez les anglages polis !!), qui est un exploit horloger pour ce qui est de démontrer le talent du Monsieur, et qui se justifie parfaitement : l'idée d'une montre "spatiale" symbolique du monde à 4 dimensions (x, y, z et le temps) dans lequel évolue la Terre est ici parfaitement représenté par ce tourbillon aux 3 dimensions physiques, autour duquel semblent flotter les aiguilles autour d'un cadran pour englober la dimension temps, dans un style unique très inspiré de "Deep Space Nine".
Remplacer le tourbillon par autre chose obligerait à revoir complètement la montre... :?
Ce qui n'est pas exclu, par contre, c'est qu'effectivement, sur une conception similaire, Vianney Halter envisage dans un futur indéterminé, une autre montre avec une autre histoire à raconter de façon horlogère au centre de celle-ci...
:clin:
(Par MP, je peux même vous avouer une idée qui a existé dans l'esprit du Maître...)
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: L’univers dans une montre

Messagepar hl9000 le 07 Juin 2013, 09:29

Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Roléga le 07 Juin 2013, 11:54

Salut Davidounet content de te revoir dans notre petit monde, je vais prendre à présent le temps de lire tout ce qui précède :coucou: :coucou:
Avatar de l’utilisateur
Roléga
VIP
VIP
 
Messages: 12135

Re: L’univers dans une montre

Messagepar Pana le 08 Juin 2013, 03:58

Salut tout le monde,

alors autant mécanique il fait pas semblant VH, autant esthétiquement je n'adhère pas du tout…m'enfin j'aimerais bien la voir en vraie tout de même.

Le dôme me fait penser à la LM1 (que j'adore)

:coucou:
Knowledge is power
Avatar de l’utilisateur
Pana
VIP
VIP
 
Messages: 2002
Localisation: Paname


Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités