Page 1 sur 1

La femme et la montre

MessagePosté: 02 Fév 2014, 11:09
par fiatlux
Bonjour à tous !

Je m'inscris sur ce forum car passionnée des montres, je n'en connais malheureusement pas encore tous les alambiquée et bloque donc un peu sur le sujet sur lequel je travaille : la femme et la montre.
J'ai une ébauche des questions relatives à ce sujet que je trouve cohérente et souhaite les partager avec vous pour avoir un avis et des remarques sur ce que j'ai oublié et qui pourrait ressortir de ce thème. Voila ce à quoi j'ai déjà pensé :
Comment le segment de la montre pour femme a évolué en passant d'une niche à une branche a part entière du secteur?
Que signifie une montre de luxe? Cette signification est-t-elle la même d'un homme à une femme?
Quelles sont les consommatrices de ce marché et d'où provient leur intérêt pour le produit?
De la conception du produit à sa mise sur le marché, quelles stratégies doivent adopter les marques pour satisfaire ce consommateur ?
Quel est l'enjeu de cette branche du point de vue économique? social?
Les montres pour femme sont elle en passe de devenir le futur de la montre de luxe?

Comme vous le voyez, j'ai donc relevé plusieurs sous questions que je trouve cohérentes mais auquel il est difficile de répondre du fait du manque d'information sur un sujet assez précis. Je fais donc appel à votre connaissance et à votre réflexion pour éventuellement, me donner des pistes, ou même d'autres questions sur le sujet, car je pense que bien d'autres peuvent ressortir.

Merci d'avance,

Clémentine

Re: La femme et la montre

MessagePosté: 02 Fév 2014, 13:46
par Desmonts
" une montre de luxe? Cette signification est-t-elle la même d'un homme à une femme?"

Juste une remarque sans fondement veritable :oops: ,mais à priori pour une femme
on prône plus le côté bijou esthétique, pour un homme la montre de luxe c'est
surtout actuellement l'escalade technologique,la course à la complication horlogère .
Le goût de la "mécanique" couteuse quoi...

Re: La femme et la montre

MessagePosté: 03 Fév 2014, 00:26
par bob6600
Je ne pense pas que la femme soit l'avenir de la montre de luxe, ceci pour les raisons expliquées par Desmonts que je partage aussi.

mon humble avis qui n'engage que moi:
Il existe peu de femmes qui ont un réel intérêt pour l'horlogerie (d'un point de vue technique et historique) et ceci pour les mêmes raisons qu'elles ont moins d'intérêt pour l'automobile que les hommes. Car elles sont avant tout sensibles à l'esthétique, au matériaux employés et à la marque.

En sachant que l'horlogerie de luxe, bien qu'employant des matériaux nobles et jouissant d'images de marque élaborées susceptible de les séduire, n'existe qu'à travers un savoir faire avant tout technique. Une montre de luxe c'est en premier lieu une belle mécanique et ensuite une belle boîte... pas l'inverse. C'est cette approche et savoir-faire qui a permis de légitimer et faire revivre les marques traditionnelles suisses face à la révolution du quartz.

Si tu veux une montre qui te donne l'heure, le quartz le fait mieux. Si tu veux une montre fiable et peu onéreuse, le quartz le fait mieux. Une montre qui a une belle esthétique, le quartz sais le faire aussi et beaucoup de femmes s'en contenterons. Pour le coup, si l'horlogerie de luxe s'adresse aussi aux femmes c'est pour répondre à une demande de clientes plus exigeantes cherchant une montée en gamme, meilleures qualité de matériaux utilisés et une image de marque encore plus forte.

Pour moi la proportion de femmes "consommatrices" d'horlogerie de luxe augmentera (et par conséquent les gammes aussi) mais seulement parce que leur pouvoir d'achat augmente. Elles abordent ces produits en tant que "simples" bijoux, et dans ce domaine l'offre ne se limite de loin pas aux montres ce qui n'est pas le cas pour les hommes. Pour ces raisons, l'horlogerie de luxe s'adressera toujours en priorité aux hommes. :roll:

Re: La femme et la montre

MessagePosté: 05 Fév 2014, 22:48
par Funambille
même si la généralité qui est faite de dire que le pouvoir de la marque et l'aspect superficiel d'une montre ont un impact prépondérant pour les femmes n'est pas totalement faux, il n'est pas totalement vrai non plus.
je m'explique
réduire ce que les femmes peuvent apporter à l'horlogerie à leur côté luxe-bijoux et consommation de marque me parait injuste.
je suis convaincu que l'horlogerie (comme beaucoup d'autre univers du reste) gagnerait à valoriser ce que la sensibilité propre aux femmes (horlogères et/ou consommatrices) permettrait d'apporter en terme de design et de contenu, à savoir du sens que l'on donne à cet objet, mais aussi de contenu mécanique. Il n'est plus à démontrer que l'approche, non pas féminine mais, de certaine femme dans les différentes sciences à su apporter un grand nombre d'innovation et d'approche complémentaires à celles des hommes.
le marché des montres de luxe pour les femmes sera aussi ce qu'on en fait!
A +

Re: La femme et la montre

MessagePosté: 11 Fév 2014, 10:51
par fiatlux
Merci de vos réponses. Il est vrai que j'ai du mal à partager l'avis considérant le goût de la femme pour la montre de luxe comme superficiel, le réduisant à une attirance esthétique sans réel intérêt technique. Avancez-vous cet argument car c'est un constat généralisé ou croyez-vous que le milieu de l'horlogerie de luxe reste, malheureusement, au même titre que l'automobile, un milieu "matcho" ? Si il l'est, est ce définitif où est ce que ce marché peut se féminiser ? L'attitude des marques qui laissent de plus en plus de place chaque année dans leur vitrines aux modèles femmes et à complication j'entends, semble le confirmer, d'où ma recherche et ma prédiction d'un futur marché plus féminin. Ne serait-ce pas un enrichissement pour le domaine? Vous semblez penser qu'il est "condamné" à être et à rester un domaine d'homme ?

Re: La femme et la montre

MessagePosté: 11 Fév 2014, 12:39
par bob6600
Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un milieu macho; il me semble que de nombreuses femmes travaillent dans ce domaine.
Cependant les produits, eux, resteront à mon avis prioritairement ciblés pour les hommes. Cela ne veut pas dire que les gammes de montres pour femmes ne grandiront pas et que leur attirance pour la technique ne grandira pas elle aussi, seulement je doute que ça atteigne les même proportions que celle des hommes.

Un homme c'est fier, c'est souvent passionné par la mécanique et le bel objet; au point de pouvoir faire de nombreuses CHI (compulsions horlogères impulsives) rien que la même année... et souvent se laisser tenter pour des achats pas toujours raisonables. De ce côté là les femmes semblent plus raisonnables et faire des achats plus réfléchis :roll: (du moins pour l'achat d'une montre à plusieurs milliers de francs)

Ce que j'ai dit est un constat purement personnel, qui n'engage que moi. Dans mon entourage direct, de très nombreux amis aiment l'horlogerie (dont beaucoup déraisonnablement), ce qui n'est de loin pas le cas de mes amies féminines ou même de ma copine. Je travaille dans l'horlogerie à quartz (donc un tout autre univers) et là en revanche l'attrait pour ces produits sont "kif-kif"... car l'aspect mécanique et technique est largement secondaire dans ce secteur. Ce ne sont plus autant des "Objets passion"

Re: La femme et la montre

MessagePosté: 11 Fév 2014, 14:05
par ChP
LA

[8] amicalement :coucou: