Page 1 sur 1

Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 21 Jan 2009, 23:01
par cocomarco
Salut à tous!
J'effectue une étude sur les montres mécaniques automatiques. J'ai entendu dire qu'il existait un un type de montres automatiques dans lesquelles le mécanisme qui remonte la montre permettais aussi de recharger une pile incluse dans la montre pour prendre le relais lorsque le mécanisme n'était plus remonté.. Est-ce qu'on m'a raconté des bobars? Si non, connaissez-vous les marques qui produisent de telles montres et éventuellement les modèles ?
Merci d'avance :D
Cocomarco

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 21 Jan 2009, 23:06
par hl9000
Seiko Kinetic... -http://www.seikowatches.com/technology/kinetic/index.html :coucou:

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 22 Jan 2009, 02:13
par Ducat
bonsoir,

Avec ces systèmes, appelés " autoquartz ", le mécanisme automatique a pour seule fonction de recharger une batterie, laquelle remplit ensuite son office comme dans n'importe quelle autre montre à quartz; en aucun cas il n'y a alternance d'un fonctionnement mécanique ( ressort ), puis à quartz.

La premiére de ces réalisations a été, je crois, la Samara de Jean d'Eve, à la Chaux de Fonds.

Puis l'autoquartz de Tissot ; j'en posséde une depuis 11ans, et n'ai pas encore changé la batterie, mais la reserve de marche a tout de même baissé, sensiblement celle d'une automatique mécanique, une quarantaine d'heure.

Seiko a lancé un quantième perpétuel, avec une batterie haute performance, pour laquelle est revendiqué une autonomie, à pleine charge de 4 années; une fois quittée, au bout de quelques heures, elle se met en veille, seul le calendrier fonctionne, les 3 aiguilles s'immobilisant, et donc aussi le moteur pas à pas, gros consommateur d'énergie.

Dés qu'on la remet au poignet elle entraine ses aiguilles à vitesse grand V, jusqu'à retrouver l'heure exacte, à la seconde près, le quartz ayant lui continué à vibrer pour conserver la mémoire du temps et pouvoir la restituer dés que nécessaire.

C'est le système baptisé " Kinetic ", comme précisé dans un post précédent.

Encore mieux que cela , mais radicalement différent, et hélas bien plus onéreux, toujours chez Seiko, le système " Spring drive " ; toute l'énergie provient d'un ressort, comme sur une mécanique, mais la régulation du défilement du rouage est réglé par un quartz alimenté par une génératrice en série sur ce rouage. Pas de pile, donc, seulement des capacités

Le traditionnel oscillateur balancier spiral est remplacé par le quartz.

A l'instar d'un échappement à force constante, on bénéficie, sur l"axe des minutes d'un couple autorisant l'instalation de complications mécaniques traditionnelles, ce que ne peut réaliser la Kinetic, sur ce point handicapée, comme tous les autres quartz, par la faiblesse du couple moteur ( système Lavet ).

Pour pallier la difficulté, cette Kinetic utilise en effet des moteurs electriques pour entraîner les complications; efficace, mais pas très haut de gamme.

Un inconvénient du Spring drive, cependant, la reproduction de l'inconvénient majeur de la montre mécanique, la pression élevée sur les pivots de rouage, contraignant à une maintenance périodique, ce à quoi échappe un système pas à pas.

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 22 Jan 2009, 02:35
par FlyingSnail
Assez génial ce mouvement Springdrive d'ailleurs. Allier le meilleur du mécanique au meilleur du quartz. AMHA, seul les japonnais pouvaient penser et développer un tel système. Ce n'est pas que les suisses (ou autres pays d'ailleurs) n'en soient pas capables technologiquement (quoique les japonnais on toujours une énorme marge d'avance quand il s'agit de "high tech") mais plutôt qu'ils n'auraient jamais franchi le pas.

Moi je dis chapeau bas à Seiko.

J'ai d'ailleurs croisé il y a quelques mois une Kinetic QP chez Louis Pion, soldée à moins beaucoup % (si si, c'est très mathématique comme pourcentage :mrgreen: ), qui m'a vraiment fait baver d'envie. Malheureusement, mon porte monnaie m'a dit non.

(passionné d'horlogerie et j'ai même pas de belle montre, c'est triste... mais je guette assidument les petites annonces, en particulier celles de Charly, en espérant tomber sur un coup de coeur dans mes petits moyens)

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 22 Jan 2009, 15:07
par cocomarco
Merci pour vos réponses!! [8]
Je n'ai pas tout compris, notamment la partie sur les Spring Drive de Seiko, mais cela ne rentre pas dans le cadre de mon étude. Tout le reste m'est en tout cas d'une grande utilité, ça me permet de bien avancer.
J'aurais une ou deux petites questions de plus, si ça ne vous dérenge pas:
Dans les montres à systèmes autoquartz ce sont des piles de combien de volt ?
Quelle est en générale le poid de la masse oscillante dans ce genre de montres ?
Merci encore!!

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 22 Jan 2009, 23:14
par Ducat
FlyingSnail a écrit:Assez génial ce mouvement Springdrive d'ailleurs. Allier le meilleur du mécanique au meilleur du quartz. AMHA, seul les japonnais pouvaient penser et développer un tel système. Ce n'est pas que les suisses (ou autres pays d'ailleurs) n'en soient pas capables technologiquement (quoique les japonnais on toujours une énorme marge d'avance quand il s'agit de "high tech") mais plutôt qu'ils n'auraient jamais franchi le pas.

Moi je dis chapeau bas à Seiko.

J'ai d'ailleurs croisé il y a quelques mois une Kinetic QP chez Louis Pion, soldée à moins beaucoup % (si si, c'est très mathématique comme pourcentage :mrgreen: ), qui m'a vraiment fait baver d'envie. Malheureusement, mon porte monnaie m'a dit non.

(passionné d'horlogerie et j'ai même pas de belle montre, c'est triste... mais je guette assidument les petites annonces, en particulier celles de Charly, en espérant tomber sur un coup de coeur dans mes petits moyens)



Ce n'est pas très connu,mais au moins une manufacture suisse , et pas des moindres, a tenté de " franchir le pas "; manque de conviction, investissement humain et financier insuffisants, je ne sais trop, mais ils travaillaient encore sur un projet identique au Spring drive, lorsque Seiko commercialisait déja son produit .

D'où apparent abandon définitif du projet par la marque suisse précitée.

Quant à considerer cette marque japonaise comme de tout premier plan, entierement d'accord ; début des années 70, je crois, ils conçurent un chrono automatique à compteur 12 heures, remontage auto à excentriques type Cyma 485, de tout premier ordre.

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 26 Jan 2009, 13:58
par Backhus
Le principe de la Seiko SpringDrive à été breveté à la base le 1978-04-14 sous la référence CH597636 inventeur : BERNEY JEAN-CLAUDE pour Ebauche SA. Un proto ou une petite série existe chez Frédérique Piguet sur la base d'un ETA 28XX. Il semblerait qu'une tentative existe aussi chez Cartier mes sans plus d'info.

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 26 Jan 2009, 14:45
par magellan
En ce qui concerne la pile dans ces montres: Je peux parler des Seiko Kinetic perpetual, dont je possède une. Ils étaient initialement munies de condensateurs qui ont été rechargés mais bon, les 4 années de reserve de marche étaient terminées après 18 mois. Elle ne s'est plus mis en marche du tout. Ils ont remplacé le condensateur par une vraie pile. Mais ça reste une pile qui doit être remplacée après quelques années - voir en haut.

Je ne sais pas quel type de pile ils utilisent, mais je pense, que ce sont les 1.2V qu' on utilise fréquemment. Puis la masse oscillante: Comme elle doit osciller comme dans une montre automatique "normale" la construction et le poids devraient être identique. (non, je n'ai pas encore ouvert la mienne...)

magellan

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 26 Jan 2009, 17:51
par Ducat
Backhus a écrit:Le principe de la Seiko SpringDrive à été breveté à la base le 1978-04-14 sous la référence CH597636 inventeur : BERNEY JEAN-CLAUDE pour Ebauche SA. Un proto ou une petite série existe chez Frédérique Piguet sur la base d'un ETA 28XX. Il semblerait qu'une tentative existe aussi chez Cartier mes sans plus d'info.




L'honneur helvéte est donc sauf; ça fait toujours plaisir... Plus sérieusement de tels renseignements ne courrent pas les rues, ni même la presse spécialisée. Assez compréhensible, au demeurant, puisque s'agissant de projets inaboutis.

Un grand merci, en tout cas, pour ce filon ; on va aller, allégrement, jeter un coup d'oeil à ce brevet sur le Net.

Meilleures salutations.

PS: la maison à laquelle je faisais allusion dans un post précédent, n'est aucune de celles citées ; il y a donc eu beaucoup de monde à travailler sur cette idée !

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 26 Jan 2009, 18:29
par Ducat
magellan a écrit:En ce qui concerne la pile dans ces montres: Je peux parler des Seiko Kinetic perpetual, dont je possède une. Ils étaient initialement munies de condensateurs qui ont été rechargés mais bon, les 4 années de reserve de marche étaient terminées après 18 mois. Elle ne s'est plus mis en marche du tout. Ils ont remplacé le condensateur par une vraie pile. Mais ça reste une pile qui doit être remplacée après quelques années - voir en haut.

Je ne sais pas quel type de pile ils utilisent, mais je pense, que ce sont les 1.2V qu' on utilise fréquemment. Puis la masse oscillante: Comme elle doit osciller comme dans une montre automatique "normale" la construction et le poids devraient être identique. (non, je n'ai pas encore ouvert la mienne...)

magellan



Bonsoir,

Voila un post qui me casse le moral , vu que j'ai ce QP depuis decembre 05, et que je vais maintenant attendre les problèmes !!! Problèmes qui ne se sont pas encore manifestés, touchons du bois...

Elle est pourtant peu portée, quelque chose, comme un jour ou deux par mois, ce qui ne doit guère recharcher l'unité Kinetic ESU, puisque c'est ainsi qu'ils baptisent la " pile ".

Je l'ai ouverte une fois, histoire de me faire une idée: la finition ne les a pas ruinés, ce qui n'est pas très grave , compte tenu du prix somme toute très raisonnable. Pour un QP analogique s'entends. Quand à la masse, elle est conséquente, sans doute équivalente à un Vjx 7750, peut-être plus.

Meilleures salutations.

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 26 Jan 2009, 20:44
par magellan
...et que je vais maintenant attendre les problèmes

Non tu n' en auras pas de problèmes. Il faut simplement se rendre compte, que cette nouvelle invention n'est pas de perpetuum-mobile. Elle aura besoin d' une revision après quelques années - comme toutes les montres. Puis quand on ne la porte pas, on peut la secouer de temps en temps - comme-ça elle ne s'ennuie pas trop :)

magellan

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 26 Jan 2009, 20:55
par Ducat
magellan a écrit:
...et que je vais maintenant attendre les problèmes

Non tu n' en auras pas de problèmes. Il faut simplement se rendre compte, que cette nouvelle invention n'est pas de perpetuum-mobile. Elle aura besoin d' une revision après quelques années - comme toutes les montres. Puis quand on ne la porte pas, on peut la secouer de temps en temps - comme-ça elle ne s'ennuie pas trop :)

magellan



Merci; maintenant, l'IRM ( indicateur de réserve de moral ) affiche au moins 48 heures, tout en haut....

je range la corde et le tabouret...

Re: Montres automatiques spéciales

MessagePosté: 13 Fév 2009, 12:15
par Ducat
Superbe la video de la Spring Drive ! Surtout le système d'armage auto qui s'affirme bien comme le meilleur tant en auto traditionnelles qu' electronique . Efficacité, économie de composants, pureté esthétique...

Merci.