Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Quid? je m'interroge...

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Quid? je m'interroge...

Messagepar D.LeCoultre89 le 24 Avr 2009, 20:20

Vous l'avez peut être remarqué (surement puisque vous me lisez.. :clin: ) je suis de retour sur le forum après un blocus de Paques studieux :)

Après m'être émerveillé devant un certain nombre de nouveaux post apparus pendant mon absence, j'ai décidé de vous poser une question qui me turlupine depuis longtemps mais que je n'ai jamais osé poser :oops: Une fois de plus je me dis qu'avec ce genre de question je risque de passer pour une tanche inculte mais tant pis..

Suivez le raisonnement et corrigez mon erreur :wink: :

On voit couramment les maisons horlogères, et parmis elles les grands noms, réaliser des gardes temps à remontage automatique équipés d'une complication réserve de marche (ma complication favorite :) ) Merveilleux tout de même ces montres qui indique la durée restant avant le remontage nécessaire, et très pratique..
Or il y a là, me dis-je, un problème logique; le propre d'une montre automatique est de se remonter automatiquement avec les mouvements du bras (je sais je dis des banalités voir des lapallisades mais patience...) il me semble alors évident que la montre automatique portée tous les jours sera en quasi permanence remontée au maximum (à moins d'être portée par une larve humaine..) :arrow: donc la réserve indiquera toujours une marche maximale ; ce qui la rend inutile !!! En somme, en suivant ce raisonnement, une réserve de marche sur une montre automatique est une ineptie..
Alors comment expliquer que F-P Journe ou Jaeger Lecoultre, et toutes les grandes maisons réalisent de tels gardes temps :?:
J'ai donc forcément tort quelque part..

Merci de m'éclairer sur ce point et au fait, :coucou: à tous
Dernière édition par D.LeCoultre89 le 24 Avr 2009, 20:39, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
D.LeCoultre89
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 282

Publicité

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar lexxx le 24 Avr 2009, 20:27

J'aurais pu être la tanche va, je me faisais la même réflexion il y a peu.
D'ailleurs, si je peux me permettre d'étendre un peu le sujet: pourquoi n'y a-t-il pas plus de montres d'entrée de gamme à remontage manuel?
En fait, je dis "plus", mais aucune des marques tissot, hamilton & co n'ont de modèle à remontage manuel. Même la Hamilton Jazzmaster Power Reserve (qui ne se vend plus) était à remontage automatique...
Gna!
Avatar de l’utilisateur
lexxx
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1238
Localisation: Paris

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar D.LeCoultre89 le 24 Avr 2009, 20:34

Deux tanches valent mieux qu'une :clin: ... :)

lexxx a écrit:J'aurais pu être la tanche va, je me faisais la même réflexion il y a peu.


c'est une question qui vaut la peine d'être posée je pense..
Avatar de l’utilisateur
D.LeCoultre89
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 282

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar HENRY le 24 Avr 2009, 20:59

Bonjour,cette intervention m'interpelle car en son temps la fondation L.A Breguet avait organisée un concours d'innovation et j'avais proposé (dessins et appareil de démonstration joints) un différenciel exact composé de deux engrenages oscillants superposés destinés à être fixés sur le barrillet du ressort.2 possibilités ,à mon avis,l'indicateur de RM et la possibilité de déconnecter le remontage auto ou manuel dés un armage suffisant.Plus de bride glissante du ressort.
Je pense toujours que l'idée reste bonne,cepandant mon échappement accapare mon temps.henry
L'horlogerie a un avenir, à condition qu'elle innove.
Avatar de l’utilisateur
HENRY
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1339

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar FlyingSnail le 24 Avr 2009, 21:13

Jamais 203 :mrgreen:

Je me suis fait un peu la même réflexion il y a peu. Et comme on voit moins de montres à remontage manuel, je ne sais pas trop si cette complication est fréquente sur ce type de mouvement, pour lequel elle semble beaucoup plus appropriée... Les spécialistes, une idées?
Ma seule théorie expliquant la présence de cette complication sur les montres auto, est que les horlogers, manufactures, emboiteurs, "motoristes" etc... choisissent de mettre cette complication dans leurs créations parce qu'elle plait, tout simplement, et qu'elle peut, à la limite, être utile à celui qui possède plusieurs montre et qui les admire chaque matin avant de choisir celle qu'il portera pour la journée, et en profite pour voir s'il ne faut pas en porter une pour la recharger avant qu'elle ne s'arrête...

Concernant les montres à remontage manuel d'entrée de gamme, je dirais que les fabricants partent du principe que les personnes qui achètent ces montres sont plus des amateurs de belles mécanique que de vrais passionnés d'horlogerie à l'ancienne, et qui sont donc plus intéressés par un mouvement un peu plus complexe, "intéressant" mécaniquement (en ce qui concerne le système de remontage, je ne parle évidemment pas du reste), et moins "contraignant"; En suivant la même "logique", avec laquelle je ne suis pas d'accord, mais qui explique peut-être se phénomène, les personnes qui achètent des montres plus haut de gamme, se rapprochant plus de la "haute horlogerie", sont peut-être vus par les fabricant comme de vrais passionnés, qui apprécient donc autant la montre pour son intérêt purement mécanique que pour le plaisir de tenir entre leurs mains un objet de haute horlogerie, "à l'ancienne", et apprécient donc particulièrement le fait de remonter leurs montres chaque matin.

Mais ce n'est que mon (mes) avi(s) de simple amateur amoureux d'horlogerie, qui n'a jamais touché de prêt ou de loin cette industrie, et qui essaye de comprendre, tout simplement. Il y a donc surement de grosses erreurs dans ce raisonnement, et l'avis de quelqu'un qui a de vrais connaissances serait le bienvenu :D
Etre toqué de tocantes est-il éthique ?
Avatar de l’utilisateur
FlyingSnail
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1431
Localisation: Ô Toulouse ! Ô mon pays !

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar laserman le 24 Avr 2009, 22:03

Je pense comme toi FlyingSnail,

J'ai un ami, novice en horlogerie qui a acheté une montre automatique, il n'arrête pas de la secouer dans tous
les sens de peur qu'elle s'arrête et cela malgré mes explications... :D

La réserve de marche est donc une sécurité pour personnes anxieuses :D
Plus sérieusement, elle donne une sensation de contrôle à la personne qui la porte et en plus elle est très apprécié au niveau du design. Je ne pense pas qu'il faille chercher plus loin...
Avatar de l’utilisateur
laserman
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 815

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar hl9000 le 25 Avr 2009, 11:58

Salut les tanches :coucou:
C'est la tanche en chef qui vous emet cette idée : la plupart des complications ne sont-elles pas là juste pour montrer qu'elles sont possible ?
La réserve de marche est une bien jolie complication à mon goût également, mais elle n'a pas plus d'utilité dans une montre automatique qu'un tourbillon dans n'importe quelle montre-bracelet.

Enfin, si tu ne portes pas la montre tous les jours... peut-être que là tu as besoin de savoir si il faut aller t'enfermer avec elle dans un coin pour la remonter un peu ou pas :clin:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar fabala le 25 Avr 2009, 12:11

en fait la réserve de marche te permet de savoir, si tu abandonnes ta montre le week end pour en porter une autre (ou pas) de savoir à quel moment il faudra la remettre avant qu'elle ne s'arrête ou jusque quand tu peux continuer à lui être infidèle sans qu'elle ne te fasse une scène :grumble: .
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14047
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar HENRY le 30 Avr 2009, 11:04

Bonjour, je ne considère pas l'indicateur de réserve de marche comme un luxe,au contraire si l'horlogerie utilisant le ressort pouvait en être munie je considérerais qu'il y a progrés ;en effet je retiens de mon activité professionnelle que les problémes d'arrêt des montres neuves ou récemment révisées provenait de l'utilisateur qui remontait insuffisament son ressort.
On connait leurs arguments;"je compte les tours de remontoirs pour éviter de casser le ressort".
Pour l'automatique ,le remontage dépend de plusieurs paramétres liés aux activitées ,à la nature et à l'âge de l'utisateur.L'irm peut être tout de même utile si la montre n'est pas portée réguliérement ou doit être immobilisée
Par contre je vois mal une montre à remontage manuel hebdomadaire ne pas en être équipée.henry
L'horlogerie a un avenir, à condition qu'elle innove.
Avatar de l’utilisateur
HENRY
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1339

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar magellan le 30 Avr 2009, 19:51

Pourquoi est-ce que on a besoin d' une montre mécanique? Faut pas de tourbillon, ni de reserve de marche au autres trucs difficilement réalisables en mécanique si on achète une Quartz qui a une réserve de marche de 2 années.

...je plaisante :)

Dans un certain sense, c'est une question philosophique, comme la montre méca elle-même, pas vraiment très utile, mais intéressant. Comme chez la "Ulysse 1" de Ulysse Nardin, même dans une variante très particulière.

En ce qui concerne cette Kinetic de Seiko. J'en possède une de ce genre (pas celle avec la RDM chouette). A cause de sa téchnique elle a eu besoin d' un service après env. 18 mois. Maintenant elle commence de s'arrêter de nouveau. Vive la kinetic perpetuelle :grumble:

magellan
Avatar de l’utilisateur
magellan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2915
Localisation: Zurich

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar HENRY le 02 Mai 2009, 10:56

Bonjour,je crois que l'on pourrait se poser la même question sur l'utilité de la montre à quartz,née non pas d'une volonté ou d'un cahier des charges de la clientèle mais de l'opportunité et l'application de circuits électroniques à fréquence précise ,de plus
miniaturisés demandés par la NASA.Pas de problémes de remontage et de plus...la précision! :D
Retour de balancier(si je puis dire :!: )l'interêt pour la montre mécanique a repris.
Sans doute beaucoup de raisons;
la tradition? c'est évident,
la magie de l'énergie fournie à une mécanique conservée dans le métal et restituée de façon régularisée pour indiquer le temps
qui s'écoule.
Si le remontage manuel de notre montre peut nous paraître contraignant,ce n'est pas le bagne ou les galères!!!
Quant à la précision ,nos activités journaliéres ne se font pas à la demi-minute prés ou alors la seule montre qui serait la norme serait celle radio-pilotée.henry :coucou:
L'horlogerie a un avenir, à condition qu'elle innove.
Avatar de l’utilisateur
HENRY
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1339

Re: Quid? je m'interroge...

Messagepar davidCH le 02 Mai 2009, 19:35

Perso je vois cela comme un argument commercial (pour la montre automatique en tout cas).
Mais bon, tout comme un chronographe, non ? Combien utilisent vraiment le chrono sur leur Speedmaster ?

Sinon ça peut te dire si ton remontage automatique fonctionne ou pas!!! et rien que pour ça c'est intéressant... ça met un peu plus la pression sur les fabricants :D
Avatar de l’utilisateur
davidCH
Débutant
Débutant
 
Messages: 30


Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Google [Bot] et 15 invités