Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Concours d'Octobre, Corum

Le forum du concours des 10ans d'horlogerie-suisse
RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar jcllib le 18 Oct 2011, 19:16

Bonjour à vous tous, amis des beaux gardes-temps,

Pour ma participation à ce concours, je vais vous présenter les gardes-temps CORUM que je préfère :

Image

mais également :

Image

et aussi :

Image

et surtout :

Image

Toutes ressemblences avec la montre à gagner en ce mois d'octobre seraient complètement fortuites...

Bonne journée à vous tous.
Avatar de l’utilisateur
jcllib
Débutant
Débutant
 
Messages: 7

Publicité

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Schmiergeli le 18 Oct 2011, 19:29

Après un long été j'ai perdu le fil du temps, je cour pour le rattraper.

Trop tard
Dernière édition par fabala le 18 Oct 2011, 21:50, édité 1 fois.
Raison: Tu n'as pas perdu que le fil du temps AMHA
Avatar de l’utilisateur
Schmiergeli
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 106

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar AlexR le 22 Oct 2011, 10:43

Je passerais des heures à regarder un mouvement...


Pourtant, je ne possède qu'un simple Unitas, avec quelques décorations... Oh, rien d'exceptionnel, juste 8 lignes de côtes de Genève, des vis bleues et des roues soleillées. Rien que du très sobre, donc.

Pourtant, je suis captivé par le balancier, dont les allers-retours sont hypnotiques. La "danse" du spiral est aussi quelque chose d'envoûtant... le tout associé à ces constants va-et-viens de l'ancre... et ce tic-tac dont il est très difficile, une fois entré dans notre oreille, de s'en détacher et d'entendre quoi que ce soit d'autre.

Je pense que c'est ça, la magie d'une montre mécanique, un objet qui "vit", et dont l'âme est ce mouvement, irrésistible.
Avatar de l’utilisateur
AlexR
Débutant
Débutant
 
Messages: 23

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar raro le 22 Oct 2011, 19:27

ad M i R able cette CORUM ad Mi R al's cup, ad M i R able!

la montre de mon coeur, je l'ai dans la peau, à défaut de l'avoir au poignet.
Avatar de l’utilisateur
raro
Débutant
Débutant
 
Messages: 11

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Hiro70s le 23 Oct 2011, 12:32

Un titre de vice-champion du monde, ça ne se fête pas mais un titre de champion du monde, si...
Je vous invite donc à faire un tour sur http://fr.bulgari.com/allblacks/?gclid=CNWlgtHY_qsCFUJI3godYizQkg et apprécier la Endurer Chronosprint à l'honneur des blacks.

Excellent le packaging !!
Image

Pour en revenir à cette Corum de ce mois d'octobre, j'adore également le côté sportif de l'admiral's cup, certains la trouvent un peu grosse, mais je pense que cela colle parfaitement à l'esprit de la marque.
Avatar de l’utilisateur
Hiro70s
Débutant
Débutant
 
Messages: 8

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar reversofreak le 23 Oct 2011, 14:04

Allons, suivons l’appel du Grand Large,
Défier les caprices et chimères de la
Mer aux 1001 visages, qui se révèle tantôt
Imprévisible et joueuse ou soulevée et
Rageuse, toutes crêtes hérissées d’écume, prête à
Aspirer en son ventre l’inconscient aventurier, tantôt
Lisse miroir tranquille, qui refète les humeurs du ciel ; elle ne
S'apprivoise pas, ivre de toute les libertés, mais
Capte et fascine les Hommes depuis la nuit des Temps.
Ultime arbitre de la témérité ou de la folie des marins,
Poséidon jalouse les divins chronomètres qu’ils portent au poing !
Dernière édition par reversofreak le 23 Oct 2011, 14:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
reversofreak
Débutant
Débutant
 
Messages: 4

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Oulak le 23 Oct 2011, 14:10

Bonjour à vous en ce dimanche 23 octobre,

Je tenais à vous faire expliquer mon pseudo OULAK ...

Pourquoi Oulak ? et bien car c'est comme cela

Mes camarades de classent on choisi de m'appeler ainsi et c'est resté ...

Bon Ok je suis passé rapidement sur l'explication mais je voudrais bien gagner cette montre moi ...

Pourquoi gagner cette montre me direz vous ?

Le Oulak est un sport équestre qui vient du Kirghistan ou un animal décapité (bref une bête morte) sert de balle (comme le polo Anglais en moins glamour) ...

Apres cette explication mon pseudo ne sera plus pareil a vos yeux je pense ...

Bref je veux cette Corum Admiral's Cup ...

Bon j'avoue j'insiste et c'est pas très poli , mais je bave devant cette superbe montre qui passe à la tv, où un jeune homme de mon âge se fait agresser dans la rue par des jockeys pour se retrouver avec cette Corum au poignet ... (voir une pub pour de célèbres paris équestres français ) .

Merci et bonne chance à tous (moi j'ai jamais de chance ... alors pour me consoler je vais jouer au tiercé ) :arrow:
Never forget your beginner's spirit!
Avatar de l’utilisateur
Oulak
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 216

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Beaumont le 23 Oct 2011, 18:15

Ce concours du mois d’octobre me permet au travers ces quelques paragraphes de revenir sur l’histoire de CORUM et de rendre hommage à deux hommes forts de cette marque disparus récemment: René Bannwart, son fondateur-créateur et Séverin Wundermann, son sauveur.

En 1955, à La Chaux-de-Fonds, Gaston Ries propriétaire d’une fabrique d’horlogerie en blanc (private label) d’excellente réputation décide de lancer sa propre marque. Il invite dans cette aventure sa soeur Simone, à la comptabilité, et à la création, son neveu René Bannwart.

Image
René Bannwart

René Bannwart a fait ses armes chez Patek Philippe et Omega, à une époque où le designer horloger n’était pas «encore» reconnu et où les marques préféraient garder pour elles, ou pour leur CEO, les lauriers du génie créateur... Chez Omega, René Bannwart est notamment l’homme des premières Seamaster et Constellation. Le modèle Omega Constellation, avec son légendaire cadran «moule à tarte», présage les formes dodécagonales de la future Admiral’s Cup.

Image
Omega Constellation

Les trois associés s’entendent sur le nom de Corum, dérivé du latin QUORUM, mot qui fascine René Bannwart et sur un logo: une clé tournée vers le ciel. En terme de symbolique, la clé ouvre la voie initiatique, en l’espèce la voie de l’innovation, de l’avant -garde horlogère... On ne porte d’ailleurs jamais une clé vers le bas, cela porte malheur, le logo d’UBS n’est-il pas composé de 3 clés tournées vers le bas ?

Image
Logo Corum

Parmi les premiers succès de la marque, on peut citer la montre «sans heure», qui est née d’une erreur. En 1958, lors de la foire de Bâle, les cadrans n’ayant pu être livrés à temps (seuls les horlogers connaissent ce frisson chaque année ;) ). Les cadrans sont remplacés à la hâte par des disques d’or. Grâce à ce minimalisme extrême, ce modèle connaît un véritable succès. Il est à l’origine du modèle Romvlvs.

Suivront le modèle Golden Tube, ancêtre de la Golden Bridge, et le modèle chapeau chinois qui ont tous deux été réédités et remis au goût du jour cette année par la maison Corum.

Image
Corum Golden Tube et Chapeau Chinois 2011

En 1960, René Bannwart fait rentrer Corum dans le sponsoring nautique, en s’associant au Royal Ocean Racing Club (RORC) organisateur de la célèbre l’Admiral’s Cup, depuis 1957. L’Admiral’s Cup est le championnat du monde de course, qui se déroule tous les deux ans au large du Royaume-Uni. L’une des épreuves phares est la célèbre Fastnet race.

La première montre Admiral’s Cup est créée à cette occasion. Très différente du modèle que l’on connaît aujourd’hui, elle était carrée. Elle est l’une des premières montres de forme carrée étanche.

Image
Admiral’s Cup - version carrée 1960

C’est sous l’impulsion de Jean-René Bannwart, fils du fondateur qui rejoint la société en 1966, que le modèle Admiral’s Cup se dote d’une lunette dodécagonale avec 12 flammes nautiques issues du Code international des signaux maritimes. En 1991, Corum remporte l'Admiral's Cup avec son propre bateau.

Image
Bateau Corum lors de l'Admiral's Cup de 1991

L’engagement de Corum dans la voile se poursuit toujours tant par le sponsoring : celui d’Energy Team pour la 34ème America’s Cup, mais aussi par la création d’un nouveau garde-temps exceptionnel pour les marins de toutes les latitudes, avec une fonction régate inédite, prévu pour 2013.

Autre partenariat novateur pour l’époque, l’automobile de luxe. En 1976, Corum convainc Roll’s Royce de lui concéder une licence pour faire des montres. Le résultat est étonnant, une montre reprenant la forme de la calandre mythique et sa mascotte «Spirit of Ectasy». Le succès est sans précédent. Une seconde version a vu le jour reprenant la calandre de la « Silver Shadow ». A suivre ?

Image
Montre Corum Rolls-Royce

Corum, c’est aussi la mythique Golden Bridge, dont le premier modèle a été mis au point en 1980 par l'horloger Vincent Calabrese à partir d'un calibre dit baguette. Ce modèle a été plusieurs fois remis au goût du jour, notamment avec une version féminine en 2010, la Miss Golden Bridge, et même totalement réinterprété avec le modèle Ti-Bridge, en 2009. En 2011, ces modèles se parent d’un mouvement baguette automatique à remontage linéaire.

Image
Golden Bridge Automatique vue de dos

A l’arrivée des années 2000, Corum, malgré sa réputation, connaît un certain ralentissement; Séverin Wunderman entre en scène et redonne une nouvelle impulsion à Corum.

Image
Severin et Michael Wunderman

Séverin Wunderman est né en Belgique en 1938. Durant la seconde guerre mondiale, il s’exile à Los Angeles, aux Etats-Unis. Après différents petits boulots, dont celui d’apprenti horloger, il fait fortune à 20 ans dans la joaillerie avant d’être ruiné. En 1972, un malentendu téléphonique (dont il existe différentes versions) lui font rencontrer Aldo Gucci, auquel il propose de lancer des montres Gucci. En 1977, Severin Wunderman obtient la licence pour créer et produire les montres Gucci, dont la fameuse montre «G» en 1996.

Le succès des montres Gucci dépasse toutes les attentes, au point qu’en 1997, après 25 ans de collaboration, le groupe Gucci, en pleine restructuration, décide de ne pas renouveler la licence à Séverin Wunderman et de s’en occuper directement.

Pendant trois ans, Séverin Wunderman et son fils Michael, sont à la recherche d’un nouveau challenge sur le marché de la montre. En janvier 2000, Severin Wunderman acquiert la majorité du capital de la société horlogère suisse Corum.

Séverin Wunderman lance une nouvelle collection, la montre Corum Bubble, munie d’une épaisse glace saphir de 11 mm, qui induit un effet loupe. Il relance également la légendaire Admiral’s Cup et la collection Romvlvs.

Image
Corum Bubble

En 2005, à la demande de Severin Wunderman, Antonio Calce, alors Directeur Général de la Manufacture Panerai, rejoint la société. En février 2007, il devient CEO de la Corum, dont il décide de rebâtir les fondations sur les 4 piliers historiques: Admiral’s Cup, Romvlvs, Corum Briges et Artisans.

En 2008, Séverin Wundeman décède à l’âge de 69 ans.

La marque Corum appartient désormais à la Fondation Severin Wunderman, dont Antonio Calce est actionnaire depuis le 1er octobre 2011.

Image
Antonio Calce

Faut-il y voir de futurs changements pour Corum ? De nouveaux investisseurs ? De nouveaux investissements ? Quoi qu’il arrive, Corum a la clé du succès entre ses mains.

A suivre....
Dernière édition par Beaumont le 31 Oct 2011, 00:57, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Beaumont
Amateur
Amateur
 
Messages: 77

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Hazzgard le 24 Oct 2011, 09:35

Ce mois d'octobre est doté d'une très belle montre. A point nommé, alors que la bise commence à transformer le lac Léman en air de petite mer d'eau douce. Je me verrai bien avec ce garde temps en train de faire du Kitesurf bercé par l'âme du lac déchaîné.

Bonne chance à tous !
Avatar de l’utilisateur
Hazzgard
Débutant
Débutant
 
Messages: 24

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar hugo le 24 Oct 2011, 16:56

Tic: Le début, là ou tout commence.
Tac: La fin, la boucle qui se termine.
Mais comme un soleil qui renaitrait le lendemain en s'élevant à nouveau dans le ciel, le Tic réapparait. Et c'est ainsi, dans ce continuel va et vient de Tic et de Tac, qu'un mouvement fonctionne. Comme le temps, il ne s'arrête pas. Comme Dieu, il est immortel.
La question serait: si les mouvements, le soleil... sont éternels, pourquoi pas l'Homme? Existe-t-il un tel recommencement? Hypothèse surprenante, certes... mais qui vaut certainement le coup d'y réfléchir.
Ne perdez pas de temps : Tic, Tac, Tic, Tac...
Avatar de l’utilisateur
hugo
Débutant
Débutant
 
Messages: 12

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar n.lalonde le 27 Oct 2011, 05:31

Bonsoir à tous! ici il est 24:00 pile! Je ne sais pas pourquoi je suis encore debout à cette heure. Je dois me rendre au travail dans quelque heure pour remettre un horloge americaine seth thomas en état de marche, je devrais donc dormir un peu.
J'ai réalisé que je n'avais pas donné de nouvelle depuis un bon moment et que j'ai plusieurs chose à raconté, vendredi le 14 octobre fût ma dernière journée d'école, j'ai remis mon examen finale qui consistais à faire la mise en ordre sur un mouvement eta 7750, (rien de très strèssant), tout c'est bien passé. Loin de moi l'idée d'être vantard,mais j'ai de quoi être fièr de mon parcours. J'ai terminé premier de classe de ma promotion, avec un peu plus de 35 module et examen sans échec, une bourse pour l'élève avec le meilleur attitude professionel en 2010 et la bourse de prestige H.W. Perrin pour le meilleur rendement academique en 2011. on ma offert un emploie pour le swatch group dans leur atelier de toronto, (que j'ai dûe décliné pour des raisons personnels), j'ai un emploie dans une petite bijouterie de quartier et je mis plaît bien. Je peu enfin soufflé un peu... Après tout les effort que j'ai mis dans mes études, et tout ces mois à craindre de ne pas avoir asser d'argent pour payer le loyer et manger... Maintenant ma vie commence!
Ce serait super si je pouvais fêter ça avec une belle montre neuve! je pourais donner ma vielle Bulova à mon demi-frère.

Bon il est maintenant 0:29 et il est temps d'aller au lit, je sais déjà que je vais être grognon au reveille :( je savais bien que ce dernier café était de trops :roll:
Avatar de l’utilisateur
n.lalonde
Débutant
Débutant
 
Messages: 25

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar 3*2=12 le 27 Oct 2011, 10:30

Ce matin en jouant avec les lettres de CORUM la vérité me sauta aux yeux :

C O R U M
C O R E M
C O R E S
T O R E S
T O R E P
T O R O P
T O R O U
T R R O U
T R R O M
O R R O M
O R I O M

C'EST POUR MOI !

P.S : d'après mon pseudo les chiffres ne sont pas mon fort , je me rends compte que les lettres ne le sont pas non plus...
Dernière édition par webmaster le 27 Oct 2011, 10:45, édité 1 fois.
Raison: Et le réglement n'est pas ton fort également comme beaucoup d'autres, m'enfin...
Avatar de l’utilisateur
3*2=12
Débutant
Débutant
 
Messages: 38

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Apachai le 27 Oct 2011, 14:28

Pour tout élégant qui se respecte, avoir un garde temps digne de ce nom est une obligation. Plus qu’un simple outil de mesure de temps, il s’agit souvent du seul bijou qu’un homme possède.

Mais, si la montre reflète la personnalité de son propriétaire, elle est avant tout une fabuleuse carte de visite. Ainsi, lorsque vous portez une Corum, les initiés vous repèrent instantanément et portent invariablement un regard différent sur vous. Une Admiral Cup fait nécessairement présumer que vous avez une certaine conception du luxe, un très bon niveau social et une culture qui sort de l’ordinaire. Par ailleurs, ceux qui ne connaissent pas Corum ne peuvent s’empêcher de regarder votre poignet avec insistance et vous envie rapidement.

Ainsi, posséder une Corum, c’est avant tout affirmer un style de vie différent et unique en son genre !
Avatar de l’utilisateur
Apachai
Débutant
Débutant
 
Messages: 4

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar laserman le 27 Oct 2011, 15:22

Choisissons nous notre montre ou c'est la montre qui nous choisie?
L'horlogerie hormis le fait que se soit mon métier est aussi une grande passion. Durant mon apprentissage, j'avais la chance d'être ami avec mon responsable et
il avait toujours une montre à me prêter, de ce fait, j'avais la chance de porter de temps à autres de merveilleux gardes temps. Même si cela était éphémère, ça me comblait de joie.
La fierté de porter une montre de valeur était la principale raison de ma joie mais avec le temps j'apprenais à les apprécier pour leurs qualités, ce qui en premier lieu était pour moi une
décoration c'est vite mué en une passion dévorante, je lisais les magazines, je m'intéressais à tout ce qui gravitait dans cet univers mais surtout j'auscultais les moindres détails des
montres qui tombaient entre mes mains.
J'ai eu des coups de coeur et devoir me séparer de certaines montres qui m'étaient prêtées furent de véritable crève coeur... On sous-estime l'attachement que l'on peut avoir sur certains objets.

Le temps à passé, des autres emplois et les montres que je pouvais porter ensuite étaient celles que je pouvais m'offrir, hors elles n'arrivaient malheureusement pas à la cheville des montres que j'avais pris
l'habitude de porter... Mais je m'accrochais, j'allais m'offrir LA montre de mes rêves mais j'ai du me rendre à l'évidence que mes goûts changeaient avec le temps, est-ce d'être en perpétuel contacte avec le
domaine et ces nouveautés? A chaque fois que je voulais m'offrir une montre j'en apercevais une autre, j'en ai reçu deux que j'ai offerts ensuite à mon entourage, on m'offrait des rabais, j'en faisais plutôt
des cadeaux à mon amie.
Bref, mes amis rigole de voir que je travail dans l'horlogerie, que j'adore les montres et que je n'en porte pas...
Donc je répète ma question, est que je vais réussir à choisir un jour une montre ou c'est elle qui me choisira???? On verra si je gagne cette Corum...
Avatar de l’utilisateur
laserman
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 815

Re: Concours d'Octobre, Corum

Messagepar Vremont le 27 Oct 2011, 15:38

Texte court sur l'horlogerie Suisse et son évolution :

D'antan, l' horlogerie Suisse à répondu selon moi à des critères bien précis que sont la tradition, le savoir faire unique et le soucis du détail. Les horlogers étaient les faiseurs des temps, isolés pendant l'hiver, ils pouvaient passer des milliers d'heures à créer une montre unique qui n'avait d'autres motivations que l'esprit créatif, le soucis du détail et la fiabilité du mécanisme.

Aujourd'hui l'horlogerie Suisse n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était avant. A-t-elle pour autant perdu de son image ou souffert d'une baisse de qualité? Non, bien au contraire, elle a su en grande partie s’adapter aux changements de ce monde qui font que bien souvent les entreprises qui ne souhaitent pas bouger reste figées dans le temps, destinéss à être oublier.

Nous trouvons actuellement des marques qui créent leur propre site internet, leur propre blog d'actualité, leur forum, leurs applications pour smartphones, qui n'hésitent pas à employer des personnes pour les représenter sur tout ces nouveaux médias. La manufacture n'est plus aujourd'hui implanté dans un endroit inaccessible l'hiver. En effet lors des grandes neiges, la voiture continu de rouler et l'avion continu de voler. Elle est représentée à travers le monde par des personnes ou indirectement par des détaillants ou clients.

L'horlogerie Suisse évolue plus rapidement qu'elle ne le souhaite mais ce n'est qu'en embrassant cette évolution tout en conservant ses vraies valeurs (respect de la tradition, finitions uniques respectant le travail des anciens horlogers) qu'elle rentrera tardivement mais sûrement dans le XXI ème sciècle.
Avatar de l’utilisateur
Vremont
Débutant
Débutant
 
Messages: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers CONCOURS DES 10 ANS D'HORLOGERIE-SUISSE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité