Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Notre Dame

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: fabala, M.A.S.O, magellan

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Re: Notre Dame

Messagepar tempus1 le 25 Oct 2020, 15:44

Appelons ça le treuil. Ce qui me semble plus exact
Avatar de l’utilisateur
tempus1
VIP
VIP
 
Messages: 1678

Publicité

Re: Notre Dame

Messagepar caput le 25 Oct 2020, 17:06

Tambour de barillet.
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 2315

Re: Notre Dame

Messagepar Roegel le 25 Oct 2020, 17:13

Treuil certainement pas, parce que le treuil désigne l'ensemble
avec le dispositif de remontage. Le cylindre seul n'est un treuil
que si on lui adjoint un dispositif de levage. Par exemple,
sans l'arbre de remontage, point de treuil.

Et en aucun cas on ne peut parler de tambour de barillet
quand il n'y a pas de ressort.

D. Roegel
Avatar de l’utilisateur
Roegel
Amateur
Amateur
 
Messages: 74

Re: Notre Dame

Messagepar caput le 25 Oct 2020, 17:42

Un iniare ce M Lépold Défossez qui designe cela comme un tambour. :horlogecoucou:
" ....le tambour A (fig25) fixé sur l'arbre 00 et sur lequel est enroulée la corde soutenant le poids p,tambour qui doit pouvoir tourner dans les deux sens ....."
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 2315

Re: Notre Dame

Messagepar Jérôme c le 25 Oct 2020, 17:46

bonsoir,
alors une poulie car c'est un cylindre muni de cotés plats et est monté sur un arbre libre ou fixe selon les besoins et n'est pas spécialement munie d'une gorge pour avoir ce nom
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1421
Localisation: Chièvres

Re: Notre Dame

Messagepar Roegel le 25 Oct 2020, 17:52

caput a écrit:Un iniare ce M Lépold Défossez qui designe cela comme un tambour. :horlogecoucou:
" ....le tambour A (fig25) fixé sur l'arbre 00 et sur lequel est enroulée la corde soutenant le poids p,tambour qui doit pouvoir tourner dans les deux sens ....."


Non, pas du tout un ignare Defossez. Il emploie très bien les termes.
Et d'ailleurs un peu plus loin sur la même page il parle de barillet
dans le cas où il y a un ressort...

D. Roegel
Avatar de l’utilisateur
Roegel
Amateur
Amateur
 
Messages: 74

Re: Notre Dame

Messagepar caput le 25 Oct 2020, 18:20

Je passe mon tour « d’horloger », M Roegel quasi-insensible à l'humour. :dejadehors:
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 2315

Re: Notre Dame

Messagepar Maxime le 25 Oct 2020, 22:16

Oui, merci. Mais ces définitions ne sont pas exclusives, par exemple la dernière indique qu'un barillet comporte un rebord pour empêcher la chaîne de glisser. Si la définition était exclusive, ne seraient "barillets" que ceux qui comportent une chaîne...
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3249
Localisation: Courdimanche 95

Re: Notre Dame

Messagepar tempus1 le 26 Oct 2020, 08:01

Sur le livre "la comtoise" il est toujours question de "barillet"
Avatar de l’utilisateur
tempus1
VIP
VIP
 
Messages: 1678

Re: Notre Dame

Messagepar Roegel le 26 Oct 2020, 09:42

tempus1 a écrit:Sur le livre "la comtoise" il est toujours question de "barillet"


C'est ce que je vois effectivement. Ça me donne tout de suite un a priori
négatif sur cet ouvrage.

Je préfère suivre Thiout, Lepaute, Berthoud, Diderot et d'Alembert,
Moinet, Saunier, Grossmann, Defossez, etc., que Maitzner et Moreau.

Pourtant, M&M cite Thiout, Berthoud et Saunier.

Moinet 1853 : https://books.google.fr/books?id=2s8prWZKy80C&pg=PA20

D. Roegel
Avatar de l’utilisateur
Roegel
Amateur
Amateur
 
Messages: 74

Re: Notre Dame

Messagepar tempus1 le 26 Oct 2020, 14:39

Et pourtant "le comtoise" de Maitzner et Moreau. Tous les amateurs de cette horloge franc-comtoise la possède
Avatar de l’utilisateur
tempus1
VIP
VIP
 
Messages: 1678

Re: Notre Dame

Messagepar Saturne le 26 Oct 2020, 15:56

Bonjour,

On pourrait peut-être voir cette question de mots de manière plus apaisée et intéressante en présentant les choses différemment. En replaçant le tout dans la perspective d'une évolution sémantique, qui est un phénomène tout à fait naturel de la langue. Certain mots changent d'usage avec le temps ou sont remplacés par d'autres, et en matière de vocabulaire c'est toujours l'usage qui finit par l'emporter sur l'étymologie ou les autorités savantes.

Ci-après, les résultats de ma petite recherche (plus longue que je ne l'avais envisagé mais je me suis pris au jeu, désolé pour la longueur de ce qui suit) :

En effet, il semble que longtemps le terme de "barillet" ait été réservé au cylindre contenant un ressort moteur. Il est vrai que c'est la définition qu'on en trouve dans la littérature ancienne et je n'ai pas trouvé le mot "barillet" pour décrire la pièce où s'enroule la corde, mais plutôt "rouleau" (Thiout, T1, P26), "cylindre" ou "tambour" (Berthoud, "L'art de conduire et de régler les pendules et les montres" P6)

Dans Defossez, Il semble que "barillet" puisse être employé pour désigner le mobile complet ou peut-être la roue seule sans le tambour (T1, P155 on nous donne entre parenthèses "barillet" comme équivalent à "roue motrice [...] dans une horloge à poids"). La partie cylindrique étant toujours appelée "tambour". Il semble que la proximité des fonctions soit la cause de cette métonymie.

L'expression "tambour de barillet" est donc cohérente avec le texte de Defossez. Pour ce qui est de l'emploi de "barillet" seul, je n'ai pas l'ouvrage de Metzner et Moreau. Cependant, le même usage est fait dans "La grande horloge" d'Alain Caudine
Dans l'ouvrage relativement récent (1980) "Pendulerie" de Nicolet, c'est "tambour" qui est employé et "barillet" est réservé à la boîte contenant le ressort, idem dans "La réparation des pendules anciennes" de Jendritzki.

De là on peut retracer l'usage pour désigner la pièce sur laquelle s'enroule la corde du poids:
Les trois termes "rouleau", "cylindre" et "tambour" ont été employés concurrement dès le XVIIIème siècle. "Rouleau" est le plus rare et s'est éteint rapidement; "Cylindre" a perduré jusqu'au XIXème siècle, on le trouve dans le manuel Roret par Lenormand, Janvier, Magnier (P104, édition de 1863) et semble ensuite s'être éteint aussi. "Tambour" a perduré jusqu'à aujourd'hui, en concurrence avec "Barillet", récemment transposé du vocabulaire de l'horlogerie à ressort.
L'avenir seul nous dira si "Tambour" résiste à son nouveau concurrent. Chacun étant libre d'avoir sa préférence.

Bien sûr, de plus amples recherches dans plus d'ouvrages permettraient d'avoir une vue plus précise et peut-être d'apporter des modifications à cette chronologie sommaire.
Avatar de l’utilisateur
Saturne
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 383

Re: Notre Dame

Messagepar Jérôme c le 26 Oct 2020, 17:03

merci tu as bien développé :coucou:
qui ne dit pas frigo au lieu de surgélateur ou karcher au lieu de nettoyeur haute pression ou souder au lieu de braser même voiture n'est pas correct, c'est normalement automobile, sur cette route de rechercher l'étymologie des mots nous pouvons dès demain parler en latin et là les mot seront justes
:Connie_wacky-girl: "iam heri latine loqui possumus et ibi verba iusta erunt"

edit :roll: surgélateur au lieu de congélateur
figidaire au lieu de frigo
Dernière édition par Jérôme c le 26 Oct 2020, 17:19, édité 1 fois.
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1421
Localisation: Chièvres

Re: Notre Dame

Messagepar tempus1 le 26 Oct 2020, 17:10

"Surgélateur" jamais entendu ce mot. Bon, c'est pas grave, l'important c'est de parler de la même chose.
Avatar de l’utilisateur
tempus1
VIP
VIP
 
Messages: 1678

Re: Notre Dame

Messagepar Maxime le 28 Oct 2020, 10:18

Un proverbe (adage ?) dit : "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué", issu sans doute de l'ENA... Mais en général le contexte précise de quoi on parle. Je n'ai eu de problème qu'avec "couronne" sur les montres qui désigne la pièce métallique qui entoure et maintient le verre, c'est logique, au vu de sa forme. Mais aussi le remontoir ou tout au moins sa poignée manipulable. Là, c'est moins logique et induit donc en erreur à cause du double sens. Les linguistes distingués pourraient proposer un autre terme, mais "remontoir" me semble bien adapté. Ce n'est pas assez "jargonesque" (réservé aux initiés) ?
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3249
Localisation: Courdimanche 95

Précédente

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 11 invités