Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Soudure par point

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: hl9000, M.A.S.O, magellan, fabala, tranber70

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Soudure par point

Messagepar steyr le 23 Jan 2006, 11:20

Bonjour messieurs,

lors de mon cours de samedi dernier, nous avons eu pas mal de casse (pas moi 8) ) au niveau des brides de ressorts : la fin du ressort avec sa bride rentre dans l'estrapade, fait un tour, et l'extrémité de la bride sort à nouveau fragilisant les points de soudure. Solution, rentrer la fin du ressort à la brucelle, avec une tension du ressort minimale.

Nous (prof et moi) nous demandions si il n'était pas possible de réaliser un "poste à soudure" par point "maison". Le budget de l'éducation nationale oblige...
Est-ce que l'un d'entre vous aurait déjà confectionné cet outil (JCS et son inventivité sans limites). Je vais chercher si je trouve quelque choses sur google.

Merci par avance,

Christian.
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5817
Localisation: Paris

Publicité

Messagepar TC le 23 Jan 2006, 12:00

Bonjour steyr

Si vous allez sur google vous pouvez essayer peut-etre sur le domaine de la carosserie

se prossecede par soudure au point est utiliser dans le dommaine de la carosserie automobile

Essayez on ne sait jamais !

Cordialement

Tc
Avatar de l’utilisateur
TC
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 427
Localisation: SEINE-ET-MARNE

Messagepar JCS le 23 Jan 2006, 12:15

Bonjour Steyr,


(JCS et son inventivité sans limites)


Que j'aime que l'on me parle comme ça !

Pour essayer d'être digne de cette remarque qui flatte mon égo, je vais tenter de vous aider dans cette intéressante démarche sur laquelle j'avais déjà cogité.

Je pense que la solution est de charger des gros condensateurs et ensuite de les vider en mettant 2 électrodes en court circuit entre lesquelles il y aurait les objets à souder.

Je crois que c'est comme que cela fonctionne les postes à souder par points.

Il faut maintenant connaître la capacité des condensateurs et la nature des électrodes à utiliser.
Je pense que le tungstène irait bien.

Certainement que d'autres pourront apporter leurs grains de sel afin d'essayer de finaliser cet intéressant projet.

Autrefois il existait un tel appareil pour que les horlogers puissent ressouder les pieds de cadran.

Je me suis offert le PUK 111, pour la bijouterie, qui fonctionne un peu sur le même principe :

http://www.septools.com/catalog/product_info.php/products_id/928

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Messagepar steyr le 23 Jan 2006, 15:33

Bonjour JCS,

merci pour cette réponse à la hauteur de votre réputation :wink: .
J'ai fait un tour d'horizon rapide ce matin, et du côté français, je reste un peu sec. D'accord, je sais où acheter, quel usage il en est fait, mais pas de petits trucs pour se le confectionner dans le garage. Ceci dit, c'est quand même un sujet un peu pointu, sur un segment réduit, je ne me fais pas trop d'illusions non plus. Mais vous "connaissant", je me doutais bien que cette idée vous aurait traversé l'esprit à un moment ou à un autre.

Je repartirai à la recherche dès demain, avec des nouveaux critères de recherche pour mon ami gougueule : "spot welding". Je ne savais pas comment ça se disait.

Juste une question supplémentaire. A la vue du PUK-111, je devine qu'il n'y a pas de pression à appliquer lors de la soudure. Vous confirmez ? Car j'ai vu des postes qui "poinçonnent" les pièces entre les 2 électrodes. Je présume qu'il doit s'agir de pièces plus épaisses.

Merci encore à vous ainsi qu'à TC,

Christian
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5817
Localisation: Paris

Messagepar pat30 le 23 Jan 2006, 15:56

bonjour steyr,

je pense que cela possible de l'enrouler correctement dans l'outil en prenant soin:

- de l'enrouler pas complétement en maintenat les deux derniers centimètres extérieurs avec pince

- puis maintenir la bonde pour ensuite l'enrouler, en prennant soin de passer la bride sous le passage?
Avatar de l’utilisateur
pat30
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 90

Messagepar steyr le 23 Jan 2006, 16:12

Merci pat30,

on y arrive effectivement. Il faut en avoir cassé quelques uns pour comprendre qu'il y a quelques petits trucs à prendre. J'ai été plus "chanceux" que mes camarades dans la mesure où à 2 reprises, la brides ressortant est venue se planter dans mon pouce resté dans les parages. Elle n'est donc pas sortie assez pour se cabrer et fragiliser la soudure.
J'ai bien retenu la technique de la pince vers laquelle je m'étais moi-même orienté : arrivé en fin de course, juste avant la bride, je relache la manivelle de l'estrapade pour annuler la tension. Je refais un petit tour tout de même pour armer un minimum et faciliter la pénétration de la bride. J'utilise alors une brucelle en laiton type 1 afin de pousser les 2 épaisseurs vers l'intérieur. A partir du moment où la bride est complètement engagée, et qu'il n'y a donc plus de risque de rayer le tambour, je procède normalement.

Le prof nous indiquait que l'intérêt de l'estrapade se limitait à ne pas abimer le rebord du tambour lors d'un enroulage manuel. C'est un peu léger comme avantage, mais considérant que dans les productions contemporaines, les ressorts sont bien souvent changés systématiquement lors de la maintenance... L'estrapade ne semble pas être d'un usage quotidien..

Merci,
Christian.
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5817
Localisation: Paris

Messagepar JCS le 23 Jan 2006, 16:19

Juste une question supplémentaire. A la vue du PUK-111, je devine qu'il n'y a pas de pression à appliquer lors de la soudure. Vous confirmez ? Car j'ai vu des postes qui "poinçonnent" les pièces entre les 2 électrodes. Je présume qu'il doit s'agir de pièces plus épaisses.


Avec le PUK, il n'y a aucune pression à appliquer.

Les pièces à souder doivent-être reliées a la masse.

On approche alors doucement une sorte de gros stylo muni d'une pointe en tungstène (je crois).
Lorsqu'il y a contact, l'appareil émet un bip, on ne bouge plus. La lampe/loupe de vision s'obscurcit pour éviter d'être aveuglé, la pointe recule très légèrement un petit soufle de gaz inerte est envoyé afin d'éliminer l'oxygène pour éviter l'oxydantion et il y a un arc électrique qui fond le métal.

C'est un appareil à la technologie très pointue qui rivalise avec les appareil à souder au laser qui valent 10 fois plus cher.

Ce n'est pas la panacée mais il rend de très grands services en bijouterie.

Je pense toutefois qu'il doit être facilement possible de construite un petit appareil de soudure par points avec des gros condensateurs comme indiqué précédemment, que l'on chargerait avec une petite alim de 12 volts, par exemple.

Il faudrait se documenter auprès d'un électricien spécialisé.

Si vous lisez l'anglais, je suis sur que vous allez trouver votre bonheur sur les sites anglo-saxons.

Ils sont très forts dans ce genre de choses et surtout ils partagent facilement leurs savoirs, contrairement à nous.
On cause beaucoup mais on ne fait pas grand chose et on garde jalousement nos petits secrets de polichinel.

On fait, il faudrait peut-être que j'aille bosser un peu !

@+

JCS
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Messagepar Eric le 23 Jan 2006, 19:22

Bonjour
Encore une fois, je n'y connais rien en horlogerie, mais pour le reste, je me débrouille.
Plans de soudure par points:
- cahier de système D N°92 de 1977
- "" N° 134 de Janv 1985
-http://www.vintageprojects.com/
http://www.vintageprojects.com/metal-we ... Welder.pdf

Voila, c'est tout ce que j'ai à ce sujet.
Eric
Avatar de l’utilisateur
Eric
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 263
Localisation: Picardie

Messagepar steyr le 23 Jan 2006, 20:13

Bonsoir Eric,

formidable ! c'est une excellente base ! Pour croiser les informations du PDF, auriez-vous lesdits Système D en votre possession ? (pour un scan ultérieur). Je vais essayer de voir du côté de mon père. Fut un temps, c'était sa bible, mais je doute qu'il ait gardé autant d'archives.

Je continuerai mes recherches sur le web lorsque j'aurai un peu de temps. Merci encore !!

Christian.
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5817
Localisation: Paris

Messagepar Eric le 23 Jan 2006, 20:40

Je vais voir ce que je peux faire, j'ai un ami qui a TOUS les Sd...
Je te tiens au courant.
Eric
Avatar de l’utilisateur
Eric
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 263
Localisation: Picardie

Messagepar Eric le 25 Jan 2006, 20:53

Bon, je suis désolé, mais mon ami n' a pas les cahiers de SD concernés... En fait, il a tous les SD, mais il lui manque encore quelques cahiers de SD.
Je vais voir si je ne peux pas trouver de plans ailleurs.
Eric
Avatar de l’utilisateur
Eric
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 263
Localisation: Picardie

Messagepar martira le 25 Jan 2006, 22:18

Bonsoir à tous,

encore un lien pour un modèle fait maison avec photos: http://www.5bears.com/welder.htm

En passant, je confirme les dires de JCS. Les anglos-saxons, contrairement à ce qui se passe dans nos contrées, ne sont pas avares en explications ni en partage de savoir, en particulier ils partagent volontier leurs expériences profesionnelles avec des non initiés.
C'est peut-etre la source de leur progrès.... :roll:
Avatar de l’utilisateur
martira
Débutant
Débutant
 
Messages: 8
Localisation: Bruxelles

Messagepar JCS le 25 Jan 2006, 23:13

Bonsoir Martira,

Votre site est génial, comme je pense que beaucoup, comme moi ne sont pas doué en anglais, voici la version traduite :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.5bears.com%2Fwelder.htm&langpair=en%7Cfr&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools

Cela semble assez simple à fabriquer.

Chez SELECTRONIC -http://www.selectronic.fr on trouve des transfos de 500 VA. Je pense que pour des épaisseurs de moins de 1 mm cela devrait peut-être suffire.

La solution serait peut-être de faire bobiner le transfo.

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Messagepar steyr le 28 Jan 2006, 17:30

Bonjour Martira,

merci pour cette page. Je n'ai pas encore pu reprendre mes recherches, mais je pense que votre lien va les rendre inutiles. C'est tout à fait ce que je cherchais !

Merci encore, ainsi qu'à Eric et JCS.

Christian
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5817
Localisation: Paris

Messagepar martira le 29 Jan 2006, 00:04

Bonsoir Steyr,

Je suis content d'avoir pu aider. Tenez nous au courant de vos résultats :wink:
Avatar de l’utilisateur
martira
Débutant
Débutant
 
Messages: 8
Localisation: Bruxelles

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités