Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 07 Mai 2010, 22:39

Après longtemps sans toucher mes montres, à mon retour j´ai la chance de faire la révision d´une montre avec alarme.
Il s´agit d´une Sekonda Russe que j´achetais, il y a quelques années, dans les petites annonces de ce forum et qu´attendait jusqu'à aujourd’hui, oublie au fond d´un tiroir.
Comme cette révision est si longue, j´ai décidé de la casser en plus petites morceaux.

J´attends que ça vous plaît.

Première partie

Cette est la montre au complet, déjà terminé son montage.
Voila une vidéo tout fini en sonnant.



Cette montre porte un mouvement Poljot 2612
Il s´agit de la version Russe du célèbre mouvement avec alarme A.S. 1475 que fut beaucoup usé pendent beaucoup d´années par plusieurs marques de montre

Nous commençons par la montre toute démontée (ou presque, puisque je n'ai pas faite sortir les ressorts réels)

Une vue de toutes les pièces de la montre.
Il y a beaucoup plus des pièces que sur un mouvement simple.

Image

Les rubis du balancier, sur la platine, déjà huilés et avant d'entrer dans son logement.

Image

La roue de centre en place avec son pont.
L'axe de cette roue est creux pour permettre le passage de l´axe de secondes.

Image

Cette montre possède deux barillets, l´un pour la marche de la montre, un peu plus grand et l´autre, pour l'alarme, un peu plus petit.
Dans les deux cas, la fin du ressort du barillet est prix au barillet par deux petits tenons plats qui tiennent sur les deux faces plates du barillet.
Curieusement, cet arbre du barillet a la section carrée aux ses deux bouts, il en a deux rochets.

Image Image

Le barillet est en place.

Image

Le pont du barillet le maintient en place.

Image

Le cliquet du barillet. Son ressort restera au-dessous du rochet du cliquet.

Image

Le rochet du cliquet est fixé par une vis sur l'arbre du barillet.

Image

Le rochet du couronne, avec son roulement et sa vis.

Image

Le rochet du couronne sur sa place.
Le filetage de cette vis est à gauche, cela est indiqué par les trois fentes qu´on voit sur sa tête.

Image

Le remontoir de la montre.
Ils sont placés les suivant pièces. 1-tije. 2-pignon de couronne. 3-pignon coulant. 4-bascule. 5-ressort du bascule. 6-tirette.

Image

À suivré...

J'espère que ça vous a amusé, à bientôt :D
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Publicité

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 07 Mai 2010, 22:46

Seconde partie

Les mêmes pièces, et en plus il a été placé un pignon de renvoi pour la mise en heure.

Image

Le ressort du tirette est tenu par deux vis, dont l'une est vissé au milieu du pignon avant-dit, cela est bien ordinaire sur les mouvements.

Image

La même pièce dans une vue à plat, de dessus.

Image

Le ressort qui l´appuie sur la platine (attention, c´est une pièce différent du ressort du tirette).
Lorsqu´on poussé à l'axe du tirette, c´est ce ressort qui lui permet de se lever au tirette pour enlever la tije.

Image

La tige qui commande l'alarme et le seul pignon qu´elle a, qui est coulant, bien que très différent d'un pignon coulant normal.

Image

Les deux mêmes pièces placées sur la platine.

Image

Cette fois, nous commençons par placer le tirette et le ressort qui l´appuie sur la platine (à ne pas confondre avec la pièce intitulée ressort du tirette).
Ces pièces sont presque égales à celles de l'autre tije.

Image

Cette pièce, je l'appelle "bascule" par le petit mouvement qu´elle fait quand on étire la couronne et le tirette lui pousse.
Il a deux petits pignons rivés à cette plaque.
Ils sont rivés d´une manière qu'ils puissent tourner librement, en outre, comme nous le verrons d´après, l'un d´eux peut aussi glisser parallèlement à lui-même.

Image Image

Au centre de cette "bascule", il y a un autre pignon, qui engrène avec les deux avant-dites.
On voit qu'il a été mis sur la platine, en engrènent avec le pignon coulant de la tije.

Image

La "bascule" est en place. Sur cette image elle est en position de remonter l'alarme, on peut la comparer à l'image suivante.

Image

À cette image, la "bascule" est poussé par le bout du tirette. Elle est donc en position de changer l'heure d'alarme.

Image

Nous avons mis en place le ressort du tirette.

Image

À suivré...

Comme toujours, j'espère que ça vous a amusé, à bientôt.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 07 Mai 2010, 22:52

Troisième partie

Juste en dessous de la tête du ressort du tirette nous avons ajouté une vis qui maintient une autre petite ressort (suivre la flèche).
Ce petit ressort est responsable de pousser vers l´haut de l'image au pignon de la bascule qui pouvait être déplacé.

Image

Nous y allons ajouter un levier et deux ressorts.
Tous affectent la « bascule ».

Image

Les trois pièces de l'image précédente déjà placés sur la platine.

Image

Les trois pièces sont couvertes par un pont qui les maintient en place.
Le ressort à droite, il se trouve seulement placé dans son coin, depuis il faut le tendre.

Image

Ce dernier ressort il doit être empilé sur l'arbre de l'un des pignons de la « bascule », de sorte qu´il la force de rester dans une certaine position.

Image

Maintenant, on voit dans le plan, les deux positions de la “bascule”, établis par la position de la couronne.
Avec la couronne dedans, remontage de l'alarme.

Image

Avec la couronne tendue, fonction de changer l'heure d'alarme.
Le mouvement de la “bascule” est très petit, mais facile de voir si on regarde le tenon du tirette (suivre la flèche).

Image

Le fonctionnement de ces pièces est plus facile à voir sur une vidéo, mieux si on agrandit l´image.

En premier lieu, quand on étire ou pousse sur la couronne, le « bascule », conduit par le tirette, fait une petite rotation, ce la change la fonction de remonter l'alarme ou de changer l'heure d'alarme.
Comme caractéristique supplémentaire, cette opération met un frein sur le marteau de l'alarme (en haut dans l'image), de sorte que, lorsque on retire la couronne, l'alarme ne sonne pas.



À la position de remonter l'alarme, dans un sens de rotation de la couronne, on remonte mais dans l'autre sens de rotation, le pignon glisse sur le rochet et il ne fait aucune fonction. Pour ce la, il doit déplacer tout la « bascule ».



À la position de changer l'heure de l'alarme, à un sens de roulement de la couronne, on change l´heure d´alarme mais dans l´autre sens, il glisse sur le renvoi, comme il doit être.
On doit penser que le tournage de cette aiguille dans le sens de la marche pourrait casser le système de la alarme.
(Bien sûr, lors de l'enregistrement de cette vidéo, plus des autres pièces sont mis en place)



Il paraît qu´il y a un autre exclusion, qui empêche d´avoir les deux couronnes sortis au même temps, mais sur cette montre, ça ne marche pas.
Cette exclusion servirait pour faire plus difficile de caser le système de l´alarme pour une manipulation aux couronnes. Sur cette montre, ce système ne marche pas.

À suivré...

Comme toujours, j'espère que ça vous a amusé, à bientôt.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar webmaster le 08 Mai 2010, 10:42

Excellent, merci :horlogecoucou: 8)
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar Michel F Reims. le 08 Mai 2010, 10:51

Bonjour rgil

(J ' avais déjà eu l ' occasion de voir tes talents autre part, mais ici " c ' est plus mieux " :P )

MERCI, super instructif...

Des comme ça on en redemande.
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar STEVENS le 08 Mai 2010, 11:15

Il y en a beaucoup des pièces dans cette montre . je pense que ce doit être un mouvement AS je ne vois pas bien le calibre.

il est vraiment dingue de voir la finition déplorable de cette fabrication de l'époque 1970, on y remarque les trainées de fraise dans tout les coins, les anglages taillés à la machette. Plus personne n'aurait le courage de sortir un mouvement avec cette finition.
Mais bon à cette époque les gens n'y regardaient pas de si près.
Avatar de l’utilisateur
STEVENS
VIP
VIP
 
Messages: 2402
Localisation: Belgique

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar tranber70 le 08 Mai 2010, 12:18

Merci Rgil pour la présentation de ce travail.
Stevens, a priori il s'agit d'un mouvement russe. Les finitions sur AS m'ont l'air quand même meilleures.
Avatar de l’utilisateur
tranber70
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5552
Localisation: Paris 13ème

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar vinc' le 08 Mai 2010, 12:38

Superbe reportage qui fait bien envie [8]
Bravo et :merci:
Avatar de l’utilisateur
vinc'
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 193
Localisation: Ste Consorce (F)

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar STEVENS le 08 Mai 2010, 13:33

tranber70 a écrit:Merci Rgil pour la présentation de ce travail.
Stevens, a priori il s'agit d'un mouvement russe. Les finitions sur AS m'ont l'air quand même meilleures.



Mais franchement oui j'ai un mouv de ce type, je voulais vérifier ça ce matin mais je n'arrive plus à le retrouver. :oops:
Avatar de l’utilisateur
STEVENS
VIP
VIP
 
Messages: 2402
Localisation: Belgique

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar hl9000 le 08 Mai 2010, 16:19

quand tu viens poster ici, Rgil, c'est pas pour rire : tes sujets sont toujours merveilleux !
Un grand Image Image pour ce sujet détaillé, et un très grand Image pour cette restauration.

Comme le fait remarquer Stevens :coucou: , ce mouvement est, à l'origine, vraiment pas terrible. C'est donc ton travail et ton reportage incroyablement clair, précis, instructif et même poétique qui le rendent digne du plus grand intérêt.
N'hésite pas à réserver l'exclusivité de ton prochain post du genre avec un mouvement Lange&Söhne à :h-s.com: ça nous rend fiers d'être sur ce forum :D
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 08 Mai 2010, 19:03

Merci tous pour ce bon accueil et pour vos agréables mots.

Pour la question de STEVENS

STEVENS a écrit:Il y en a beaucoup des pièces dans cette montre . je pense que ce doit être un mouvement AS je ne vois pas bien le calibre.
.../...


Bien vu Tranber

tranber70 a écrit:
../...
Stevens, a priori il s'agit d'un mouvement russe. Les finitions sur AS m'ont l'air quand même meilleures.


Il en a été dit sur un des premières paragraphes: Poljot 2612, version Russe du célèbre mouvement avec alarme A.S. 1475

jlc9000 a écrit:.../...
N'hésite pas à réserver l'exclusivité de ton prochain post du genre avec un mouvement Lange&Söhne à :h-s.com: ça nous rend fiers d'être sur ce forum :D


Merci, mais :lol: Lange&Söhne est un petit peu en dehors de mon budget :lol:
Dernière édition par rgil le 08 Mai 2010, 19:50, édité 3 fois.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 08 Mai 2010, 19:06

Merci tous pour vos agréables mots, on y continue.

Quatrième partie


Nous retournons la platine pour continuer l´assemblage de l'alarme.

Image

Le barillet, pour l´alarme, a deux rochet, un sur chaque côté.
Le premier est placé, bien huilée, dans le trou pour le barillet, il serve pour faire le remontage. On peut voir son engraine avec l´un des pignons de la “bascule”.

Image

Le barillet a été placé. Il engraine avec une roue, à gauche, avec les dents triangulaires.
C´est la roue de sonnerie.
Un peu plus loin est le marteau de la sonnerie qui touche les dents de la roue de sonnerie par deux doigts.

Image

Une vue en détail. En tournant la roue de la sonnerie, elle jette le marteau d'un bout à l'autre.

Image

Comme toujours, ces trois dernières pièces sont maintenues en place par un pont.

Image

Le cliquet, qui est identique à l´autre.

Image

Ce rochet de l´alarme seulement serve pour que le cliquet tiens le ressort du barillet.

Image

Comme cette partie est déjà finie, nous pouvons voir comment il se déplace le marteau de l'alarme.
Comme on n'est pas fixé encore le frein du marteau, quand on tourne la couronne, au lieu de remonter au ressort, il déplace le marteau.



À suivre...

Comme toujours, j'espère que ça vous a amusé, à bientôt.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar Michel F Reims. le 08 Mai 2010, 19:12

:coucou:

Toujours aussi passionnant...

Merci...
Avatar de l’utilisateur
Michel F Reims.
VIP
VIP
 
Messages: 2300

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 08 Mai 2010, 19:18

Cinquième partie

On continue avec le montage normale d´une montre.

La roue des secondes en laiton, au-dessus du roue de centre.
Un peu plus loin, également en laiton, la roue moyenne.
La roue de l´ancre, en acier, à droite de celui de seconds. En raison de sa couleur et sa localisation, est plus difficile à voir.

Image

Les mêmes pièces, mais vu d'en haut.
Il est intéressant de le comparer cette image avec la suivante, dans laquelle est déjà mis le pont de rouage.

Image

Le pont de rouage en place.

Image

Vu de profil.
L´alarme a occupé beaucoup d'espace sur la platine, pour tant, le rouage est placé en saillaient du reste des pièces de ce côté du mouvement.


Image

Maintenant l'absence de l´ancre fait que, si nous faisons tourner la couronne, chaque roue tourne avec sa vitesse de rotation, plus rapide chaque fois. Le plus rapide de toutes, la roue de l´ancre mais, comme elle est un peu caché, elle est à peine visible.



L'ancre est devant la roue d´ancre.
Pour moi, ce lui c´est une des plus belle et délicat des pièces de la montre.

Image

Le pont de l´ancre est toujours très petit.
Néanmoins, dans de nombreux mouvements (pas sur ce lui ci) est tenu par deux vis.

Image

Le balancier de cette montre a son histoire.

On voit la spiral du balancier qui repose sur les brucelles.
Cette spirale est très étrange. Il pareil un spiral Breguet, mais en vrai c´est seule pareil.
La dernière boucle, ce lui qui est pris par la raquette, a été tordu, pour l´enlever du plan de les autres et pour réduire son rayon.
En autre, le piton est tordu vers l´extérieur.

Image

La raquette est aussi très étrange.
Dans une spirale Breguet, l'enregistrement de la raquette doit être formé seulement par deux tout petites baguettes qui embrasent la dernière boucle de la spiral, sans pièces qui demandent de mouvement pour tenir la spilar..

À l´encontre de tout le dit, dans ce cas, le l'enregistrement qui tien le dernière boucle est ce lui qui est l´approprié pour une spirale plat, avec le classique pièce qui tourne pour tenir la spiral.

Image

Le balancier placé sur le pont balancier.
Cette combinaison de «spirale pseudo-Breguet » avec raquette pour spiral plat est très ennuyeux.
Quand on essaye de faire tourner l'enregistrement de la raquette, le tournevis, qui est trop proche à la spiral, exerce une légère pression sur la spirale, ce qui jette la dernière boucle en dehors de l'enregistrement.

Image

Après beaucoup d´essayes, j´arrive a fermer l'enregistrement avec la spirale à l'intérieur.
Ceci on peut le voir mieux en profil.

Image

À suivré...

Comme toujours, j'espère que ça vous a amusé, à bientôt.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Re: Assemblage d´une montre mécanique avec alarme

Messagepar rgil le 08 Mai 2010, 19:20

Michel F Reims. a écrit::coucou:

Toujours aussi passionnant...

Merci...


Merci, ça c´est très gentil.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités