Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Enigme horloge d'édifice

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Enigme horloge d'édifice

Messagepar Rubis le 08 Mai 2010, 17:28

Bonsoir,

J'ai une petite question concernant une horloge d'édifice:

Pour dégripper une partie de la tringlerie, je dois débrancher le mouvement de sa tringlerie mais il y a une petite énigme pour moi:

Si je ne dis pas de bétises, l'horloge doit normalement se débrancher via une petite "fourchette de 2 dents" dans mon cas placée au dessus du mouvement (horloge odobey), et liée à la tringle par une vis..... qui s'enlève sans problème (et qui est grossière et pas d'origine d'ailleurs), mais impossible de faire coulisser ou bouger d'un mm la partie femelle sur la tringle empêchant donc de libérer la partie male de la fourchette et donc de débrancher le mecanisme.
Est-ce bien par ici que doit être débranchée l'horloge ? (photo ci-dessous)

Image

Merci :coucou:
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
Rubis
Amateur
Amateur
 
Messages: 55
Localisation: Haute-Marne

Publicité

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar tempus le 09 Mai 2010, 07:16

C'est bien de la "menée à coulisse" (c'est son nom) que l'on désolidarise le mouvemnt de sa tringlerie vers le cadran.
Si c'est grippé essaie de dévisser les 2 tétons à l'aide d'une multiprise de la menée mâle.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Tonyan le 09 Mai 2010, 10:15

Je suppute,
le problème vient qu'au montage l'axe principal n'a pas été pointé (léger perçage)et la menée a tourné
et l'on s'est permis de serrer avec vigueur et cela à marqué à plusieurs places l'axe principal , j'ai eu le même
problème avec ma dernière Odobey le serrage a été tellement violent la vis a été cassée et j'ai dû l'extraire,
ou avec le temps il y a eu grippage, si vous avez un dégrippant employez le et sinon faire comme a dit Tempus
ou avec un tournevis essayez de faire levier entre le mâle et la femelle après la pose du dégrippant
bonne chance
Avatar de l’utilisateur
Tonyan
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 134
Localisation: Le landeron ch

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Rubis le 10 Mai 2010, 23:15

Bonsoir,

Eh bien j'ai utilisé beaucoup de dégrippant... mais rien à faire, quant aux tétons, ils sont sertis dans la menée mâle...
J'ai donc débranché par la seconde menée à coulisse :? et ai pu voir que le problème (arrêt de l'horloge causé par des blocages dans l'entrainement des roues de renvoi qui vient du canon de la minuterie derrière le cadran extérieur, qui apparemment est grippé. Mais le problème est que la cage de la minuterie ne peut pas se démonter ou s'ouvrir de l'intérieur sans enlever les aiguilles et la si c'est bien ça, c'est un gros problème qui n'a pas de solution à part la mise à la retraite de l'horloge.... :cry:
Si vous avez des idées.... je suis preneur

Merci :coucou:
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
Rubis
Amateur
Amateur
 
Messages: 55
Localisation: Haute-Marne

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar tempus le 11 Mai 2010, 06:42

C'est malheureusement ce qui arrive souvent par manque d'entretien. Le canon n'a pas été vaseliné ( vaut miaux mettre de la vaseline que de l'huile). Parfois sur le canon il y a un perçage et les trous se trouvent en face à midi ce qui permet d'y glisser le lubrifiant qui ira dans toute la minuterie.
essaie en bourrant de dégrippant le plus possible à l'avant du rouage.
Elle est ou cette horloge que je vois si je la trouve sur mes catalogues et est-ce une Paul ou Louis Delphin Odobey?
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Rubis le 12 Mai 2010, 01:12

C'est ce que j'ai fait, malheureusement ça n'a pas suffit, je retenterai une seconde fois demain.
Vous l'avez déjà trouvée dans votre catalogue cher Tempus, puisque vous m'avez gentillement envoyé une copie catalogue Paul Odobey de 1906 :)
Ca serait vraiment bête de la mettre à la retraite pour une cause qui ne vient pas du mécanisme lui même...

:coucou:
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
Rubis
Amateur
Amateur
 
Messages: 55
Localisation: Haute-Marne

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Tonyan le 12 Mai 2010, 18:15

Hello Rubis
Serait -il possible de voir votre Odobey en photo, c'est toujours intéressant
d'en voir une nouvelle.
Actuellement ,je travaille en autre à restaurer une Delphine Odobey Cadet
qui à été électrifié .
Elle est avec un entraînement épicycloïdal à satellite à double denture avec planétaire intérieur et roue denté entraînant la sonnerie
Je vais la laisser dans son jus : à chaines.
il faut juste que je découvre comment fonctionnait le tout , le but sera de lui redonner vie
A+
Avatar de l’utilisateur
Tonyan
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 134
Localisation: Le landeron ch

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Tonyan le 12 Mai 2010, 18:27

Hello Rubis,

Il faut parfois du temps pour réussir à dégripper,
il a aussi l'astuce de créer un choc pour libérer mais je pense que ce serait néfaste pour le canon.
par contre ,il arrive souvent qu'en chauffant on dilate une partie et ce la permet de débloquer,
cette méthode est appliqué en mécanique, vous pourriez essayez un Foehn décapeur qui développe plus de chaleur qu'un foehn traditionnel
A+
Avatar de l’utilisateur
Tonyan
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 134
Localisation: Le landeron ch

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar tempus le 13 Mai 2010, 07:06

La minuterie est "in situ" et l'accès doit être difficile pour la méthode de chauffe.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Tonyan le 13 Mai 2010, 08:40

Hello tempus,
en me référant à ma dernière minuterie Odobey que j'avais transformé en longueur,
les canons où tournent l'axe des minutes et la roue des heures ne sont chemisés sur toute la longueur des canons ,il y en ,à chaque extrémités
le canon des minutes a un palier côté aiguille l'autre est fixé sur le montant qui tient la minuterie si c'est une Odobey
le canon des heures est chemisé des 2 côtes sur la roue et à la sortie où se trouve l'aiguille des heures
comme l'axcès n'est pas possible il est difficile de dire quel axe est bloqué

Image

sortie de l'axe des minutes et son canon palier côté minutes
attention ce canon est aussi le support de la roue des minutes(ici déjà raccourci pour ma nouvelle minuterie)

Image

si cela peut aider Rubis, je ne vois que l'huile de coude et du temps pour le grippage,
une photo du lieu serait très instructive !! cela permettrait peut être de trouver une solution

A+
Avatar de l’utilisateur
Tonyan
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 134
Localisation: Le landeron ch

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Rubis le 15 Mai 2010, 23:10

Hello,
Merci pour vos message, et les photos tonyan :D Ici j'ai bien l'impression que le canon n'est pas dissocié de la roue d'heure (comme sur les comtoises), non ?
En effet, l'huile de coude semble être la meilleure solution mais le problème pour enlever la minuterie, est de devoir enlever les aiguilles. L'horloge étant dans un clocher, je dois avouer que j'ai beaucoup de mal à trouver une échelle assez grande, malgré mon acharnement :lol:
En effet tempus, l'accès est loin d'être aisé pour chauffer, je dois monter sur la charpente pourrie ....Voici une photo du mouvement et deux autres de la minuterie

Image

Image

Image

J' irais bien faire un tour demain matin, mais faire quoi d'autre .....

Merci :coucou:
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
Rubis
Amateur
Amateur
 
Messages: 55
Localisation: Haute-Marne

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar tempus le 16 Mai 2010, 07:37

Desolidarise aussi la menée à coulisse derrière la minuterie, ce sera plus facile à tourner et bourre de dégrippant le plus près possible du canon extérieur.
Le balancier représente un bouquet de fleurs, il me semble, dans ce cas c'est une Paul Odobey , donc d'après 1880.
Je ne me souviens plus t'avoir envoyé une page du catalogue. Je vieilli! ! !
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Tonyan le 16 Mai 2010, 16:08

Hello Rubis,
bravo pour les vues de l'horloge,
Mécaniquement parlant, il y a toujours une solution lorsqu'on doit arriver à un résultat, le temps de bien réfléchir quoi faire!
peut être même sans échelle.
Comme dit Tempus ,bonne idée ,il faut désolidariser la menée à coulisse qui entraîne les roues d'angles.
après, gentiment exercer une traction sur le contrepoids des minutes dans les 2 sens du déplacement des aiguilles
car avec le contrepoids on peut déjà exercer une certaine force.
(A la bombe de dégrippant vous pouvez rajoutez un tuyau vinyle et cela vous permet d'injecter très loin le dégrippant)
avant de faire cela il faut observer si un objet divers, caillou ou autre chose ne gène le déplacement des roues
(cela arrive dans les vieux clochers que du matériel se détache)
a voir vos photos de la graisse sèche recouvrent les roues mais cela n'est pas un obstacle
Bonne chance
A+
Avatar de l’utilisateur
Tonyan
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 134
Localisation: Le landeron ch

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar BEAUDET le 16 Mai 2010, 16:32

Bonjour,juste une petite idée.Je serais vous ,pour décoincer tout ce petit monde,c'est bien le dégrippant mais je chaufferais en même temps avec un décapeur thermique car on m'a appris qu'en mécanique les vieux mécaniciens utilisaient cette technique pour dégripper et moi j'en ai fait plusieurs fois l'expérience pour des veilles motos et ça marche.Moi je chauffe avec un chalumeau pour décaper les veilles peintures (gaz avec petite cartouche bleue pour camping)
Je pense que vous devriez en avoir raison et sans dégats car la chauffe n'est pas assez forte .
A+
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1230

Re: Enigme horloge d'édifice

Messagepar Rubis le 16 Mai 2010, 16:37

Bonjour,

J'ai passé une bonne partie de l'après midi à nettoyer la tringlerie, la minuterie et le mécanisme au pétrole (la photo date de 2 ans, il était devenu vraiment sale).
Je n'ai pas vraiment trouvé de problème au niveau de la minuterie débranchée, les roues engrènent apparemment bien et le fait de pousser la masselote d'équilibrage un peu plus energiquement fait continuer la course des aiguilles encore un temps. (Donc apparemment RAS de ce côté)
Côté mouvement, j'ai vu que même débranché, il s'arrête, même en ayant isolé le régulateur de la transmission (par l'écrou à ailettes).
Je vérifierai demain si le câble n'est pas sorti de la gorge de la poulie (déjà arrivé), puisque les poids étaient déposés, et j'ai constaté que l'axe de l'ancre frottait très légèrement dans l'alésage du pont qui relie l'axe à la suspension à ressort.
Il reste aussi à graisser l'ensemble et à remonter et rebrancher une partie de la tringlerie que j'ai demontée
En espérant ne pas avoir fait tout ça pour rien................ :cry:

Merci pour le tuyau Beaudet malheureusement, il n'y a pas de courant dans le clocher.... ni même dans l'église d'ailleurs, et je n'ai pas de chalumeau...
Guillaume
Avatar de l’utilisateur
Rubis
Amateur
Amateur
 
Messages: 55
Localisation: Haute-Marne

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 7 invités