Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Ludwig Perpetual Secular ?

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 22 Oct 2010, 13:08

On a évoqué le QP de Ludwig Oechslin pour Ulysse Nardin dans ce fil:
viewtopic.php?f=2&t=13582&start=15

La question est bien entendu de savoir s'il est possible de développer un QPS sur ces mêmes bases.

Le point de départ pourrait être ce QPS pour une roue de 4 ans dans un QP classique :
viewtopic.php?f=2&t=6183&start=30

Il devrait être possible de combiner les deux.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Publicité

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 23 Oct 2010, 14:17

Et voilà :D

Image

Pas encore tout à fait optimisé. 6 composants supplémentaires.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 28 Oct 2010, 18:18

Voici les coupes pour 2 variantes.

Image
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 28 Oct 2010, 18:20

Image
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 28 Oct 2010, 20:21

La solution pour ajouter un module ne semble pas évidente à première vue...
Le "mobile de quantième" (comme on dit chez UN) 2 est encombré sur le dessus.

Image

La seule solution consiste donc à passer sur le dessous.

La vue du module QPS plus haut est donc une vue de dessous.

Le point de départ du train d'engrenages est le pignon de renvoi J avant la roue de 8 L qui fait office de roue de bissextile sur le dessus.

Au lieu de faire tourner ce pignon sur un axe fixe E sur la roue de quantième, on lui donne un axe B1 qui traverse cette roue A et qui comporte sur le dessous un petit disque C1 avec un doigt 1. Ce dernier entraîne un grand disque D1 centré sur la roue de quantième A.

Un doigt 2 sur ce disque D1 entraîne, par l'intermédiaire d'un pignon de renvoi de 8 dents E1, une deuxième roue de bissextile F1 qui indiquera les années 100, 200, 300 et 400.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 07:36

La seconde variante avait disparu...

Image
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 07:45

Dans tous les cas, le principe et les rapports de démultiplication sont identiques.

Le pignon de renvoi J fait 1 tour en 4 ans.
Le doigt C1 solidarisé en fait donc de même.
Il tourne contre une roue D2 de 25 dents, qui fait donc 1 tour en 100 ans.
D1 comporte un double doigt et tourne contre un pignon E1 de 8 doigts, qui fera donc 1 tour en 400 ans.
E1 entraîne soit directement la roue de bissextile F1 (sous la roue de quantième A dans ce cas), soit un pignon H1 qui possède un axe G1 qui traverse la roue de quantième et comporte sur le dessus la roue de bissextile F1)
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 10:51

Une variante simplifiée. Les explications suivront.

Image
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 14:10

A gauche le dessus de la roue de quantième A, à droite le dessous.

Sur le dessus, on conserve l'axe fixe F sur lequel tourne la roue de bissextile L entraînée par le pignon J, qui reste également sur son axe fixe E.
On ajoute un pignon T qui possède un axe U qui traverse la roue A et comporte sur le dessous le disque à doigt C1.
Ce disque C1 tourne à l'intérieur d'une couronne dentée D à 25 dents, dont la périphérie extérieure comporte un double doigt qui entraîne directement la roue de bissextile F1, montée sous un axe fixe F' situé exactement sous l'axe fixe F.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 14:16

Le tout étant un simple exercice de style...
Ulysse Nardin fait savoir en effet qu'ils ne sont pas intéressés par le développement d'un QPS.

"Eppur si muove !" :clin:
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 14:28

Emporté par mon élan (comme dirait le Père Noël :clin: ), j'ai oublié de présenter le schéma logique des deux roues de bissextile qui permettent de tenir compte des années centenaires.

Le principe étant ici : 1 dent = année normale, pas de dent = année bissextile pour la roue L.
Elle indique donc 0 = pas de dent pour les années 100, 200, 300, etc.

La deuxième roue de bissextile F1 comporte 8 positions, exactement comme la roue L.
Elle reste cependant immobile pendant 96 ans dans une position intermédiaire, puis 4 ans sur la position dent (100, 200, 300) et pas de dent (400).

On a donc :
L F1
100 = 0 + 1 = normale
200 = 0 + 1 = normale
300 = 0 + 1 = normale
400 = 0 + 0 = bissextile

Toutes les autres positions sont régies par L, puisque F1 est alors en position 0.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 29 Oct 2010, 17:43

Je me demande s'il y a moyen de faire autrement - et plus simple, bien entendu :clin:

On part toujours d'un QP classique pour faire un QPS. Mais on pourrait tout aussi bien prévoir simplement une alternance 1-0 (dent - pas de dent) dans ce cas-ci. Bref, un mobile tout ou rien qui serait entraîné par 2 trains, l'un direct en quelque sorte - pour les années normales et bissextiles - et l'autre pour les séculaires.

Le défi est de taille, car le point de départ des 2 trains doit être identique (si on veut loger le tout sur un même mobile de quantième) et le point d'aboutissement devrait être unique lui aussi (le mobile tout ou rien).
Le tout compact, simple, et pouvant être ajusté en avant comme en arrière, comme le QP d'Oechslin.

Je sens que je vais devoir commander du phoshpore :thinking:
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 30 Oct 2010, 18:36

Le phosphore est arrivé :clin:

Voici un schéma de principe.

Image

La roue centrale A comporte deux évidements, tourne librement sur un axe G et possède une dent D et une goupille E pour un double sautoir de rappel F.
La roue B possède un évidement et tourne sur l'axe I. La roue C possède également un évidement et tourne sur l'axe H.

La dent D, qui fait office de dent de bissextile, est toujours dans cette même position et rencontre donc régulièrement la dent 4 de la roue de 24 h qui devrait entraîner la dent et donc tout le mobile de quantième, mais comme la roue A peut pivoter librement (position illustrée ici), elle tournera jusqu'à ce que la dent D se dégage de la dent 4, après quoi la roue A revient dans sa position première sous l'action du sautoir de rappel F.

Par contre, si la roue B ou C se trouvent dans une autre position, elles verrouillent la roue A, qui ne pourra pas tourner elle-même, mais le déplacement de la dent D entraînera tout le mobile de quantième.

La roue B peut présenter la forme illustrée ici pour faire office de roue de bissextile normale. Si elle possède quatre positions pour les années 1 à 4, seule la 4e année devra correspondre à l'évidement = la dent se donne = position 0.

La roue C doit comporter 8 positions, avec 5 positions évidées (3-99, 103-199, 203-299, 303-399 et 400-403). Elle peut alors déterminer les années 100, 200, 300 et 400.

Remarque importante : le mécanisme présenté ici peut être ajusté sans problème vers l'avant comme vers l'arrière :D
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 31 Oct 2010, 18:34

Voici le concept élaboré :

Image
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: Ludwig Perpetual Secular ?

Messagepar cepheus1960 le 31 Oct 2010, 21:30

Les disques A et C sont montés sur des pignons à 8 dents.
Le disque A tourne 1 fois en 4 ans en avançant à chaque fois de 2 dents.
Le disque C tourne 1 fois en 400 ans en avançant à chaque fois de 1 dent.

Ce schéma est un schéma de principe, car sur le mobile de quantième, il n'y a pas assez de place pour juxtaposer les deux disques A et C.
Dans la pratique, le disque A tournera contre la roue E, qui ne comportera qu'un seul évidement E2.
Cette roue E tournera sur un axe F qui traverse la roue de quantième et comporte sur le dessous un disque (sans dent) avec un évidement E1.
Contre ce disque tournera alors la roue C, qui constitue l'aboutissement du train séculaire.

Ce système permet de n'avoir qu'une seule dent de bissextile G qui sera en prise avec la dent 4 de la roue de 24 h.
Mais d'autre part, l'épaisseur constitue un problème, car les disques A et C sont montés sur des pignons de 8 dents.

Il faut donc simplifier le train en trouvant un moyen d'intégrer le pignon de 8 et son disque en un seul mobile.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités