Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Dépanner une Omega avec des étranges matériaux. Partie 3.

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Dépanner une Omega avec des étranges matériaux. Partie 3.

Messagepar rgil le 14 Avr 2011, 17:24

Ce sujet est la suite de Réparer une Omega avec des matériaux étrangers. Partie 2

Cette montre, en plus de tous les éléments après mentionnés, elle n'avait pas l'un des pieds qui détiennent le cadran au mouvement.

On y peut faire beaucoup de différents types de réparation, mais on devrait faire unes petites calcules pour savoir combien de temps il durerai la réparation choisie.

Le plus simple de réparation qu´on peut faire est de coller une petite baguette avec un très bon adhésif.

Mais la surface de collage de la baguette est très faible, environ 0,33 mm2, dans ce cas, même en utilisant un adhésif exceptionnellement bonne (3,5 kp/mm2) l'union est trop faible.
Dans notre cas, la force pourrait atteindre est d'environ 1,3 kilogramme-poids.

Ce que j'ai décidé de faire c´est de souder la petite baguette sur une mince plaque de laiton d'environ 4 mm2 de surface. La plaque est très mince: 0,1 mm d'épaisseur, pour éviter qu´elle frotte avec d'autres parties de la montre.
La soudure utilisée est de cuivre / phosphate / argent, (résistance 65 Kp / mm2 et la température d´application de 820 º C) est presque 20 fois plus résistant que l'adhésif.
Puis la plaque de laiton est fixée au cadran avec l´avant dit adhésif dont les 4 mm2 de surface, nous donne une force d'environ 13 kilogramme-poids, soit environ 10 fois mieux qu'avant .

On peut aussi souder un nouveau pied avec de l'étain / argent (résistance 5 kp / mm2 et la température de 250 ° C), mais la résistance obtenue serait encore trop petit et la température assez élevée pour endommager de la peinture du cadrant.

La résistance des soudures est prise à partir de:
http://www.terra.es/personal8/2501174/teoria/teo4.3.htm
La résistance de l'adhésif est prix de la page de l'adhésif.
http://www.mundoceys.com/index.asp?opc= ... 7&IDGama=1


Le mieux dépannage serait de souder la tige directement au cadran, à la soudure autogène.
Pour que la chaleur de soudage ne ruine pas la peinture sur le cadran, il y a une astuce. On y fait avec une machine qui fait une soudure par une décharge à haute tension, mais si localisée que la température ne monte que dans le point de soudure et pas dans l´autre côté du cadran..
On fait fondre le métal du pied de l´une côté, sans altérer la peinture de l'autre côté.

Nous voyons maintenant la réparation elle-même.

Typiquement, un fil de cuivre 1 mm de diamètre (l´âme d´un câble TV, coaxial), fait la solution idéale pour un pied du cadran, mais dans le cas de l'Omega, le pied est beaucoup plus mince, 0,65 mm de diamètre, donc on doit rabaisser le câble du cuivre pour réduire son diamètre.

Ce sont les matières premières.
La plaque en laiton 01, mm et la tige de cuivre avec l´une extrémité abaissé à 0,65 mm

Image

Après la soudure.

Image

le soudage est très sale, au moins le soudage que j'arrive à faire

Image

Alors, après, avec une lime, on y nettoie un peu du flux de débris et de métal d'apport.

Image

On coupé plaque de laiton d'une taille qui n'interfère pas avec d'autres parties de la montre à l´environ, essentiellement le disque des jours.
C'est pour ce là l´aspect rallongé.

Image

Pour avoir une idée de la taille.

Image

Clairement marqué l'endroit où on y doit coller le nouveau pied.

Image

On y colle
La colle utilisée est du type époxy, d´une certaine marque qui était autrefois inscrite dans le Livre Guinness des Records comme le plus puissant de la colle dans le monde.

Image

Une drôle image. Un cadran avec un pied très, très long.

Image

Comme vous pouvez le voir, le cadrant est très patinée, mais bon, encore pour quelques années peut rendre service.

Après d´avoir nettoyé tout le cadran, l´image est plus belle.

Image

Premier on coupe la taille à l´œil, après on mis en place pour mensurer la bonne longueur.
Encore on y doit couper un petit morceau.

Image

Maintenant, il est bien taillée. De fait, il est limé, pour ça la surface est si prope.

Image

Deux grosses plan pour le voir en detail.

Image

Image

Le trou pour le pied est à côté du numéro trois.
Heureusement, au sens parallèle au disque des jours, il y a assez d´espace pour le pied et il ne nuira pas à quoi que soit. Seulement en saillaient vers le centre de la montre aurait interféré avec le disque des jours, mais en sachant cela, on y a réduit la plaque à laiton à cet égard.

Image

Avec le cadran à son place, on y voit que, en réalité, il y a assez d'espace libre entre La platine et le cadran.

Image

La montre est maintenant entièrement dépannée.

Ce mouvement est monté sur une carrure mono-bloque, par conséquent, il doit passer le test du étanchéité.
Nous verrons dans le suivant et dernier chapitre.

À suivre….
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 309
Localisation: Aragón, Espagne

Publicité

Re: Dépanner une Omega avec des étranges matériaux. Partie 3

Messagepar fabala le 14 Avr 2011, 20:04

J'apprécie toujours autant de te lire Rafa. ' :coucou:
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14045
Localisation: là où il fait vachement beau


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron