Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Restauration d'une montre à verge à répétition en images

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Pianiste007 le 29 Juil 2011, 19:17

Bonjour,

Je suis actuellement en train de restaurer une intéressante montre à répétition vieille de plus de 250 ans, et j'ai décidé de vous en faire profiter.

J'ai donc photographié les différentes étapes.

Le mouvement en question semble complet. La sonnerie fonctionne. Cependant, il ne marche pas, la chaîne est cassée et il y aura peut-être d'autres surprises...

Image

Image

Image

Image


1. Le démontage

Première chose à faire : enlever le coq et la verge, afin d'éviter tout accident :

Image

Image

Ensuite, je suis obligé de démonter la cadrature. Je dois donc, pour y accéder, enlever le cadran. Celui-ci est maintenu par deux goupilles traversant ses deux pieds horizontalement.

Et les problèmes commencent déjà : un idiot a rentré une goupille par l'intérieur (alors qu'il aurait dû l'enfoncer par le côté extérieur du pied). En plus, elle est complètement coincée.

Image

Après de nombreux essais, impossible de l'enlever. De plus, il faut être très prudent car si je fais un faux mouvement et dérape dans les rouages de sonnerie, c'est le drame.
J'ai donc une idée : je vais couper le bout de la goupille qui dépasse. A l'aide d'un cutter, j'ai fais des petits va et viens... et elle a fini par lâcher !

Image

Je peux donc enlever le cadran et admirer la cadrature.

Image

Maintenant, il faut tout démonter et répertorier chaque pièce.
Je commence par la chaussée et le limaçon des quarts :

Image

Puis j'enlève l'étoile et d'autres pièces et ressorts, sans difficulté :

Image

Ensuite, c'est au tour des levées des marteaux :

Image

Image

Image

Image

Ca avance bien :

Image

Il reste une pièce à enlever (c'est celle qui permet d'armer le ressort de sonnerie).

Image

J'enlève la vis et la pièce qu'elle maintient :

Image

Image

Il ne reste donc plus qu'à enlever la goupille, et le démontage de la cadrature est terminé !

Image

Maintenant, je dois enlever les 4 goupilles qui maintiennent la petite platine. J'accède donc aux rouages :

Image

Image

A suivre...
Avatar de l’utilisateur
Pianiste007
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 130

Publicité

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Jef le 30 Juil 2011, 04:36

Grand merci, Pianiste, pour ce partage.

Depuis quelque temps j'ai un mouvement d'une montre à verge dans mes tiroirs et je n'ose pas l'attaquer car c'est tellement différent des montres à ancre.

Je suivrai avec beaucoup d'attention ton reportage avant d'ouvrir ma mienne. "La mienne" n'a par ailleurs pas de sonnerie ni boitier, les enjeux sont donc plus modestes.

Question : la finition paraît très simple, même élémentaire. C'était normal pour cette époque ?

salutations,

Jef.
Avatar de l’utilisateur
Jef
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 252
Localisation: Belgique

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar patte le 30 Juil 2011, 08:36

Salut,
dans le temps on pouvait (si mes souvenirs sont bons), s'abonner à un sujet aussi simplement qu'un clic , pour un taiseu comme moi c'était facile.
Revenons à nos moutons, oui j'ai vite tendance à m'égarer ceci explique cela.
Bref :oops: encore un sujet qui va en intéresser plus d'un, j'ai hâte de voir la suite.
Sinon je rejoins la question de jef, on vois souvent sur la baye des répétitions de cette finition là, je veux parler du limaçon et des pièces mécaniques qui ont l'air d'être d'avoir été ajoutées après.


Merci patte
Les montres ? Je m'arrête quand je veux !
Avatar de l’utilisateur
patte
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 519
Localisation: plat pays

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Pianiste007 le 31 Juil 2011, 00:00

Les montres, au XVIIIe siècle, étaient faites avant tout pour fonctionner correctement, et ce pendant des années. Les pièces invisibles, c'est à dire principalement la cadrature, étaient donc dépourvues de finitions. Le plus important était que tout soit opérationnel. Par contre, on ne peut pas dire que ces mouvements n'étaient pas finis, car les pièces visibles sont particulièrement soignées : le coq, par exemple, est délicatement ajouré et ciselé, puis doré au mercure, tout comme la platine. La rosette de réglage est en argent.
La montre que je présente ici a probablement été restaurée à plusieurs reprises, d'où l'aspect fort archaïque de certaines pièces, mais ça fait partie de son histoire...

Voici donc la suite de la restauration.

Après avoir enlevé toutes les roues, j'ai trouvé 3 problèmes :

-Chaîne cassée (ça, on le savait déjà)

-Pivot de la roue de rencontre tordu. Je ne suis pas équipé pour refaire un pivot et je n'ai pas envie de le casser en essayant de le redresser. Le mouvement semble quand même marcher malgré ce défaut, il y avait toujours un peu de jeu dans ces montres... Donc je vais peut-être la laisser comme ça, je ne compte pas la faire beaucoup fonctionner de toute façon.

Image

-Et le plus grave : le cliquet de la fusée est manquant. C'est une pièce essentielle pour que la montre fonctionne. C'est grâce à ce cliquet que la montre fait "clic clic clic" quand on la remonte.

Image

Voici une autre fusée avec le cliquet présent (mais il n'est évidemment pas compatible, il est plus grand d'ailleurs) :

Image

Il faut plus que ça pour me décourager, et j'ai décidé de le refabriquer moi-même. Il doit faire à peine 1 mm de longueur, avoir une forme particulière, avoir le bout plié à 90° pour rentrer dans le trou... Imaginez un peu la galère pour refaire ça !


La fabrication du cliquet

Je me suis donc attaqué à la refabrication du cliquet, avec très peu d'outillage. J'ai d'abord fait plusieurs essais en laiton, mais ça ne marchait pas car le laiton avait tendance à sa casser lorsque je devais le tordre.

Après plusieurs nuits de réflexion, j'ai eu une idée : utiliser un trombone en acier. J'ai donc retravaillé son extrémité, afin de donner au métal la forme souhaitée.

Image

Sur la photo ci-dessus, ce n'est pas encore terminé. Après de nombreuses retouches, j'ai obtenu un cliquet opérationnel :

Image

Pour rappel, il fait à peine 1 mm de long.

Mais problème : il dépasse beaucoup trop de l'autre côté de la fusée :

Image

Je dois donc le limer à ras du laiton, et sans que le cliquet ne tombe... car si je lime le bout sans précaution, le cliquet ne tiendra pas en place.

La prochaine étape consiste donc à fabriquer un genre de support permettant de faire pression uniquement sur l'étage de la fusée où il y a le cliquet.

J'ai trouvé une rondelle métallique :

Image

Mais malheureusement, le trou n'est pas assez grand. Il faut donc l'agrandir, ce qui m'a pris pas mal de temps d'ailleurs, car il faut obtenir un trou ni trop étroit ni trop large...

Image

J'ai réussi ! Le rondelle traverse tous les étages de la fusée, sauf celui du bas :

Image

Ensuite, je cherche dans mes bibelots pour trouver un autre support... et voilà ce que j'ai trouvé :flower:

Image

Je ne sais pas si mes explications étaient claires, certains risquent de trouver tout ça bizarre :lang: Mais vous devriez maintenant comprendre où je voulais en venir en fabricant tous ces supports :

Image

Je peux donc limer le bout sans que le cliquet ne bouge. Mission réussie :

Image

Et voilà le résultat :

Image

Image


Il ne me reste plus qu'à espérer que le métal du trombone ne se déformera pas à cause de la pression. Je croise les doigts, on verra bien au remontage. Tant que je n'ai pas la chaîne, impossible de tester...
Avatar de l’utilisateur
Pianiste007
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 130

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Reparatheure le 31 Juil 2011, 15:08

Salut Pianiste.

Bravo de t'être lancé. Cela étant, plutôt que de perdre ton temps à tout remonter ainsi, il faut savoir que l'axe du cliquet doit être martelé (ni trop, ni trop peu) afin qu'il puisse pivoter sans pour autant sortir seul. Or dans ton cas, tu risque gros à le laisser ainsi: Il tient un peu "par l'opération du grand esprit" et lorsqu'une force sera appliquée dessus, il risque de se faire la malle, avec risque de plier des dents sur la couronne de fusée (sans parler de risque quasi certain de déformation, car le trombonne est bien trop mou pour un cliquet).

A ta place, je le referai...
Avatar de l’utilisateur
Reparatheure
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 740
Localisation: Dans mon atelier...

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar patte le 31 Juil 2011, 15:21

Reparatheure a écrit:Salut Pianiste.
(sans parler de risque quasi certain de déformation, car le trombonne est bien trop mou pour un cliquet).

Je m'étais fais la même réflexion, un trempage peut-il faire l'affaire ?
Les montres ? Je m'arrête quand je veux !
Avatar de l’utilisateur
patte
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 519
Localisation: plat pays

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Pianiste007 le 31 Juil 2011, 16:46

Reparatheure a écrit:Salut Pianiste.

Bravo de t'être lancé. Cela étant, plutôt que de perdre ton temps à tout remonter ainsi, il faut savoir que l'axe du cliquet doit être martelé (ni trop, ni trop peu) afin qu'il puisse pivoter sans pour autant sortir seul. Or dans ton cas, tu risque gros à le laisser ainsi: Il tient un peu "par l'opération du grand esprit" et lorsqu'une force sera appliquée dessus, il risque de se faire la malle, avec risque de plier des dents sur la couronne de fusée (sans parler de risque quasi certain de déformation, car le trombonne est bien trop mou pour un cliquet).

A ta place, je le referai...


Merci pour tes conseils ! Il fallait donc que je martèle l'axe à la place de le limer. Je crains également que le trombone soit trop mou...
Je vais essayer d'en refaire un. Comme le suggère patte, un trempage pourrait-il rendre le métal plus résistant ? Ou alors faut-il que j'utilise directement un acier plus dur que le trombone ?
Avatar de l’utilisateur
Pianiste007
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 130

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar steyr le 31 Juil 2011, 18:19

Pas certain que reparatheure ait voulu parler de trempe au sens de durcissage, ou alors avec un revenu localisé qui permette de faire le rabat de matière par martelage. Par revenu localisé, je pense à un système qui était utilisé à l'école pour détremper les extrémités des axes avant de replanter. En plus les contraintes au niveau du cliquet semble assez faible. A mon avis, un acier correct, type Stub ferait l'affaire. J'attendrai cependant les remarques de reparatheure, comme vous. En revanche, j'imagine qu'il serait préférable de le façonner à la lime dans la masse plutôt que procéder à un pliage qui doit fragiliser la matière
Avatar de l’utilisateur
steyr
VIP
VIP
 
Messages: 5812
Localisation: Paris

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar caput le 31 Juil 2011, 18:25

Image
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 2208

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar achil le 02 Aoû 2011, 00:26

Tu peux reparer la chaine ,si tu as tous les morceaux ce n'est pas trop compliqué ,il y a pas mal de poste la dessus .
Avatar de l’utilisateur
achil
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 118

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Pianiste007 le 02 Aoû 2011, 11:46

achil a écrit:Tu peux reparer la chaine ,si tu as tous les morceaux ce n'est pas trop compliqué ,il y a pas mal de poste la dessus .


Il manque un crochet, et je n'ose pas trop m'aventurer dans la réparation d'une chaîne. Je préfère la remplacer.
Avatar de l’utilisateur
Pianiste007
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 130

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Reparatheure le 06 Aoû 2011, 12:16

Je ne parle pas de trempe. Comme le dit Christian, du stub est suffisant (trempé revenu bleu). Les contraintes sur la face active sont en effet moindre mais ce qui posera problème, c'est la rivure. En effet, cette dernière étant faible, elle lâchera si l'acier est trop mou. A noter qu'il faudra river modérément afin de ne pas immobiliser le cliquet qui doit rester libre, sans jeu (sous peine de voir, comme c'est souvent le cas suite aux négligence d'entretien, la denture de rochet abîmée dans le futur). Le schéma de Caput est exactement ce que je ferai.
Allez, courage Pianiste.
8)
Avatar de l’utilisateur
Reparatheure
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 740
Localisation: Dans mon atelier...

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar patte le 12 Sep 2011, 06:45

Bonjour pianiste007,
je viens pour voir ou ça en est et toutes les photos sont parties.
Cela veut-il dire que vous avez jeté l'éponge?
Cordialement Patte
Les montres ? Je m'arrête quand je veux !
Avatar de l’utilisateur
patte
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 519
Localisation: plat pays

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar Maxime le 23 Sep 2011, 10:57

Même remarque que Patte, très dommage !
Rappel : même une fois qu'elles sont visibles sur ce forum, il faut les laisser chez l'hébergeur ! Le forum ne contient que des références aux images qui ne sont PAS intégrées au forum. Si on enlève les images de chez l'hébergeur (ou si on les y déplace), la référence ne pointe plus sur rien...
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2908
Localisation: Courdimanche 95

Re: Restauration d'une montre à verge à répétition en images

Messagepar M.A.S.O le 23 Sep 2011, 11:08

Je rajouterai qu'un compte doit être créer chez l’hébergeur sinon celui hébergera vos photos mais uniquement pour une périodes donnée (60/90jours) en suite il les effacera !
Vive Picassa ! :clin:
:h-s.com: Mécaniques & Automatiques Suisse Only
Avatar de l’utilisateur
M.A.S.O
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5389
Localisation: Entre lac et montagnes !!!

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 8 invités