Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Réparation d'un axe cassé

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Réparation d'un axe cassé

Messagepar Lefevre le 14 Mar 2013, 17:34

[img][/[IMG]http://imageshack.us/a/img7/4749/img3680k.jpg[/img]

]
Faute d'avoir un tour il y a encore un an , j' ai du mettre au point une méthode pour faire revivre des montres anciennes dont l'axe était cassé d'un ou des deux côtés.
Attention les images qui suivent peuvent heurter la sensibilité des horlogers professionnels et même des amateurs avertis !
J'ai aussi du braver un interdit horloger : j'utilise de la colle cyano ! quelle horreur !!!
Enfin maintenant c'est juré, j'ai un lorch qui me permet de tailler ou de rectifier les axes abimés. encore que pour les échappements à cylindre j'utilise encore ma méthode barbare quand je n'ai pas le bon cylindre à disposition !
Attachez vous, c'est parti !
Je pars de l'épave ci-dessus et sélectionne un tampon dont la taille et le diamètre du pivot peuvent aller, et j'estime la dimension à meuler sur l'ancien axe pour que la distance entre pivots soit bonne.
Image
Ensuite je meule l'axe bien à plat
Image
Je rapproche les deux pièces à coller
Image
Il ne reste qu'à mettre une micro goutte de cyanolit sur l'axe et d'y poser le tampon en le maintenant bien droit pendant la prise
et voilà c'est fait !Image
Il ne reste plus qu'à pivoter.
Image
C'est fini, et ça marche, par contre si la montre tombe le choc peut casser le collage mais même un axe neuf casse dans ces conditions!
L'avantage c'est que pour réparer il suffit de recoller le tampon qui est resté dans la montre!
C'est horrible hein ? mais je vous avais prévenu
Avatar de l’utilisateur
Lefevre
Amateur
Amateur
 
Messages: 46

Publicité

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar Maxime le 14 Mar 2013, 18:17

C'est une bonne idée, je ferai ça si je n'arrive pas à réparer la mienne, mouvement de Paris tombé côté cadran. Le pont central a un peu plié et ça a cassé net le pivot. Je n'arrive pas à repercer pour pivoter dans le pignon malgré une détrempe et des forets "diamantés" inefficaces. J'attends des forets carbure, dernière chance.
Mais est-ce qu'on ne pourrait pas souder (étain ?) au lieu de coller ?
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3228
Localisation: Courdimanche 95

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar Lefevre le 14 Mar 2013, 20:21

J'avoue n'avoir pas osé me lancer dans la soudure de si petites pièces, et l'avantage de la colle qui prend en quelques secondes permet de rectifier un mauvais positionnement.
Les photos que j'ai postées ne sont pas parfaites, l'usinage est grossier et j'ai entammé le double plateau. Je faisais un essai pour mettre les photos sur le forum et j'ai d'ailleurs loupé la première qui n'y est pas !
J'ai déjà réalisé cette opération une cinquantaine de fois et ai perfectionné le process , et malgré mon tour et la détrempe, il y a des aciers durs à cuire ou des forets récalcitrants qui font que j'y reviens de temps en temps.
Tant qu'à faire je vais essayer de remettre la première :Image
Avatar de l’utilisateur
Lefevre
Amateur
Amateur
 
Messages: 46

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar Maxime le 14 Mar 2013, 22:50

J'utilise beaucoup la cyano, pas dans les horloges (je ne fais pas de montres (pas encore ?)), mais dans mes cerfs-volants où je colle des ficelles-tendeurs sur des tubes par exemple, ça évite des tas de complications, de pièces à acheter où à usiner, etc.
J'en ai mis un peu aussi dans une pendule par exemple, pour recoller une roue que j'avais dessertie de son axe. Quand il y a très peu de jeu, ça colle très bien. Dans ton cas, 2 surfaces planes, c'est parfait. L'inconvénient comme tu as dit, c'est que ça ne résiste pas aux chocs.
Anecdote : dans un salon, il y a longtemps, un camelot vendait les premiers flacons de cyano dont il démontrait la puissance en collant des trucs sur une paroi et en y accrochant des poids. Et, une fois les clients partis, il prenait un marteau, un petit coup sur chaque objet et il récupérait le tout pour la démo suivante !

(Pour ta photo 1, il y a deux balises [img] et un [/ en tête, du coup, ça ne passe pas, c'est normal : on voit les balises et l'adresse, mais pas la photo. Tu as dû coller l'adresse au milieu de la balise...)
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3228
Localisation: Courdimanche 95

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar La Bete le 15 Mar 2013, 00:58

Greu,

un détail à propos de la détrempe: Je suppose que vous chauffez au
rouge assez vif. Dans ce cas, si vous interrompez la chauffe brutalement,
la pièce peut fort bien se retremper à l'air compte tenu de sa trés faible
masse et donc de sa trés faible inertie thermique.

J'ai eu le problème que l'on peut résoudre de 2 façons:

-faire en sorte que la pièce mette une dizaine de secondes à revenir à la
température ambiante. Cela se réalise en eloignant la flamme progressivement.

-chauffer seulement au rouge sombre, c'est à dire en dessous de la température
nécessaire à la trempe (750 °C pour les aciers chargés en carbone, à peu prés).
Il s'agit plutôt d'un revenu que d'un recuit (ou détrempe), mais c'est suffisant pour
que l'acier perde sa dureté. On peut l'attaquer avec un foret HSS.

J'utilise pour ma part un "crayon électrique" qui n'est rien d'autre qu'un transfo
délivrant un fort courant sous une faible tension, avec une électrode en cuivre.
Avatar de l’utilisateur
La Bete
Amateur
Amateur
 
Messages: 40

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar Pana le 15 Mar 2013, 02:58

Franchement Lefevre tu devrais être banni pour ce genre de pseudo réparation! Honte à toi!












Nan j'déconne, perso, même si je me pose de la longévité d'une telle réparation, j'ai toujours aimé les solutions alternatives. Alors un grand bravo, surtout pour tes photos macro qui sont très parlantes.

:coucou:
Knowledge is power
Avatar de l’utilisateur
Pana
VIP
VIP
 
Messages: 2002
Localisation: Paname

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar Maxime le 15 Mar 2013, 07:31

La Bête : non, j'ai chauffé effectivement au rouge vif mais j'ai laissé la pièce dans la flamme en l'éloignant progressivement du dard (Question : Est-il nécessaire de laisser au rouge un certain temps pour que le changement d'état se produise à fond ? :thinking: ).
Et mes forets HSS affutés pourtant plusieurs fois ont fondu comme neige au soleil :oops: . J'ai pu percer un peu au centre du pignon sur 1 mm et ça a l'air de plus en plus dur à mesure que j'avance (question de trempe ?).
Avec ce que j'ai percé, et si le foret carbure ne marche pas, je ferai une pièce qui comportera un bout d'axe dans mon trou, un plateau à plaquer sur le bout du pignon, et l'axe avec son ébauche de pivot. J'essaierai de souder le tout et si ça ne marche pas, je collerai. J'ai assez confiance en la cyano que j'ai vu progresser, collant mieux, séchant moins dans le flacon, le bouchon de ce dernier n'adhérant plus d'ailleurs dans les dernières versions à la colle, ce qui évite de le voir boucher de moins en moins bien, voire empêcher d'ouvrir le flacon ! :cry:
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3228
Localisation: Courdimanche 95

Re: Réparation d'un axe cassé

Messagepar Lefevre le 15 Mar 2013, 10:04

J'aime bien la réponse de Pana et accepte sa première réaction d'indignation compréhensible. Je suis ouvert à toutes les solutions et lui propose donc de m'indiquer comment sans tour il est possible de réparer un axe.
Pour info, les avions auxquels nous confions nos vies pour voyager utilisent des colles techniques pour fixer certains revètements sur leurs ailes.
Pour la détrempe, j'ai mis au point un truc qui marche plutôt bien : je place le balancier sur un lit de grenaille de laiton et chauffe l'axe au rouge vif en essayant de préserver le balancier (sinon il fond!). Le refroidissement se fait plus lentement et ensuite le foret rentre dans du "beurre"! enfin pas toujours malheureusement.
Je me suis inquiété de savoir si le rubis du double plateau pouvait souffrir du traitement, j'ai donc sacrifié quelques balanciers au chalumeau pour constater que la pierre ne bronchait pas! étonnant. Mais bon je préfère quand même retirer le plateau surtout si elle est collée à la gomme laque.
Avatar de l’utilisateur
Lefevre
Amateur
Amateur
 
Messages: 46


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 14 invités