Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

STOWA Seatime (PUW 1561) - fini

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: fabala, M.A.S.O, magellan

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

STOWA Seatime (PUW 1561) - fini

Messagepar fugix le 26 Aoû 2013, 16:13

Projet de remettre en marche, de réviser une jolie plongeuse… : STOWA Seatime

Image

Image

C’est donc un modèle « vintage » probablement des années mi- à fin ’60 (comme indiquent la forme du boitier et le cadran avec des chiffres qui s’inspirent des montres du style Nivada Depthmaster (montre dont je rêve) et encore d’autres de cette époque). :photographe:

Du point de vue cosmétique la montre est belle avec quelques traces d’usure, mais cadran, aiguilles en très bon état…
En revanche, la lunette en alu se verrait bien remplacée.
Une couronne qui n’est probablement pas d’origine…

Le tout acheté à un pris encore raisonnable. Selon son ancien propriétaire, qui l’avait acheté aux puces, il y a 25 ans, elle était restée depuis dans la vitrine.


Venons aux choses sérieuses :
La montre est équipé d’un mouvement allemand, PUW.

Connaissez-vous les mouvements PUW ?
Moi non, … oui, déjà entendu … c’est allemand,
ah oui, Pforzheimer Uhrwerke – ébauches Pforzheim)

D’abord c’est un mouvement comme un autre… ça fait tic-tac
Il a un cœur qui bat au rythme de 21’600 A/h (c’est écrit sur le coq du balancier)
Il s’appelle PUW 1561, c’est la version automatique du mouvement de base PUW 560/1 (sans/avec date), dimension 11 ½ ‘’
Avec :
Image

- un rotor qui recharge le ressort moteur dans les deux sens…
- une fonction date (selon le modèle avec ou sans correction de date rapide ; correction rapide par pression)

J’en ai à disposition un deuxième mouvement identique. Le deuxième est quasiment « neuf de stock » (me semble avoir jamais été touché pour un service, mais avec l’axe de la trotteuse centrale est cassé ainsi que la tige de remontoir également cassée… )

Image


Je vous passe les photos de démontage, nettoyage etc.

Image

Voici plutôt quelques photos qui montrent les particularités de ce mouvement :

Le quantième
Image

Ça a l’air compliqué… est ce l’est et surtout délicat.
Image

description :
Image

0 – (manque sur la photo) roue des heures
1 – roue intermédiaire de quantième
2 – roue entraineuse de quantième (qui actionne sur 3)
3 – correcteur de quantième
4 – ressort du correcteur de quantième
5 – (à peine visible) ressort de correction (rapide) de quantième (cf. prochaine photo)
6 – levier pour la correction de quantième rapide
7 – sautoir de quantième (avec son ressort)

Image

Le pont automatique
On commence par les rouages, le barillet avec à sa gauche la roue d’embrayage (situé sur un petit ressort lame)
Image

Le barillet
Le barillet a l’air bizarre il forme un ensemble avec son rochet (l’axe et le noyau du barillet sont fixés sur le rochet)
Image

… puis, mobile entraineur de roue d’embrayage, roue de réduction, roue baladeuse et la roue d’armage (de bas en haut)
Image

voilà le tout monté et fermé…

Image

Image

L’orientation de l’ancre
Image

Image

L’orientation de l’ancre (est probablement inspiré du football et rappelle un « Fallrückzieher » ciseaux retourné… :lol: )
L’ancre n’est pas dans la prolongation du coq de balancier… mais à peu près à 120° tourné en arrière…



Sur le chrono comparateur les lignes sont claires et propres… mais il y en a deux… ce qui s’explique par un chemin inégale du balancier lors de ses mouvements (c’est le « beat error » sur chrono comparateurs modernes),
la distance des deux lignes me semble trop grande … faut donc contrôler et probablement faire une …
(Re-)mise au repère…
… chose que je n’aime pas trop, car je ne sais pas trop comment m’y prendre… :

Ce qui suit est bien joli, pas forcément faux et peut-être même intéressant… je m'auto-corrige : le porte-piton étant mobile la solution est évidemment plus simple… (cf. plus bas)
Je comprends bien l’importance de cette opération (ou vérification).
Je comprends également quelle position doit être trouvé…
Mais alors franchement, je n’ai jamais compris les explications des horlogers de comment vérifier cela sur une montre / un mouvement complet… (j’en ai entendu des explications que j’ai même compris, mais devant le mouvement à corriger, je ne sais plus comment…)
… et puis en règle générale, on pense à vérifier « les repères » seulement une fois que le mouvement est remonté et sur le banc d’essai (i.e. le micro du chrono comparateur…) donc à un moment où c’est très difficile de voir quoi que ce soit.

J’essaie donc de trouver une solution facile et sûre … (corrigez-moi… !)

je fais un schéma de ce que j’ai compris

Image
L’objectif est que l’ellipse du plateau du balancier au repos (donc avec aucune tension sur le spiral) se trouve exactement en face de la fourchette de l’ancre (qui lui se trouve en position de milieu par rapport aux deux buttées… ) … donc tout doit se trouver sur un seul axe…

Puisque j’ai deux mouvements identiques je sors le balancier complet et je l’installe sur la deuxième platine vide … et je vérifie. (voilà c'est plus facile ainsi… et, je prends la bonne résolution de vérifier dans l’avenir ce point avant de nettoyer, mais au plus tard avant de remonter le mouvement ; ahh… les bonnes résolutions…)

Image

Sur la photo on peut voir mon repère en noir (1) de la position en repos de ce balancier…
Et je découvre (sous la loupe) juste à droite, on peut repérer une ligne très fine (2) qui semble indiquer le repère d’usine (?! ; cf. agrandissement) ; je vérifie sur l’autre balancier, là aussi ce repère existe… quelle bonne idée du constructeur !

Il ne reste qu’à tourner la virole (porte-spiral et non porte mouvement :lol: … ou alors le plateau) pour que tout se mette dans l’axe. (c'est là que je dois corriger mes dires… -> porte-piton mobile, donc tout simplement le bouger afin que tout se mette dans l'axe… cf. plus bas)

à suivre …
prochainement, pour la mise en boite… :coucou:
Dernière édition par fugix le 30 Aoû 2013, 17:22, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Publicité

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fabala le 26 Aoû 2013, 16:43

On s'installe Image
J’en ai à disposition un deuxième mouvement identique. Le deuxième est quasiment « neuf de stock » (me semble avoir jamais été touché, mais avec l’axe de la trotteuse centrale cassé ainsi que le tige de remontoir également cassé… )
il me parait avoir été bien touché pour être dans cet etat :D
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14045
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 26 Aoû 2013, 18:43

évidemment d'accord… mais c'est peut-être un mouvement qui a été remplacé lors d'un SAV … enfin peu importe, mais il ne comporte pas de traces d'un service … :thinking:
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 27 Aoû 2013, 00:30

J'ai du corriger mon propos sur la mise au repère…
C'est-à-dire je pense toujours qu'il n'est pas tout à fait faux, mais en ce qui concerne ce mouvement … je me suis inutilement rendu la tâche plus compliquée qu'elle ne soit en réalité … je m'explique:

Le balancier de ce mouvement est équipé d'une "virole Greiner" avec sa forme particulière … (infos intéressantes à ce sujet par exemple ici : http://www.precision-engineering.ch/Vir ... ner_2.html)
De plus, dans le cas de ce mouvement, il s'agit d'une virole sans fente, donc pas moyen de la bouger/tourner sur le balancier sans risquer une catastrophe majeure.
J'ai donc cherché et cherché une solution pour orienter le balancier (en repos) dans la bonne axe … et me suis même proposé de tourner plutôt le plateau … (ce qui est assez facilement possible … mais …)

Or, il suffisait de bien regarder le porte-piton qui est mobile :roll: (l'arbre qui cache la foret)
Bref, la mise au repère se fait très facilement sans démonter quoi que ce soit :oops: … tant mieux :clin:

Et (presque) tout de suite les résultats sur mon Chronographic deviennent beaucoup plus acceptables …
à gauche "après" - à droite "avant" la mise au repère.
Image

à bientôt la suite :coucou:
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar Fran6 le 27 Aoû 2013, 01:07

bonjour fugix
tu et en forme en ce moment , sa ne sarrette pas
allez comme les autre je m’installe et suis tout sa de prés [8]
:coucou:
Tout vient à point à qui sait attendre
Avatar de l’utilisateur
Fran6
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 852
Localisation: Belgique , sur un îlot.

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar Petrus le 27 Aoû 2013, 14:40

fugix a écrit:J'ai du corriger mon propos sur la mise au repère…
C'est-à-dire je pense toujours qu'il n'est pas tout à fait faux, mais en ce qui concerne ce mouvement … je me suis inutilement rendu la tâche plus compliquée qu'elle ne soit en réalité … je m'explique:

Le balancier de ce mouvement est équipé d'une "virole Greiner" avec sa forme particulière … (infos intéressantes à ce sujet par exemple ici : http://www.precision-engineering.ch/Vir ... ner_2.html)
De plus, dans le cas de ce mouvement, il s'agit d'une virole sans fente, donc pas moyen de la bouger/tourner sur le balancier sans risquer une catastrophe majeure.
J'ai donc cherché et cherché une solution pour orienter le balancier (en repos) dans la bonne axe … et me suis même proposé de tourner plutôt le plateau … (ce qui est assez facilement possible … mais …)

Or, il suffisait de bien regarder le porte-piton qui est mobile :roll: (l'arbre qui cache la foret)
Bref, la mise au repère se fait très facilement sans démonter quoi que ce soit :oops: … tant mieux :clin:


Et (presque) tout de suite les résultats sur mon Chronographic deviennent beaucoup plus acceptables …
à gauche "après" - à droite "avant" la mise au repère.
Image

à bientôt la suite :coucou:


Ouille ! :cry:
je commence à décrocher.
Le seul Greiner que je connaisse était associé à Billoret, dans un tout autre domaine :)
une ptite :photographe: pour que je comprenne bien tout ton superbe post fugix !
Merci :sm6: :sm6:
le temps est réalité suspendue entre deux néants
Avatar de l’utilisateur
Petrus
VIP
VIP
 
Messages: 5391

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 27 Aoû 2013, 16:09

OK ok ok … Greiner, greiner, greiner (non non ce n'est pas la pub)
Je réponds rapidement avec des photos volées sur le Net (trouvées en googlant…)

Les viroles Greiner ont une forme particulière… apparemment ça améliore l'isochronisme donc amoindri le problème des positions de la montre au pendu …
donc meilleur équilibre que la forme traditionnelle d'une virole (Entoukas c'est ce que j'ai compris…). La forme d'une virole traditionnelle… tu connais
(Ces viroles Greiner existent avec une fente -> on peut les bouger comme n'importe quelle virole… et sans fente qui ne bougent pas cf. prochaine illustration)

illustration pris sur un blog horloger en hongrois (?!? :thinking: :? -http://oraszuletik.blogspot.ch/2011_04_01_archive.html)
Image Image

L'autre Greiner en ma possesion c'est mon Chrono comparateur (time machine comme disent les américains 8) )
Les illustrations j'ai trouvé grace à G..gle dans le bar d'en face et j'espère que ChP me pardonnera ce vol à l'arraché (mais les illustrations sont tout simplement trop belles !)
Image
Image
Image

L'appareil est increvable, pas besoin de l'encre … les étincelles trouent tout simplement le papier … ça marche probablement aussi avec du pq

ici en arrière-fond sur une photo volée chez moi
Image

:D

à propos Billoret (aussi grâce à .oo.le) je comprends. Donc veux-tu que je traduis en latinum horologorum ?
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar BEAUDET le 27 Aoû 2013, 16:40

Bonsoir .Je veux juste réagir concernant cette remise en état et ce fameux calibre Puw .
D'abord excellent calibre en tous points .Bon réglage ,solide dans son système dato ,système auto très sensible en plus remontage dans les deux sens ,roue d'ancre montée en contre pivot pour un meilleur huilage et rendement dans le temps ,grand balancier à trois bras bon pour l'époque bien .¨
Par contre que de phrases inutiles concernant la mise au repère de ce genre de calibre .on voit tout de suite les deux raquettes dont celle porte piton mobile .
Quand à la mise au repère d'un balancier quand celui ci possède une virole mobile on le fait comment là je pose une question (je dis bien un mécanisme à ancre avec palettes ou goupilles )
J'attends des réponses pour voir .
Quand à votre diagramme de réglage ,moi je ne connais pas votre chrono moi j'ai un B 2OO , il me semble pas bon car normalement vous devriez avoir qu'un seul trait ,c'est comme cela avec le B 200 la mise au repère représente qu'un trait .
Là on voit toujours vos deux palettes .
A+
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1505

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 27 Aoû 2013, 17:30

C'est bien la raison pourquoi j'ai ré-édité mon topos et corrigé le tir (car comment ne pas voir un porte-piton mobile ?)

Donc maintenant mon test:
S'il n'y a pas porte-piton mobile il faut tourner la virole (d'ailleurs dans le sens opposé … ce qui a le même effet) jusqu'à ce que la cheville (l'ellipse) du plateau soit en la bonne position, donc formant une ligne droite (en passant par le milieu des deux buttées de l'ancre jusqu'à la roue d'échappement) comme dans mon schéma plus haut… difficulté, c'est très difficile à observer sur un mouvement d'une montre bracelet… plus facile à repérer sur une montre de poche…

(tourner la virole… avec l'outil qui a un petit nez … à la limite en utilisant un tournevis afin d'ouvrir légèrement la fente de la virole…)

Maintenant la méthode que vous expliquez quelque part sur ce forum… ou encore celle d'un vieux horloger en observant également les palettes par rapport aux dents de la roue d'échappement… (le barillet armé seulement de très peu) … je crois la comprendre mais je n'arrive pas de la mettre en pratique (donc pas compris)

En ce qui concerne les deux lignes… sur le Chronographic: je suis bien conscient que l'idéale serait deux lignes qui se superposent. Je n'ai que très rarement obtenu ce résultat, je tâche à obtenir le meilleure résultat lors des tests. Et je constate que c'est plus difficile avec un mouvement qui bat à 21'600 ou 28'800 A/h (Pour cette dernière fréquence Greiner indique même dans son manuel que de toute façons il y aura 2 lignes écartées… ) Je ne suis pas horloger, je n'ai pas de clients, donc pour l'instant ce Chrono comparateur remplit pleinement sa mission.

Vos corrections sont les bienvenues
Merci d'avance
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar BEAUDET le 27 Aoû 2013, 20:56

Bonsoir.Bon je vois que vous connaissez la théorie au sujet de la mise au repère .La pratique est simple .En supposant que vous avez changer l 'axe de votre balancier ,arrangez vous de poser le plateau en fonction de l'ellipse et des bras du balancier (celle ci doit être centrée)
Une fois cette opération faite ,vous posez votre spiral et vous montez le tout avec le pont et vous le posez sur la platine avec la vis .Ensuite vous remontez effectivement le ressort de quelques tours .Ensuite avec une brucelle vous faites tourner le balancier de tel sorte qu'il faut centrer la palette d'entrée avec une dent de la roue d'ancre (il faut que le plat de la dent soit au centre .Vous tenez votre balancier dans cette position et ensuite vous faites un repère sur la serge en face du piton .Ensuite vous enlevez le balancier du pont et vous faites tourner la virole pour emmener le piton à ce fameux repère et vous remontez .Vous faites cela jusqu'au bon résultat .Ceci est fait pour que votre montre face l'auto démarrage et ensuite un bon réglage .
Simple l'explication ?
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1505

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 28 Aoû 2013, 09:52

Merci Baudet !!!
Je crois je commence vraiment à comprendre…

Je ré-formule … pour être sûre …
Donc, attention je dis peut-être encore des bêtises (donc en avant les praticiens et les pros… !)

Je comprends donc qu’il y a deux choses / deux contrôles :
1. la position juste de l’ellipse (dans l’alignement de l’axe cf. schéma…) quand il n’y a aucune tension sur le spiral. Ceci se fait après un changement de l’axe du balancier par exemple… ou tout simplement pour contrôler…
Cela se contrôle mieux avant d’assembler tout le reste du mouvement, donc le plus facilement sur la platine avec seulement le balancier et l’ancre en place afin que l’on puisse bien voir l’alignement de l’axe.

2. Puis la fameuse mise au repère :
Cette position juste de l'ellipse devrait se confirmer par la dent de la roue d'échappement qui repose au milieu de la palette d'entrée…

contrôle qui s’effectue une fois le mouvement assemblé, c.-à-d. « d’un côté » le ressort moteur actionnant le train de rouage jusqu’à la roue d’échappement
et « de l’autre côté » le balancier avec son ressort spiral en place… (le barillet doit être armé seulement de très peu …)
contrôle qui s’assure également de l’auto-démarrage …
point de contrôle : la dent de la roue d’échappement « se repose » au milieu de la palette d’entrée…
point de contrôle : l’alignement de l’ancre au milieu des buttées et sur la ligne imaginaire entre les troues de pivots de la balance en passant par celui de l’ancre jusqu’à celui de la roue d’échappement (cf. toujours le même schéma).
S’il y a différence … on marque (ou retient) la position juste du piton (-> on y fait un repère) et on ajuste, c.-à-d. on met au repère …

Allez, je vais re-contrôler mon mouvement … :coucou:

D'ailleurs, une très bonne explication - en anglais - se trouve également dans le livre de Henry D. Fried : the Watch Repairer's Manual
Tandis que d'autres auteurs mentionnent la mise au repère en deux - trois phrases, lui en consacre un chapitre entier: chapitre XVI how to put a watch in beat, pages 242-248 de la 4ème édition
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 29 Aoû 2013, 16:06

Et voilà
Image

J'ai suivi la méthode Baudet…

Je constate qu'il y a une petite différence entre les positions du spiral entre le premier et le deuxième contrôle… mais elle est minime
En revanche, miracle ! la trace sur le chrono comparateur s'est encore améliorée. En position horizontale il n'y a (pratiquement) qu'une seule trace. Au pendu ça varie un peu et la trace s'écarte légèrement.

On verra si j'arriverai à reproduire ce résultat sur d'autres mouvement …

(*) position

Je n'ai pas avancé avec la mise en boite,
car le verre (que j'aimerais garder) avait à l'intérieur des petites rayures, des traces de nettoyages.

Tandis qu'il est assez facile de polir un verre à l'extérieur (j'utilise un disque toile avec une pâte à polir "Crystal Kleer" de chez Bergeon)…
c'est beaucoup plus difficile à l'intérieur du verre. J'ai essayé (et je n'ai rien d'autre) avec une mini meule (taille Dremmel) en coton… mais ça laisse comme des "nuages" … je vais encore insister.
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar Electron 190 le 29 Aoû 2013, 17:42

Bravo !
Voila un post que je vais mettre dans mes favoris techniques , ça fait au moins 4 fois que je le relis pour bien comprendre
Merci pour ce cours sur la mise au repère
Mon site :
ELECTRON 190
Avatar de l’utilisateur
Electron 190
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 874
Localisation: Dans une soucoupe volante

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fugix le 29 Aoû 2013, 23:05

Merci Electron !

Je finis un peu comme j'ai commencé, car du point de vu cosmétique… peu de changement… en revanche, elle marche maintenant avec une belle amplitude et une précision qui, j'espère, se confirmera les prochains jours… :roll:
(aussi la correction de date rapide fonctionne parfaitement)

petite retouche à l'index "9"
Image

les aiguilles
Image

… dans la boite (pour une fois un cercle d'emboitage en plastique de qualité !)
Image

on ferme
Image

et voilà !
Image
Image

RDV pour un dernier portrait demain :coucou:

(Malheureusement pour la lunette il n'y a pas grande chose à faire, peut-être je croiserai un jour une lunette de remplacement)
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: PUW 1561 (STOWA Seatime)

Messagepar fabala le 30 Aoû 2013, 01:32

Passionnant ce post. Pour la lunette, c'est une vintage donc quelques marques de vécu donnent du cachet à la montre. Un peu comme les rides de quelqu'un qui a subit les affres de la vie.
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14045
Localisation: là où il fait vachement beau

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 10 invités