Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Comtoise 3 cloches

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Comtoise 3 cloches

Messagepar Maxime le 21 Nov 2013, 11:29

Bonjour
Juste une Comtoise vue chez des amis d'amis :Image
Une Comtoise 3 Cloches, qui sonne les quarts et répète les heures. L'intérieur est propre :
Image
J'aime bien le renvoi d'angle du marteau le plus proche.
Je n'ai pas voulu embêter la personne, je ne connais pas l'échappement qui a l'air à ancre. Balancier devant, détentes à poids, pas super ancienne ?
Et un curieux balancier qui a plutôt l'air d'un bricolage d'amateur, qu'en pensez-vous ?
Le propriétaire m'a vanté le gril "qui compense les variations de température", j'ai eu beau lui dire que ça n'en avait pas l'air (toutes les tiges sont rivées en haut et en bas sur les mêmes supports !) il ne m'a pas cru et je n'ai pas voulu insister et lui gâcher le plaisir…
Les poids sont très lourds d'apparence, il faut bien ça pour sonner les quarts, mais surdimensionné pour le mouvement, à moins qu'il ne soit 15 jours ?
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3048
Localisation: Courdimanche 95

Publicité

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 21 Nov 2013, 16:58

Comtoise au départ classique. Un système (breveté) lui permet de sonner les quarts alors qu'il n'y a que 2 corps de rouage et non 3.
Elle sonne les quarts sur les 2 cloches extrèmes, 2 coups au quart, 4 à la demie, 6 au 3/4 mais ne sonne pas l'annonce de l'heure ( les 4/4) mais uniquement l'heure sur la cloche centrale et la répète. Une astuce composée d'un T reposant sur le limaçon permet de bloquer la cremaillière pour qu'elle ne tombe que d'un cran au quart, 2 à la demie et 3 crans au 3/4, ce T s"efface à l'heure pleine pour permettre à la crémaillière de tomber du nombre de coups à sonner en reposant sur le limaçon et en même temps les 2 marteaux de quart sont rendus inopérant par une came à l'arrière de l'axe de la grande aiguille.C'est assez simple comme système mais difficile à expliquer.
L'échappement est à ancre. Le balancier comme tu le dis n'est pas compensé, il a bien des tiges mais inopérantes. Cet ersatz de compensation est dit balancier "faux Berthoud".
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 21 Nov 2013, 17:01

Le balancier n'est pas bricolé, il est bien d'origine, il n'y a qu'un petit problème la lyre est trop haute, elle devrait toucher la lentille.
Sur ce système de sonnerie les rapports de pignons ne sont pas les mêmes car il faut sonner beaucoup plus de coups qu'avec une comtoise ordinaire c'est ce qui explique le poids plus lourd.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar Maxime le 21 Nov 2013, 17:22

Merci tempus
- Une idée de la période ?
- Pour le poids, OK, mais ma question était surtout que le poids aussi lourd de la partie horaire était-il nécessaire (avec cette grosse lyre), ou juste là par symétrie avec l'autre ? Ou y a-t-il là aussi un rapport d'engrenage différent portant l'autonomie à 2 semaines ?
- Pour le balancier, sans espace ça le rendrait plus homogène effectivement, avec peut-être même pas de besoin du triangle blanc décalé en avant sur le devant avec son gros rivet pas central sur la lentille (c'est un peu à cause de ça que je pensais à un bricolage, peut-être pour allonger le total ?). Il faudrait voir avec la longueur typique d'une caisse cadran <-> hublot de lentille.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3048
Localisation: Courdimanche 95

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 21 Nov 2013, 20:39

L'époque : fin 19 ème
Le poids côté mouvement n'est pas si lourd qu'il n'y parait mais il faut quand même "trainer" cette grosse lentille". Le triangle à l'avant c'est typiquement la copie d'un vrai balancier Berthoud. Cherche sur le net balancier Berthoud et tu verras ils ont tous cette particularité. Ici c'est du toc mais on a voulu faire croire à une vraie compensation, ce qui est complètement faux.
C'est un mouvement 8 jours classique.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar Maxime le 21 Nov 2013, 22:52

Merci d'avoir répondu complètement à mes interrogations.
J'ai trouvé le balancier Berthoud (vrai ou faux ?), il est comme je pensais, avec le rivet au centre de la lentille, ce qui semble plus "mécanique". Celui-ci est une "copie de faux Berthoud"...
Je ne dirai pas tout au propriétaire, il en avait l'air si content !
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3048
Localisation: Courdimanche 95

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 22 Nov 2013, 08:36

Tu es un vrai diplomate, laisse lui ses illusions. Combien je vois de gens qui sont persuadés et sûr d'eux que leur comtoise a été fabriquée par le monsieur dont le nom est sur le cadran. Je leur fait voir une comtoise marqué Antoine Artigaut à Charroux pour leur prouver que c'est le vendeur et non le fabricant en leur présentant la copie de son acte de décès en 1887 ou il est qualifié de "colporteur", un colporteur fabriquerait des comtoises? Eh bien rien n'y fait.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar Maxime le 22 Nov 2013, 08:53

Ca me fait repenser à une de mes nombreuses questions : le nom est ajouté après. C'est juste de la peinture ou bien c'est émaillé et recuit (à la portée d'un colporteur ?) ?
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3048
Localisation: Courdimanche 95

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 22 Nov 2013, 09:49

C'est fait avant la cuisson du cadran, essaie de l'éffacer, impossible sinon en grattant et en laissant des marques.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar Maxime le 22 Nov 2013, 10:40

Merci. C'est bien ce qui me semblait. Ca veut dire que le revendeur/colporteur faisait lui-même ses cadrans, ou les faisait faire à son nom par le fabricant ?
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3048
Localisation: Courdimanche 95

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 22 Nov 2013, 16:29

L' émailleur à Morez travaillant en commun avec l'assembleur marquait le nom de celui qui lui avait commandé un certain nombre d'horloges. Certains émailleurs de Morez sentant la fin de leur métier avec la disparition de la comtoise se sont reconvertis en fabriquant des plaques de cimetières ( ce sont ces anciennes plaques en forme entre autre de coeur que l'on voit sur les tombes avec la photo du défunt) Certains ont très bien réussi et se sont reconverti dans la signalisation routière, c'est la signalisation Giraud qui existent toujours mais plus en émail mais en microbilles réfléchissantes.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar Maxime le 22 Nov 2013, 22:26

Merci. Dommage, j'aimais bien les grosses bornes en cube posées sur un pilier avec des indications sur les 4 faces. Evidemment, pour les lire, il ne fallait pas rouler à des vitesses alors inimaginables !
J'aimais bien aussi les plaques en fonte en relief sur les façades des maisons…
Image
Il y en a une à Courdimanche qui indique la limite où il faut dételer les chevaux qui avaient été prêtés par le relais pour monter la côte !
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3048
Localisation: Courdimanche 95

Re: Comtoise 3 cloches

Messagepar tempus le 23 Nov 2013, 09:26

Les grosses bornes carrées étaient fabriquées chez Michelin à Clermont Ferrand est c'était de la lave de Volvic émaillée. C'est d'ailleurs Michelin qui a demandé au gouvernement de numéroter les grandes voies de circulation et l'autorisation d'y poser ces bornes et ce même Michelin a réalisé les premières cartes routières et le fameux guide. C'était pour inciter les gens qui possédaient une automobile à sortir de chez eux et voir la France et ainsi "bouffer" du pneu.
Ces gros cubes de direction ont souvent été martelées pendant la dernière guerre par la résistance pour retarder les troupes allemandes.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 6 invités