Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: fabala, M.A.S.O, magellan

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar SULREN le 29 Jan 2014, 17:50

Bonjour,
En matière d’arrêt commandé des sonneries il y a débat entre ceux qui pensent que les garde-temps doivent vivre tels qu’ils ont été conçus et ceux qui pensent qu’il vaut mieux pouvoir arrêter facilement leur sonnerie quand les circonstances l’exigent, pour éviter justement que les garde-temps soient rendus définitivement muets par leur propriétaire, en leur ôtant leur poids ou leurs marteaux de sonnerie.

Je suis de ces derniers, mais avec certaines conditions :
- La possibilité d’arrêter des sonneries ne doit être obtenue que par ajout de pièces, sans aucune modification des pièces préalablement existantes. On doit pouvoir supprimer cette possibilité à tous moments, facilement, et en retrouvant le garde-temps absolument dans son état antérieur.
- Il doit être manifeste qu’il s’agit bien d’un ajout de fonctionnalité, à caractère provisoire et pas d’une fonctionnalité prévue lors de la conception du garde-temps, ce qui constituerait une tromperie.
- La commande d’arrêt des sonneries et de leur rétablissement doit être des plus faciles, sous peine de se retrouver dans la situation de mutisme définitif. Cela suppose qu’elle soit placée à l’extérieur du cabinet, tout en étant la plus discrète possible pour ne pas nuire à l’esthétique de l’ensemble. La commande d’arrêt des sonneries de carillons, par exemple, ne répond pas à cette condition (tirette placée à l’intérieur du cabinet, à accrocher à un piton).

Sur les comtoises pourvues du quantième cette commande peut être rendue automatique sur une plage horaire déterminée. Il suffit d’ajouter une chaussée sur la roue de 72 dents qui fait un tour en 24 h (ou de faire une nouvelle roue) et de faire reposer sur cette chaussée un levier solidaire de la grande détente. En fonction de l’heure, il permettra ou pas à la fourche de la détente de tomber dans la chaussée de minuterie. Je l'ai déjà réalisé.

Sur les comtoises sans quantième et à un seul marteau, il suffit d’ajouter une commande à l’extérieur du cabinet qui vienne soulever la grande détente pour l’empêcher de reposer sur la chaussée de minuterie.

Sur les comtoises à deux marteaux
la chose est plus difficile. C’est le cas de la comtoise dont j‘ai parlé dans un une autre discussion, à propos de son âge. viewtopic.php?f=2&t=22213

J’ai réalisé la maquette d’un dispositif de commande d’arrêt simultanée des deux sonneries, celle des demies et celles des heures. Afin que tous ceux qui le souhaiteraient puissent s’en inspirer je n’ai utilisé que des matériaux disponibles en Grande Surface Bricolage et que des outils disponibles sur l’établi de Monsieur Tout le Monde. Aucun outillage de type horloger, ni même une scie à chantourner.

A partir des côtes déterminées au stade maquette on peut très bien refaire tout cela dans « une facture horlogère »: leviers et platines proprement découpées à la scie à chantourner dans une plaque de laiton ou d’acier qui convient, chevilles rivées, etc.

J’ai fixé ma « quincaillerie » à la vis existante du support du rouage de minuterie. Sur la pièce fixe de départ il y a une biellette (carré de laiton de 5x5) qui s’articule. Une pièce en V s’articule elle-même à l’autre extrémité de la biellette. La tirette horizontale actionnée depuis l’extérieur de l’horloge déplace la pièce en V tout en la faisant basculer. Dans son mouvement cette pièce en V soulève la grande détente et le palpeur de la sonnerie des demies et les empêche d’agir.

Position sonneries actives (la roue à canon a été déposée)

Image

Position sonneries désactivées :

Image

Les encoches dans la tirette assurent son maintien stable dans les deux positions sous l’effet d’un ressort dont ni la conception, ni la fourniture (corde à piano), ni la fixation ne m’ont coûté beaucoup. La pièce en laiton à l'extrémité de la tirette est filetée M3 et doit recevoir la tige qui traverse la paroi de la caisse. Elle est articulé dans le plan vertical pour supporter un éventuel désalignement avec la tige. La souplesse de la tirette encaisse un éventuel désalignement dans le plan horizontal. Le trou oblong dans la tirette permet de donner toute liberté de mouvement à la pièce en V sous l'effet des mouvements de la grande détente, lorsque les sonneries sont actives.

Support avant de la tirette :
Je l’ai fait costaud, « monkey proof » comme disent les Anglo-Saxons, car il doit pouvoir résister à l’action d’un bipède pas du tout délicat, le cas échéant. Ce support se clipse tout simplement à une extrémité sur un montant de la cage et il est pincé par une vis à l'autre extrémité sur le montant opposé de la cage. Il n'y a donc en tout deux vis à retirer pour supprimer la modification d'arrêt des sonneries, dont une à remonter.

Image

Voici l’ensemble avec la roue à canon remontée.

Image

Remarques :
Les deux branches de la pièce en V pourraient se rejoindre au niveau du pivot sur la biellette. J’ai procédé différemment pour pouvoir les souder entre elles dans différentes positions lors des essais de cette maquette. Les crochets aux extrémités de la pièce en V pourraient bien sûr être avantageusement remplacés par des goupilles sur une réalisation plus "horlogère", une fois les positions bien déterminées.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Publicité

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar tempus le 29 Jan 2014, 20:53

Bien, mais pourquoi vouloir arrêter les sonneries. Je vis au pied de la tour de l'horloge de mon village et je dors pratiquement sous la cloche qui sonne nuit et jour depuis 1542 ( je te rassure différents mouvements se sont succédés depuis cette date, seule la cloche est d'origine) et je n'ai aucun problème de sommeil. L'habitude sans doute.
Tu connais l'histoire des belges (excusez) qui achètent une maison au pied d'une tour dont l'horloge sonne nuits et jours. Les habitants du village leurs disent qu'ils vont mettre un certain temps à s'habituer. "Vous inquiétez pas les premières nuits ont ira dormir à l'hôtel.

Comme tu le disais au début c'est un moindre mal si elle ne sonne pas la nuit plutôt que d'arrêter complétement les sonneries, voire toute la mécanique.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar SULREN le 29 Jan 2014, 22:21

Bonsoir Tempus,
Effectivement, ceux qui dorment sous la cloche de l'horloge de ton village depuis 1542, et tu nous apprends que tu en fais partie (Tempus = Mathusalem ?) , n'ont probablement plus de problèmes de sommeil. Ils dorment "sous le temps" comme disait Brassens à pauvre Martin et pour l'éternité. :rip:
Mais les vivants s'habituent bien aussi aux sonneries d'horloges d'édifice. Un de mes frères habite juste en face de l'église du village, située de l'autre côté de la rue et la sonnerie ne l'a jamais gêné (.....et il n'est pas sourd).

L'horloge dont il a été question ici sonne actuellement chez moi jour et nuit à "pleins poumons", si j'ose dire, car elle est sans gaine sur un chevalet d'essais et elle ne me dérange pas du tout.
Mais je dois la rendre à l'ami a qui j'ai proposé de la réviser et elle n'a encore jamais fonctionné chez lui depuis qu'il l'a reçue de famille. D'où mon idée de lui laisser la possibilité d'inhiber la sonnerie pour le cas où il ne la supporterait pas pendant la nuit. Mais il est vrai que je ne connaissais pas encore ta solution de l'habituer à la sonnerie en lui proposant de venir dormir chez moi pendant quelques temps.

En ce qui me concerne je laisse tout sonner, sauf les coucous pendant la nuit quand il m'arrive de les mettre en marche pour leur dérouiller les ailes. J'avais équipé la comtoise à quantième pour qu'elle cesse de sonner la nuit à cause des enfants. Mais ce problème ne se posant plus, il est possible que je lui redonne carte blanche lors de la prochaine révision.

On ne peut pas trancher ce débat. Chacun pense ce qu'il veut. Certains ne supportent même pas le tic tac d'une horloge et d'autres au contraire le trouvent apaisant.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar Maxime le 29 Jan 2014, 23:16

J'avais rencontré le problème en emménageant à Eyguières, près de l'église. Mais le déménagement nous avait fatigués et nous avons bien dormi le premier jour. Le deuxième, nous avons été un peu gênés, et ensuite nous avons oublié...
Maintenant, j'ai 4 horloges qui sonnent, dont une Comtoise. Je dors sans problème, mais la difficulté se présente quand mon fils vient avec sa femme et son fils. Je suis obligé d'arrêter tout… Heureusement ( :( ) ils ne viennent pas très souvent, je vais chez eux...
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3312
Localisation: Courdimanche 95

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar Electron 190 le 30 Jan 2014, 00:46

Chez moi , c'est le contraire , si l'horloge s’arrête et que je n'entend plus le tic-tac , ça me réveille
Mon site :
ELECTRON 190
Avatar de l’utilisateur
Electron 190
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 874
Localisation: Dans une soucoupe volante

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar Maxime le 30 Jan 2014, 06:35

Electron, là, il faut une longue vie d'horloger !
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3312
Localisation: Courdimanche 95

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar SULREN le 30 Jan 2014, 07:27

Ou bien il parle du tic tac de l'horloge qu'on lui a montée en pacemaker.
Forcément, il flippe quand elle s'arrête.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar tempus le 30 Jan 2014, 09:01

Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar SULREN le 30 Jan 2014, 09:10

On ne peut pas engager ce type de débat sur un forum, mais il peut exister d'autres raisons à la cessation des sonneries des horloges d'églises que la prétendue nuisance sonore.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar Masterorion le 31 Jan 2014, 02:44

Réalisation soignée.

Je préfère trouver cet assemblage de biellettes en trop dans une vraie horloge 19e plutôt que des pièces manquantes pour la rendre muette ou une vraie fausse vraie comtoise 19e comme celle-ci.

Quand il y a des pièces de trop, greffées sans aucune modification de l'horloge et démontables en trois éternuements, on ne devrait pas y voir l’œuvre des forces du mal : c'est un simple aménagement temporaire et pas une modification irréversiblement définitive. :clin:
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 577

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar fugix le 31 Jan 2014, 08:23

Merci Sulren !

Je crois j'ai compris le principe. En effet c'est tout simple …
J'ai marqué ton poste et lors du prochain service je m'en inspirerai

Encore merci pour le partage !
Avatar de l’utilisateur
fugix
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 354
Localisation: Genève

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar tempus le 31 Jan 2014, 09:04

Masterorion, je voulais posté ce bricolage de comtoise vu sur la baie, je l'ai mis en surveillance en espérant que personne n'achétera ce mélange de genre. Une horreur.
Avatar de l’utilisateur
tempus
VIP
VIP
 
Messages: 1846
Localisation: Charroux Allier France

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar SULREN le 31 Jan 2014, 09:40

Bonjour,
Fugix a dit:
Je crois j'ai compris le principe. En effet c'est tout simple …


C'est simple en effet, facile à fabriquer et cela peut être totalement supprimé en deux minutes, une fois le cadran déposé comme lors d'une révision.
Une réalisation "plus horlogère" n'est peut-être pas souhaitable car elle s'apparenterait à du faux.

Ton horloge te permettra peut-être de faire une modification encore bien plus simple, qui est celle que j'avais envisagée initialement.
Il suffit de monter sur le canon de minuterie, juste derrière la roue des heures, un fléau qui soulèverait par l'une de ses extrémités la grande détente et par l'autre la détente des demies. En faisant pivoter ce fléau par une commande extérieure on activerait ou désactiverait les sonneries.
J'y ai renoncé parce que sur l'horloge que j'avais en mains il n'y avait pas assez d'espace derrière la roue des heures et ce fléau aurait frotté contre elle, donc risque d'arrêt, usure, etc.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar Masterorion le 31 Jan 2014, 10:10

En fait en tant que mélange de genre ça se pose là, le mouvement a en gros 30 ou 40 ans environ, mais se veut un mouvement ainé de 150 ans...
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 577

Re: Commande d'arrêt sonnerie pour comtoises

Messagepar SULREN le 31 Jan 2014, 10:18

Tempus va nous la dater en examinant la tête des vis qu'on voit sous le fond de la cage.
Je n'ai pas pu distinguer s'il s'agit de têtes Posidriv ou Phillips.
Ils ne datent pas du XIXe "et avant" ces deux là, contrairement à ce que dit l'annonce.
Dernière édition par SULREN le 31 Jan 2014, 10:29, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 6 invités