Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Réveils mécaniques

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Réveils mécaniques

Messagepar Desmonts le 03 Mar 2017, 16:42

Suite à quelques farces de mon réveil habituel j'ai sorti un neuf de sa boite, léger comme
tôle :roll: ,mais bon, comme il sonnait comme un clairon je l'ai ouvert ( pour bidouiller un
harmonieux bout de chambre à air coincé sur la "cloche") .

Et là surprise, TOUT est blanc là dedans, le moindre rouage, hormis les ressorts et le tampon/cloche qui contient un ressort.
Ca doit être du nylon ou du téflon, bon d'un autre côté c'est "autolubrifiant" ça doit être
inusable ( :?: ).
Le truc de marque Bayard, et j'ai le même avec le même mécanisme sauf platine métal
et sonnerie répétition de marque Silvoz.
Les 2 rescapés de l'ère quartz datent de 2011, achetés avant leur extinction complète... :sm6:

On dirait que c'est de m'emboutissage de mouvements identiques dans ces survivants :thinking:
Avatar de l’utilisateur
Desmonts
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 439
Localisation: Ile de France

Publicité

Re: Réveils mécaniques

Messagepar SULREN le 03 Mar 2017, 17:18

Bonjour,
Le matériau de ces engrenages n'est pas du téflon.
Ce pourrait être du Nylon.

Mais c'est plus probablement du POM c'est à dire du Polyacétal (Polyoxyméthylène - POM)
Et c'est du moulé, pas du taillé...(trop cher).

PS: On le désigne souvent par DELRIN chez les vendeurs d'engrenages.
On distingue les homopolymères (POM-H, nom commercial : Delrin) et les copolymères (POM-C, noms commerciaux : Ultraform, Hostaform)
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1200
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Réveils mécaniques

Messagepar Jérôme c le 03 Mar 2017, 17:25

quelle est la particularité de ce matériau?
Omnes vulnerant, ultima necat.
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 270
Localisation: Chièvres

Re: Réveils mécaniques

Messagepar SULREN le 03 Mar 2017, 19:14

Bonsoir,
Jérôme, je crois que le site ci-dessous (parmi d'autres) en parlera mieux que moi.

--http://www.novaplest.fr/index.php/produits-techniques/pom

En ce qui me concerne, c'est son usinabilité et sa résistance aux agents chimiques qui me l'ont fait remarquer.
Mais des spécialistes de l'usinage m'ont envoyé des échantillons (des lopins) d'un autre matériau encore supérieur. J'en donnerai le nom....... quand il me reviendra.

EDIT: ce matériau est le PEEK supérieur au POM .....mais il coûte très cher.

Le réveil Bayard pourrait fonctionner jusqu'à 300°C et dans une ambiance chimique et nucléaire "féroces".
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1200
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Réveils mécaniques

Messagepar Desmonts le 03 Mar 2017, 19:55

Donc voilà, au départ on se dit que c'est d' la daube :? et au final c'est inusable ... :umm:
Avatar de l’utilisateur
Desmonts
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 439
Localisation: Ile de France

Re: Réveils mécaniques

Messagepar Maxime le 03 Mar 2017, 22:32

Ca supportera peut-être moins bien si on force dessus, mais je ne suis pas sûr !
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2651
Localisation: Courdimanche 95

Re: Réveils mécaniques

Messagepar SULREN le 04 Mar 2017, 09:01

Bonjour,

Les caractéristiques mécaniques des POM, PEEK, nylon, celeron, sont loin d’atteindre celles des métaux. Mais ils leur sont souvent supérieurs, en résistance aux agents chimiques, silence du fonctionnement, et surtout ils ont des coûts de production bien inférieurs (faciles à mouler, faciles à usiner).
Dans le domaine des engrenages on n’en voit pas dans les boites de vitesses des véhicules, mais ils sont dans toutes les imprimantes, photocopieurs, petits réducteurs, etc.

Si l’horlogerie mécanique (à usage pratique, pas celle de luxe) connaissait encore de belles heures, il est fort probable qu’ils l’auraient colonisée.

La même roue de 50 dents en module 0,8 coutait HT, chez un fournisseur d''engrenages:
23,45 € en acier courant
21,66 € en laiton
11,80 € en Delrin (POM) usiné (pièces unitaires ou en faible quantités).
Serait encore bien moins cher en Delrin moulé (fabrication de série, à cause du coût du moule fabriqué par électro-érosion).
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1200
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Réveils mécaniques

Messagepar Desmonts le 04 Mar 2017, 11:19

( Ca n'empêche pas les 2 réveils d'être aussi bruyant que des "métalliques" à l'ancienne ,faut
dire que leur carcasse s'est affinée aussi...)
Avatar de l’utilisateur
Desmonts
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 439
Localisation: Ile de France

Re: Réveils mécaniques

Messagepar Bulova le 05 Mar 2017, 03:25

Et bah au moins je me console car j'ai plein de reveil-matin avec engrenage de ' plastique ' ... Ca fait meme plusieurs années que je les ai et ca ne semble nullement user.. Ouai c'est cheap mais je vais les garder encore bin des années.
Avatar de l’utilisateur
Bulova
Amateur
Amateur
 
Messages: 45


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités