Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Bien acheter ses outils

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Bien acheter ses outils

Messagepar Ebhdia le 04 Mar 2017, 18:44

Bonjour, aprés quelques mois a me lancer un peu plus sérieusement dans l'horlogerie, j'aimerai continuer un peux l'aventure et acheter un peu de matériel pour compléter mon établi, le souci c'est que le materiel neuf étant hors de mon budget, j'achéte tout d'occasion, et j'aurai voulu quelques conseilles sur l'achat de divers choses.

1) Le tour a pivoter
J'en vois beaucoup sur internet on en trouve en relativement bon état avec archet pour 30-40 euros et d'autres (steiner) pour une centaine d'euros, je suppose que ces second, sont de meilleurs qualité, est-ce-que la différence est grande ? a quoi faut-il faire attention quand on achéte un tour à pivoter?

2) Les limes
Et oui vu que je suis pas un grand bricoleur a la base je n'ai que 4-5 limes et j'aurai voulu compléter, mais la les prix vont de 50 centimes pour les chinoiseries a presque 30 euros la limes, quel qualité choisir ? est-ce nécessaire d'aller chercher du neuf?

3)La potence a river
La j'ai moins de question les prix sont assez stable, de 100 a 200euros en fonction de l'état et quantité d'embout, mais j'ai entendu dire sur pas mal de poste qu'on se sert un peux tout le temps des mêmes ? est-ce qu'une potence extra-fourni est absolument nécessaire?

4)la potence aux rubis
Même chose que pour la potence a river, avec une petite question en plus, comment trouve-on les rubis? je vois des lots sur internet de rubis non percés et d'autres déja percés, on utilise un poinçon pour fair le trou intérieur ? ou on achéte des rubis normalisé ?

5) La machine à arrondir
Que faut il verifier sur une machine pour être sur qu'elle est bonne? un teste ?

6)courroie pour tour lorch
Je n'ai qu'une courroie pour mon tour, j'aurai aimé en avoir d'avance, mais je ne trouve pas de vendeur.

7)La machine a laver
La ça va de 20 euros a 400, est-ce qu'on peux se contenter du bas prix ?

Voila pour le moment ça fait déja une belle liste de courses, si vous avez de bonne adresse, des fournituristes (c'est un peux le parcour du combatant pour faire les commandes parfois)

Merci d'avance !

J'espére qu'avec vos conseille j'arriverai peux-être a faire l'économie de 2-3 mauvaises surprises.
Avatar de l’utilisateur
Ebhdia
Débutant
Débutant
 
Messages: 12

Publicité

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar Maxime le 04 Mar 2017, 23:11

Je ne sais qu'une réponse : il est impossible de percer soi-même un rubis. Je n'ai pas retrouvé la page que j'avais vue, mais je crois qu'on utilise un foret métal et de la poudre de diamant. Et le forage a une forme particulière, un peu évasée aux bords, plus d'un côté que de l'autre.
Les percés servent de paliers pour des pivots, les non-percés de butées en bout d'axe en complèment d'un palier en rubis percé.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2632
Localisation: Courdimanche 95

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar HEVEN le 05 Mar 2017, 00:02

Il vous faut mieux vous rendre chez un distributeur en horlogerie quitte à acheter du neuf.
Vous êtes de quelle ville ?

Car sur ebay ou autres sites similaires, vous risquez d'être déçu même si c'est moins cher.
Avatar de l’utilisateur
HEVEN
Débutant
Débutant
 
Messages: 14

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar Maxime le 05 Mar 2017, 08:16

Un critère de choix : vas-tu utiliser souvent ces outils et pendant longtemps ? Si c'est juste pour bricoler tous les mois, tu peux acheter beaucoup moins cher : en général, même les outils moins chers sont utilisables, mais les limes s'usent vite, les paliers des machines prennent du jeu, etc… ce qui peut être jouable : tu peux remplacer une bonne lime en rachetant 10 fois une mauvaise usée, pour le même prix. Pas trop bas quand même, car le tranchant des mauvais tournevis se tord, certaines limes sont vraiment nulles, avec une face qui ne mord pas d'un côté, etc. Ceci les rend inutiles dès le début d'emploi. Si tu veux un usage pro, achète donc petit à petit du matériel de qualité, même si tu dois étaler un peu tes achats. L'attente te donnera aussi l'expérience qui te permettra de juger ce qui est nécessaire… et sans doute l'envie du "beau" matériel que tu auras plaisir à utiliser.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2632
Localisation: Courdimanche 95

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar tempus1 le 05 Mar 2017, 09:22

Avant d'acheter tout ça, il faudrait peut être se faire la main sur des mouvements sans grande valeur et ou il n'y a pratiquement pas à avoir d'outils sophistiqués.
Avatar de l’utilisateur
tempus1
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 809

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar SULREN le 05 Mar 2017, 14:08

Bonjour,

Tout à fait d’accord avec Tempus.
Avant de se jeter dans les catalogues d’outils il faut déjà voir à quoi ressemble l’exercice du métier et se faisant la main sur des pièces martyre.

Quand on en est à se demander si on perce un rubis au poinçon, il reste des étapes à franchir avant d'utiliser des outils sophistiqués.

On peut aussi trouver des outils dans les vide greniers : bancs à river, roule goupilles, etc.
J'y ai trouvé aussi cette filière truelle, .....pour refaire les vis des horloges, pas celles des montres. :D

Image

Elle ressemble aussi à une pelle à tarte…..mais son utilisation n’est pas de la tarte.
Je n’y arrive pas encore bien, alors que j'utilise couramment les filières de mécanicien.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1196
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar caput le 05 Mar 2017, 14:21

SULREN a écrit:Elle ressemble aussi à une pelle à tarte…..mais son utilisation n’est pas de la tarte.
Je n’y arrive pas encore bien, alors que j'utilise couramment les filières de mécanicien.


Utilise du suif pour utiliser ta pelle à tarte :lol: .
Faire un bon chanfrein sur ta tige d’acier, et tourner en vissant et dévissant fréquemment.
Attention à ne pas utiliser un acier trop trempé.
L’acier ancien était moins dur que maintenant et la tige était pas parfaitement cylindrique mais l’légèrement conique pour l’usage à cette époque.
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 1963

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar SULREN le 05 Mar 2017, 14:33

Re
Bonjour Caput,
J'utilise bien du suif.
Je m'en suis préparé un bocal il y a quelques années avec de la graisse de bœuf prise chez mon boucher, fondue, filtrée, etc, et que je conserve au congélateur.

Je l'utilise aussi pour graisser les pieds à coulisse ROCH, comme recommandé par ROCH dans la petite notice collée sur le couvercle des coffrets..... et qui prohibe les huiles minérales :sm31:

La difficulté avec les filières truelle est de trouver le diamètre de l'ébauche à fileter correspondant à chaque trou. En mécanique c'est plus facile. Chaque filière indique le diamètre de la vis qu'elle permet de réaliser. On en déduit le diamètre de l'ébauche.

J'ai aussi acheté cette machine à arrondir en vide greniers, mais je n'ai qu'une dizaine de fraises Carpano.
Si tu en as en double.......
Un horloger charentais bien connu (et que j'apprécie beaucoup au demeurant :wink: ) a écumé tout le stock français.

Image
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1196
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar caput le 05 Mar 2017, 15:15

Il est vrai que c’est parfois délicat, c’est pour cela que sur ce genre de filière on retrouve souvent des tiges laissées par les horlogers afin de connaître le diamètre voulu.
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 1963

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar Ebhdia le 05 Mar 2017, 15:43

Bonjour a tous et merci de vos réponses.

J'ai déja eut l'occasion "de me faire la main" sur des montres a gousset, c'est tout ce a quoi je touche pour le moment. J'en ai réparer quelques-unes et si aujourd'hui je viens demander conseils pour l'achat de matériel, c'est que ces outils m'ont a un moment ou un autre manqué, quand un rubis est cassé, je ne vois pas trop comment réparer la montre sans pouvoir en remettre un autre, de plus tout les livre de réparateur que je posséde (le manuel suisse de l'horloger rhabilleur et l'horloger a l'établi) nous aprennent a réparer avec "l'outillage adapté" et souvent les premiéres pages nous rappel comme il est important pour un horloger d'être bien outillé... ça donne envie de s'équiper tout ça! :D

J'ai bien conscience que je ne sais pas encore me servir des outils que je convoite, mais je trouve que c'est une bonne méthode d'apprendre en pratiquant, quitte a river de travers, cassé 2-3 axes en pivotant, ou essayer de poinçonner un rubis pendant 3 heures :horlogecoucou:

je ne vais pas non plus tout acheté d'un coup, mais en groupant mes questions ça m'évite un nouveau sujet tout les mois.

J'ai bien conscience qu'il ne suffit pas d'acheter la moitié du catalogue bergeon pour être un horloger. Mais pour un amateur qui a envie de progresser acheter un nouveau jouet peux aider à l'aprentissage!
Avatar de l’utilisateur
Ebhdia
Débutant
Débutant
 
Messages: 12

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar Maxime le 05 Mar 2017, 17:01

Pour la filière truelle, j'en utilisé sur une horloge (axe d'aiguille). La difficulté est de la mettre et de la tenir bien perpendiculaire à l'axe au départ. Il faut pour cela que l'axe soit au bon diamètre (voire un peu conique) avant l'opération et ne pas compter sur la filière pour le réduire ! Trop faible n'est pas trop grave, la filière repoussera un peu de métal en travaillant (surtout si elle est vieille :D ).
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2632
Localisation: Courdimanche 95

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar Saintcham le 18 Mar 2017, 15:25

Bonjour,
La liste du début de ce post comprend des outils qui ne servent pas souvent. Le tour à arrondir ne sert pas souvent et je suis sûr que beaucoup d'horloger ne s'en sont jamais servi. Il me semble qu'un jeu de tourne vis de qualité, des brucelles faites à ta main, des limes à dentures fines et régulières et quelques autres outils à main doivent être de qualité. Une potence à river me semble devoir être assez complète avec peut-être des tasseaux pour détamponner les cylindres. Si tu as un tour complet, tu as sans doute le barillet à pivoter et un tour à pivoter ferait peut-être double emploi. Selon l'usage, une machine à laver peut être utile mais pour une ou deux montres par mois, c'est une grosse dépense. La courroie que j'utilise est un lacet dont j'ai cousu les extrémités et j'en suis satisfait. La potence aux rubis est très chère, même sur la baie. Sauf dans le cas d'un rubis cassé, je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'en avoir une sauf pour régler les ébats mais combien d'horloger en ont une.
Atelier d'horlogerie à la bonne heure
Avatar de l’utilisateur
Saintcham
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 231

Re: Bien acheter ses outils

Messagepar Bruno_D le 09 Avr 2017, 06:37

Bonjour,
Certains achats, comme mentionné plus haut, ne se justifient pas si c'est pour bricoler. La machine à laver par exemple, si l'on n'a pas de critères de rentabilité du temps, n'apporte pas grand chose. Je connais un horloger de 86 ans qui exerce toujours sans jamais en avoir utilisé une. D'autres par contre sont essentiels. La potence par exemple. J'ai opté pour une potence bien fournie avec bras micrométrique permettant également d'aléser et chasser les rubis. Elle m'a coûté assez cher, mais au demeurant moins qu'une potence "normale" + une potence Seitz à rubis. De plus, elle prend la moitié de la place et on a tout sous la main. Quelques baguettes en laiton et en acier permettent aussi de se fabriquer quelques outils à un coût dérisoire : Palettes à aiguilles, à déchâsser les plateaux, à tourner les viroles... Une aiguille dont le chas est limé et figée dans une baguette à sushi permet de caler les spiraux pour les retravailler, un tapis silicone pour cuisson au four est plus facile à trouver qu'un tapis bergeon... Admirer les réalisations de nos ancêtres avec les moyens qu'ils avaient à l'époque prouve que les outils dont nous disposons de nos jours permettent largement de "bricoler" :)
De plus, les économies ainsi réalisées permettent d'investir dans du matériel de qualité lorsqu'il se révèle incontournable. Quant aux lacets de cuir, je n'ai jamais utilisé. J'ai hérité de courroies en synthétique brun, mais malgré de belles soudures, elles lâchent très fréquemment (peut-être parce qu'elles sont vieilles ?) J'ai donc été particulièrement agréablement surpris par l'efficacité des courroies modernes, synthétiques. Il en existe de rouges, lisses, et des vertes rugueuses. C'est de la verte que j'utilise pour mon tour, elle ne bouge pas et ne coûte que quelques euros du mètre. Pour les filières et autre petit outillage divers, les magasins de modélisme sont également une mine bien plus abordables que l'outillage "pro".
BD
Avatar de l’utilisateur
Bruno_D
Amateur
Amateur
 
Messages: 65


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités