Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: hl9000, magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Pav74 le 08 Avr 2017, 16:24

Bonjour,
Je recherche des informations sur les méthodes de fabrication des aiguilles des montres de style Breguet. Matière - outils - méthodes. 

Je sais qu'aujourd'hui c'est une machine qui les sort par découpage, mais comment faisait Breguet lui-même?
Image
Image

Si on observe bien les aiguilles Breguet, on se rend compte qu'ils sont extrêmement fins au niveau de trous des pointes. Je suppose que d'abord on prépare une feuilles en acier en la passant dans laminoir pour réduire épaisseur. Ensuite on fait deux trous dans le métal et on travaille la bande dans des étaux très précis en enlevant la matière doucement avec des limes. 

Quel type d'acier on utilise pour des aiguilles de montre de poche et quel épaisseur?

Si quelqu'un as des informations sur le sujet je lui serais très reconnaissant.
Merci d'avance.
Avatar de l’utilisateur
Pav74
Débutant
Débutant
 
Messages: 6

Publicité

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Bruno_D le 08 Avr 2017, 18:16

Bonjour,
Je ne sais pas comment faisait Breguet lui-même, mais une technique est expliquée dans le livre "la Montre" de G. Daniels, P168. Sinon effectivement par un système de découpe à l'emporte pièce (étampage si je ne me trompe, méthode genre perforatrice) ou encore en assemblant plusieurs couches de métal et en sciant/limant le bloc en forme pour détourer un lot à la fois. Voir aussi le livre de B. Cabanis, "Horlogerie française", P164.
BD
Avatar de l’utilisateur
Bruno_D
Débutant
Débutant
 
Messages: 39

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar LCO le 10 Avr 2017, 08:33

L'étampe est sans doute la méthode la plus simple, mais la plus cher. Sinon, je pense que la découpe au fil devrait faire l'affaire pour l'ébauchage.
Coller la plaque d'acier sur un support laiton permet aussi de la meuler, si on dispose d'une fraiseuse on peut ébaucher de manière précise.
Et sinon, il reste la méthode traditionnelle, traçage et limage. Je pense que Breguet et ses ouvriers travaillaient de cette façon.
Mais quelque soit la manière d'ébaucher, terminer à la lime/pierre, au brunissoir ou à la diamantine reste indispensable.
Personnellement, je fais la mise d'épaisseur le plus tard possible pour avoir une plus grande rigidité de l'aiguille à limer. Je la fais soit à l'équilibre à la pierre, soit au tripode sur un bronze (ça dépend aussi de l'aspect final que doit avoir l'aiguille, satinée ou polie, plate ou bombée). On peut aussi imaginer le faire au bouchon mais je n'aime pas ça pour les pièces longues avec grande variations de surfaces de contact.
Pour l'épaisseur, ça vas dépendre de la taille de la montre mais je dirais 0,1 à 0,3 mm.

Attention cependant à ne pas oublier le canon de l'aiguille, contrôler s'il y en a un, si l'aiguille est rivée à un canon, en laiton, en acier, si l'aiguille est d'un bloc. Si le trou est rond ou carré, s'il est carré il faut contrôler qu'il n'y a pas d'impact sur une éventuelle complication ou veiller à bien le placer afin qu'il soit dans l'alignement de l'aiguille. C'est également la première opération à faire, pour la technique, on perce un trou rond et on vient l'enfoncer (a chaud) avec un poinçon carré.

Ah, et ne pas oublier de tremper l'ébauche et de la revenir violet-bleu avant de façonner l'aiguille. Donc prendre un acier trempable et de très bonne qualité.

Et pour le bleuissage, il y a trois techniques, la traditionnelle, revenoir et limailles pour répartir la chaleur, le sel de bleuissage ou le four. Dans les trois cas, une propreté irréprochable est indispensable.

En tous cas, c'est un chouette travail, comptez trois à cinq essais avant d'en sortir une convenable^^
Avatar de l’utilisateur
LCO
Débutant
Débutant
 
Messages: 17
Localisation: Lausanne

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar caput le 10 Avr 2017, 17:40

Vous avez résumé les différents moyens et techniques.
Image
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 1953

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Pav74 le 13 Avr 2017, 21:05

LCO a écrit:L'étampe est sans doute la méthode la plus simple, mais la plus cher. Sinon, je pense que la découpe au fil devrait faire l'affaire pour l'ébauchage.
Coller la plaque d'acier sur un support laiton permet aussi de la meuler, si on dispose d'une fraiseuse on peut ébaucher de manière précise.
Et sinon, il reste la méthode traditionnelle, traçage et limage. Je pense que Breguet et ses ouvriers travaillaient de cette façon.
Mais quelque soit la manière d'ébaucher, terminer à la lime/pierre, au brunissoir ou à la diamantine reste indispensable.
Personnellement, je fais la mise d'épaisseur le plus tard possible pour avoir une plus grande rigidité de l'aiguille à limer. Je la fais soit à l'équilibre à la pierre, soit au tripode sur un bronze (ça dépend aussi de l'aspect final que doit avoir l'aiguille, satinée ou polie, plate ou bombée). On peut aussi imaginer le faire au bouchon mais je n'aime pas ça pour les pièces longues avec grande variations de surfaces de contact.
Pour l'épaisseur, ça vas dépendre de la taille de la montre mais je dirais 0,1 à 0,3 mm.

Attention cependant à ne pas oublier le canon de l'aiguille, contrôler s'il y en a un, si l'aiguille est rivée à un canon, en laiton, en acier, si l'aiguille est d'un bloc. Si le trou est rond ou carré, s'il est carré il faut contrôler qu'il n'y a pas d'impact sur une éventuelle complication ou veiller à bien le placer afin qu'il soit dans l'alignement de l'aiguille. C'est également la première opération à faire, pour la technique, on perce un trou rond et on vient l'enfoncer (a chaud) avec un poinçon carré.

Ah, et ne pas oublier de tremper l'ébauche et de la revenir violet-bleu avant de façonner l'aiguille. Donc prendre un acier trempable et de très bonne qualité.

Et pour le bleuissage, il y a trois techniques, la traditionnelle, revenoir et limailles pour répartir la chaleur, le sel de bleuissage ou le four. Dans les trois cas, une propreté irréprochable est indispensable.

En tous cas, c'est un chouette travail, comptez trois à cinq essais avant d'en sortir une convenable^^



Merci beaucoup pour votre réponse. Du coup j'ai encore plus de questions qu'avant.

Étampe et découpe au fil c'est plutôt pour la production industrielle. Je crois que la bonne méthode pour moi serait alors de coller acier fin sur une plaque en laiton puis usines l'ensemble. Quel type de colle vous utiliser dans votre travail? Je sais qu'on peut utiliser la super glue pour fixer les pièces à usiner sur un tour mais le super glue est difficile à enlever une fois la pièce finie.

Pour le canon je pensais le fabriquer en laiton et chasser une fois l'aiguille finie.

Et la dernière question c'est le choix de l’acier. Quel type d’acier est utilisé généralement en horlogerie pour aiguilles, sautoirs, raquettières? Acier trempable mais de quelle marque et ou on peut s'en procurer?

Merci d'avance.
Avatar de l’utilisateur
Pav74
Débutant
Débutant
 
Messages: 6

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar LCO le 14 Avr 2017, 06:31

J'utilise deux colles principalement, de la cyanolit, prise rapide mais cassante, à éviter si vous voulez fraiser par exemple, et de l'araldite (colle à deux composants) plus résistante. Pour décoller, je place la pièce dans un petit bocal d'acétone bien fermé que je mets dans mon ultrason quelques minutes. Ne pas mettre à l'ultrason si la pièce est polie mais laissez plus longtemps dans l'acétone. Pas trop tout de même sinon la pièce risque de s'oxyder.
Concernant l'acier, j'utilise des bouts d'acier que j'ai acheté dans des lots d'outillage, mais prenez de l'acier argent de chez bergeon ou allez faire un tour chez un quincailler.
Si vous voulez savoir si votre acier est trempable, passez le à la meule, si le bout des étincelles partent en fer de lance, c'est pas trempable, si elle partent en ''soleil'' c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
LCO
Débutant
Débutant
 
Messages: 17
Localisation: Lausanne

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar caput le 14 Avr 2017, 18:32

Loctite 480.
Avatar de l’utilisateur
caput
VIP
VIP
 
Messages: 1953

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Pamdam le 16 Avr 2017, 09:15

LCO a écrit:Si vous voulez savoir si votre acier est trempable, passez le à la meule, si le bout des étincelles partent en fer de lance, c'est pas trempable, si elle partent en ''soleil'' c'est bon.


Bonjour

Tu peux developer?
je ne visualise pas trop les deux phénomènes.
C'est quoi le bout des étincelles?

Merci
Avatar de l’utilisateur
Pamdam
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 387

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Pav74 le 16 Avr 2017, 11:10

Moyens pratiques de reconnaître la nuance d'acier et/ou son mode de fabrication: seuls des essais précis en laboratoire permettent d'identifier correctement et sans erreurs la nuance d'acier. Toutefois l'essai aux étincelles permet avec une certaine approximation d'estimer le % de carbone et de certains éléments d'addition:
Image

et

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Pav74
Débutant
Débutant
 
Messages: 6

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar LCO le 17 Avr 2017, 08:50

Super ce tableau !
C'est un moyen simple et pas cher pour s'éviter de mauvaises surprises. Je me suis trouvé une fois a ébaucher un axe de balancier dans de l'acier avec top peu de carbone qui, malgré deux tentative de trempe restait trop mou, je peux vous assurer que perdre deux heures de travail parce qu'on a pas contrôlé son acier, c'est très frustrant. Une erreur que je ne ferais plus ^^
Avatar de l’utilisateur
LCO
Débutant
Débutant
 
Messages: 17
Localisation: Lausanne

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Maxime le 17 Avr 2017, 10:25

@Pav74 : méthode simple et intéressante, je ne connaissais pas le détail.
Je n'ai pas de lien sur les 2 dernières images.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2608
Localisation: Courdimanche 95

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Bruno_D le 17 Avr 2017, 14:24

Image
Image
;)
Edit : Si ça ne fonctionne pas, copier le lien de l'image par l'icone et le coller comme url dans un nouvel onglet.
Dernière édition par Bruno_D le 17 Avr 2017, 19:28, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Bruno_D
Débutant
Débutant
 
Messages: 39

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguillesrre bl

Messagepar Pamdam le 17 Avr 2017, 17:29

Bonjour

Je n'ai pas non plus les deux derniers.
Et pas de lien, juste un point d'interrogation dans un mini carré bleu.
Avatar de l’utilisateur
Pamdam
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 387

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguillesrre bl

Messagepar Bruno_D le 17 Avr 2017, 19:29

Pamdam a écrit:Bonjour
Je n'ai pas non plus les deux derniers.
Et pas de lien, juste un point d'interrogation dans un mini carré bleu.

J'ai modifié mon message précédent.
Avatar de l’utilisateur
Bruno_D
Débutant
Débutant
 
Messages: 39

Re: Question sur méthodes de fabrication des aiguilles

Messagepar Pamdam le 17 Avr 2017, 21:53

Bravo
Merci
Avatar de l’utilisateur
Pamdam
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 387

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités