Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Pendule survivante 2

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 12 Nov 2018, 21:17

Bonjour ! :horlogecoucou:
Longtemps que je ne m'était connecté...

Le régule et le personnage de la deuxième survivante d'un incendie chez mes beaux parents:
Image

Image

Le régule est doré après la sous couche en cuivre, le personnage est simplement cuivré: je pense qu'il était traité à l'origine comme un bronze avec une patine en glacis. Par la suite, je m'inspirerais des sujets suivants:
http://metal-connexion.fr/forum/restaur ... -t178.html
viewtopic.php?f=2&t=10068&hilit=Restauration+d%27une+pendule+XIX°

En attendant, qui a des infos sur l'horloger J FOISSEY à Boulogne/mer ?

Image

Nota: l'horloge n'a pas beaucoup voyagé, mes beaux parents habitent Boulogne sur mer...
Dernière édition par Bongo le 22 Nov 2018, 22:17, édité 2 fois.
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 110

Publicité

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Jérôme c le 15 Nov 2018, 08:53

tu va avoir de quoi t'occupé :wink:
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 667
Localisation: Chièvres

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 20 Nov 2018, 00:04

Bonsoir,
Et oui Jerome, y a du taff...

Le régule était assez mal en point, le personnage avait reçu un truc sur la cafetière, socle enfoncé, un pied en zinc et une décoration végétale (à gauche) desoudés, bref tout pour plaire...

ImageImageImage

J'ai réussi à ressouder correctement le pied au chalumeau sur la structure en zinc, sans toucher le régule en lui même:

Image

je dois dire que c'était ma première soudure sur un régule... la chance du débutant ?

l'autre coté du régule, non troué, m'a permis de faire un moulage en plâtre,puis une reconstitution du manque en résine epoxy:
ImageImage

Une chute de contreplaqué, une mousse découpée pour garder libre les trous de fixation du personnage, du plâtre injecté pour combler l'écart entre le "plancher" du régule et le contre-plaqué, et voilà un socle maintenant suffisamment solide pour supporter les 430 gr du personnage:
ImageImage

J'ai préféré recoller la décoration sur le régule, je ne me suis pas senti à l'aise avec la soudure sur un régule aussi fin...

Une bonne couche de cire à bronzer dorée, un passage à la brosse chauffante à cheveux, pour fondre la cire et dégager les détails, et voilà mon régule propre à recevoir son personnage et le mécanisme de Paris:
Image

ImageImage

A bientôt pour la suite...
Dernière édition par Bongo le 22 Nov 2018, 22:28, édité 3 fois.
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 110

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 22 Nov 2018, 22:09

:horlogecoucou: :horlogecoucou: :horlogecoucou: ,

Le mécanisme était sale, mais dans un bon état général: pas de rouille nulle part... comme quoi un excès d'huile peut avoir parfois du bon !

Image
Image

Juste l'attache d'un ressort criquée, simplement reprise à la lime pour agrandir l'œillère:

Image

Le réglage Brocot est équipé d'une lame de suspension simple ???

Image

-> Je croyais que les Brocot étaient toujours avec des suspensions bilame ?

Une vue sur la chaine de la sonnerie:

Image

Et hop, après nettoyage et huilage des pivots et des palettes de l'ancre:

Image
Image

L'horloge remontée dans son régule...

Image

Il me reste à reprendre le personnage pour faire un glacis "à l'ancienne", et à identifier l'horloger auteur de cette petite pendule.

N'hésitez pas à critiquer ce que je fait, je ne suis qu'un amateur débutant conscient de son inexpérience... je fait surement des choix discutables sans forcément m'en rendre compte.
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 110

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Basile le 23 Nov 2018, 04:39

C'est bien encombré chez vous, dommage que ça vous ait empêché d'approcher plus près de la bouteille d'eau de Seltz pour faire la photo, elle a l'air chouette cette bouteille. Avec quoi vous la rechargez ?

Ah pardon, c'est la pendule que vous avez photographiée ? :shock:

ça me fait penser que j'en ai une toute en vert de gris au grenier. J'ignorais qu'elle avait peut-être été peinte un jour. Je vais peut être me pencher dessus.
Avatar de l’utilisateur
Basile
Débutant
Débutant
 
Messages: 25
Localisation: île de France

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Jérôme c le 23 Nov 2018, 09:13

quelques remarques pour t'aider :D
le fil de fer sur l'équerre est il temporaire?
autre constatation sur la visserie; elles ont été poncée? si oui un petit bleuissage ne ferait pas de mal :wink:
selon ton équipement le cliquet de gauche n'est pas trop compliqué à refaire, aussi selon ton équipement bien sur les bouchons et pivots? a tu constaté une usure ou un marquage des mobiles et platines?
j'ai lu que tu l'avais huilé l'ancre, pour un résulta optimal un polissage serais parfait (sauf si,tu l'as déjà fait)
je pense que tu gardés les ressorts? pour une meilleur sécurité de fonctionnement et de bris de pièces l'idéal est de les changés
voilà en gros :wink:
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 667
Localisation: Chièvres

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 23 Nov 2018, 14:55

Bonjour Basile et Jérôme, :coucou:

Le cuivre n'était en général qu'une couche d'apprêt sur le régule, pour éviter sans doute l'apparition de cloques sous la couche finale, dues à l'oxidation des composants du régule. Donc si ta peinture est vert de gris, soit elle a perdu sa couche de finition et tu as de l'oxyde de cuivre, soit la patine en elle même était vers de gris... sur toute la surface ? bizarre comme choix, mais hein... :clin:

Bravo pour le fil de fer (du fil à wrapper dénudé en fait), je m'était dis à ce moment que je réutiliserai l'original sur une autre pendule, qui a perdu celui qui sert à maintenir les aiguilles... vu que cette petite pendule est vraiment complète, et qu'elle à une belle histoire (j'ai retrouvé la trace de l'horloger), je vais lui remettre.

La visserie est passée, comme tout le reste, dans un bain d'alcali, une goutte de liquide vaisselle, etc. le tout dans mon petit bac à ultrasons. Refaire le bleuissage ne peut qu'ajouter au rendu final, mais il faut d'abord que je me fasse la main , que j'apprenne la technique et un minimum de tour de main... plus tard quand j'aurai plus de temps.

Je n'ai as (encore) de tour, donc je ne me lancerai pas dans la reconstitution du cliquet tout de suite.

Même à la loupe, je n'ai pas remarqué de marque d'usure demandant une reprise des pivots ou des bouchons: je pense qu'elle n'a pas beaucoup tourné...

Depuis la photo de la chaine de sonnerie, j'ai repris le réglage du bouchon du "ventilateur" de régulation: on voit bien sur celle-ci que le pignon est trop proche de la roue de délai, la rotation du train d'engrenage n'était pas libre.

Je n'ai pas poli l'ancre, parce qu'elle me semblait pas mal sous sa couche de crasse huileuse... je le ferais à l'occasion, ça j'ai ce qui faut avec ma dremmel :)

Quand aux ressorts, je me suis contenté de les essuyer soigneusement et de refaire l'œillère cassée avant de les remettre dans leur cage avec 2 ou trois gouttes d'huile fine et de refermer.


PS: la bouteille d'eau de Seltz est un cadeau de famille, ça fait longtemps qu'elle n'a pas servie... d'ailleurs je n'oserai pas ! elles étaient courantes dans les cafés entre 2 guerres, le siphon se dévisse et on le remplissait comme une bouteille normale avec un additif "paquet Fèvre".
Dernière édition par Bongo le 23 Nov 2018, 17:07, édité 1 fois.
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 110

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Dan26 le 23 Nov 2018, 15:48

Pas besoin de tour pour refaire le cliquet, une scie bloc fil pour l'ébauche et après de bonnes vieilles limes.
Image
Image
Sinon, bravo pour la restauration :bravo:
Avatar de l’utilisateur
Dan26
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 157

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 23 Nov 2018, 17:10

Merci Dan26,
Je n'ai pas de scie bloc-fil chez moi, mais je sais ou elle est dans l'atelier de mon père... à 750 bornes. :shock:

Donc, une manip pour plus tard !

merci pour l'appréciation :lol: :wink:
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 110

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Maxime le 23 Nov 2018, 23:45

Bonsoir Dan26.
La scie, c'est "Bocfil" et ça se trouve dans toutes les quincailleries.
Sinon, je reviens à ta suspension. Monolame c'est rare, mais ça marche aussi bien, j'en avais refait une découpée dans une canette de bière (en acier, hein, pas en alu, trop fragile, on la plie rien qu'en la posant), je crois qu'elle tourne toujours. Mais surtout la patte en laiton qui dépasse en haut est normalement dans l'axe de la lamelle. Ca veut peut-être dire que les plaquettes en laiton sont tenues seulement par la goupille mais peuvent tourner ce qui ne me semble pas sain ! Ne dis rien à personne mais tu peux mettre une petite goutte de cyano entre les plaquettes et la lamelle pour que ça ne tourne plus. Serrer un peu l'ensemble dans un étau avant.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2991
Localisation: Courdimanche 95

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Jérôme c le 24 Nov 2018, 08:16

bonjour, je dirais plutôt que la conception de la suspension a une grande importance, et que la suspension faite avec une seule lame n'est pas fonctionnelle dans le temps et perturbe le bon fonctionnement et la longévité de la lame.
En effet les dimensions, la conception et la matière utilisée ont une grande importance.
les aciers ont une élasticité, une charge de rupture différentes selon la qualité donc leurs possibilités d'application, leur limite d'endurance varient aux efforts d'alternance et de poids du pendule.
de même que l'oscillation peut varier à cause de ces différents points.
en simple, la lame doit être la plus fine possible tout en gardant une sécurité d'épaisseur à la rupture par rapport aux contraintes qui lui sont communiquées par la pendule, ses dimensions diffèrent d'un mouvement de Paris à un mouvement de carillon vedette en passant par la comtoise.
une suspension avec deux lames a sont importance due à la répartition du poids du pendule, qui pourrait créer des efforts de flexion nuisible
c'est pour cela que la fabrication d'une suspension est très difficile et un grand soin pour la fabrication parfaite d'une suspension et une bonne réflexion sont nécéssaires. :wink:
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 667
Localisation: Chièvres

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Maxime le 24 Nov 2018, 10:40

Jerôme
Je ne peux pas juger tes affirmations, je ne peux comprendre que des faits et des raisonnements. Par exemple, tu dis "une suspension avec deux lames a son importance due à la répartition du poids du pendule, qui pourrait créer des efforts de flexion nuisible". Quel rapport entre la "répartition" (?) du poids du pendule et le fait qu'il y ait 2 lames ? Tu veux dire que l'une des deux porterait plus que l'autre ? C'est impossible, l'ensemble transmettant les forces par les 2 goupilles qui ne sont pas bloquées en rotation. Et dans cette optique, de toute façon, une lame unique serait mieux. Alors, je ne comprends pas, pas mieux que le poids "qui pourrait créer des efforts de flexion nuisible". Flexion de quoi : des lamelles ? Elles sont là pour ça !
Alors, je m'incline, tu as peut-être raison in fine mais je ne comprends pas pourquoi, sorry.
Mon humble avis est plutôt qu'il y a 2 lamelles pour garder assez de souplesse sans trop diminuer leur épaisseur ce qui les rendrait fragiles. Mais je suis réceptif à toute autre raison... si on m'explique.

Tout cela dit, je ne serais pas surpris que cette suspension ait été bricolée par rapport à celle d'origine, en reprenant peut-être les plaquettes laiton qui portent des traces (d'étau ?) et ne sont pas tout à fait, pour les inférieures, dans l'axe de la lamelle...
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2991
Localisation: Courdimanche 95

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Jérôme c le 24 Nov 2018, 12:02

je sais que je ne suis pas un bon prof :siffle-girl: ....
le faite d'utiliser deux lame diminue les mouvement de torsion balancier qui danse qui fatigue ton metal.
une lame est dans un plan verticale au repos, quand le balancier oscille il passe de la gauche en passant par le centre et passe à droite etc... la lame fait le même mouvement en sachant que le point de torsion ce fait plus au que le centre de la lame, ton acier à des contraintes du faite d'être sollicité de gauche à droite.
selon la conception de la lame: mauvais maintien de la lame lamelle de laiton rivé supérieur et inférieur pour accrocher le balancier et le support suspension sur le mouvement, utilisation d'un acier de basse qualité etc
Ton balancier à un poids donné qui maint ton balancier droit (je ne parle pas du centre de gravité) la torsion de la lame n'est pas parfaite et ton métal se fatigue et fini par rompre
je fait de mon mieux pour être compréhensible :Connie_wacky-girl:
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 667
Localisation: Chièvres

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Maxime le 24 Nov 2018, 20:00

Merci Jérôme.
J'ai remarqué aussi en fabriquant moi-même des suspensions que si, par imprécision de fabrication, une des 2 lames est plus longue que l'autre donc moins tendue, le balancier part en valse le plus souvent. D'abord, comme tu l'indiques, le couple en rotation d'une seule lamelle étroite est beaucoup plus faible que celui d'une suspension à 2 lamelles. D'autre part, quand la concavité des lamelles s'inverse, elle le fait progressivement et correctement sur la lamelle tendue. Mais l'autre se met d'abord en S puis, tout-à-coup, la courbure s'inverse uniformément avec un à-coup soudain qui fait rapidement danser le balancier !

En passant, j'apprends beaucoup en essayant de créer moi-même. Ca permet d'abord d'avoir de suite l'objet voulu sans en avoir des collections comme on découvre dans les liquidations de boutiques horlogères anciennes. Ca n'a pas non plus pour but de faire des économies mais les objets imparfaits que je crée me font découvrir aussi pourquoi et comment les "vrais" objets sont conçus pour n'avoir pas les imperfections des miens, imperfections qui paraissaient pourtant sans importance.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 2991
Localisation: Courdimanche 95

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Jérôme c le 24 Nov 2018, 20:42

comme ont dit on apprend de ses erreur et de ses erreur de nouvelles idées apparaisses...
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 667
Localisation: Chièvres

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités