Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Pendule survivante 2

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Dan26 le 08 Déc 2018, 19:49

Oui, comme il n'y a pas de métal d'apport l'arc électrique fait fondre les métaux en contact sous pression.

Il n'y a plus personne sur ce forum, c'est à croire que tous les horlogers ont enfilés un gilet jaune et sont sur les barricades :lol:
Avatar de l’utilisateur
Dan26
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 198

Publicité

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Jérôme c le 09 Déc 2018, 05:58

le laiton est non ferreux il ne se soude pas avec l'acier, le laiton ce brase. il faut bien faire la différence entre souder et braser :wink:
comme je l'ai dit plus haut les suspensions de qualité sont river
a nobis acceptum ex veteribus horologium servare nobis est
Avatar de l’utilisateur
Jérôme c
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 718
Localisation: Chièvres

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 11 Déc 2018, 08:15

Bonsoir/bonjour tout le monde, (on est 4 ou 5 ? ),

@Jérôme: dans ma version "ultime" a double suspension, la crique se développera au niveau du trou de passage de la goupille si on utilise une goupille en acier... pourquoi pas une goupille en laiton ?

Sinon, on peut se contenter d'avoir les 2 lames embouties dans une même piece de metal, mais avec des embouts en laiton pour le passage des goupilles.

D'ailleurs, les poinçons qu'on trouve sur le laiton, ça me fait plus penser à du sertissage... quelqu'un a tenté d'ouvrir une suspension de ce type, pour voir ? Peut être que les 2 lames sont déjà mono-pièce en fait ?

RQ: J'avais mal regardé la suspension "simple" de ma pendule: elle est rivetée... donc, d'après vous, elle est "de qualité" et monobrin quand même ?

Moi ça me va bien !
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 115

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Maxime le 11 Déc 2018, 23:13

Je ne serait pas étonné que TOUT ait été inventé dans ce petit domaine, depuis le couteau des débuts, la ficelle, la cissoïde de Huyghens, les lamelles doubles ou simples, la grande lame des Liégeoises, mes découpes de canettes de bière, etc (je passe les suspensions de 400 jours)… Et tout marche, c'est assez extraordinaire !
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3023
Localisation: Courdimanche 95

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 10 Jan 2019, 20:39

Bonjour ! :horlogecoucou: :horlogecoucou:

Je me suis penché sur le personnage peint... c'est assez compliqué pour qui n'a pas de don particulier ni de savoir faire dans le domaine, ce qui est mon cas :thinking:

La basé étant une peinture à l'huile, j'ai découvert que le séchage est une opération longue demandant de la patience, la peinture devant sécher 6 mois à un an avant vernissage définitif pour une toile (sous peine de risquer de voir le vernis se craqueler)

Je pense que c'est différent pour une peinture sur régule, mais j'ai attendu un mois avant de voir ma peinture virer au mat à l'aspect...

Le départ:
Image

Un premier essai non concluant en fabriquant mon mélange térébenthine/huile de lin, puis un deuxième en utilisant ma cire à bronzer comme base, additionnée d'un pigment:
Image
Image
Image

Après séchage et patines avec quelques autres pigments:
Image
Image
Image

Normalement, quand les différentes couches du glacis sont terminées, on passe un vernis de finition... j'hésite à ce stade, je suis assez déçu par l'aspect "empâté" et les détails bouchés.

Après quelques discussions avec mon épouse, j'envisage de recommencer en partant d'une base plus claire que l'or de l'horloge (plus proche des traces de pigments sur la première photo), pour patiner ensuite, toujours en glacis, avec des pigments plus sombres.

Qu'en pensez vous ?
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 115

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Maxime le 10 Jan 2019, 22:58

Un autre forumeur a dit qu'une fois la cire enduite, il chauffe avec un pistolet à air chaud, la cire fond un peu, la couche s'unifie et les empattements disparaissent...
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3023
Localisation: Courdimanche 95

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Bongo le 11 Jan 2019, 15:34

Salut Maxime,

Je suis d'accord, c'est même ce que j'ai fait plus haut dans le post...

Quand j'ai ajouté mon pigment brun à ma cire, j'ai modifié sa consistance et manifestement j'ai eu plus de soucis qu'avant. J'ai fait quelque reprises au pinceau, manifestement pas terribles. :(

Bon ben voilà, j'ai plus qu'à tout décaper et à recommencer ! :roll: :grumble:

Une question que je me pose: suis je dans le vraisemblable avec cette couleur, pour une pendule conçue début XXème ?
Tictaquement,
Bongo
Avatar de l’utilisateur
Bongo
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 115

Re: Pendule survivante 2

Messagepar Maxime le 11 Jan 2019, 18:19

Moi, la mémoire :oops: … Pourtant, c'est du court terme mais au moins, ce n'est pas perdu :D
C'est vrai que la couleur sépare bien le personnage du décor mais est un peu… surprenante quand même 8)
Mais un peu d'originalité change un peu des solutions banales.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3023
Localisation: Courdimanche 95

Précédente

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: le citoyen et 6 invités