Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Projet de pendule squelette.

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Messagepar nicrolfi le 22 Juil 2007, 12:53

Bonjour à tous,

Bonjour Novy,

Je suis tout simplement en admiration devant l'horloge et aussi celui qui s'attaque à sa fabrication...

Peut-on avoir la référence plus précise du livre de Wilding? Et quelques infos?

Merci d'avance

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Publicité

Messagepar Novy le 22 Juil 2007, 16:14

Bonjour à tous,

Encore merci pour tous vos compliments,mais,arrêtez l'encensoir :oops: ,j'ai peur d'avoir la grosse tête;et la pendule ne fait pas encore tic tac.

Le livre de J.Wilding a été acheté chez Rite Time Publishing http://www.ritetimepublishing.com/

Il est en vente sur d'autres sites,mais deux fois plus cher!?

nicrolfi,

Quelles sont les informations supplémentaires que tu désires avoir?

Cordialement

Novy
Qui va lentement ,va sûrement!
Avatar de l’utilisateur
Novy
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 118
Localisation: Belgique

Messagepar nicrolfi le 22 Juil 2007, 20:54

Bonjour à tous,
Bonjour à Novy,

C'est curieux de passer par la Suisse pour se "parler" entre Belges...C'est la mondialisation?? D'habitude les belges passent par la Suisse pour autre chose, mais c'est une autre affaire...et cela ne nous concerne pas.

Merci pour les infos.

Le lien que tu donnes me fournit ce que j'attendais: langue du livre,prix,...
Je suppose que la description est "totale": qualité des matières à utiliser, précision à obtenir, procédure à suivre pour fabriquer...

Je vois que tu fixes tes poulies sur le mandrin via un disque en bois. Gardes-tu toute la précision de ta machine et comment fixes-tu le disque bois sur le mandrin (notamment diamètre de l'insert, comment garder un parfait paralélisme des faces,...)

Merci d'avance pour ces infos qui peuvent te sembler naïve mais je débute en tatonnant..

A bientot

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar Novy le 23 Juil 2007, 17:30

Bonsoir à tous,
Bonsoir nicrolfi,

Toute la fabrication et les matières à utiliser sont bien décrites dans ce manuel,il n'y a qu'à suivre pas à pas,un jeu d'enfant!!!
:D
Ce que tu appelles les poulies sont je suppose les plaques de laiton fixées sur une planche en bois elle-même boulonnée sur le plateau qui lui est vissé sur le nez de la broche du tour.
Image
Pour le montage sur le diviseur,le plateau est dévissé du tour et équipé d'un cône morse.
Sur les machines outils,beaucoup d'accessoires sont montés à l'aide de cônes,le
centrage est toujours juste.
Image
Un mandrin monté avec un cône morse.

Image

Voici quelques photos de la suite des travaux.

Limages des bras de la grande roue de barillet.

Image

Limage de la serge.
Image

Limage d'un bras.


Image

Un compas transformé pour le traçage avec un centre de grand diamètre.

Image

Les trous taraudés pour la fixation du barillet sur sa roue.

Image

Pointage des trous de fixation sur la roue.

Image

Perçage des trous.
Image

Chanfreinage des trous pour les têtes des vis de fixation.

Image

Il me reste plus qu'à fignoler et polir tout cela .La suite au prochain numéro!

@+
Novy
Qui va lentement ,va sûrement!
Avatar de l’utilisateur
Novy
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 118
Localisation: Belgique

Messagepar nicrolfi le 23 Juil 2007, 19:23

Bonsoir à tous (et toutes?),

Bonsoir Novy,

Merci pour tes explications et photos (en particulier celle faites à mon attention).

J'ai posé la question de la fixation de l'ébauche parce que je tatonne toujours pour avoir de mon coté un bon centrage. Je m'explique.

J'ai démarré, en "copiant" (mal) JCS: je fais le percage d'une "rondelle" de matière, je passe un boulon, je serre un écrou et je serre la partie filetée dans un mandrin 3 mors. Je tourne la rondelle pour la mettre au diamètre extérieur de l'engrenage. Je sors l'ensemble monté du mandrin 3 mors. Je démonte le mandrin 3 mors pour le monter sur le diviseur. Je remonte "l'axe" (en fait le petit boulon) avec l'ébauche sur le mandrin. Je taille les dents.
Résultat: pas bon . En effet: jeux : 1) entre l'ébauche et la vis (même en forant 4.9mm pour un boulon de 5)... ... 2) le mandrin 3 mors ne donne pas un centrage suffisant
...3) démontage du mandrin et remontage de celui-ci n'arrange rien ( je ne sais pas démonter le mandrin avec l'ébauche montée car le mandrin est fixé par boulons par la face avant)

J'améliore: j'ai fabriqué un support d'ébauche: un axe dia 10 pour être monté dans un mandrin à pince (mais même problème pour déménager le mandrin à pince du tour à la fraiseuse: il faut démonter l'axe supportant l'ébauche), extrémité élargie taraudée pour mon boulon de 5 (avec ébauche forée en 4.9mm).

C'est pas encore parfait: alors j'ai fabriqué un boulon spécial avec partie cylindrique (non filetée) sur l'épaisseur de l'ébauche.

C'est mieux. Mais je pense que je vais m'inspirer de quelques unes de tes idées.

La fixation sur le disque en bois a pas mal d'avantages, le centrage par la pointe aussi (directement dans le trou d'axe de l'ébauche).
J'ai toujours le problème du démontage-remontage mais avec un mandrin à pince c'est moins grave. Attention pince de 10mm seulement: c'est pas beaucoup pour grands diamètre.

Mon tour est très petit (ML 230 de Proxxon). Je compte m'en procurer un plus grand (et puissant). J'en ai repéré un mais avec une hauteur au dessus du banc permettant de tourner en diamètre 180 (ce qui ne permet pas de tourner la grande roue). Pour passer à 250mm, le prix grimpe fort!

Autre question: comment centres- tu parfaitement les pignons (que l'on ne peut pas fixer sur du bois). L'idéal serait d'usiner avec l'axe définitif mais il est souvent de très petit diamètre et donc trop flexible.

Ne possédant pas le matériel spécifique pour tester les engrenages, je fais simplement un petit support avec 2 trous espacés de l'entraxe théorique des engrenages. En testant, je trouve que le jeux entre mes engrenages est assez grand. D'où nouvelle question:comment déternimer parfaitement la profondeur de la denture (ou sa hauteur).
Voici ce que je fais (à corriger suivant vos remarques).
Je taille avec une fraise standard module 0.5. Je considère la hauteur de dent : 1 fois le module au dessus du cercle primitif, 1.25 fois le module sous le cercle primitif.
Donc: je fais un "toucher" de la fraise sur l'ébauche, ensuite, je pénètre de 2.25 fois le module (1.125mm). Comment améliorer?

Bref, je vais réfléchir pour adapter tes idées à mon matériel.

Je vais essayer d'envoyer quelques photos pour éclairicir mes explications...

Désolé d'être aussi long ...mais quand on aime, on ne compte pas (son temps).


Mille merci d'avance de me faire progresser.

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar nicrolfi le 23 Juil 2007, 20:27

Re bonsoir,

Voici les photos qui illustrent le message précédent.

Image
Le mandrin à pinces: on voit les boulons de fixation sur la face avant

[img]http://wisup.net/File_16/SKY_BE/2007/Images2/070723/Skynet-106D23072007211044800195.jpg[img]
Le premier support d'ébauche

[/img]http://wisup.net/File_16/SKY_BE/2007/Images2/070723/Skynet-106D23072007211045573396.jpg[img]
Petit "banc d'essai"

[/img]http://wisup.net/File_16/SKY_BE/2007/Images2/070723/Skynet-106D23072007211045991190.jpg[img]
Fraise module

[/img]http://wisup.net/File_16/SKY_BE/2007/Images2/070723/Skynet-106D23072007211045983977.jpg[img]
Nouveau support: l'ébauche est en place, pas taillée. Ebauche épaisse pour trancher en 2 engrenages en vue essai d'engrènement

[/img]http://wisup.net/File_16/SKY_BE/2007/Images2/070723/Skynet-106D23072007211046623360.jpg[img]
Le mandrin 3 mors: voir boulons de fixation inaccessible si pièce montée


Voilà, j'espère des réactions...et je m'attend à tout

Cordialement

Roland[/img]
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar nicrolfi le 23 Juil 2007, 20:29

Encore moi: il y a un petit problème...

Pourquoi seule la première image apparait-elle?

Je recommence

Mille excuses...

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar nicrolfi le 23 Juil 2007, 20:45

Encore moi: nouvel essai

Photo n°2

Image
Premier système de fixation de l'ébauche

Image
Petit "banc d'essai"

Image
Fraise module

Image
Nouveau support: l'ébauche est placée, pas taillée. Ebauche épaisse pour fendage ultérieur pour essai d'engrènement.

Image
Mandrin 3 mors: pour montrer position vis de fixation inaccessibles si pièce montée

Sorry pour tous les défauts...
Merci de votre compréhension...

A bientôt

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar Novy le 24 Juil 2007, 11:50

Bonjour nicrolfi,

Tes difficultés viennent du fait que,lorsque l'on démonte et remonte la pièce du mandrin ou même d'une pince,celle-ci n'est plus concentrique.
Le tournage le plus précis est le tournage entre pointes.

Image

Celui-ci permet de démonter et remonter la pièce à tourner sans perte de concentricité ou de
la monter sur une autre machine.
Le travail avec des fixations côniques est également très précis.
Certains tours peuvent être équipés d'une tête à fraiser et l'ébauche est taillée sans être démontée du tour.
On peut aussi faire des montages personnels,voir les réalisations de JCS.
L'imagination au pouvoir!!!
Tourneur fraiseur est un métier en soi!
Un lien pour le fraisage et le tournage.
http://www.sidermo.com/Actualites/Fiche-technique---tailler-des-engrenages-1-119.htm
Un forum traitant de l'usinage.
http://usinages.com/index.php
Des tours à vendre dont un Myford comme le mien.
http://www.rc-machines.com/index.php?navi_1=product&navi_product_1=all_products&navi_product_2=6&start=1

@+

Novy
Qui va lentement ,va sûrement!
Avatar de l’utilisateur
Novy
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 118
Localisation: Belgique

Messagepar JCS le 24 Juil 2007, 20:54

Bonjour à tous,

Pour avoir un bon centrage des axes, la méthode suggérée par Novy est idéale.

Pour les roues voilà comment je procède ( je crois que j’ai trouvé cette idée dans le merveilleux livre de Georges Daniels ),

Le trou du disque doit être plus petit que le définitif.
Le disque doit être légèrement plus grand que le diamètre extérieur de la roue taillée.

On met au bon diamètre au taillage.

Ensuite on fixe une plaque de bois ou de plexi sur le plateau du tour, que l'on enléve pas avant la fin de l'opération.

On creuse un emplacement pour que disque taillé rentre juste.

Il ne reste plus qu’a rectifier le trou.

http://www.sulka.fr/taillage2/centre.jpg

Concernant l'insertion des photos, je pense que le problème vient du fait que les balises html ne sont pas au bon endroit le signe / doit être à la fin :

[img]url%20image[/img]

La meilleure solution est de mettre en surbrillance l’url de la photo, puis de cliquer au dessus de la zone de dialogue sur Quote, les balises se mettent alors automatiquement et dans l’ordre.

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Messagepar langouste le 25 Juil 2007, 09:00

super boulot novy

La découpe au fil est super :shock:

Cela va faire une superbe pièce inédite


il faut penser aux copains: 1 exemplaire en plus stp! :wink:
Avatar de l’utilisateur
langouste
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 94

Messagepar nicrolfi le 25 Juil 2007, 14:46

Bonjour à tous,
Bonjour Novy, Bonjour JCS,...

Je sens que je vais progresser...

J'essaie de tourner chaque fois que possible entre pointes. Effectivement, c'est facile de démonter et remonter sur un tour...mais ça ne va pas pour le montage sur le diviseur (ou alors peut-on envisager d'entraîner l'ébauche avec le toc (jeux)?).

De toutes manières, je dois acquérir ou adapter une contrepointe pour mon diviseur (hauteur 68 mm sur banc). Quelles précautions prendre lors de l'achat?

Je suis déjà passé par les trois liens communiqué par Novy. Merci.

Quand tu (JCS) dis:
"On met au bon diamètre au taillage". Veux-tu dire que tu tailles dans un disque légèrement trop grand et qu'ensuite tu tournes à nouveau le bout des dents; ou bien comptes-tu sur la forme de la fraise pour enlever le surplus lors du taillage (réglage sur le fond de dents, ce qui me semble plus difficile)?

Je suppose que les petites roues sont collées sur le bois? Un épaulement dans le bois suffit-il à bien centrer une roue dentée?

Pour rectifier le trou, le faites-vous avec une mêche ou avec un outil de tournage?

J'essaie ta suggestion pour les photos à la prochaine occasion. En effet les "séparateurs" n'étaient pas bien placés.

Comment soudez-vous un axe acier avec une roue laiton ou un axe laiton sur une roue laiton? La soudure à l'étain convient-elle? (comme en électronique).
Comment assurer la perpendicularité axe - roue?

En tous cas, merci pour votre patience avec moi!

Je conclus que la meilleure méthode est de tourner l'ébauche et de tailler les dents avec l'axe définitif, entre pointe. Neanmoins, les axes sont souvent très flexibles.

A bientôt

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar JCS le 25 Juil 2007, 21:06

Bonsoir Nicrolfi,


"On met au bon diamètre au taillage". Veux-tu dire que tu tailles dans un disque légèrement trop grand et qu'ensuite tu tournes à nouveau le bout des dents; ou bien comptes-tu sur la forme de la fraise pour enlever le surplus lors du taillage (réglage sur le fond de dents, ce qui me semble plus difficile)?


Je ne tourne pas le bout des dents, c'est la fraise qui se cage de mettre le disque parfaitement rond.

On voit, au fur et à mesure de l'usinage, que les méplats au bout de certaines dents disparaissent.

C'est le signe que la roue est parfaitement concentrique..
Il suffit alors de mesurer le diamètre afin de s'assurer qu'il correspond à celui recherché.

Je suppose que les petites roues sont collées sur le bois? Un épaulement dans le bois suffit-il à bien centrer une roue dentée?


Avec un bois tendre ou du plexi il n'y a pas de problème, si l'on prend soin de faire un bon ajustage.

Mais on peut aussi le faire dans de l'alu ou du laiton et coller à la cyanolite.

Pour enlever la colle, un bain d'acétone à l'ultrason quelques minutes et le tour est joué.

Ici la façon d'ajuster la roue sur l'axe :

http://www.sulka.fr/taillage3/

Pour rectifier le trou, le faites-vous avec une mêche ou avec un outil de tournage?


Toujours usiner le trou avec un outil, une mêche à tendance à suivre l'exentricité en se centrant sur le trou.

Pour ce qui est de la soudure, surtout pas de soudure forte, seulement de l'étain.

Voilà une bonne façon de procéder :

Les parties doivent être parfaitement dégraissées.
Assembler et déposer de chaque côté un petite goutte "d'eau à souder". et le plus petit paillon possible d'étain.

Chauffer doucement l'ensemble posé sur un pierre réfractaire.

Se sont les parties à assembler qui doivent foudre l'étain et non la flamme !

Le chauffage doit être très doux et en aucun cas les aciers doivent changer de couleur.

Une flamme molle avec un chalumeau de type camping-gaz va très bien.

Laisser refroidir lentement.

Cette opération doit être réalisée loin de tout outillage délicat et les pièces soudées ainsi que les outils utilisés doivent impérativement être plongés dans de l'eau saturée de bicarbonate de soude afin de neutraliser l'acide sont peine de corrosion rapide.

Bien se laver les mains aussi avec l'eau saturée de bicarbonate de soude.

Préparation de l'eau à souder :

Un volume d' 1/é verre durera une dizaine d'années.

Il est préférable de faire la préparation dehors et à l'abri de la pluie. Une nuit suffit.

Remplir à moitié un verre d'acide chlorhydrique et mettre dedans environ le tiers du volume de morceaux de zinc. Lisser agir.

Après une nuit, filtrer et mettre dans un récipient solide qui ferme bien.

Attention tenir ce liquide très corrosif à l'écart de pièces en acier qui se retrouveraient rapidement recouverts de rouille.

Contrairement à la graisse à souder, l’eau à souder, par capillarité, entre partout et permet à l’étain de bien couler entre les pièces à assembler.

Mené avec beaucoup de soins et de méthode, une soudure à l’étain est quasiment invisible et assure un très bon assemblage.

C’est de cette façon que sont fixées le siettes sur les mouvement de Paris, entre-autres.

Toutes mes excuses pour la longueur de ce message.

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Messagepar nicrolfi le 25 Juil 2007, 22:14

Bonsoir (presque bonne nuit) et particulièrement à JCS,

Merci pour tes réponses rapides.

Ton texte peut être aussi long que tu le désires, je prend toujours plaisir à le lire tant j'y trouve des "secrets du métier".

Je vais essayer tout cela.

Encore une petite question:

dans l'exemple montré dans le lien vers ton site, soudes-tu également la roue sur la siette à l'étain ou bien utilises-t-on une autre technique (serrage en montant à chaud ((j'ai plus l'habitude de grosse mécanique)), rivetage,...)?

Questions subsidiaires: à quoi sert la siette? Pourquoi ne pas fixer la roue directement sur l'axe? Comment garder une parfaite perpendicularité entre la roue et l'axe (la siette)?

Encore merci...j'essaie de faire la synthèse de toutes ces infos...

A bientôt

Roland
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar JCS le 26 Juil 2007, 07:01

Bonjour roland,

dans l'exemple montré dans le lien vers ton site, soudes-tu également la roue sur la siette à l'étain ou bien utilises-t-on une autre technique (serrage en montant à chaud ((j'ai plus l'habitude de grosse mécanique)), rivetage,...)?


La roue est rivée sur la siette.
Au tournage il faut prévoir une fine lèvre sur la siette et faire un léger chanfrain sur la roue, pour une bonne résistance.

Questions subsidiaires: à quoi sert la siette? Pourquoi ne pas fixer la roue directement sur l'axe? Comment garder une parfaite perpendicularité entre la roue et l'axe (la siette)?


La siette est surtout utilisée lorsque la roue est loin du pignon. Dans la belle horlogerie les axes doivent être le plus fin possible et il ne serait pas possible de fixer une roue solidement.

Pour les roue de temps (ou de huitaine) la roue est directement rivée sur une portée pratiquée sur le pignon.

Pour garder une parfaite perpendicularité, la siette, après soudure sur l'axe, doit-être retouchée et ajustée à la roue, entre-pointe.
Ainsi si le rivetage est correctement mené, la roue tournera parfaitement plat et rond.

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

cron