Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Une longue réparation.

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Une longue réparation.

Messagepar rgil le 10 Nov 2007, 10:22

Comme toujours, la première chose, et aujourd'hui avec plus de motif, je veux avertir de mon manque de professionnalisme (que mal il fait ce mot ainsi), c´est à dire, que ceci doit être considéré comme une conversation entre des amis et non comme une leçon d'horlogerie (Attention, il peut contenir des éléments nuisibles pour la vie de ses montres)

Cette réparation a été très spéciale pour moi.

C'est la première fois où, sans avoir certaines connaissances théoriques, il était difficile de diagnostiquer quelle est la panne.

Dans mes réparations précédentes, la montre ne fonctionne pas pour un certain motif absolument évident, par exemple, il est cassé l'axe balancier ou le ressort ou la tige.

Cette fois a été différente.
La montre fonctionnait très bien quand il était vertical, aussi quand il était à l´horizontale avec les ponts vers le haut, mais, en lui donnant un tour et en le placent horizontal, avec le côté du quadrant vers le haut, la montre s´arrête au bout de quelques oscillations du balancier.

C´est mieux si je compte l'histoire complète, tel comme j'ai la vécu.

Quand j'ai acheté la montre, je suppose qu'elle fonctionnait. C´est vrai que je seulement l'ai rendu une inspection très brève. En lui remontant un peut, l´aguille de secondes commence à marcher rapidement, je la regarde d'une part, d'autre part, etc.... et la montre continue à fonctionner.

Image

Déjà chez-moi, j'aime faire une révision à toutes les montres que j'achète, démonter, nettoyer et lubrifier. J'aime le faire et je pense qu'il est bon pour eux.

Si j'ai acheté plusieurs ou je n'ai pas le temps de le faire, je détends le ressort pour qu'elle ne fonctionne pas et je profite pour lui inspecter un peu le mouvement. Ainsi, ils attendent leur tourne.

Image
Image


Celui-ci je l'achète le 21 octobre. Comme le 26 je voulais aller à une "réunion de montres" à Saragosse, j´ai décidé de le nettoyer le premier pour pouvoir le porter à la réunion.

Comme la montre déjà elle fonctionne, il ne devait pas mettre beaucoup de temps. Dit et fait. Je démonte totalement pour le nettoyer.

Image

Bon, pas totalement démonté.

Le ressort était très propre, et comme j'ai déjà l´expérience dont le système russe, de retenir du ressort, est très laborieux pour le monter à nouveau avec la main, pourtant, cette partie, moi, je l'ai sautée.

L'autre chose qui j´ai omis, a été de démonter les antichocs de la roue de l'échappement.
Cette horloge, porte des antichocs dans cette roue.
Par son aspect j'ai décidé de ne pas les ouvrir, il m'a donné très mauvaise sensation. J'ai pensé, c´est mieux un peu sales que cassés.

Je nettoie déjà et je le fait le montage. Juste après d´avoir placé le balancier dans son emplacement il commence à osciller, qu´elle sensation si agréable.

Image
Image
Image
Image
Image


Je lui donne un tour pour continuer l'assemblage et... elle s'arrête.
Mais, qui se passe ?, je lui tourne une autre par fois pour le voir par le côté du pont et elle marche à nouveau. Je lui tourne une autre par fois et elle s´arrête à nouveau.
Ainsi systématiquement, ponts en haut, elle fonctionne, ponts vers le bas elle s´arrête. Et à la verticale, elle fonctionne.

Ceci, je l´ai vu déjà une autre fois.
La cause était un rubis du balancier cassé, avec le rubis cassé en haut, le balancier marchait très bien, avec le rubis cassé vers le bas, le balancier s´arrête.

Que mauvais est d'appliquer les mémoires sans plus penser !

Mais dans cette cas, les rubis du balancier étaient déjà démontés et inspectiones es et ils étant dans des parfaites conditions.

Bon, avec les hâtes, peut-être que je ne les ai pas surveillés bien.
Retour à démonter à nouveau l'antichoc et je vérifie qu'ils sont parfaits.

Je me demande qu'il puisse se passer.
Peut être, sûrement que j'allé si rapide que je n´ai pas vu quelque chose, un certain axe qui ne travaille pas bien, o je ne sais pas que.
Il pourrait aussi être une faute à ces antichocs de la roue d'échappement, qu'ils sont sans ouvrir.
Il est aujourd'hui déjà le 26, donc cette montre n'arrive pas déjà à celle "réunion".
Qu´elle dommage !
Dans la journée suivant, déjà sans hâtes, je démonte à nouveau le tout, et nettoyée à nouveau les pièces.
Effectivement, comme j'avais soupçonné...., en ouvrant le second antichoc de l'échappement, je casse la lire (bon, la petite pièce équivalente, qui dans ce cas, elle n'a pas forme de lire) que fixé le contre pierre. Je l´ai imaginé déjà.

Image

Par s'il était peu, l'axe et ses pierres sont très bien. Ceci n'est pas non plus la panne.
Je profite pour commenter que cet antichoc je pense qu´il n'est pas opérationnel. Tellement comme il est fait, il n'a pas capacité d'absorber des impacts.

Retour à faire un autre montage.
Terminé l'assemblage et..... la panne est encore toujours égale.

Bon, c´est mieux de n´avoir du panique. Il ne reste pas d'autre chose que...... PENSER UN PEU.

Pourquoi elle ne marche pas cadrant vers l´haut et oui cadrant vers le bas ?
Je ne peux pas le savoir.
Je fais des plusieurs essais, en poussant sur quelques axes, avec des résultats changeants. Il n´y a rien de clair.
Je cherche des jeux dans les axes, rien qui est remarquable, rien qui d'une idée.

Bon, une autre manière : OÙ EST-IL L´ARRÊTÉ ?

Tiens, ici oui, il y a une chose.
C´est toujours dans le même lieu, juste quand le talon d'une dent de la roue d'échappement est sur le point d'abandonner la face d'élan de la palette de sortie de l'ancre.
On voit à peine qu'ils continuent à être touchés dans un point, mais le cas est qu'il est toujours là.
En plus, si avec le doigt je fais reculer au balancier et le lance avec force contre l'obstacle, le balancier rebondit. Il rebondit dans l'obstacle, sans arriver à le passer. Que curieux.

J'ai essayé de faire des photographies de l´ensemble. Impossible, pourtant, je mets un schéma, avec un cercle rouge sur le lieu où se produisait l´arrête.

Image

Bon, il faudra réviser la théorie pour savoir qu'il passe. J'ai utilisé cette page.


http://www.horlogerie-suisse.com/Echapp ... cceuil.htm


Elle est la plus complète que j'ai trouvée.
Là, il décrit comme doit fonctionner l'ancre pour que tout aille bien.
L´arrête se produit apparemment par le manque de "chemin perdu".
Le chemin perdu est l'angle qui doit parcourir l'ancre depuis que termine la phase d'impulsion jusqu'à la tige de l'ancre heurte avec sa cheville de limitation.

Cet angle doit être le plus petit possible, mais il doit être la. De fait, c'est une mesure de sureté dans le fonctionnement de l'ancre et il implique une perte d'énergie. Mais s´il n'existe pas, on peut facilement avoir de problèmes dans la marche de l'échappement, comme on s'est produit ici.

Il est certain que, étant nouveau, l'horloge fonctionnait bien, peut-être le chemin perdu était très petit, mais suffisant pour fonctionner. Plus tard, avec l'usure des axes, on est

arrivé à le perdre et il était maintenant insuffisant pour fonctionner, bien que seulement dans une position.

En tout les cas, une preuve de que le diagnostic a été correct est de mettre le traitement et de voir si l´arrête disparaît (quel bon qu'aux malades, normalement, on ne fait pas la même chose)

Pour le dépanner, on peut faire de deux manières.
On peut faire reculer au rubis de la palette de sortie, dans son logement.
Cette option est complexe, puisque ceci interfère sur d'autres phases du fonctionnement de l'ancre.
Une autre manière de le faire, est de faire reculer la cheville que limite le mouvement total de l'ancre. On gagne ainsi un très petit angle dans son mouvement. Cette option a beaucoup moins de répercussions dans le fonctionnement de l'ancre, bien qu’elle puisse affecter l'entrée de l'ellipse dans les cornes de l'ancre.

En outre, cette seconde correction est beaucoup plus facile à faire.
Avec une fine bande de papier sablé, de grain 800 pris avec les brucelles, on ponce ce limite de l'ancre, qui dans ce mouvement, ne sont pas une cheville, mais une partie de la platina.

Comme il faut n´enlever pas trop de matériel, chaque peu ponçage, je vérifie le parcours de l'ancre, en la poussant avec une pique d'huile. Quand il paraît aller bien, je monte à nouveau le balancier et je vérifie.
Chaque fois que je répète l'opération, sa marche améliore. Ceci est une chose qui me donne beaucoup de tranquillité.
Au quatrième essai, le balancier ne s'arrête pas déjà.
Comme j'aime le voir marcher sans obstacle.

Maintenant oui, Je termine de le tout monter.
La montre va superbe, dans toutes les positions, sans être obstruée dans aucune de d'elles.
Avec le réglage de la montre, le meilleur que j´ai obtenu est une avance de 34 seconds à jour.

Il est beaucoup, il est vrai. Bon, le COSC est très loin, mais, après tant de jours sans savoir le réparer, ceci est une merveille. Ceci est fini le 5 novembre

Image



Sur cette montre est très embrouille de lire l'heure. Il faut faire comme les enfants, lire le numéro sur l´aguille petite, et pour la longue, en comptant les minutes 5 sur 5 pour chaque baguette.

Pour lesquels ils sont arrivés en lisant jusqu'ici, donc un autre détail très curieux et étrange.
Le balancier, avec quatre bras, qui est déjà rare, il a des soudures avec l´étain, sur les unions des bras au cercle.

Image

Ils sont des soudures très petites.
Je refuse de croire que quelqu'un l'a soudé pour réparer les bras.
Je pense qu'est impossible qu'on casse les bras et plus impossible encore que quelqu'un réussit à souder cela et qui reste bien centrés.
Seulement il m'arrive à penser que- t-on ait fait pour augmenter le moment d'inertie angulaire, de sorte que le balancier tourne plus lent.

Encore ainsi, il me paraît très étrange, il est comme de tuer des mouches avec des coups de canon.
Les soudures sont très bien faites. Elles sont très plates, bien que ne soient pas totalement égaux une a d'autres.
Je n'ai pas eu l'état d´âme pour enlever la spiral et passer le balancier par le piano, pour voir s'il était bien équilibre. J'ai supposé que celui qui ait su rendre des soudures tellement jolies, aussi il saurait qu'après les avoir faites, il faut équilibrer le balancier.

Seulement un peut plus pour finir.
La lire du antichoc de l'échappement était cassé en deux morceaux. Il y a peu de temps que je nettoie une montre qui a dû avoir une panne semblable.
Apparemment un des rubis était desserti. Bon, l´horloger qui a reçu ce problème a mis une généreuse couche de gomme laque autour du rubis. Il est semblable comme s'il lui avait mis un chaton de gomme laque.
Le cas est que quand je l'ai vu, il fonctionnait très bien, donc je ne l´ai rien touché.

Dans ce cas, j'ai faite donc une chose paru. Une fois placés les deux morceaux de la lire à sa place, je les ai collés, avec gomme laque, au rubis, de sorte qu'ils ne puissent déjà pas être sortis de leur cannelure.

Image

Image

Aujourd'hui je me conforme de ne vous avoir pas ennuyeux.
Mes excuses pour les fautes dans l'utilisation du langage
Jusqu'à la prochaine fois, amicalement. :D
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Publicité

Messagepar webmaster le 10 Nov 2007, 10:28

Merci pour ce reportage et l'effort que tu fais en français et on te comprend, c'est l'essentiel.
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Messagepar nicrolfi le 10 Nov 2007, 10:45

Bonjour à tous,

Ola Rgil,

Quelle aventure....! Quelle persévérence...!

J'ai lu ce reportage, comme on lit un roman policier...mais ce n'était pas de la fiction...

Il y a des termes que je ne comprend pas, mais ce sont des termes techniques...que je dois apprendre...

Bravo

A+
Roland
Avatar de l’utilisateur
nicrolfi
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 219
Localisation: Belgique

Messagepar Novy le 10 Nov 2007, 10:50

Bonjour rgil,

:bravo: Tu es vraiment formidable et plein d'astuces pour te sortir de toutes ces difficultés.
Encore merci pour tes beaux reportages.

Cordialement
Novy
Qui va lentement ,va sûrement!
Avatar de l’utilisateur
Novy
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 118
Localisation: Belgique

Messagepar rgil le 10 Nov 2007, 21:09

Webmaster, nicrolfi et Novy, merci par vos très gentils mots.
je n'étais pas sûr si on pourrait comprendre quelque chose. Il a été une longe traduction.
La prochaine fois je essayerai de mettre plus de photos et moins de mots.
Beaucoup de jours je suis heureux de lire les post, aujourd´hui je met mon petit grain.
Amicalement :D
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Messagepar Hippone le 11 Nov 2007, 10:46

Rgil merci beaucoup pour ce magnifique reportage Photos.. et on a très bien compris.
:sm16:
Fond date heure.
KS®_©
Avatar de l’utilisateur
Hippone
VIP
VIP
 
Messages: 2242
Localisation: Some Where In Time

Messagepar DeVille le 11 Nov 2007, 18:14

:merci: et :bravo:
De l'Alpha à l'Omega...surtout Omega.
Avatar de l’utilisateur
DeVille
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 449
Localisation: Nice

Messagepar rgil le 12 Nov 2007, 13:35

:merci: beaucuoup à tous et surtout Hippone et De Ville pour votre attention et amabilité :D
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités