Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Fabrication d´un cliquet.

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Fabrication d´un cliquet.

Messagepar rgil le 16 Jan 2008, 01:13

Ces deux goussets, comme presque tous, ont leur petite histoire.
Celui de la droite il a appartenu à mon grand-père, mort beaucoup avant de ma naissance. Il me l'a donné un oncle, qu´il m'a choisie, pour suivre ainsi la ligne familiale, (par ces temps, alors, je ne collectionnais encore de montres, ni je leur touchait les boyaux).

Image

Elle ne marchait pas, mais sa seule panne était qu'elle lui manquait le cliquet. Cette gousset est une des responsables de que je m'ai attaché au mécanique des horloges.
J'ai pensé que j´aimerais beaucoup la dépanner moi même. Donc je l´ai gardé, tel qu´elle était, et j'ai commencé à faire des pratiques avec d'autres montres, il était l´an 2002.
Un année ensuite, le 2003, j'ai acheté une gousset de la même marque.
Celui-ci, elle ne fonctionnait pas non plus, elle lui manquait la tije, mais elle avait un précieux cliquet que, et bien que le mouvement soit différent dans les deux montres, il serbe superbement pour le gousset de mon grand-père.
Donc j'aie complété la montre de famille et j´aie gardé cette autre dans l'attente de son bon moment.

Image

Ces derniers Noël, je me suis rappelé de la montre à poche qu'elle avait fait donation de son cliquet.
Il y a beaucoup de temps que je n´ai rien fait un peu de spécial, donc, j'ai décidé de fabriquer un autre cliquet pour elle.
Je pouvais avoir recherché dans les magasins un nouveau cliquet, mais cela, il n'est pas amusant. Accepter le défi de le fabriquer, cela si, il l'est.

Le cliquet doit être approximativement ainsi.

Image

Le cliquet est fait d´une petite plaque d'acier de 0.56 mm de grosseur, donc j'ai choisi une petite bride de tenir des tubes d'électricien, dont la partie plate a 0.75 mm
Elle est petite, mais de la partie plate on peut être fabriqués quatre pièces.

Image


Il est bon de commencer plus d´une pièce, tandis que le processus de fabrication est facile et rapide, puisque souvent, il se passe que, pendant on avance le travail, on peut abîmer certaines. Si tu as plusieurs, tu peut suivre avec une des autres.
Le trou pour la vis doit avoir 1.3 mm de diamètre. Comme je n'ai pas ce foret, je fais un trou à 1.0 mm et avec une lime de colle de souris, je l'agrandis jusqu'à sa taille.
Il est admirable, le facile qu´il fait un trou avec une foret helicoidal mis dans un perceuse électrique.

Image

Image

La tête de la vis est mise a l´intérieur de la pièce, dans un abaissé (fraisage) sur la pièce.
La vis n'était pas non plus dans le gousset, donc j'aie cherché une dans ma caisse des vis. La tête est beaucoup plus grande que celui d'origine, mais, ceci c'est ce qu'il y a.
Cet abaissé, maintenant, il doit être à 2.3 mm.
Pour faire ce fraisé, je pense faire une modification de la pointe d'un foret à 2.5 mm, de sorte que avec une seule opération, il agrandis l'orifice de 1.0 à 1.3 mm et il fait le abaissé pour la tête de la vis.
Comme on peut voir, il y a beaucoup d'improvisation dans mon travail, avec des idées qu´on se produit pendant le travail avance.
Ce foret, Il va tellement bien, que je prépare les quatre trous.
La profondeur du abaissé, je la fais “à l´œil ". Avec quatre trous, quelqu'un sortira bien !

Image

Le résultat est très bon, sauf parce que l'angle du chanfrein, il n'est pas trop vif. Pour le résoudre, je modifie à nouveau la pointe du foret, en enlevant la partie centrale et en lui augmentant l´angle de ses bords.
Avec le foret ainsi fait, il manque seulement un très petit pression, à peine une très petit touche.
Le résultat n'est pas parfait, mais il est acceptablement bon.

Image

Image

Image

De les deux trous de l'extrémité, l´un d'eux a été très profond et l'autre plus superficiel, de sorte que, dans un d'eux, il faille enlever matériel soit d´une partie sur l´un d´eux, soit de l'autre sur l´autre. Je décide de couper la plaque en deux, pour faire cette opération de amaigrir la plaque jusqu'aux les 0.55 mm qu'elle doit avoir.
Ensuite, avec une lime á métaux, l´affinage de la plaque est fait très rapide,
chaque un sur son côté.

Image

Avec la plaque à la grosseur adéquate, je marque déjà la forme qu´on doit découpé, pour commencer à le tailler.
On voit un point marqué. C'est le premier coup pour situer le lieu où on doit être le téton qu'il fait d´appui pour le ressort du cliquet.

Image

Il a été très mauvaisment situé, donc je décide d'avancer un peu dans le processus de façonner la pièce. Ainsi, il sera plus facile de savoir sa situation correcte .

ImageImageImage

Cette façonnement, je le fais avec une lime de métaux. Il faut enlever tellement peu de millimètres de matériel, qu´il est très rapide.

J'ai eu ici un autre erreur. Le plus correct est de tailler en premier lieu les deux dents du cliquet. Le faire en conservent la pièce d'union à la plaque de métal, permet de la tenir facilement. Il rendre ainsi plus facile à travailler, mais je me suis rendu compte trop tard.

Maintenant qu'on peut apprécier déjà la forme qu'elle doit avoir, je commence l'opération la plus difficile. Faire un trou, à 0.30 mm pour mettre la baguette sur laquelle on pousserait le ressort du cliquet.

On peut voir plusieurs marques. Il n'est pas facile de décider qu´elle est la situation correcte. Aussi un détail de la pointe de l'enrouleur qui doit faire le travail.

Image

Le foret pour faire tel trou, je le prépare à partir d'une épingle, avec la forme qu´ils y avaient, il y a très longtemps.

(http://www.inforeloj.com/spa/item/brocas_relojero.html)

En utilisant la Dremmel, ils sont fait les affiné facilement sans les déranger , ce qu´il est beaucoup plus facile.
Je fais le trou avec une très petite perceuse a main, (“la danseur” on l´appelle a l´espagnol), le grand perceuse de colonne, il n'est pas capable de tenir un foret tellement fin.
Il faut l'aiguiser chaque 4 ou 6 tours, mais quand il est récemment aiguisée, il extrait un ou deux copeaux très petites, mais on est vue comme il avance, le trou.

Image

Le processus est très lent, mais il n'est pas lourd. Avec un foret tellement fin, l'aiguiser on est réduit a donner trois petits coup, par chaque côté, sur la pierre d'aiguiser, sans faire à peine force.

Image

Un instant ensuite, sur l'autre côté du foretage, on voit une petite bosse produite par la tête de le foret, qui arrive déjà à l'autre côté. En forant maintenant sur ce petit monticule, ce petit trou est fini.
Quel sensation tellement agréable de voir cet orifice si petit, qu´il est fait par un même, avec un foret fait par un même.

Image

Ce qui vient maintenant est très agréable. Il faut fabriquer, au tour, la tige qui se logerait dans ce petit trou.
Travailler au tour, il produit une sensation très agréable, même en le faisant avec la Dremmel.
À partir d'un petit clou, dans très peu de temps, la baguette est tout prête.

Image

Image

Image

Le processus est très rapide. On peut voir ici une vue de comment on voit les pièces et la baguette, à l'attente d'être clouée dans lui.

Image

La baguette est coupée avec une petite pierre d'aiguiser, sur la Dremmel et elle est cloué dans son orifice. En ponçant ensuite la surface du cliquet, jusqu'à ce qu'on ne voie presque pas la tête. De l'autre côté, elle est raccourci avec la pierre, mais je préfère la laisser légèrement long. Il est meilleur avoir en plus que en manque.

Image

Image

Image

Pour tailler les dents de la pièce, je commence avec la pierre à aiguiser, mais ce n'est pas beaucoup ce que j'ose enlever par ce moyen. Cet outil "mange" trop de rapide.

Image

À partir d'ici, je suivre mieux avec la lime. En conservent l'union avec la plaque tout le temps qu´il est possible. Avec cette union, il est très facile de tenir la pièce, tandis que dès qu´on la coupe, la tenir sera beaucoup plus difficile et gênant.

Image

Image

Avec l´union cassée, il sont déjà très peu les changements qu'il faut lui donner. Surtout, il va être un travaux d'ajustement, parce que bien qu'à simple oeil, la pièce soit très semblable à son modèle, en la plaçant à son lieu, les différences sont très évidentes.

Comme il devrait ainsi rester.

Image

Et comme il reste à la réalité.

Image

Aussi, la dent plus fine est trop long et elle ne laisse pas que le cliquet puisse tourner sur son axe. Il faut aussi maigrir légèrement dans le flanc droit, pour que le cliquet arrive à son lieu de repos.

Le ciselage des deux dents du cliquet était une des opérations de plus d´importance. J´eu ici donc un autre erreur. Dans la petite dent, la base a sortie trop mince. Cette dent, je ne crois pas qu'elle reste trop fort, bien que, comme cette montre ne va pas fonctionner pendant que très peut de jours chaque année, je crois qu'elle n´arrivera pas se casser.
Celle-ci est une comparaison sur les arrières.

Image

Déjà terminé l'ajustement, un bon poli fait qu'il gagne beaucoup à son aspect.

Image

Une photographie pour faire une idée des mesures.
Ceci est un cliquet d´une montre à poche, je ne veut pas m'imaginer le même travail avec une très petite montre à dame.

Image

La pièce n'a pas été parfaite. Quelqu'un habitué à voir des mouvements, on découvrira rapidement le manque de concentricité à la pièce, ou que ses bords n'ont pas la belle continuité des jolies pièces d'horlogerie.
Toutefois, la fonctionnalité est bonne. Deux photographies avec les deux positions du cliquet, en retenant et en remontant.

Image

Image

Une photographie avec les deux sœur en fonctionnant ensemble.

Image

Ceci a été comme un exercice d'école, qu´il s'est fait, en outre, très amusant (et que je ne sais pas s'il est réussite).
Mais il n'a pas été la première tentative de fabrication.

Image

Maintenant, il manque fabriquer une tije, mais cela, il sera déjà pour le prochain chapitre.
Comme toujours, j'espère qu'il vous satisfasse :D
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Publicité

Messagepar tranber70 le 16 Jan 2008, 01:52

Rgil,

Comme toujours, je reste admiratif devant ton travail.

Et comme toujours, j'ai énormément de plaisir à te lire.

Merci pour les explications détaillées,

Bertrand qui va se coucher
Avatar de l’utilisateur
tranber70
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5552
Localisation: Paris 13ème

Messagepar webmaster le 16 Jan 2008, 07:23

Merci et vraiment bravo pour ce travail, quelle ingéniosité !
Va falloir passer à la prochaine étape maintenant, la finition :wink:
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Messagepar JCS le 16 Jan 2008, 08:30

Bravo Rgil pour cet intéressant reportage.

Il démontre que l'artisan ingénieux peut faire des choses intéressantes avec très peu de moyens.

Je me permettrai une petite critique constructive.

Je pense qu'il aurait mieux valu prendre un métal de meilleur qualité, par exemple ancien rochet et acier à tampon pour faire la goupille.

Bravo encore pour le partage de ce savoir faire.

J'epère que Bertrand a passé une bonne nuit...

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Messagepar TC le 16 Jan 2008, 22:47

bonsoir Rgil,

Bravo pour votre travail ,

Pour l'endurance de la pièce, la prochaine serai de trouver de l'acier à tremper qui soit moins vulnerable .

Cordialement

TC
Avatar de l’utilisateur
TC
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 479
Localisation: SEINE-ET-MARNE

Messagepar privatony le 16 Jan 2008, 23:04

Félicitation!!
tony.
Avatar de l’utilisateur
privatony
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 747

fabrication!

Messagepar pierredominique le 17 Jan 2008, 00:17

:D :!: Bravo,tres belle debrouille! beau,travail :10:
pierre dom
Avatar de l’utilisateur
pierredominique
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 644
Localisation: taverny 95150 france

Messagepar rgil le 17 Jan 2008, 10:27

Merci beaucoup pour vos gentils mots :D
Pour moi, il est important, et sourtout très agréable, de savoir que ces post sont agreables pour les autres forumateur :wink:

JCS a écrit:Je me permettrai une petite critique constructive.

Je pense qu'il aurait mieux valu prendre un métal de meilleur qualité, par exemple ancien rochet et acier à tampon pour faire la goupille.
JCS.


Merci pour cette critique, elle est bienvenue :D

Il est certain que j'utilise très souvent des matériels qu´ils ne sont pas ce qui est appropriés, de basse qualité :roll:

Mais, moi, j´aimerais d´avoir accès à d'autres matériaux meilleurs, plus appropriés, mais, pour un amateur, il est parfois difficile à les trouver.
Par exemple, cet “acier à tampon”, j'ai le demandé dans le magasin à fournitures de ma ville, et ils m'ont dite " déjà, il n'y a pas" :?

Celle-ci est la dernière histoire qui m'est passée là.

J´avais besoin d'une vis pour tenir un quadrant, du tipe qu´ils sont vissés par la partie d'en arrière de la platine.
Le mouvement, il n´y avait pas le poinçon ni de marques, mais elle est une vis tellement caractéristique que je pense que je n´aurais pas aucun problème pour l'acheter.
J´ai mesuré son diamètre, 0.80 mm et j´ai lui demandé dans le magasin.
La réponse a été : "Sans référence du poinçon et son apellation, il n'y a pas de rechange" :? :shock: :(

Dans les magasins que j'ai visités, à Saragosse et encore à Madrid, ils sont de grands vendeurs de piles. Chaque fois que j'entre, tandis que j'attends pour acheter, ils vendent plusieurs douzaines de caisses de batteries pour des montres.
Mais de pièces, comme, par example, de pignons ébauches, pour tailler et adapter à une roue, de cela, ils n'ont pas déjà ou ils ne veulent pas les vendre.
J'imagine que mes achats sont pour eux beaucoup de travaille et très peu d'argent :cry:

Amicalement :D
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

Messagepar petroleur le 17 Jan 2008, 18:04

salut,
si tu as besoin d'un bout d'acier à tampon je peux te l'envoyer.Tu en trouveras des assortiments par correspondance chez un fournituriste à Morteau ou dans la banlieue de Besançon ( attention au minimum de commande )
Avatar de l’utilisateur
petroleur
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 137
Localisation: France Provence

Messagepar rgil le 21 Jan 2008, 23:37

Bonsoir petroleur et tout les autres forumateur.
Merci beaucoup pour ton offre,il est très généreux :D . Peut-être quand j´aurai un certain travail déterminé on puisse être intéressant d'obtenir celui-là et d'autres matériels de bonne qualité.
Maintenant, en mon état d´amateur, je pense qu´il est difficile de faire des investissements dans beaucoup de ces types de matériels. :?
En tout cas, si tu connais la direction ou la page d'Internet d'un magasin qui vend ces matériels dans de petites quantités, donc je te remercierais que tu me la donnerais. Il puisse peut-être après-demain être utile.
Merci, en tout cas, pour avoir lu jusqu'ici. :D Amicalement.
Dernière édition par rgil le 22 Jan 2008, 22:32, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne

re

Messagepar petroleur le 22 Jan 2008, 07:22

Pour les petites quantités et par internet ou téléphone:
-Selva à Morteau (souvent cité dans les forums) http://www.selvatime.fr/
-Meadows et Passmore à Dieppe

Je ne sais pas si d'autres fournituristes ont un catalogue sur internet
Avatar de l’utilisateur
petroleur
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 137
Localisation: France Provence

Messagepar rgil le 22 Jan 2008, 22:37

Bonsoir
je prend note de la direction. :wink:
Merci beaucoup un autre fois, petroleur, pour ton aide. :D
Salut
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 305
Localisation: Aragón, Espagne


Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités