Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Questions techniques (carillon vedette)

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar BEAUDET le 21 Nov 2009, 10:58

Je possède une pendule de cuisine BAYARD neuve d'époque qui possède ce genre de mouvement alimenté par une pile R20 .
Système électromagnétique avec levier qui fait contre poids pour la force motrice et un balancier à spiral cylindrique qui lui ne possède pas d'axe mais tourne sur un fil style corde à piano comme les mouvements mécanique de chez Hermlé.Le mouvement est assez gros car il est dans un habillage plastique de couleur crème et très solide.Il ne faut pas oublier les qualités au niveau réglage d'un spiral cylindrique aussi bien qu'un Breguet.
Le problème de ces mécanismes c'est que les piles d'époque n'étaient pas comme maintenant et beaucoup ont souffert du coulage de celle ci qui détruisaient les contacts et aussi les plaqués des supports donc beaucoup terminaient à la casse.
Dommage car au niveau Design ,il y en avaient de très belles.
J'en possède une qui à un balancier de forme balancier de montre gousset monté avec un spiral cylindrique ,assez joli.
Voilà
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1502

Publicité

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Ducat le 21 Nov 2009, 12:12

On pourrait faire toute une encyclopédie avec ce type de pendules ! le spiral cylindrique est en effet excellent d'après ce qu'on en lit dans les bouquins, et son application dans ces mouvements est judicieuse, puisque moins de contraintes question encombrement, que dans une montre de poche.

Ce n'est pas de l'horlogerie de luxe, mais bien plus intéressant par la variété des solutions appliquées, leur intelligence, et parfois aussi la qualité de réalisation. Dans le cas de l'armage d'un contrepoids, plutôt que d'un ressort, on a un train de rouage peu sollicité, sous une pression régulière - sauf durant la brève période du réarmage - donc un echappement à force constante, ce qui se fait de mieux pour un excellent réglage.

Et sans la complexité - donc le coût - de sa réalisation sur une montre bracelet

La présence sur certaines de ces pièces pendulettes de spiraux Bréguet et ancres acier, indique assez la prise en compte, à l'époque, des qualités chronométriques du système...

Et avec les piles actuelles qui ne coulent, comme le signale Beaudet, de telles réalisations ne sont pas tellement anachroniques, d'autant plus si l'on considère leurs capacité et faculté de recharge .
Avatar de l’utilisateur
Ducat
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 455
Localisation: Région genevoise

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Masterorion le 21 Nov 2009, 17:49

C'est vrai que ces mouvements sur une 400 jours ne courent pas les rues, en dehors du mien je n'en ai jamais vu qu'un seul de mes propres yeux et même sur la toile on les rencontre rarement. Il y a pourtant du en avoir des milliers de fabriqués. Peut être ne les retrouve t'on pas à vendre parcequ'ils fonctionnent toujours ?
Je ferai des photos du mouvement en semaine; d'ici là voici quelques détails pour vous en donner une meilleure idée : il bat la seconde, le balancier est monté en suspension (donc son ressort a une double fonction) et un fil d'acier lui sert de pivot, l'arbre laiton qui supporte la platine et les boules masselottes étant bien entendu creux.
Le remontage par électro-aimant est effectivement assez sonore, générant un "schtong" toutes les 45 secondes je crois. La consommation en énergie est raisonnable : la pile LR20 que j'ai mise dans la pendule il y a un an et demi était loin d'être neuve, et jusqu'à maintenant ça fonctionne toujours.
L'avance retard se dégrossit par le déplacement des boules dans leurs trous de fixation ( qui sont oblongs ), le réglage fin étant permis par 4 vis ( une sous chaque boule ).
Socle laiton, mais cadran et capot/cache poussière du mouvement hélas en plastique teinté laiton; globe en verre.

Beaudet, je serais intéressé de voir des photos de vos pendules équipées d'un mouvement frère au mien, s'il vous plait.
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 525

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar BEAUDET le 21 Nov 2009, 20:46

C'est vrai,ce qui est bien je voulais le dire aussi,ces pendules battent la seconde.
Pour les photos ,je vais essayer ,mais je n'ai pas de site photos à mettre en ligne direct sur le web,je me méfie un peu de ça.
A+
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1502

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Ducat le 21 Nov 2009, 23:56

BEAUDET a écrit:C'est vrai,ce qui est bien je voulais le dire aussi,ces pendules battent la seconde.
Pour les photos ,je vais essayer ,mais je n'ai pas de site photos à mettre en ligne direct sur le web,je me méfie un peu de ça.
A+


Oui, un peu surprenant, le balancier ne doit pas osciller très vite; pardon, tourner, ce qui finalement se comprends.

Pour en revenir au post de Masterorion, , on a affaire à une façon de régler analogue aux meilleurs chronométres bracelets ou poche, les masselottes excentriques, avec en plus sur la pendule, un réglage grossier et un réglage fin !

Du grand art, ce qui explique les performances, cette manière là d'agir - inertielle - étant de loin préférable aux goupilles de raquette.
Avatar de l’utilisateur
Ducat
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 455
Localisation: Région genevoise

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Masterorion le 22 Nov 2009, 02:42

Et bien en fait la fréquence, ...enfin la vitesse à laquelle le balancier tourne, est quelque chose d'assez déroutant : pour qui est habitué à une 400 jours mécanique à fil de torsion il est très rapide et la pendule est regardée avec curiosité justement pour ça.

Par contre comme il y a une trotteuse qui avance d'un cran à chaque alternance ceux qui connaissent moins ce type de pendule mais ont quand même une âme de mécanicien sentent tout de suite que le mouvement n'est pas un erzats à quartz à balancier factice mais bien un mouvement mécanique véritable puisque le balancier commande bien le mouvement et la fréquence huit fois plus rapide environ qu'une vraie 400 jours à pendule de torsion ne les choque pas.

Un ami en visite chez moi et ne connaissant pas ces horloges avait regardé cette 400 jours, puis une à quartz fantaisie, et m'avait déclaré tout de go : la première, c'est une vraie on voit bien que le balancier et le mouvement ne font qu'un ils battent harmonieusement à la même fréquence, pas comme l'autre fantaisie que tu as à côté dont le mobile accélère en passant son point milieu et dont les "toc" du mouvement ne correspondent pas à la fréquence du balancier.
Il m'a même déclaré que le ressort apparent de la première avait bien sa place et était esthétique. Quand ensuite je lui ai montré une 400 jours à pendule de torsion il m'a dit : plus raffinée mais j'aime mieux la grande où on voit le ressort. Celle là on a l'impression qu'elle est toujours à la limite de s'arrêter. On a beaucoup ri de cette dernière remarque.
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 525

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Masterorion le 24 Nov 2009, 04:05

Voici :

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 525

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar BEAUDET le 24 Nov 2009, 13:51

Suite à nos articles ,je me suis amusé à remettre en route une de ces fameuses 400 jours.Alors la Marque est HETTICH .
EH bien ,aucun problème malgré un arrêt de dizaines d'années ,juste un petit huilage ,remise au repère du balancier boules
vérification de l'électro contact pour le levier contre poids,un peu d'huile sur les cliquets du levier et une goutte d'huile en haut du balancier.
Avec tout ça ,cette petite pendule marche à merveille .
Ce qui s'abimer dans ces pendules c'était la roue et le levier car à chaque impulsion électrique ,il y a un choc assez fort.Le bobinage increvable là preuve pour ma pendule,bien 20 ans sans marcher et mise au grenier au froid.
Voilà ,bonne petite pendule HETTICA
La même que sur la photo,par contre j'ai un cache en plastic qui couvre le mécanisme.
A+
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1502

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Masterorion le 24 Nov 2009, 14:10

Bonjour Beaudet.

J'ai bien ce cache plastique, enlevé pour les besoins de la photo du mouvement. La marque est effectivement Hettich. Si la vôtre est restée inactive durant 20 ans, ça commence à me donner un ordre d'idée quand à l'âge du mouvement.
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 525

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Ducat le 25 Nov 2009, 10:17

Bonjour,

Curieux le spiral avec inversion de sens d'enroulement à mi-longueur ! Logiquement, cela doit produire simultanément extension et contraction, selon le segment concerné ? peut-être une partie de l'explication de l'excellent réglage de ces mouvements.
Avatar de l’utilisateur
Ducat
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 455
Localisation: Région genevoise

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar BEAUDET le 25 Nov 2009, 10:37

A la base ,on sait la qualité du réglage d'un spiral cylindrique,force constante donc bon réglage,mais là il y a aussi le besoin je pense que le spiral serve en même temps de suspente.Il joue le rôle d'un ressort qui permet que le balancier soit toujours en suspension équilibrée dans le même plan sinon il ferait que monter ou descendre et engendrait des grosses vibrations sur le réglage.Je pense à cela car on voit bien que le balancier est flottant.
Sure à 100%
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1502

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Ducat le 25 Nov 2009, 11:13

Compris; merci . C'est donc essentiellement pour qu'il conserve sa longueur en fonction; n'empêche que cette caractéristique - extension /contraction simultanée - doit bien présenter quelqu'intérêt pour le réglage, si l'on suppose différents les couples résistants selon le sens de la contrainte.

Hypothèse peut-être absurde, trop théorique, mais si l'on considére, en réglage plat, les problèmes crèés par ce phénomène d'excentration, on se met à réfléchir au bien fondé de toutes les techniques pouvant y remèdier ( cf entre autres les courbes Bréguet, les spiraux à cornière des frères Michel, les épaississements de Berlitz )
Avatar de l’utilisateur
Ducat
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 455
Localisation: Région genevoise

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar HENRY le 11 Déc 2009, 09:00

Bonjour,au vu de ce post ,on ne peut que regretter dans la pendulerie que l'electro-mécanique n'ait pas perdurée d'autant plus que certains composants tels les contacts sont devenus plus performants.Malheureusement c'est l'electronique avec quartz et carillons à sons synthétiques qui s'est imposée.henry
L'horlogerie a un avenir, à condition qu'elle innove.
Avatar de l’utilisateur
HENRY
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1344

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar Masterorion le 26 Jan 2010, 22:11

Image

La petite dernière, rentrée cet après-midi et revenue à la vie après quelques heures de travail.
Avatar de l’utilisateur
Masterorion
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 525

Re: Questions techniques (carillon vedette)

Messagepar BEAUDET le 26 Jan 2010, 22:53

Bonsoir,très bien cette petite pendule surtout dans cet état là.Les miennes marchent très bien depuis maintenant plus de trois mois.
J'ai remarqué une chose sur ce genre de mécanisme,il ne faut surtout pas mettre d'huile sur les deux cliquets du levier qui sert de contre poids ,car sinon on peut avoir une panne du genre :le levier contre poids se met à trembler à chaque contacts électrique et cela l'empèche de monter à son niveau supérieur et usure de la pile très rapide et surtout grosses vibrations qui entrainent l'arrêt.
J'espère que vous voyez ce que je veux dire.Ces deux cliquets sont sur friction sur un disque qui possède une gorge qui doit être sèche .C'est un systeme autobloquant,libre en montant et fixe pour la descente du contre poids.
Ce mobile dans ce genre de pendule ,c'est la pièce la plus fragile mise à part la bobine.
Enfin,c'est pas facile d'expliqué .Pour ceux qui possédent ce genre de pendule,ils doivent comprendre.
A+
Avatar de l’utilisateur
BEAUDET
VIP
VIP
 
Messages: 1502

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités