Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Taillage d'engrenages en commande numérique

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: fabala, M.A.S.O, magellan

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Messagepar SULREN le 31 Oct 2005, 22:23

Bonjour Pierredom

Merci pour les encouragements.
J'ai mal aux yeux à force de vérifier les équations et ensuite les lignes du programme de calcul, depuis des jours. Je viens juste de trouver quelques "méchantes petites erreurs" qui m'ont fait perdre la journée.
Cela repart et promet de donner une machine de taillage très puissante.

@+
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Publicité

Messagepar JCS le 02 Nov 2005, 07:35

Bonjour,

pour la programation voit donc sur les sites des professeurs de génie mécanique,il y a des chances que certains puissent vous aidez


Merci Pierredominique pour cette intéressante suggestion.
Serait-il possible d'avoir l'url de ce ou ces sites ?
Merci d'avance.


COMPLEXITE
Les compétences des uns et des autres, sont différentes, complémentaires, mais toutes d’égale valeur et toutes extrêmement précieuses.


Sulren,

Je suis entièrement d'accord avec vous.
Sur un autre forum horloger, il y a bien longtemps déjà, j'avais lancé l'idée de la réalisation commune d'une machine à tailler numérique ou chacun aurait apporté ses compétences. Le but étant de mettre au point une machine simple, performante et économique permettant aux passionnés d'horlogerie de créer et de construire des gardes temps et automates contemporains.

De grands théoriciens, spécialistes et autres se sont moqués de cette initiative.

Je les en remercie aujourd'hui car cela m'a donné le courage d'aller jusqu'au bout seul pour leur montrer que c'était possible et combien leur "science" était petite.

"La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit". Oscar WILDE.

Bien cordialement.

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

site

Messagepar pierredominique le 02 Nov 2005, 14:26

simple,la réponse est dans le message.ww.liste pgm.org.a partir de cette page tout est la pour trouver.bonne journnée.pierredom.
Avatar de l’utilisateur
pierredominique
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 644
Localisation: taverny 95150 france

Messagepar SULREN le 02 Nov 2005, 15:08

Bonjour à tous,

"La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit".

Très belle citation !

De grands théoriciens, spécialistes et autres se sont moqués de cette initiative.

S’ils se sont moqués de l’initiative c’est qu’ils étaient des ânes, car d’une part elle n’était pas saugrenue (la CNC avait déjà fait ses preuves, certes plus dans l’industrie qu’auprès des particuliers) et que d’autre part, plus les théoriciens sont "grands" plus ils doivent considérer comme une chance de pouvoir travailler avec un maître de la pratique, sachant que la mise en commun de compétences aussi complémentaires ne peut aboutir qu’à d’excellents résultats.

J’espère que nous prouverons très bientôt la faisabilité du taillage entièrement automatique d’engrenages horlogers de n’importe quel module avec une simple fraise scie. Gardons nous d’exulter tant que la première pièce parfaitement taillée n’est pas sortie de la machine, mais je pense pouvoir dire dès aujourd’hui que tous les aspects théoriques de la commande des axes pour y arriver sont maîtrisés et que le programme de calcul est même déjà écrit. J’expliquerai dans les prochains jours où nous en sommes et comment poursuivre.

Ensuite il y aura bien sûr des problèmes pratiques à surmonter, mais nous avons de très bonnes raisons d’être optimistes, n’est-ce pas ?

à JCS: afin de ne pas me disperser, j'ai mis en sommeil le problème du programme de calcul des mécanismes d'engrenages planétaires et celui de la prévison des marées.

Cordialement.
SULREN
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Messagepar JCS le 03 Nov 2005, 21:56

Bonsoir SULREN,

J’espère que nous prouverons très bientôt la faisabilité du taillage entièrement automatique d’engrenages horlogers de n’importe quel module avec une simple fraise scie.


Je pense qu'un grand pas va être franchi et qu'après qq possibles hésitations l'élan va être donné.

à JCS: afin de ne pas me disperser, j'ai mis en sommeil le problème du programme de calcul des mécanismes d'engrenages planétaires et celui de la prévison des marées.


Entièrement d'accord, ne courrons pas plusieurs lièvres à la fois au risque de rentrer bredouille.

Lorsque tout sera au point, nous aurons tout le loisir de mettre nos hypothèses en pratique.

Bien cordialement.

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

sites a consulter

Messagepar pierredominique le 04 Nov 2005, 15:35

www.cnr.cmao.ens-cachan.fr source de liens utiles.pierredom.
Avatar de l’utilisateur
pierredominique
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 644
Localisation: taverny 95150 france

Messagepar SULREN le 07 Nov 2005, 23:25

Bonjour,

Juste un mot pour dire où en sont les réflexions sur le taillage numérique d’engrenages.

FORMULATION DU PROBLEME
Ecrire un programme qui permette de tailler sur une fraiseuse à commande numérique, de type amateur, à l’aide d’une simple fraise scie, automatiquement et en une seule séquence, une roue ou un pignon d’horlogerie de module quelconque, mais selon le profil défini par une norme choisie comme base.
L’ébauche à tailler, préalablement tournée au diamètre correspondant à l’extrémité des dents de l’engrenage désiré, sera portée par une broche à rotation également numérisée, fixée sur la table X Y.
La fraise scie, porté par l’axe des Z (qui n’a pas besoin d’être numérisé), sera amenée manuellement en contact avec l’ébauche à tailler en un point précis, avant le lancement de la séquence.
Les seules saisies à faire pour définir le taillage seront les suivantes :
- Nombre de dents/ailes
- Module
- Longueur pignon ou épaisseur roue
- Epaisseur fraise scie
- Diamètre fraise scie, éventuellement.
Les saisies complémentaires décrivant les caractéristiques des axes de la fraiseuse seront nécessaires, mais effectuées une fois pour toutes pour une machine donnée.
Ce programme permettra, soit d’envoyer directement à la carte de gestion des moteurs pas à
pas la succession des commandes des axes, soit d’enregistrer cette succession dans un fichier texte, qui pourra être exploité ultérieurement par un autre programme de commande de la fraiseuse. Le format « .txt » de ce fichier lui permet d’être exécuté par un programme écrit dans un langage différent de celui qui l’a généré et d’aboutir au même résultat sur le taillage.

REMARQUE
Le programme de taillage restera utilisable sur une fraiseuse ne disposant que de 2 axes numérisés seulement : l’axe de la broche et celui de la table X Y qui est perpendiculaire à l’axe de l’engrenage à tailler.
La séquence s’arrêtera après avoir taillé tout le pourtour de l’ébauche. L’utilisateur fera alors manuellement une avance sur l’axe des Y et relancera une nouvelle séquence et ainsi de suite jusqu’à avoir taillé toute la longueur du pignon ou toute l’épaisseur de la roue.

VARIANTE 1
Par l’introduction de quelques paramètres supplémentaires, le programme permettra de déformer le profil standard dans le but de reproduire le plus à l’identique possible un engrenage non standard, pour les besoins de la réparation des garde temps anciens.
Un programme d’affichage en 2D sur écran montrera, en superposition, la coupe du profil standard correspondant à la norme retenue et celle du profil d’engrenage résultant des paramètres de déformation introduits, afin que l’utilisateur puisse par retouches successives obtenir la forme qu’il désire.

VARIANTE 2
Le programme de taillage permettra de réaliser sur la même fraiseuse une fraise couteau (Fly cutter) à profil constant, destinée à tailler une roue/pignon d’horlogerie de module donné et de nombre de dents/ailes donné. Il s’agit en fait de tailler le profil complémentaire de celui du programme de base. Pour ce taillage la fraise scie devra alors tourner dans le plan vertical comme l’ébauche à tailler (inclinaison à 90° de la tête de fraisage sur l’axe des Z).


AVANCEMENT A CE JOUR :
Le programme a déjà été écrit pour le taillage des pignons à 6, 7, 8, 10, 12, 16 ailes (qui seuls existent dans la norme choisie : British Standard 978 Part 2) pour répondre au problème formulé.
A ce jour il ne délivre la succession des commandes d’axes que dans un fichier texte, car aucun type de carte de commande de fraiseuse cible n’a été défini.
Un programme de représentation en 2D sur écran a été écrit, qui montre la coupe du profil selon la norme pour l’engrenage considéré et celui qui résultera de l’exécution de la succession de commandes relues dans le fichier texte. Cela a permis de tester le programme de taillage de « façon informatique » en attendant les tests réels sur machine.

Le programme pour le taillage des roues ainsi que celui des variantes n°1 et n° 2, ne seront écrits qu’après la validation sur fraiseuse du programme déjà écrit pour les pignons. Aucune difficulté théorique n’est identifiée en ce qui les concerne, mais il est préférable de ne pas aller plus loin tant qu’une réalisation pratique de pignon n’aura pas été prouvée.

Cordiales salutations.
SULREN
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Messagepar JCS le 08 Nov 2005, 07:46

Bonjour SULREN,

Vous me mettez l'eau à la bouche !

J'attends avec impatience votre génial programme pour faire les premiers essais .
Image


Bien cordialement.

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

norme nihs

Messagepar joël le 12 Nov 2005, 17:52

Bonjour,

il existe un site pour obtenir les normes NIHS.

http://www.fhs.ch/fr/shop/fshop.php?PHP ... 25608cf60b

Attention, c'est en francs suisses

bien à vous.

Joël
Avatar de l’utilisateur
joël
Débutant
Débutant
 
Messages: 4
Localisation: PARIS XV

Messagepar SULREN le 12 Nov 2005, 22:28

Bonsoir Joël,

Merci pour l’intérêt que vous portez au sujet et pour avoir indiqué le bon site sur les normes qui définissent les engrenages. J’avais posé la question aux spécialistes sur ce forum avant de m’attaquer au gros travail de calculs et de programmation qui m’attendait.... et qui est maintenant terminé, tout au moins pour tout ce qui est fondamental. Reste le lourd travail de finition.
Faute de réponse sur les normes, je suis parti sur la British Standard 978 Part 2 qui se disait très proche de la norme suisse NIHS . Je viens de commander une des deux NIHS qui définissent les profils d’engrenages. J’angoisserai en ouvrant l’enveloppe quand je la recevrai, de peur qu’elle ne me renvoie à la case départ. Je saurais écrire les nouvelles équations et les reprogrammer, certes, mais comme je manque de temps ce serait dommage.
Soyons optimistes en pensant que les Anglais n’ont du faire que s’aligner sur les Suisses, maîtres en la matière, are’nt they ?

Bien cordialement.
SULREN
Avatar de l’utilisateur
SULREN
VIP
VIP
 
Messages: 1519
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

les anglais

Messagepar joël le 13 Nov 2005, 11:25

Bonjour Sulren

Il ne faut pas oublier que de leurs temps les Anglais n'étaient pas
mauvais en horlogerie (chronometre marin).

Bonne journée.

Joël
Avatar de l’utilisateur
joël
Débutant
Débutant
 
Messages: 4
Localisation: PARIS XV

Messagepar Marie-Claire le 13 Nov 2005, 17:23

Bonjour messieurs,

Je suis d'accord avec Joël. Permettez-moi quelques citations dans "Mesures du temps et de l'espace" : L'Anglais John Harrison (1693-1776) de Foulby dans le Yorkshiren le Français Pierre Le Roy de Paris (1717-1785) et le Suisse Ferdinand Berthoud (1725-1807) né à Plancemont-sur-Couvet... Ils furent des horlogers illustres, créateurs de la chronométrie moderne; grâce à leurs travaux, la navigation au long cours devint suffisamment sûre pour trouver, dès la fin du XVIIIe siècle, un développement rapide générateur d'une expansion économique et démographique prodigieuse de l'Europe, de l'Amérique du Nord et de plusieurs autres régions du monde.:wink:Image
Marie-Claire
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claire
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 170
Localisation: La Côte aux Fées

chrono

Messagepar pierredominique le 13 Nov 2005, 20:19

marie clair,noublie pas de dire que le premier qui a réaliser un chron fiable,a toucher une grosse somme pour ce concour,organiser par le gouvernement anglais.c est qui? :shock:
Avatar de l’utilisateur
pierredominique
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 644
Localisation: taverny 95150 france

Messagepar Marie-Claire le 13 Nov 2005, 21:06

Bonsoir Pierredominique,

Le prix anglais, 20 000 livres sterling, ne fut définitivement attribué qu'en 1765 à John Harrison, âgé de soixante-quinze ans, après qu'il eut consacré plus de quarante ans de sa vie à la construction d'horloges marines de plus en plus perfectionnées. :wink:
Marie-Claire
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claire
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 170
Localisation: La Côte aux Fées

Messagepar pierredominique le 13 Nov 2005, 21:59

l horlogerie cultive aussi :10: :bravo:
Avatar de l’utilisateur
pierredominique
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 644
Localisation: taverny 95150 france

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités