Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Refaire un cadran (première partie)

On parle technique horlogère. Que huiler, comment fonctionne un mouvement, rhabillage horloger etc....

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Refaire un cadran (première partie)

Messagepar rgil le 02 Jan 2009, 14:24

La restauration des cadrans m'a donné beaucoup de problèmes et peu ou pas de joie. Toujours que j'ai essayé de restaurer un cadran, il a été un échec retentissant.

Il y a quelques jours, sur un forum voisin, un collègue a publié un post très intéressant sur l'emploi de "decal transfer paper", appelé aussi "décalcomanie" de ceux utilisés dans la modélisation, afin de reproduire les marques sur les modèles réduits de voitures, bateaux ou avions.

-http://www.relojes-especiales.com/foros/showthread.php?t=65804

L'idée il me semble très bonne, alors je veux l´essayer.

Pour faire la preuve, j'ai choisi une montre, avec le cadran très gâté, mais qu´on peut encore être bien vu.
Je l'ai photographié, pour comparer à la fin le résultat.

Image

Le plus normal serait d´effacer l´ancien cadran pour après la reconstruire à l'aide de la décalcomanie, mais pour moi, je n´aime pas beaucoup la peinture et, d'autre part, je trouve plus intéressant le travail d'usinage.

Ainsi, dans cette première partie, j´usinerai un nouveau cadran (avec ce ça je m´amuserai avec ce travail), et dans une deuxième partie, je le peindrai et je mettrai la rotulation si bien que je sait le faire.

Le cadran sortira d'une plaque de laiton de 0,35 mm d'épaisseur.
J'ai tiré un carré, légèrement plus grand que le cadran d'origine, et sur lui, j'ai marqué la position des trous pour les axes des l'aiguilles.

Je le fais se bien ciblée que j´ai pu.

Image

Pour vérifier, après les faire, si les trous sont centrées , il est bonne de marquer une croix sur le centre, avec une bonne taille.
Sur cette croix, il est très facile de visualiser tout défaut de centrage.

Image

Je perce les trous à la main, avec la Dremmel est très facile pour le foret de "glisser" dehors de son lieu.

Image

Le trou le plus petit doit être 1,0 mm de diamètre, le plus grand, 1,7 mm. Mais je vais percer tout les deux avec la foret de 1,0 mm et après, on augmentera le diamètre du plus gros.

Il y a une bonne raison pour le faire comme ça.

Après ces deux trous percés, on vérifie s´ils sont a la bonne place. S'il y a de l´erreur, ces 0,7 dixième qu'on manque sur le plus grand, on peut être utilisés pour corriger la position relative entre les deux trous.

Image

En effet, les trous semblent trop près.
On peut le remédier à l'aide d'une lime appelé (à l´Espagne) à queue de souris.

Image

Avec cette lime on a élargi le grand trou , en le rendant ovale, vers la bonne direction.

Image

Après, sur l'ovale, on le percé avec une foret de 1,5 mm.
La foret, lui tout seul, s'efforcera de se mettre au milieu de l'ovale, en portant le centre du trou dans la bonne direction.

Image

Ici, nous le voyons, avec le trou dans la bonne place.
On coupe le carré.

Image

Avec la différence entre les 1,5 mm, qui a maintenant le trou et les 1,7 mm, qui a l'original, nous pouvions, plus tard, corriger un autre dixième.
Ce dixième "d'urgence", nous la gardons lorsque nous avons fini l´usinage (en vrai, il y sera nécessaire).

Nous voyons les deux pièces, l´un sur l´autre, avec les trous semblant assez centré.

Image


Jusqu´à ce moment, le premier travail a permis de voir que la précision atteint est un peu faible, donc, je pense qu´on doit exercer une extrême prudence dans les étapes suivantes.

La prochaine étape consiste à souder les pieds du cadran.

Maintenant, nous devons faire correspondre quatre points, deux pieds et deux trous, une raison de plus pour travailler avec le plus grand soin.

Pour fabriquer les pieds, j'ai trouvé dans mon caisse au vieilleries, un morceau de câble de l'antenne de télévision, du type coaxial, dont le cuivre de son âme est parfaite.

Image

Le diamètre est de 1,0 mm. Il est correcte.
Ici, nous voyons les deux tiges, dans leurs trous correspondants, qui soutiens debout la platine.

Image

Pour marquer la position des pieds sur la plaque, je pense que le plus simple et le plus précis est d'utiliser la même plaque comme un modèle, en marquant à travers des trous qui vont attacher aux pieds.

Dans cette photo on peut voir les pieds du cadran d'origine dans leur logement sur le platine

Image

Le diamètre des trous pour les pieds est un peu plus grand que celui des pieds.
1,15 mm de diamètre le trou, par 1, 0 mm pour les pieds.
Ce petit écart, va absorber les petits défauts de l'usinage.

Mais nous devons bien comprendre cela.
Cette différence entre les diamètres serve pour absorber les inévitables failles dans la mécanisation et on ne doit pas la gaspiller en travaillant avec moins de précision.

Pour marquer la position des pieds sur la plaque, au début, je pensais de faire un marquage avec une foret de 1,0 mm en la tournant a la main dans les trous du platine. Ainsi, le marquage est un petit cratère où il devrait monter le pied.

Si on fait comme ça, la marque sera décentre la moitié des 0,15 mm. C'est peu, mais si on commence avec des erreurs dans le marquage, à la fin l'erreur sera trop grand.

Image

Le plus simple et précis pour marquer correctement le point serait de construire un petit repoussoir, avec le 1,15 mm de diamètre, afin qu´il s'installe parfaitement dans son trou.

J'ai acheté un tour, il y a près d´un année, et il n'est pas encore fini d'installer.

Avec le proverbial clou , on peut tourner cette pièce, qui, de surcroît, il est la chose la plus facile du monde.

Premièrement on tourne un cylindre du bon diamètre.

Image

Après on tourne au bout un cône pour le marquage.

Image

Pour le marquage, la plaque de laiton et la platine doivent être bien placés et bien fixés l'un sûr l'autre.

Cela peut être fait sur de nombreuses formes, depuis un clip que les pressions, pour un scotch à deux côtes, aussi par une goutte de cyanoacrylate.

Mais, comme j'ai prêt le tour, il serait facile de faire une petite pièce de centrage, qui conserve les deux pièces concentriques.

Il s´agit d´un petit tige, qui, à un côte doit avoir le diamètre du trou , 1,5 mm et dans l´autre , celui du trou central à le platine, 0,7 mm.
En outre, sa fabrication est extrêmement simple.

Image

Image

Ici, on voit déjà ajusté sur les deux pièces.

Image

Le découpe de la pièce.

Image

Maintenant, on va essayer de faire le bon marquage pour le cadran.

Image

Pour marquer, la plaque et la platine doive être unies d'une forme solide, de sorte que la tige pour le centrage peut travailler bien, et aussi parce que le centrage pour le trou de l'axe des seconds, nous allons le faire visuellement. Pourtant, une fois tout placé, il doit rester bien immobile.

Pour unir la plaque et la platine, nous faisons une sujétion, en utilisant des petite pinces à linge et des petites morceaux de bois.

La séquence des photos, il l´explique beaucoup mieux que les paroles.

Image

Image

Image

Image

Image

Cette assemblée, avec le centreur que nous avons construit, il nous aide que les parties sont bien concentriques.

Le centrage du trou pour les seconds, je préfère de le faire visuellement, parce que ce trou est vêtue d'un rubis et je pense que si je l'utiliser pour mettre un autre centreur, il est très facile de briser le rubis.

Pour pouvoir regarder le trou de l´axes de secondes, j'ai fait un petit feuillure dans les bois.

Image

Si l'assemble, avec les bois, est suffisamment solide, la mise au point à oeil, in peut être très précise (ou au moins, je l'espère).

Et tout est prêt à prendre le coup de marteau.

On cherche une base dur, sur laquelle appuyer la plaque, les mâchoires d'un petit "étau", afin de prévenir que le coup de marteau déformé la plaque sur l'autre côté.

Image

Voici le résultat.
Ce que vous voyez dans le fond du trou, qui est le plus haut, est la marque que nous venons d´en faire, et qui, à première vue, il semble bien centré.

Image

Une image de la plaque avec ses deux marques.

Image

La prochaine étape consiste à souder les pieds sur ces marques.

Pour faire cela, il existe un outil de soudure du tipe «autogène», qui utilise une décharge électrique de forte intensité.
Le pied peut être soudé sans abîmer le cadrans. La chaleur produite est très grande mais il est aussi très localisée.

Il est clair que pour nous jeux , il n'est pas rentable l´investissements requis par cette machine. Par conséquent, nous souderons plus normale.

On pourrait souder avec un soudeur électrique et de l'étain. Cela est assez facile, mais la résistance de l'étain est trop pauvre pour cette affaire.

Il semble préférable d'utiliser une soudure forte au cuivre ou à l'argent. Cela implique de plus grands températures de brasage, à environ 700 º C et, on doit le faire avec un mini chalumeau au gaz.
Pour le antirouille, on doit utilisé le borax .
Sur cette photo vous pouvez voir tout ce qui est nécessaire pour ce soudage.
Aussi, il y est la plaque avec les pieds déjà soudés. (La photo est prix avec la soudure fini).

Image

Pour que le soudage se passe bien, la chose la plus importante est la préparation.
Mon expérience est que tenir les pièces à la main, c'est risquer de tout ce qui se passe mal.

Ainsi, il est préférable de tout placer d'une manière qui toutes les pièces se sont soutenues elles-même en position.
La tige pour le pied doit être très long, pour garder son système de détention, bien éloigné de la flamme chalumeau.
Après soudés, on coupe à la taille.

Les deux tiges de cuivre devraient être avec un aiguisé bien symétrique pour qu´ils restent bien centrés sur les cratères que nous avons faites.

Image Image

J´imagine une assemblée avec une petite feuille d'aluminium très mince, courbé sous la forme de "C" et avec une piqûre pour tenir une extrémité de la tige, tandis que l'autre sera soumis à la marque que nous avons faite sur la plaque du cadran.

Avec une séquence de photos est mieux compris qu´avec mille mots.

Image

Image

Image

Image

La soudure, avec tout bien préparé, il deviens très facile à faire.

On met un peu de borax à la jonction du pied avec le cadran.

Image

Le borax est chauffé pour faire fondre et qu´il couvre le métal

Image

On coupe un petit morceau de tige de soudure.

Image

On place ce petit morceau de soudure près des pièces à souder. C´est plus facile comme ça que en mettant tout la tige de soudure.

Image

On y applique la flamme de la chalumeau sur les deux pièces, plaque et tige.
Ce n'est que lorsque les pièces à être soudé sont assez chaude, que la soudure se joindront à eux fortement, on dit que la soudure "coule" pour les pièces ..

Image

La flamme du mini-chalumeau a dessine sur la plaque son parcours.

Image

Nous répétons tout le processus pour le deuxième pied

Image

Après la soudure, on coupe un peu les pieds et on nettoie les restes de antirouille avec une brosse métallique tournant.

Image

On peut maintenant tester les mesure et il semble assez bonne.

On profite pour marquer la bonne longueur des pieds et les couper a la taille définitive.

Image Image

Il est joli sur ce type de cadran, le cercle pour les petites seconds qu´il est le plus bas.

Sans le bon outil, on ne peut pas le faire, mais cette fois, si je l´ai.

Ce mâchoire, pour le treuil, il s´appelle «plaque de trois chiens" et sert à joindre une pièce à plat, en mettant le centrage sur un point quelconque.
Il y a, au milieu, un pointeur que glisse, pour fixer le centrage des pièces. On peut voir son bout sortir un peu sur le trou de la plaque.

Image

Une fois la plaque à son lieu, on place la mâchoire sur le tour et, peu à peu, avec le burin, on fait le cercle en baisse.

Image

Un détail du cercle qui s'approfondit.

Image

Déjà fini, même poli, ce qui le rend beaucoup plus frappant.

Image

Je fait la tentative de couper le cercle du cadran avec le tour, mais il n´y a pas d'appui solide pour le soutenir et pourtant, plus la ligne de coupe d'éclaircie plus la feuille recoule et on n´arriverai jamais la couper.

Je le coupe avec une scie marqueterie.

Image

Le processus est plus lent et moins précis.

Image

De sorte que, une fois coupé, nous devons corriger l'ensemble du périmètre, ainsi que la coupé n'est pas parfaitement circulaire.
Pour faire ce correction, on met la plaque sur une base et il est tenue par son centre, afin qu'il puisse tourner. Cela facilite grandement le travail.

Image

Enfin, pour finir, juste un peu de polissage de la surface pour la rendre plus jolie.

Je utilise du rouge de Paris, dans de l'huile sur une surface en verre.

Les surfaces pour aplanir, sont généralement faits de pierre et sont un outil coûteux, ce qui les fait inhabituels dans les ateliers à la maison.
Récemment, j'ai lu que la surface d'un verre peut être utilisé à cette fin avec des résultats acceptables.

Image

Il est drôle, quand je commence à polir, il s´est faite une petite marque, mais clairement visible, à la position de 10:30.

Image

Il est le point que nous avons faite pour marquer où on doit souder les pieds.
Ce point est légèrement courbé par le coup de marteau et il dépasse du reste de la surface. Avec le polissage il s´est fait ce point plus claire.
Avec un peu plus de polissage, elle disparaît entièrement.

Image

Maintenant, on peut vérifier si tout est à la bonne place, si vraiment les trous son au lieu des axes.

Image

Un détail, avec les deux axes photographié à la verticale pour voir s´ils sont bien centrés.
Il est clair que les trous sont légèrement décentres.
Peut être que la correction faite avec la lime était de trop.

Image Image

Après avoir fini tout le travail, faite pendant plusieurs jours, je l'ai répété tout le processus, mais cette fois tout de suivi.

Le résultat a été encore un peu mieux dans le premier cadran.

Image

Voila le détail les deux centres, prisses à la verticale. Les axes sont très proches de la centrale du trou.

Image Image

À la fin, les deux petits enfants posant à côté de sa mère âgée

Image

La prochaine étape, la peinture et de l'étiquetage, viendra dans un deuxième partie, après un peu de repos.

Comme toujours, je souhaite de vous avoir amusé :D

À suivre.
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 309
Localisation: Aragón, Espagne

Publicité

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar webmaster le 02 Jan 2009, 14:38

Merci de prendre le temps de faire ces reportages 8)

Vivement la couleur, impatient de voir comment tu vas procéder :idea:
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13125
Localisation: Genève

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar hl9000 le 02 Jan 2009, 14:40

Génial ce post !! :eek2:
:merci: rgil :coucou: pour cette jolie démonstration qui donne bien envie... ...et surtout envie de voir la suite :sm12:
:bravo:

(au passage, bravo pour les photos !!)

edit : remplacement des smileys de bravo par les "homologués" cause que les super-smileys sont la patte de Calibre101
Dernière édition par hl9000 le 02 Jan 2009, 14:56, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
hl9000
 

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar calibre101 le 02 Jan 2009, 14:50

Hello,

:shock: :shock: Image

Alors premièrement, tu ne nous as pas "amusé", :lol: et tu ferais bien de changer ta signature ; Absolument amateur !
C'est grâce à toi que je reviens lire les tutos du forum technique car tu es bluffant et tu ne tournes pas autour du pot...
Tes explications sont claires et tu prends le courage de faire une photo par étape, ce qui est super utile pour ceux qui
veulent s'y frotter...
Déjà que je ne suis pas pédago, si en plus j'avais le courage de faire des photos :cry:
C'est le genre d'explications que je me fais un plaisir d'archiver !
Un grand merci et ne te gênes pas pour la suite.Image


Arvi pa
Ne le dites pas, faites-le !
Et rendez-nous les Figolu !
Avatar de l’utilisateur
calibre101
VIP
VIP
 
Messages: 2277
Localisation: Dans la Yaute.

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar JCS le 02 Jan 2009, 15:47

Bravo Rgil,

Merci pour ce beau reportage pratique qui démontre qu'avec de l'astuce on peut faire des choses
très intéressantes en se passant de "gros matériel" préconisés par certains.

Petite asuce pour nettoyer les soudures fortes :

Faire baigner les objets non ferreux dans du "déroché" tiède ( mélange de 10 volumes d'eau et d'1 volume d'acide sulfurique (acide à batterie).

Ce bain à l'avantage de décaper les métaux non ferreux et de dissoudre le borax solidifié.
Ne jamais mettre de l'acier ou du fer dans le déroché.

Ensuite il faut baigner l'objet dans un bain d'eau saturé de bicarbonate de soude pour bien neutraliser l'acide.

J'ai hâte de voir la suite, c'est mieux que le terrorisme technique de certains posts.

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar horlogerie-remy le 02 Jan 2009, 18:33

super intéressant,!!!

vivement la suite.
Avatar de l’utilisateur
horlogerie-remy
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 157
Localisation: Beauraing / Belgique

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar Madman le 02 Jan 2009, 19:00

Superbe description. Je lis ça comme un roman policier, merci, merci, merci :D On attend avec impatience le second épisode...
- No watches at home !
Avatar de l’utilisateur
Madman
VIP
VIP
 
Messages: 5223
Localisation: Région Bourgogne Franche-Comté

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar romarin le 02 Jan 2009, 20:12

Impressionnant !!

Vraiment bien complet et bien expliqué !!

Bravo ! :clin:
Dernière édition par romarin le 03 Jan 2009, 21:36, édité 1 fois.
La Tradition Horlogere est en Mouvement .
Avatar de l’utilisateur
romarin
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 350
Localisation: Marseille

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar Webvidéo le 02 Jan 2009, 23:23

Un reportage plein de fraîcheur, merci Rgil.
Vivement la suite !
Cordialement
Webvidéo
Avatar de l’utilisateur
Webvidéo
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 539
Localisation: Belgique, Sprimont

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar fabala le 03 Jan 2009, 18:35

bonjour rgil :coucou: , superbe ce post très instructif. une belle démonstration de savoir-faire.
J'attend la suite avec impatience
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14045
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar Saturne le 03 Jan 2009, 18:48

Beau travail et beau post, bravo!

Comme tout le monde, j'attends la suite avec impatience!
Avatar de l’utilisateur
Saturne
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 374

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar tranber70 le 04 Jan 2009, 00:03

Toujours aussi brillant et dans la présentation et dans la réalisation.

Bravo et Merci,

Bertrand
Avatar de l’utilisateur
tranber70
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5552
Localisation: Paris 13ème

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar rgil le 04 Jan 2009, 18:48

Je veux vous remercier vos gentils paroles qui animent le désire de faire ces post.

JCS a écrit:.../...
Petite asuce pour nettoyer les soudures fortes :

Faire baigner les objets non ferreux dans du "déroché" tiède ( mélange de 10 volumes d'eau et d'1 volume d'acide sulfurique (acide à batterie).

Ce bain à l'avantage de décaper les métaux non ferreux et de dissoudre le borax solidifié.
Ne jamais mettre de l'acier ou du fer dans le déroché.

Ensuite il faut baigner l'objet dans un bain d'eau saturé de bicarbonate de soude pour bien neutraliser l'acide.
.../...
@+

JCS.


Merci JCS pour partager c´est astuces. Ils sont bienvenues.

Amicalement
Absolument amateur
Avatar de l’utilisateur
rgil
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 309
Localisation: Aragón, Espagne

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar horloge1957 le 05 Jan 2009, 08:42

Bonjour Rgil,

Fameux ce post et merci pour les astuces qui seront consignées dans mon carnet d'astuce que je commence avec tes conseils et ceux de JCS.

Le tour de main, l'astuce qui facilite la vie ne sont pas référencés dans un manuel, ni enseignés, c'est la tradition, le contact avec ceux qui savent qui nous permettent d'évoluer.

Merci encore

Horloge1957 :coucou:
Avatar de l’utilisateur
horloge1957
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 95

Re: Refaire un cadran (première partie)

Messagepar JCS le 05 Jan 2009, 11:13

Merci pour ces encouragements !

Alors je continue :D

Une astuce pour mieux maîtriser la quantité de brasure :

Cela consiste à forger, à froid, la brasure, sur un tas ou une enclume, si l'on a pas de laminoir.
De façon à obtenir une large et fine bande que l'on découpe ensuite en petits paillons :

Image

@+

JCS.
Avatar de l’utilisateur
JCS
 

Suivante

Retourner vers Forum technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 8 invités

cron