Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Ma montre sans aiguille - 2ème partie

Les incontournables des post horlogers, les messages sur l'horlogerie à ne pas perdre

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

Ma montre sans aiguille - 2ème partie

Messagepar origami le 10 Juin 2005, 07:03

====================================================================================================
DEUXIEME PARTIE
===================================================================================================


================================================
LE DEMONTAGE DU BARILLET
================================================

L'étape suivante, c'est le démontage du barillet. Ce n'est pas très compliqué, mais il y a plus de pièces à enlever pour y accéder.
Voyons en images les différentes étapes.

On démonte le Rochet (en hommage à SAS le Prince Albert)
Image

Puis, le Cliquet-ressort, et le petit ressort qui est dessous.
Image

A noter que le cliquet est le même dans les 2 mouvements. Il est simplement retourné dans le mouvement anti-horaire. La encore, les Russes ont fait dans la simplicité et l'efficacité.

On continue. Vous n'avez qu'à lire le texte sur les images.
Image

Le Pont de Barillet peut maintenant être enlevé. On dévisse les 3 vis qui le tiennent.

Image

Et voilà ! Le barillet est à portée de main.
Image

C'était facile !
Image

Bon, il faut maintenant faire pareil avec le mouvement anti-horaire.

Image

J'espère que je ne vous ennuie pas ?

Image

Image

Les 2 Barillets sont extraits très facilement, en les faisant glisser sous la roue de Centre.

J'ai maintenant les 2 mouvements, avec leur 2 barillets.

Image

Il n'y a pas de risque de se tromper. Les 2 Barillets sont de la même couleur que leur mouvement d'origine : couleur dorée pour le mouvement anti-horaire, et argenté pour le mouvement normal.

Je remonte donc les 2 barillets, en les inversant. En plus, ça donne une petite pointe de folie colorée qui viendra égayer un peu ce mouvement. Ce n'est pas encore la farandole des couleurs de l'arc en ciel du Marais, mais bon...

Image

Bon, je n'ai pas de photos du reste du remontage, mais il n'y a rien de très intéressant.


================================================
LE DEMONTAGE DES PIGNONS DE MISE A L'HEURE
================================================

Voilà, le travail du coté Ponts est terminé. On va pouvoir passer au coté Cadran.

Image

Image

Il faut commencer par enlever le sautoir de tirette.

Image

Image

Que trouve t-on en dessous ?

Image

On démonte les pièces, en faisant TRES attention au petit ressort, qui n'a qu'une envie : sauter le plus haut, le plus loin possible, dans un endroit où il restera caché pendant 2 ans.
Donc, mon conseil, c'est de le tenir avec un petit bout de bois sur la partie haute, pendant qu'on débloque (ou plutôt désamorce) la partie du bas.

Image

On fait pareil avec l'autre mouvement. On peut alors comparer les 4 pièces, pour voir si j'avais raison.

Image

Et oui, j'avais raison !

Et là, ces pièces là, ce ne sont pas des pièces qui ont été inversées. Encore un grand MERCI à Bruno Brazil de m'avoir indiqué ces montres de poche ! Sans lui, je ne pense pas que j'aurais pû faire ce projet !



================================================
DIGRESSION : LES RUBIS A 15, OU LA MAJORITÉ A 18
================================================

Je me permets de vous livrer mes réflexions, comme elles me viennent. Vous avez peut être remarqué que bien que les 2 mouvements soient très similaires (hors inversion du sens de rotation), il y a quand même quelques différences.

Le nombre de rubis est différent sur les 2 mouvements. C'est comme le Port Salut, c'est marqué dessus !

Image

Image

Il paraît que Bernard Laporte préfère les Rubis à 15. Moi, je pense que ... Euh, ... Mais d'abord, ils sont , ces rubis, et pourquoi il y a une différence ?

Regardons d'abord les photos des mouvements de face et de dos, et comparons-les 2 za 2.

Les mouvements, coté ponts, avec les flèches indiquant les rubis visibles. C'est facile, ils sont rouges.

Image

Et maintenant, coté cadran, on compte les rubis visibles.

Image

Bon, prenons notre petite calculatrice, et comptons.

Le nombre de rubis visibles sur le mouvement 18 rubis (couleur argent) est de :
- 6 coté ponts
- 5 coté cadran

Et le nombre de rubis visibles sur le mouvement 15 rubis (couleur or) est de :
- 4 coté ponts
- 4 coté cadran

Bon, je pose 8 et je retiens ma respiration, ça donne donc ... hum, 6, 7, 8, ...

censuré ! Pourquoi cette calculatrice tombe toujours en panne quand j'en ai besoin ?

Pour le mouvement 18 rubis, on n'en voit que 11.
Et pour celui de 15 rubis, on n'en voit que 8.

By Jove ! Quelqu'un m'aurait volé mes rubis pendant que je dormais ?

Mais non !

Tout d'abord, il faut aussi compter les 2 palettes de l'ancre :
Image
Bon, ça fait donc monter à 13 rubis pour le mouvement 18, et 10 pour celui à 15.

Je continue à chercher. Je vide l'aspirateur, et je fouille dedans, sans succès.

Je regarde alors sous le balancier. Et là, que vois-je ? Oh ! un rubis. Et oui, c'est la cheville de plateau. C'est elle qui va entraîner l'ancre de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, et ainsi de suite.

En fait, ce rubis, c'est la Cheville de Plateau :
Image

On progresse ! On avance !
Le décompte des rubis pour le mouvement 18 est maintenant de 14, et pour le mouvement 15 rubis, on en est à 11.

Mon cerveau en ébullition se rappelle alors qu'il y a quelque temps, sur le merveilleux forum de discussions de Chronomania, quelqu'un avait listé les emplacements des rubis dans une montre. Une recherche rapide sur cet outil merveilleux qu'est Internet, et je retrouve le message :
http://f24.parsimony.net/forum57818/messages/144516.htm

C'est Fripou qui nous indiquait :

------------------------- Début du message --------------------------------
écrit par fripou le 11. Janvier 2005 01:18:08:

Salut à tous

Je me demandais comment connaître le nombre de pierres d'un mouvement, en le voyant ; grâce au site sur les montres Elgin (voici le lien), j'ai compris les bases du comptage des pierres:

- il y a les 7 pierres de l'échappement (2 pivots + 2 contre-pivots du balancier ; 1 cheville de plateau ; les 2 palettes);

- plus 8 pour le train de roues (2 pour l'axe de l'ancre, 2 pour la roue d'échappement, 2 pour la roue de seconde, 2 pour la roue de moyenne); on arrive à 15, pour les mouvements "peu" empierrés.

[ . . .]
---------------------------------------------------------------------------

Bon, revoyons en photos le mouvement 15 rubis, et essayons de voir les correspondances entre la description et la photo.
Mais d'abord, qu'est-ce que c'est que cette histoire de Pivot et de Contre-Pivot ? Qu'est que ce qu'il a à voir avec les montres ?
Image
Personnellement, ses dictées à la mord-moi-le-noeud m'ont toujours NRV, mais bon, si ça en amuse quelques uns ...

Reprenons.


Certains axe n'utilisent que 2 rubis : un en haut, et un en bas. Ce sont les "pierres" :
Image

D'autres utilisent, en plus des pierres, des contre-pivots :
Image

Visuellement, un rouage qui utilise un contre-pivot se distingue par un rubis qui est légèrement bombé vers l'extérieur), et qui n'est pas percé. Pour une pierre, le rubis est percé (avec une bonne loupe, on peut voir l'axe qui traverse), et il est en creux.

Donc en fait, quand on voit un rubis plat et non percé (le contre-pivot), il y en a forcément un autre en dessous (la pierre).

Reprenons donc les photos du mouvement 15 Rubis. Attention : pour essayer de faciliter la compréhension, j'ai inversé l'image de droite, afin de représenter les 2 cotés du mouvement avec les axes au même endroit.

Image

Bon, je pense qu'on a le compte :
COTÉ CADRAN
- 1 : la pierre de la roue de Moyenne
- 2 : La pierre de la roue de Seconde
- 3 (caché sous un faux contre-pivot en métal) : la pierre de la roue d'échappement
- 4 - la pierre de l'Ancre
- 5 + 6 : La pierre et le contre-pivot du Balancier

COTÉ PONTS
- 7 : la pierre de la roue de Moyenne.
- 8 : La pierre de la roue de Seconde
- 9 (caché sous un faux contre-pivot en métal) : la pierre de la roue d'échappement
- 10 - la pierre de l'Ancre
- 11 + 12 : La pierre et le contre-pivot du Balancier

Ce à quoi il faut rajouter les 2 rubis des palettes de l'Ancre, et la Cheville de Plateau.
Soit 15 ! Oui, QUINZE rubis !

Le compte y est ! Merci Fripou !

Pour le mouvement 18 Rubis, ce sera plus simple, car il suffit de comparer avec le mouvement 15 Rubis.
Image

Image

On voit bien que les 3 rubis qui manquent correspondent à :
- Les 2 Contre-Pivots de la Roue d'Échappement
- Une Pierre pour la roue de Centre.

A noter qu'ils sont un peu radins, car il semble que la règle veuille qu'il y ait un second rubis pour la roue de Centre. Mais bon,

Ouf, personne ne m'a volé le moindre rubis. Je vais pouvoir dormir tranquille cette nuit !

Sinon, pour ceux que les rubis intéresse, il y a un lien, donné par Fripou :
<a href="http://elginwatches.org/help/watch_jewels.html[/img] Les rubis dans les montres </a>, qui pointe à son tour vers un autre site très bien fait :
<a href="http://www.timezone.com/library/workbench/workbench0025[/img]Une montre à 100 rubis !</a>


Fin de la digression.



================================================
NOUS REPRENONS LE COURS NORMAL DES CHOSES
================================================

Hum. Où en étais-je ?

J'étais en train de faire de la micro-chirurgie pour greffer les pièces du mouvement inversé sur le mouvement normal.
J'ai déjà démonté et inversé le barillet, l'Ancre et la Roue d'Échappement.
Et j'étais en train de démonter les 2 pignons de mise à l'heure (le pignon de remontoir, et le pignon coulant).

Un petit rappel :

Image

Le truc qui merde, c'est que la bascule doit normalement être dans l'encoche du pignon coulant. Et le ressort, lui, n'a qu'une envie : faire ce qu'il veut !

Il faut donc bien placer la bascule, et remettre vite la petite plaque qui vient tenir le tout, et qui sert accessoirement de "sautoir de tirette".



================================================
J'ABANDONNE !
================================================

Hier, pendant que j'essayais de trouver le point G de l'actrice dont je parlais au début de ce court article, j'eus une illumination !

Moi qui aime les montres originales, il fallait aller jusqu'au bout ! La solution était devant moi. Enfin, façon de parler . . .


La Montre Ultime ! Celle qui allait faire oublier toutes les autres ! Ma Simplicity à Moi ! L'Oeuvre d'une vie !

...

...

...

TADAAAAAAAAAAAAAAAA ! ! !

Image

Pfffffou ! Elles sont où, mes pilules rouges ? Ah, les voilà.



================================================
HEUH, JE PARLAIS DE QUOI ?
================================================

Excusez-moi, j'ai eu comme une absence. Ca m'arrive de temps en temps. Habituellement, c'est au boulot, entre 10 heures et 18 heures.

Bon, donc, j'ai replacé toutes les pièces. Maintenant, c'est le moment de vérité.

Je commence avec le mouvement de la montre de poche (doré). J'essaye de remonter le ressort de barillet. Hum .. Gniiiin ... Humpffffff ! censuré DE BORDEL DE MERDE DE SA1OPERIE DE CHIASSE ! Y'a quelque chose qui bloque !

Bon, restons calme. Je ressors mes tournevis et mon Whisky. Je vais commencer par enlever la roue de rochet pour voir si c'est elle qui bloque la roue de couronne.
Petit rappel pour ceux qui ont déjà oublié :
Image

J'ai dessiné en rouge l'endroit où le pignon de remontoir entraîne la roue de couronne. Cette roue entraîne le Rochet, qui est fixé solidairement sur le Barillet. Enfin, le Cliquet-ressort empêche le barillet de tourner dans le mauvais sens.

Logiquement, une de ces 3 pièces doit bloquer. A vue de nez, je parierais sur le Cliquet-Ressort, qui à l'air de bloquer le Rochet, qui à son tour bloque la Roue de Couronne.

On va voir si j'ai raison. Scalpel !

...

...

...

Bon, je n'ai pas de photos, car j'ai fais ça hier soir, et j'avais la flème de faire les photos, désolé.

Mais le résultat, c'est que ça marche maintenant. J'arrive à remonter le ressort de barillet. J'ai démonté le cliquet-ressort, le Rochet, et même la roue de Couronne. La vis de cette dernière est légèrement de traviole, mais en regardant les photos avant le début de mon bricolage, j'ai l'impression que c'était déjà le cas. Je continue à penser que c'était le cliquet-ressort qui était mal placé, et qui bloquait le reste.

Mais l'horlogerie ne serait pas l'horlogerie si tout était simple.



================================================
C'EST PARTI MON KIKI !
================================================

Voilà, le problème est résolu. Ca va donc marcher. Je remonte le ressort de barillet légèrement, histoire de voir si tout fonctionne.

Ben non ! Ca marche pas !


================================================
C'EST ARRÊTÉ, MON KIKI !
================================================

Qu'est-ce qu'i's'passe, encore ? Je descend de voiture, j'ouvre le capot, et je regarde d'où sort la fumée.

En fait de fumée, il semble qu'il y ait un problème avec l'échappement. Non, pas le pot d'échappement, mais avec la liaison ancre - roue d'échappement.

Bon, je démonte le balancier, pour pouvoir y voir plus clair.

Il semble que la roue d'échappement soit bloquée par l'ancre, ce qui fait qu'elle ne tourne pas.

Je fais pas mal d'essais, y compris celui d'inverser le pont d'ancre. Et là, ça semble marcher. Je remonte alors le balancier, et ... Ben non, ça marche plus !

GRRRRRRRRRRRRRRRRR ! ! ! ! ! !

Je redémonte tout une nouvelle fois, et je prends des photos pour pouvoir y voir un peu mieux !

Et ce que je constate, c'est que l'ancre ne peut pas aller suffisamment à droite pour laisser passer la dent de la roue d'échappement.
Image

Zut alors !

Je ne comprends pas pourquoi subitement, l'Ancre ne peut pas aller assez loin. Je regarde, je vérifie, mais rien à faire ! Pris d'un doute, je décide alors de tester avec l'autre pont d'Ancre. Et là, ça marche !
Image

Avec la pointe d'une brucelle (Capitale de la Belgique), je fais pivoter l'ancre de droite à gauche, ou de haut en bas, suivant le repère orthonormé dans lequel on se place. Et là, la roue d'échappement tourne tranquilement.
Image

Image

Mais dès que je replace le pont d'Ancre doré, ça bloque. J'ai beau regarder, les comparer, ils semblent identiques.
Image

J'hésites à utiliser le pont d'Ancre qui marche, mais je préfère le garder pour la montre-bracelet.

Pffffffffuuuuuuu, que c'est compliqué, l'horlogerie !


Bon, c'est pas grave. Je vais partir en vacances en Corse avec ma petite famille, Ca ira mieux en revenant.

[ petite pause vacances ]
Image

Soleil, plage sublimes, eau un peu trop froide pour moi, mais ça permet de jouer au lézard sur le sable, à se dire que vraiment, la Corse, c'est une île fantastique.
Image

[Cette courte pause vous était offerte par le FLNC.
Venez en Corse. Vous ne verrez plus votre voiture de la même façon !]
Image
Image

De retour à Paris, je décide de m'y remettre sérieusement. Car sinon, j'aurais terminé à Noël. Et encore, pas forcément celui de cette année !

Le problème, on s'en souvient, est lié à l'Ancre qui ne peut pas aller assez loin, car elle est bloquée par la butée (je découvre dans le livre "Théorie d'Horlogerie" que, en fait de butées, le nom officiel est soit Goupilles, ou dans le cas où il s'agit de butées formées par le pont d'Ancre, d'Étocaux.
Je vais avoir du mal à le resortir dans une conversation, celle là !

Je décide donc d'employer la méthode officielle chez les pygmées : le rabotage
Image

En fait de raboter, j'enlève vraiment une très mince couche. Quelques dixièmes de millimètres.

Image

Je teste, d'abord sans remettre le balancier, uniquement en bougeant l'Ancre avec la brucelle. Ca a l'air de marcher beaucoup mieux !
Comme je commence à en avoir un peu ras le bol de ce mouvement, je décide de remonter le Balancier, et de voir ce que cela donne.
Image

En fait, ça ne va toujours pas. Quand je remonte la montre, le balancier fait une dizaines d'alternances, et il s'arrête brusquement. La cause, c'est encore une fois l'Ancre qui ne va pas assez loin. Je remonce (temporairement) à raboter encore plus. Il faudrait que j'enlève encore un peu de la matière, mais ça m'emmerde. Car il faut se rappeler que mon but, c'est que le mouvement de la montre-bracelet fonctionne.




Comme le mouvement de poche me gonfle vraiment, à merder systématiquement, je me dis que si je n'arrive pas à modifier les mouvements, je peux toujours prendre un des 2 mouvements anti-horaire qu'il me reste, et le mettre dans la montre bracelet, sans modification, comme je pensais le faire initialement.

Je décide donc de mettre de coté le mouvement de poche, et de m'occuper du mouvement qui est maintenant anti-horaire, suite à la transplantation d'organes.

Comme de bien entendu, là aussi, je rencontre des problèmes. Mais cette fois ci, c'est coté cadran, avec la minuterie.
La bascule se met en travers systématiquement.

Image

Image

Image

La solution viendra (encore) de Bruno Brazil, qui me conseille de remettre la minuterie avec la tige de remontoir introduite. Un coup de fil à Deniz, et une discussion avec la charmante horlogère de Cette boutique est mauvaise payeuse, aucune raison de la citer !!! 1999, me confirment qu'il faut faire comme ça.

Pour m'entraîner, je vais commencer avec le mouvement de poche.
Image
On voit justement ce qu'il ne faut pas faire. La partie basse de la bascule est sortie de la rainure du pignon-coulant. Ce qui fait que la bascule ne sert plus à rien.
Elle a sauté, car le ressort de bascule appuie très fortement sur la bascule, et il semble que la bascule ne soit pas très bien tenue dans la rainure.
Il faut donc commencer par désarmer le ressort de bascule, et l'enlever.
On met en place le pignon-coulant, on insère la tige de remontoir (dont la section carrée va faire tourner le pignon-coulant). On place ensuite la bascule, en l'insérant bien dans la rainure. On fait glisser le tout vers la droite, contre le pignon de remontoir.
Puis, on va commencer à mettre le ressort de bascule.
Image

Et là, il faut faire TRES attention, car il y a 2 risques :
- que le ressort saute dans l'hyper-espace.
- que la bascule saute de la rainure du pignon-coulant.

Pour éviter ça, il faut bien tenir le haut du ressort (je fais ça avec l'ongle du pouce, mais je ne pense pas que ce soit la méthode ... orthodoxe).
Il faut aussi tenir la bascule bien contre la platine, pour qu'elle reste bien dans la rainure.
Ce n'est vraiment pas facile. Car pendant ce temps, avec des brucelles (capitale de la Belgique); il faut faire pivoter le ressort, afin de l'armer.
Image

Il faut arriver à ça :
Image

Et là, on arrête de respirer. On pose délicatement le sautoir de tirette, qui est la plaque qui va plaquer le tout contre la platine, afin d'empêcher la bascule de sauter.
Image
Là aussi, il faut faire attention, car la bascule peut sauter au moindre choc. J'ai l'impression d'être Yves Montand dans "Le Salaire de la Peur".
Image

Bon, ça semble OK. Maintenant, il faut faire pareil avec l'autre mouvement.
Image

Donc, je démonte tout, et je recommence. Je place le pignon-coulant, et la tige de remontoir.
Image

Puis la bascule.
Image

Puis le ressort de bascule. Rrrrrrrrrrrrrr (roulements de tambour) rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Image

TADAAAAAAA !
Image

Image

Bon, le problème, maintenant, c'est de vérifier qu'on peut enlever la tige de remontoir sans que la bascule ne saute. Car pour remettre le mouvement dans le boîtier, il faudra bien retirer la tige à un moment donné.

J'ai fais un test, et ça marche. Tout est resté en place. Mais bon, ça ne me semble pas super fiable. Soit j'ai pas compris un truc, soit il y a comme une faiblesse dans la mise au point du bouzin. L'avenir nous le dira.

Tout content que la minuterie se soit arrangée, je décide de m'occuper de la partie balancier. Vais-je avoir autant de problèmes qu'avec l'autre mouvement ?
Je place l'ancre, puis le pont d'ancre. Je vérifie en faisant basculer l'ancre de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis de gauche à droite, puis de droite à gauche, que la roue d'échappement tourne bien, et qu'elle n'est pas bloquée. Tout semble OK.
Il ne reste plus alors qu'à poser le balancier. Je fais bien attention de placer la Cheville de Plateau entre les 2 cornes de l'Ancre. Je vérifie aussi avant de visser le Pont de Balancier (ou Coq) que le balancier tourne librement, et que l'axe du balancier soit bien dans le trou du rubis. Surtout, ne pas forcer, sous peine de briser l'axe.

Tout semble bien se passer. Je lance le balancier à la main, pour voir si la roue d'échappement tourne comme il faut, et si elle n'est pas bloquée. Là encore, tout semble OK.
Donc, je remonte le ressort de barillet, et je la laisse tourner.
Résultat positif !

YOUPI ! Je suis bien l'arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière petit fils spirituel de Louis Abraham Breguet ! Celui qu'il a eu avec la servante de 15 ans.

Quel plaisir ! (c'est aussi ce qu'a dit L.A. Breguet quand il était avec sa servante de 15 ans).

Après la succession d'emmerdements que j'ai eu avec le mouvement de montre de poche, c'est agréable de voir un mouvement qui tourne !


Juste pour le plaisir des yeux, je voulais vous offrir cette petite photo
Image



================================================
QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABOT ?
================================================

A l'instar de la montre de poche, (j'aime beaucoup cette expression, et j'essaye de la placer le plus souvent possible), il faut maintenant que je diminue la hauteur de l'axe de l'aiguille des minutes. Mais cette fois, je vais faire les choses proprement. Plus question de ruban adhésif ! La solution : un Post-It !

Image

C'est quand même beaucoup mieux, non ?

Et l'outil qui va bien ! Pareil que la meuleuse d'angle d'Émile, en plus petit.
Image

Sinon, le reste, c'est pareil, et cela se passe de commentaire :
Image
Image
Image


================================================
LE CADRAN
================================================


Je peux donc me consacrer au cadran. J'utilise Corel Draw pour cela. Pour ma première montre, il ressemblait à ça :
Image

Je voulais changer un peu, et après quelques essais, voilà le résultat :
Image

Qu'en pensez-vous ? Si vous voulez, vous pouvez essayer de me proposer d'autres cadrans.

J'imprime donc ce cadran sur du papier 200 grammes, pour qu'il soit assez rigide. Car sur la première montre, je l'avais imprimé sur du papier 80 grammes (le classique qu'on trouve par ramette de 500 dans tous les bureaux du monde).
J'avais aussi acheté du papier photo brillant, mais j'ai peur de bousiller l'imprimante laser du boulot. Deniz m'a proposé de le faire imprimer chez son photographe professionnel. Je vais très probablement accepter sa proposition.

Comme il est difficile de savoir avec certitude quel diamètre utiliser pour le cadran, je dois en imprimer 6 ou 7, de taille décroissante (ou croissante, selon le point de vue d'où l'on se place). Et a tout hasard, j'imprime plusieurs séries sur la même feuille :
Image

Je découpe ensuite le cadran qui me semble aller le mieux au niveau diamètre. Si ça ne va pas, je prends le suivant.

Pour installer le cadran, j'avais donc pensé à le coller sur l'aiguille des heures. Mais les résultats se sont révélés catastrophiques. D'abord, je me suis trompé d'aiguille ! Ne me demandez pas comment je me suis débrouillé, mais quand j'ai essayé de remettre l'aiguille sur son axe, je me suis rendu compte que ce n'était pas du tout le bon diamètre.
Image

Ensuite, j'ai recollé le cadran sur l'aiguille des heures (la bonne, cette fois ci). Mais là non plus, ça n'allait pas. En effet, la surface de contact n'est pas assez grande, et en plus, le cadran risque de pencher d'un coté.

Il fallait donc trouver autre chose.
Bon, voyons le cahier des charges :
- Plastique dur, mais pas trop afin de pouvoir se couper au cutter
- épaisseur environ 1.5 mm
- de forme ronde, diamètre minimum 1.5 cm

Voyons, je cherche sur mon bureau (c'est comme aux Galeries Lafayette : on trouve tout ce qu'on veut, faut juste passer 3 heures à chercher).

Image

Et je trouve ... un jeu pour enfants donné par Air France à mon fiston lors de notre dernier séjour en Corse.
Image

Je vérifie l'épaisseur :
Image

OK. Ca correspond exactement à ce que je cherchais.

Donc, je commence à découper un cercle.
Image

Puis, je perce avec ma mini-perceuse un trou de 1.5 mm de diamètre, que j'élargis doucement jusqu'à ce qu'il puisse entrer en forçant sur l'axe des heures. Mon premier essai est raté, car le trou est trop grand. Je recommence donc, en prenant soin de ne pas trop agrandir le trou.

Au fait, pour ceux qui pensent que je rigole quand je raconte que je travaille dans ma cuisine, voici la preuve :
Image

Voilà, j'ai maintenant le support idéal pour le cadran.
Image

Au fait, juste une petite pause. Je viens de vérifier la date à laquelle Bruno Brazil m'a envoyé l'email : 26 Janvier ! Pffffuuuuu ! Ca fait donc 4 mois que je suis sur ce projet. Ce n'est pas que je sois lent, mais pour pouvoir travailler tranquillement à la maison, il faut que mon fils ne soit pas à coté, vu qu'il y a quand même pas mal d'outils qui sont dangereux pour nos chères petites têtes blondes (brucelles, pinces, tournevis, ...), et que les pièces sont tellement petites qu'il vaut mieux éviter qu'il ne touche à tout. Et allez demander à un enfant de ne pas toucher aux jouets de son papa chéri.
De toute façon, je ne suis pas pressé. C'est ça l'avantage immense d'un passe-temps par rapport à un métier.

Et un autre truc qui prend du temps, c'est d'écrire ce message !

Ah oui, un truc rigolo. Je montre à ma femme le nouveau cadran, et ce que ça va donner. Et que me dit-elle ?
"Oui, mais je préférais l'ancien, avec le guillochage" (oui, elle sait ce que c'est, car elle m'a bien aidé pour le concours Daniel Roth).

Ah, les femmes !

Bon, j'en reviens à mon cadran.

Je colle donc le cadran sur le disque-support. Ce n'est pas super plat, mais ça devrait aller.
Image

Pour l'instant, tout baigne. Je vais pouvoir préparer le repère sur le verre.


================================================
LE REPERE SUR LE VERRE
================================================

Sur le premier prototype, j'avais placé un repère sur le boîtier :
Image

Sur cette montre, l'intérieur du boîtier est différent, et il n'est pas possible de faire pareil. J'avais donc pensé à mettre un repère fin sur l'intérieur du verre. Je voulais creuser un sillon très fin, et le remplir d'encre rouge. Le problème, c'est qu'avec les outils que j'ai, c'est impossible. Ou en tout cas, la probabilité de bousiller le verre était trop importante pour tenter l'expérience. Autant je pouvais me permettre de foirer le mouvement, car au pire des cas, je pouvais toujours reprendre un des 3 mouvements de poche anti-horaire, autant je me voyais mal racheter une autre montre-bracelet (même si elle n'est pas très chère).

Il fallait donc trouver une solution de rechange. Le plus simple était de prendre un autocollant, et découper un très fin rectangle. Ce que j'ai fais. Au début, je voulais un repère rouge. Mais je n'en ai pas trouvé sur mon bureau, et en y réfléchissant, je me suis dit qu'un repère blanc serait beaucoup moins visible , ce qui renforcerait l'impression d'une montre sans aiguille.

Je découpe donc le fin rectangle, que je place avec des pinces le mieux possible.
Image

Je place ensuite en dessous un cadran, que je surélève avec quelques pièces de monnaie, pour simuler la hauteur du mouvement, afin de rapprocher le cadran du verre :
Image

Bon, en fait, je me rends compte que le repère est un peu trop gros. Pourtant, quand je l'ai découpé, il paraissait tout petit.

Et donc, en vue globale, ça donne ça :
Image



================================================
LE REMONTAGE
================================================

Tout est prêt ! Le mouvement tourne, le cadran est en place. Je peux donc remettre le mouvement dans le boîtier. J'ai une petite appréhension, car je n'avais pas réussit à l'extraire. Est-ce que ça allait être la même galère ?
Ben non ! Il faut juste enfoncer un peu fort.

Pour commencer, je laisse le mouvement bloqué sur le porte-mouvement. Ca me permet de bien le placer.
Image

Note : en fait, au bout de quelques secondes, on vire ce truc, car au lieu d'aider, c'est un vrai emmerdement.

Il faut ensuite vérifier que le trou pour la tige de remontoir est bien en face du trou du boîtier. Le cas échéant, faire pivoter le mouvement en poussant latéralement. Jusque là, tout va bien.
J'enfonce donc la tige de remontoir. Tout va bien. Je vérifie que la mise à l'heure et le remontage marchent. RRHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !
censuré DE BORDEL DE CHIERIE DE COU1LLE ! La bascule a encore due sauter !

PFFFFFFFFFFFFF ! Bon, maintenant, faut sortir le mouvement. Je ne peux quand même pas retourner voir l'horloger. Faut que je trouve tout seul comment il faut faire. Comme j'ai rentré le mouvement en forçant un peu, il doit faloir le sortir en forçant un peu aussi. Le plus difficile, c'est de trouver quoi accrocher pour tirer. Ce que j'ai trouvé de mieux, c'est près du barillet. Je fais délicatement levier contre le rebord du boîtier, et .... OUI, il sort !

Bon, ensuite, il faut que je démonte toute la minuterie, que je replace la bascule (avec la tige de remontoir enfoncée), puis que je vérifie en jouant plusieurs fois avec la bascule. Ce n'est quand même pas très fiable. J'ai l'impression que au lieu d'être bien coincée dans la rainure du pignon coulant, elle est à moitiée dehors, et qu'au moindre choc, ou à la moindre sollicitation un peu forte, la bascule va sauter.

Je décide donc de limer très légèrement la partie de la bascule qui se met dans la rainure. Juste quelques dixième de millimètres. Je ne suis pas sûr que ça change grand chose, mais bon ...

Je remonte donc la minuterie pour la dixième fois au moins. Les tests semblent bons. Je vais donc réemboîter le mouvement.



================================================
WHERE IS WALDO ?
================================================

Le mouvement est bloqué dans le boîtier par 2 petites pièces qui viennent s'appuyer contre l'intérieur du boîtier.
Le mouvement étant en place, avec la tige de remontoir enfoncé, je peux enfin bloquer le mouvement. Je prends délicatement avec la brucelle la petite pièce, et je procède à un mouvement lent pour venir la placer au bon endroit.

Mais tel le Boeing 747 faisant tomber de 7000 pieds le bloc de merde congelé, la pièce décide de jouer au Base-Jump au dessus du mouvement. PLOC ! Le balancier s'arrête imédiatement.
RRHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !
SAL0PERIE DE BORDEL A QUEUE ! (notez le renouvellement des jurons. J'en ai tout un stock. Mon préféré, c'est "Putentrailles", trouvé dans une bande-dessinée de ma jeunesse, Valérian, de mémoire)

Image

Vu que le balancier s'est arrêté net, la pièce doit être par là. J'espère qu'elle n'a pas abîmé le spiral fin !
Bon, je regarde bien, mais je ne vois rien. Et vous, est-ce que vous voyez où est tombée la pièce. Ne trichez pas en regardant la photo plus bas.
Image

Pffffffffff ! Va encore faloir que je démonte tout !
Donc, les étapes sont :
- enlever la tige de remontoir
- extraire le mouvement
- enlever le pont du balancier
- regarder où est tombée la pièce
- la retirer
- tout remonter
- vérifier que tout fonctionne, et que la bascule n'a pas une fois de plus merdé.

[la photo qui montre où est tombée la pièce est plus bas]

...


...


...



...




....




......





........









............







Image

Vous l'aviez trouvé ? Si oui, vous êtes forts parce que moi, non.




================================================
LA FIN EST PROCHE (Appocalypse 13:25)
================================================

Bon, si vous êtes arrivé jusqu'ici, c'est que vous êtes très courageux, ou que votre vie privée doit être très ennuyeuse !

Je vais donc accélerer un peu. Je remonte le tout.

Image

Image

Image



Je vérifie que ça marche, et TADAAAAAAAAAAA !

Image

Image

AHHHHH ! Quel plaisir d'avoir à mon poignet cette montre. Cela faisait environ 5 ans que je voulais l'avoir.
Et le plaisir est 100 fois plus intense que si je l'avais juste achetée dans un magasin, comme une vulgaire Rolex.
C'est MA montre ! Je l'ai imaginée, et je l'ai construite (enfin, en partie).



================================================
LA GUEULE DE BOIS DU LUNDI MATIN
================================================

Les dernières étapes de la construction de cette montre ont été réalisées le Dimanche. Ma femme et mon gamin m'ont très gentiment foutu une paix républicaine en allant se promener toute la journée.
Le Dimanche soir, j'avais donc terminé ! Après plus de 4 mois !

Et le Lundi matin, ce fut la gueule de bois ! En effet, au moment de remonter la montre, je me rends compte que quelque chose ne va pas. La couronne se dévisse ! AAARRRGGGGHHH ! Qu'est-ce que c'est que cette mauvaise blague ?

En fait, quand j'avais listé les pièces qui entrent en jeu dans l'inversion du mouvement, je ne pensais pas qu'une pièce aussi simple qe la couronne pouvait avoir une influence. Et bien j'avais tort !

Image

En fait, le sens du filetage de la couronne est fait pour une montre normale, où le sens qui demande le plus de force, c'est-à-dire lors du remontage, correspond à visser.

Or, sur ma nouvelle montre, quand on remonte la montre, on est dans le sens du devissage ! Il suffit que la force nécessaire pour remonter le barillet soit supérieure à la friction du filletage, pour que la couronne se dévisse.

Je demande donc de l'aide sur le merveilleux forum de <a href="http://www.horlogerie-suisse.com[/img]Horlogerie-Suisse</a>

Le Wembestre me répond qu'il existe de la colle a filet. Super ! Mais bon, ça n'a pas l'air facile à trouver. Je lui demande donc si de la Super-Glue pourrait faire l'affaire. Sa réponse positive entraîne l'achat d'un tube de cette colle magique.

Et effectivement, ça marche ! Je peux enfin remonter ma montre.



================================================
VIVRE AVEC LE REGARD DES ZOTRES
================================================

Cela fait donc une semaine que je porte ma montre. Au boulot, où ils savent que je suis un peu fou, ils ont bien rigolé.

Mais le plus amusant, c'est de voir les gens dans le métro jeter un coup d'oeil rapide à ma montre, et au bout de quelques dixièmes de secondes, de voir leur expression changer. On passe de "Bon, il est quelle heure ?" à "Non mais attends, y'a un truc qui cloche avec sa montre ! Elles sont OU, les aiguilles ?"

Aujourd'hui, un gardien de parc qui visiblement se faisait chier et voulait discuter, une fois qu'il a vu ma montre, m'a demandé : "Elle est cassée ?".

Je crois que c'est la montre que les gens remarquent le plus. Faut dire aussi qu'elle fait 43 mm de diamètre. Donc, le cadran est vraiment grand (35 mm). On a fait plus discret !

Je suis aussi retourné voir l'horloger qui m'avait aidé à extraire le mouvement, car je lui avais expliqué ce que je comptais en faire. Il a été très surpris, et a beaucoup aimé la montre. Il en a même profité pour changer la boucle du bracelet en Autruche, qui était en plaqué, pour la remplacer par une boucle en acier (car entre temps, j'avais remplacé le bracelet d'origine, avec la boucle déployante qui m'avait niqué mon poignet, par un bracelet de l'oncle Néo)

BON SANG ! J'espère que c'était du plaqué !
Image







================================================
CONCLUSIONS
================================================

Je dois dire que je me suis beaucoup amusé ! Cette expérience a été très agréable, même si j'ai parfois dû me battre avec ces putains de mouvements.
J'ai appris beaucoup de choses sur les montres, sur les mouvements. C'est impressionant tout ce que l'on peut découvrir sur un mouvement, le plus basique soit-il.

Mon admiration pour les horlogers a encore grandie. Surtout pour les horlogers des siècles derniers, qui n'avaient pas la chance d'avoir les outils modernes. Les trèsors d'ingénosité, d'imagination, d'habileté qu'il a dû leur falloir pour arriver à concevoir, fabriquer et faire marcher des merveilles horlogères.

Je n'ai pas la prétention de connaître l'horlogerie. J'essaye juste de la comprendre.
J'espère vous avoir fait partagé de goût au travers de ce texte.

J'espère aussi vous avoir donné envie de démonter une montre. Il suffit d'avoir quelques outils de base, un mouvement acheté quelques euros aux Puces, et surtout, un livre qui explique comment faire, et comment ça marche.

Et pourquoi pas, fabriquer votre propre montre !


================================================
BON, ET MAINTENANT ?
================================================

Et bien je vais prendre des vacances bien méritées. Je vais reposer mon cerveau en regardant La Ferme 2 sur TF1.

En fait, non, pas vraiment. J'ai déjà une idée. Ca a rapport avec ça :

Image


Bon, je vous laisse, votre femme ou votre patron commencent à trouver que ça fait un peu trop longtemps que vous lisez ce texte.



Origami


Encore un énorme MERCI à Bruno Brazil, qui a su trouver le mouvement que je cherchais depuis des années. Bruno, je cherche aussi une jolie suédoise de 19 ans, célibataire, qui habite à Paris. On ne sait jamais, tu serais capable de me trouver ça.
Avatar de l’utilisateur
origami
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 288

Publicité

Messagepar webmaster le 10 Juin 2005, 07:39

Qu'elle beau moment de technique, d'horlogerie, d'humour de tout, BRAVO
et une :holla: pour Origami :bravo:

ps : je l'ai mis en Post-it car tu le veau bien :clin:
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Messagepar Titane le 30 Aoû 2005, 16:53

J'ai tout lu cet APM (j'ai mis un temps :D ).

Ca m'a passionné (et impressionné aussi). J'espère que ton prochain projet sera aussi intéressant (et que ton troisième sera la réalisation d'un tourbillon ;) )

J'ai deux questions : est-ce qu'un autre boîtier-bracelet n'aurait pas pu accueillir le mouvement (moyennant quelques modifications en fait, suis-je en train de me dire :roll: ) ?

N'y avait-il pas sur ce mouvement d'autres points sans rubis où tu aurais pu en installer de ton mouvement de poche (quoi ? C'est bête comme question ?) ?
Avatar de l’utilisateur
Titane
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 352

Messagepar origami le 31 Aoû 2005, 10:38

Titane a écrit:J'espère que ton prochain projet sera aussi intéressant (et que ton troisième sera la réalisation d'un tourbillon ;) )


Ben en fait, mon premier projet était un tourbillon. Ou plutôt une cage de tourbillon. Ca n'a jamais marché, à cause du système d'échappement. Je ne désespère pas le terminer un jour.

Titane a écrit:J'ai deux questions : est-ce qu'un autre boîtier-bracelet n'aurait pas pu accueillir le mouvement (moyennant quelques modifications en fait, suis-je en train de me dire :roll: ) ?

Surement, mais modifier un mouvement (ou un boitier) pour que les 2 s'emboitent, ça dépasse largement mes capacités. Je pense que le principal problème (outre le fait de trouver le bon diamètre), c'est que le tour pour la tige de remontoir doit être pile dans l'axe du mouvement.

Titane a écrit:N'y avait-il pas sur ce mouvement d'autres points sans rubis où tu aurais pu en installer de ton mouvement de poche (quoi ? C'est bête comme question ?) ?


Non, c'est pas bête. Mais les problèmes sont :
- Récupérer des rubis qui aillent bien
- Percer la platine
- Insérer les rubis.

Et ce sont 3 problèmes auxquels je préfère ne pas être confronté.

Voilà !

Origami
Avatar de l’utilisateur
origami
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 288

Messagepar Titane le 31 Aoû 2005, 11:24

D'abord, merci d'avoir répondu à mes questions et encore bravo.
origami a écrit:
Titane a écrit:J'espère que ton prochain projet sera aussi intéressant (et que ton troisième sera la réalisation d'un tourbillon ;) )

Ben en fait, mon premier projet était un tourbillon. Ou plutôt une cage de tourbillon. Ca n'a jamais marché, à cause du système d'échappement. Je ne désespère pas le terminer un jour.
LOL, je plaisantais en disant ça mais c'est vraiment ton projet !

Titane a écrit:J'ai deux questions : est-ce qu'un autre boîtier-bracelet n'aurait pas pu accueillir le mouvement (moyennant quelques modifications en fait, suis-je en train de me dire :roll: ) ?


Surement, mais modifier un mouvement (ou un boitier) pour que les 2 s'emboitent, ça dépasse largement mes capacités. Je pense que le principal problème (outre le fait de trouver le bon diamètre), c'est que le tour pour la tige de remontoir doit être pile dans l'axe du mouvement.
Faut tourner le mouvement ou repercer la boîte.
Titane a écrit:N'y avait-il pas sur ce mouvement d'autres points sans rubis où tu aurais pu en installer de ton mouvement de poche (quoi ? C'est bête comme question ?) ?


Non, c'est pas bête. Mais les problèmes sont :
- Récupérer des rubis qui aillent bien
- Percer la platine
- Insérer les rubis.
Comment tiennent les rubis ?

Ah, j'ai une autre idée qui suit celle de ta montre sans aiguille. C'est de faire la même chose mais en gardant l'aiguille des minutes (donc sans sortir le dremel). Les heures seraient indiquées par le cadrant tournant mais les minutes par l'aiguille. Ca serait moins étonnant et moins sympa mais plus précis :wink:


EDIT : Ou alors remplacer la grande aiguille par un petit (plus petit que celui des heures) disque. :idea:
Avatar de l’utilisateur
Titane
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 352

Messagepar Poseidopolis le 13 Avr 2006, 08:44

Excellent,

J'adore lire ce genre de posts, humoristique avec toute la joie de celui qui découvre et qui crée ... bravo pour ta réalisation. :idea:
Si d'autres projets te prennent, que tu cherches à faire une pièce particulière, demande !!!
Personnellement je connais des gens qui font des cadrans, ou toutes autres sortes de pièces usinées, découpées, fraisées, etc. mais il y a toujours le problème du prix, pour des pièces uniques ou de petite série, on peut vite atteindre les 100€ le cadran (avec impression, usinages, un vrai cadran en fait, d'après tes plans).
Bonne continuation et au plaisir de te relire. :P
Horlogèrement, Olivier
Avatar de l’utilisateur
Poseidopolis
Débutant
Débutant
 
Messages: 13
Localisation: Suisse (NE)

Messagepar fredo_on_earth le 17 Déc 2006, 16:34

Je suis carrement impressioné

Félicitations

Frédéric
Avatar de l’utilisateur
fredo_on_earth
Débutant
Débutant
 
Messages: 5
Localisation: Paris 20ème

Messagepar Webvidéo le 17 Déc 2006, 17:48

Bravo pour le post
Bravo pour les photos
Bravo pour l'humour
Bravo pour le partage
Bravo pour l'enthousiasme
Ce site et ceux qui l'animent sont vraiment formidables

Cordialement

Webvidéo
Avatar de l’utilisateur
Webvidéo
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 415
Localisation: Belgique

Messagepar reith le 22 Déc 2006, 00:14

incroyable.........

boulot géant ................................
super intéressant


et qui de nos jours utilise encore le vectoriel Corel Draw !!!! :sm6:
Avatar de l’utilisateur
reith
Débutant
Débutant
 
Messages: 12

Messagepar sirmordred le 04 Jan 2007, 23:50

tout simplement parfait.

J'ai appri enormément de choses , c'est vraiment un sacré boulot.
Un grand bravo
Avatar de l’utilisateur
sirmordred
Amateur
Amateur
 
Messages: 56

Messagepar michel le 21 Mar 2007, 12:02

génial
Tout simplement!
Avatar de l’utilisateur
michel
Débutant
Débutant
 
Messages: 15
Localisation: var

Messagepar Bochene le 02 Avr 2007, 20:39

Un seul mot me vient : Respect :10:

Du grand art a ce niveau pour un amateur. peut etre un jour j'aurai ce niveau, ca fait du bien de rever...
Avatar de l’utilisateur
Bochene
VIP
VIP
 
Messages: 3255
Localisation: Mulhouse 68

Messagepar MikeNovember le 23 Mai 2007, 14:03

Ouf, j'ai essayé de tout suivre. Belles photos.

Une remarque de... flemmard (par culture et par formation, j'aime aller au but le plus rapidement et le plus simplement possible).

Il suffisait de:
- transplanter le mouvement de la montre rétrograde (de gousset) dans le boîtier de la montre bracelet,
- d'enlever les aiguilles,
- de récupérer sur l'aiguille des heures de la montre rétrograde son centre (le découper)
- modifier le cadran de la montre bracelet de manière à ce qu'il soit entraîné en rotation par l'axe des aiguilles, en ajoutant en son centre, par dessous, par collage par exemple, le centre découpé sur l'aiguille des heures,
- de monter le cadran comme s'il était l'aiguille des heures.


... et c'était fini!

Seule précaution à prendre: s'assurer qu ele cadran n'est pas trop lourd, ne présente pas trop d'inertie qui s'opposerait à la force du ressort; au pire, l'affiner.

MikeNovember
Avatar de l’utilisateur
MikeNovember
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 167

bravo

Messagepar ricodelo le 24 Juil 2007, 12:40

Pour un novice comme moi, ça relève tout bonnement de la magie!!!! :eek2: bravo

Je t'envie d'être arrivé a faire TA montre, et extrememnt originale en plus

Bon courage pour tes prochains projets

Eric
Avatar de l’utilisateur
ricodelo
Amateur
Amateur
 
Messages: 48
Localisation: Croix, Metropole lilloise

Messagepar The NeurOne le 20 Avr 2008, 22:16

:eek2: :eek2: :eek2: ouhaa ouhaa :eek2: :eek2:

trop fort, je viens de passer la soirée à tout lire, ça me donne envie de faire pareil, une seul problème et de taille ..... je supporte pas les montres bracelet :s
Avatar de l’utilisateur
The NeurOne
Débutant
Débutant
 
Messages: 16
Localisation: France-Nancy

Suivante

Retourner vers Les messages classés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron