Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Une Marque, une Histoire : LONGINES

Les incontournables des post horlogers, les messages sur l'horlogerie à ne pas perdre

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

Une Marque, une Histoire : LONGINES

Messagepar hl9000 le 08 Fév 2009, 18:00

Image
Un bel esprit pionnier anime cet homme. Le 14 août 1832, un homme d'affaires de 23 ans s'établit dans le village Jurassien de Saint-Imier en tant qu'associé actif du magasin d'horlogerie "Comptoir Raiguel Jeun". Son nom : Auguste Agassiz.
Image
Ces comptoirs se consacrent à la production artisanale de montres et achètent des ébauches dont la finition et le montage sont réalisés à domicile par des horlogers. Ces derniers possèdent le plus souvent encore, accessoirement, une petite ferme. Les comptoirs s'occupent ensuite de la commercialisation des montres ainsi produites. Les affaires marchent si bien que -- après indemnisation de l'associé -- la firme est rebaptisée Comptoir Agassiz & Cie en 1847. Mais des problèmes de santé obligent plus tard Agassiz à se mettre en quête d'un successeur approprié. Il le trouve bientôt en la personne de son neuveu Ernest Francillon. En 1854, tout juste âgé de 20 ans, celui-ci dirige déjà le comptoir. Son oncle ne joue plus qu'un rôle de conseiller.
Malgré les affaires prospères, Francillon se rend compte que l'horlogerie de comptoir appartient à une époque révolue. Il n'existe ni contrôle de qualité permanent, ni service à la clientèle rapide, ni stocks de pièces de rechange qui faciliteraient le service. Tant que chaque montre fabriquée reste un spécimen unique monté à la main, on ne peut pas y penser. La seule issue est une fabrication en série férue de précision. En 1866, une chance unique s'offre à lui. Sur les rives de la rivière Suze, un terrain baptisé "Les Longines" (les longues prairies ...soyez du coin, quoi ! Suivez un peu...) semble, en raison de l'énergie hydrolique pléthorique, idéal pour l'édification d'un bâtiment d'usine. Seul problème : il manque encore à Francillon les machines appropriées. Comme le marché ne lui propose rien de convenable, le créatif Francillon aux idées futuristes décide de les fabriquer lui-même. Un an plus tard, les premières montres de précision sont signées "E.Francillon, Longines, Suisse" et quelques unes sont présentées à l'exposition universelle de Paris.
Le succès ne se fait pas attendre. Preuve en est que dès 1874, Francillon doit lutter contre les plagiats. Pour parer toute ambiguïté, il déclare par écrit que ses montres et mouvements peuvent être identifiés sans équivoque à l'aide d'un sablier ailé Image. En 1880, Francillon dépose une demande officielle de brevet pour sa marque "Longines" auprès de l'Office fédéral de la propriété intellectuelle, à Berne. En 1889, il fait également protéger son emblème, le sablier ailé -- autre acte de pionnier, d'ailleurs, car les emblèmes étaient loin d'être chose courante dans l'industrie horlogère de l'époque. Il anticipe pour ainsi dire un aspect de la future philosophie de la firme, la culture des célèbres montres d'aviateurs.
Montre d'aviateur Weems
Image
Dès 1879, Francillon ouvre la voie au développement et à la fabrication de chronographes. Longines se consacre avec beaucoup d'énergie à ce secteur exigeant de l'art horloger. Les légendaires calibres de manufacture Longines, par exemple le 13.33Z de 1910, le 13ZN de 1936 ou le 30CH de 1947, sont réputés comme des objets de collection très appréciés parmi les collectionneurs de montres. Les premières montres-bracelets Longines sont commercialisées dès 1905.
Calibres 13ZN et 30CH
ImageImage
Un chronomètre sortant de l'ordinaire est le résultat de la coopération avec Charles A.Lindbergh, qui a traversé l'Atlantique avec son avion le Spirit of St.Louis le 21 mai 1927. La montre-bracelet avec angle d'heure, qui facilite aux pilotes la difficile navigation sur les lignes d'outre-mer, est disponible à partir de 1932. Longines est aussi l'un des pionniers dans la mesure électronique en utilisant des quartz aux oscillations rapides : en 1953, la marque présente sa première montre à quartz transportable ; l'année suivante ce chronomètre bat le record absolu de précision de l'Observatoire de Neuchâtel. En 1970, Longines est l'une des firmes à lancer la première montre-bracelet à quartz de production Suisse, la "beta 21". En 1972, Longines présente la première montre-bracelet à quartz avec écran numérique à cristaux liquides (ECL), mise au point conjointement avec Texas Instruments et ETA.
Aujourd'hui, cette marque qui appartient au Swatch Group, fabrique une vaste palette de montres, dont des modèles de style rétro.
ImageImage
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image
Image
Source : Montres-bracelets - Edition Place des Victoires
:coucou: Roléga
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Publicité

Re: Une Marque, une Histoire : LONGINES

Messagepar fabala le 08 Fév 2009, 20:01

Merci Jlc, voilà qui prouve bien que Longines n'est pas laissée pour compte sur ce forum, quel à-propos.
Moi j'aime pas les changements de pseudo
Avatar de l’utilisateur
fabala
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13947
Localisation: là où il fait vachement beau

Re: Une Marque, une Histoire : LONGINES

Messagepar longines fan le 08 Fév 2009, 21:25

:bravo: + ouhaa + :10:
puis-je ajouter ce merveilleux objet absolument rare pendulette à cathodes froides en boite d'orgine svp.....

je suis convaincu que longines n'est pas délaissé du tout...

Image
longines fan
Avatar de l’utilisateur
longines fan
Amateur
Amateur
 
Messages: 52

Re: Une Marque, une Histoire : LONGINES

Messagepar hl9000 le 08 Fév 2009, 21:31

Je me permets de remettre ta photo dans un format où l'on y voit quelque chose :
Image
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Une Marque, une Histoire : LONGINES

Messagepar longines fan le 08 Fév 2009, 21:46

JLC9000 a écrit:Je me permets de remettre ta photo dans un format où l'on y voit quelque chose :
Image

ben oui mais je sais pas comment on fais?je nageotte un peu,ceci dit,qu'en penses tu?bien que ce ne soit pas une montre,
Avatar de l’utilisateur
longines fan
Amateur
Amateur
 
Messages: 52

Re: Une Marque, une Histoire : LONGINES

Messagepar charly le 08 Fév 2009, 22:08

je crois qui y a pas grand monde qui connais ca ici....j ai vu ca dans un catalogue longines tres tres vieux...mais c est pas a moi et je saurais plus dire ou j ai vu

si quelqun a des info c est le bien venu


jlc9000 :
encore felicitation pour tes recherches et tes articles passionnant...encore merci
une montre d occase, geste charly fait le reste
Avatar de l’utilisateur
charly
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1401
Localisation: belgique

details LONGINES cathodes froides

Messagepar longines fan le 08 Fév 2009, 22:48

charly a écrit:je crois qui y a pas grand monde qui connais ca ici....j ai vu ca dans un catalogue longines tres tres vieux...mais c est pas a moi et je saurais plus dire ou j ai vu

si quelqun a des info c est le bien venu


jlc9000 :
encore felicitation pour tes recherches et tes articles passionnant...encore merci


oui bravo jlc9000 pour le travail,ta mise en pages,tes photos,un vrai passionné comme je vois...
voici les donneés techniques :
presentation voici un peu plus de détails
donc affichage à cathode froides indiquant les heures,minutes,secondes et dixieme de secondes(arret affichage possible) j'ai 7 lampes et non 6
base de temps :oscillateur à quartz 2HZ thermocompensé ,dérive max. entre 10 et 60 ° C,1/10 sec par jour,coéfficient thermique à température normale 1/100 sec jour et °C
stabilité mensuelle 1/100 sec
option:sortie aux pour commander un distributeur horaire,en fait il s'agit ici de l'horloge mere ,qui peut piloter d'autres cadrans
regalage par poussoir ,avance manuel 1/10 par 1.10 sec,4 x plus rapide,ou 1000 X plus rapide
ref longines 8371
le cache est en aluminium ,peinture au four ,plaque frontale et pieds éloxés
poids 1,5 kg
je ne sais toujours pas si c'était vendu dans le commerce,ou réservé aux représentant,ni diffusé,
elle est froide mais l'affichage H m s fonctionne

longines fan
Avatar de l’utilisateur
longines fan
Amateur
Amateur
 
Messages: 52


Retourner vers Les messages classés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité