Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Une Marque, une histoire : LIP

Les incontournables des post horlogers, les messages sur l'horlogerie à ne pas perdre

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

Une Marque, une histoire : LIP

Messagepar Roléga le 25 Aoû 2008, 18:08

Le fondateur de la Firme, un Français d'origine alsacienne, s'appelle Emmanuel Lipmann. Mais comme il estime que ce nom à consonnance allemande est inadéquat comme signature de montre en France il n'hésite pas un instant à réduire son nom de famille aux trois premières lettres, baptisant ses produits tout simplement Lip.
Si l'on ignore quand il prend cette décision, on sait cependant que Lipmann, fils d'horloger à créé dès 1867 un comptoir de montres à Besançon, au coeur de l'industrie horlogère française. En 1890, son entreprise compte déjà 35 collaborateurs, dont 15 travaillent chez eux.
En 1900 exactement, ses fils Camille et Ernest reprennent le gouvernail et Lip devient sous leur régie une authentique manufacture qui fabrique ses propres ébauches de montres de gousset et de montres-bracelets.
Pour faire face à la rude concurrence suisse, Ernest Lipmann mise sur la précision, ce que lui atteste l'Observatoire national de Besançon en 1936, lorsque l'un de ses chronomètres établit un nouveau record d'exactitude de cet organisme. Il étaye son ambition d'atteindre le firmament de l'art horloger avec tourbillon de montre-bracelet dans un mouvement de forme qu'il fabrique vers 1948.
A cette époque, la direction est reprise par Fred Lip qui a obtenu son diplôme à l'Ecole d'horlogerie de Besançon.
Au début des années cinquante, le petit fils du fondateur de Lip emploie environ 650 personnes. Dans l'un des "plus beaux ateliers du monde", aux dires de Fred Lip, ceux-ci fabriquent chaque jour environ 1000 montres dont certaines renferment les calibres T (Pour tonneau) 18 et R (Pour rond) 25 pour montres-bracelets pour hommes, T15 pour montres-bracelets pour dames ou R40 pour montres de gousset, tous de très grande qualité et dignes d'être collectionnés.
Lip aura sans doute été la première Marque d'Europe à utiliser dans ses mouvements le ressort-moteur incassable "Elgiloy". Entre 1950 et 1951, les expéditions françaises au Tibet confient leur temps aux robustes modèles "Himalaya".
En 1973, Lip commence à rencontrer d'insolubles difficultés financières et la firme passe entre de nombreuses mains tout en gardant son nom.ImageImageImageImageImageImage

(Sources Wristwatches éditions Könemann)
Dernière édition par Roléga le 27 Aoû 2008, 14:10, édité 1 fois.
Ce diable de Breguet veut toujours faire autrement que mieux
Avatar de l’utilisateur
Roléga
VIP
VIP
 
Messages: 11956
Localisation: Dans un hamac

Publicité

Re: Une Marque, une histoire : LIP

Messagepar hl9000 le 25 Aoû 2008, 18:34

Génial ! Merci Roléga :coucou:
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Re: Une Marque, une histoire : LIP

Messagepar daniel_san le 26 Aoû 2008, 11:37

Un grand merci à ROLEGA pour cette histoire. :lol:
Je me rappelle encore quand j'étais ado le remue-ménage créé par les problèmes de LIP et les luttes des ouvriers qui en découlèrent. Quand on voit maintenant les produits qui sortent avec l'estampille "LIP", çà fait un peu mal au coeur :oops: ... Mon père, décédé alors que j'avais 11 ans, possédait une LIP... souvenir, souvenir!!!!
Mille merci:coucou:
Avatar de l’utilisateur
daniel_san
Débutant
Débutant
 
Messages: 18

Re: Une Marque, une histoire : LIP

Messagepar CAD.SOL le 22 Jan 2012, 17:28

Bonsoir
des photos d'une nautic sky de 1962 / 3 ??

Image


Image

Image
Avatar de l’utilisateur
CAD.SOL
Débutant
Débutant
 
Messages: 3


Retourner vers Les messages classés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité