Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Une marque, une Histoire : HAMILTON

Les incontournables des post horlogers, les messages sur l'horlogerie à ne pas perdre

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

Une marque, une Histoire : HAMILTON

Messagepar hl9000 le 08 Aoû 2008, 12:12

En 1990, plus de 55% des conducteurs de locomotives, contrôleurs et autres cheminots - pour lesquels la ponctualité est primordiale - font confiance aux montres de la Hamilton Watch Company, Lancaster, Pensylvanie. En 1892, ses fondateurs n'imaginaient certainement pas que leur entreprise connaitrait un essor aussi rapide. En 1915, Hamilton inaugure la production du calibre 986 à remontoir manuel pour montres pour dames et hommes. En 1917, la fabrication de montres-bracelets pour l'armée est prise en compte dasn la collection. A l'époque de l'Art déco, Hamilton remporte un immense succès avec les montres-bracelets "coronado", Image "Spur" et "Piping Rock", Image qui cultive ce style. Signe distinctif commun à toutes : la bordure émaillée du verre. Désireuse de garantir son exigence de qualité, Hamilton crée son école d'horlogerie au début des années 30.
C'est à cette époque que nait le calibre 982. En 1936, le modèle Duo-Dial "Seckron" Image et en 1938, "l'Otis" à boitier réversible Image (NdT : La Jaeger-LeCoultre Reverso date de 1931), font leur apparition dans les catalogues. A partir de 1937, Hamilton est le fournisseur de la U.S.Army. La fin des années 50 est marqué du sceau de l'extravagante "Ventura" Image équipée en série dès 1957 du calibre 500 breveté en 1954 aux Etats-Unis et en 1955 en Angleterre. Une pile :sm10: (pardon... j'ai pas maîtrisé !) entretient les oscillations du balancieret du spiral. Elle est suivie en 1960 du calibre 505 optimisé. La même année l'entreprise présente une version améliorée de son calibre 505 Image
En 1966, Hamilton reprend la manufacture suisse Büren Watch, devenue célèbre avec son microrotor pour montres-bracelets automatiques. Dans le sillage de la révolution de l'électronique, Hamilton stoppe dès 1969 la production de mouvements mécaniques aux Etats-Unis. Avec la révolutionnaire "Pulsar" Image que le médiatique agent secret James Bond poste au poignet dans le film Vivre et laisser mourrir, les américains lancent en 1971 la première montre-bracelet sans pièce en mouvement.
L'heure est indiquée à l'aide de diodes lumineuses. Le 6 novembre 1971, la maison-mère américaine vend sa marque de montres Hamilton au groupe SSIH, l'actuel groupe Swatch, qui a redonné vie au nom Hamilton.
Image

Source : "Montres-bracelets - Editions Place des Victoires"
Inspiration : Rolega
Festina Lente (devise d'Auguste)
Avatar de l’utilisateur
hl9000
VIP
VIP
 
Messages: 7605
Localisation: Paris

Publicité

Re: Une marque, une Histoire : HAMILTON

Messagepar Roléga le 08 Aoû 2008, 12:36

Merci à Toi JLC9000 de venir compléter ces Histoires de Marques......... :coucou:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème
Avatar de l’utilisateur
Roléga
VIP
VIP
 
Messages: 12088
Localisation: GABU ZOMEU là ou il faut pomper

Re: Une marque, une Histoire : HAMILTON

Messagepar charly le 08 Aoû 2008, 12:45

merci pour l info
une montre d occase, geste charly fait le reste
Avatar de l’utilisateur
charly
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1401
Localisation: belgique

Re: Une marque, une Histoire : HAMILTON

Messagepar choupi le 22 Mar 2011, 20:18

Merci de nous faire part de tes connaisance!!!!la tu m'en n'a apris!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
choupi
Amateur
Amateur
 
Messages: 76

Re: Une marque, une Histoire : HAMILTON

Messagepar InTemporel le 25 Juin 2011, 18:45

Très instructif! Merci ;)
Avatar de l’utilisateur
InTemporel
Amateur
Amateur
 
Messages: 78
Localisation: Toulouse


Retourner vers Les messages classés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité