Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Le forum du concours des 10ans d'horlogerie-suisse
RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar PhilouD le 18 Mar 2011, 09:33

Avec une Pontos Decentrique GMT, je vais enfin pouvoir savoir quelle heure il est en Guyane en même temps que l’heure de Paris. Ca n’a l’air de rien mais ma maman y habite et bien souvent je la réveille en pleine nuit ! pourvu qu’elle finisse à mon poignet cette Maurice Lacroix ! :D
Avatar de l’utilisateur
PhilouD
Amateur
Amateur
 
Messages: 64

Publicité

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar laserman le 18 Mar 2011, 10:24

Je viens de recevoir ma GMT, je règle l'heure du premier fuseau à la seconde près pour ne pas perdre une miette de ce temps devenu si précieux, les minutes, les heures, les jours filent tellement vite
qu'on n'a plus le temps de voir passer le temps. Alors pourquoi prendre le risque de perdre encore quelques secondes.
Ma vie est tellement chargé que je dois planifié mon temps cinq minutes à l'avance pour ne pas perdre une minute si bien que parfois je termine mes phrases avant de les commencer.
Notre emploi du temps est planifié à la minute près, nos hobbys, notre sommeil, tout est réglé et ne laisse plus la place à la légèreté. C'est le week-end il faut aller chercher le déjeuner, amener les enfants
au sport, faire les courses..., Ah! Cinq minutes de gagné pour boire un café, top chrono! J'exagère peut-être un peu mais la vie est devenu si stressante.

Puis je règle le second fuseau horaire avec 5 minutes d'avances, c'est le fuseau de mon fils, lui si distrait, aucune notion du temps, aucune restriction, aucune pression, il vit le temps pendant que nous le
subissons, son fuseau horaire c'est ma bouffé d'oxygène. Il n'en a que faire d'avoir cinq minutes de retard ou d'avance et ça nous énerve alors qu'on adorerait retrouver cette insouciance.
Maintenant je peux le faire grâce à ma GMT, de temps en temps je me décale sur son fuseau et je respire durant 5 minutes, elles sont si longues ces 5 minutes, si bénéfiques...
Avatar de l’utilisateur
laserman
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 815

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar DaggetMC le 18 Mar 2011, 15:04

Maurice Lacroix, c'est une marque pour laquelle j'ai une certaine affection.
D'abord parce que j'ai l'habitude de la croiser à tous les poignets des taignons ou presque. C'est la marque qui fait vivre ce coin des Franches-Montagnes où je suis.

Ensuite parce que cette marque m' agréablement surprise ces dernières années.
On reproche souvent aux grandes marques de ne pas faire d'efforts pour apprivoiser les femmes et leur proposer des montres compliquées féminines.
Et bien, je trouve que ML y a parfaitement réussi.
On ne peut pas qualifier ces pièces de super compliquées, mais on rentre quand même dans un tableau intéressant.

Je vous parle bien sûr de la collection "Starside" qui comporte les pièces "Magic seconds", "Sparkling date" et "Eternal moon".
La Magic seconds, dans sa dénomination cadran bleu et argent est bien jolie, avec son petit cabochon qui tourne tel un manège au rythme des secondes. Pour autant, ce n'est pas ma préférée.
La sparkling date ensuite avec son cadran qui rappelle le Yin et le Yang, son heure décentrée, sa phase de lune qui en fait une montre complète. Mais le clou du spectacle est évidement son index de diamant qui se déplace sur le dos d'un serpent pour indiquer la date. Superbe pièce à mon goût.

Mais le must, mon graal horloger, c'est la dernière, la Starside Eternal Moon.
Rien que son nom, c'est déjà tout un poème...
Dans sa version cadran vieux rose et noir sur bracelet satin noir, elle me fait fondre.
J'aime ses petites lunes qui s'ouvrent sur les mois et jours, munies de petites larmes pour les indiquer, sa phase de lune rose d'un design tout-à-fait inédit et toute en transparence, ses formes souples et arrondies.
Cette montre est pour moi l'illustration d'un design recherché, d'un intérêt pour les femmes.
Bref, je craque. :love4:

J'ai donc profité du mois de mars qui se verra décerné comme prix une ML Pontos Décentrique pour poster ce petit message.
Marie-Claude
PS : au fait, on pourrait pas échanger contre une Starside Eternal Moon si on gagne...
DaggetMC
Avatar de l’utilisateur
DaggetMC
VIP
VIP
 
Messages: 2249

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar Fabe67 le 18 Mar 2011, 16:22

WatcHolder 2011®

Nous les aimons ! Nous les chérissons ! Et pourtant parfois elles sont lourdes, elles nous pèsent ! Non Messieurs, je ne parle pas de nos épouses adorées… mais bien de nos montres…

Petit sondage : qui pendant la journée ne la retire pas pour se masser le poignet et en profiter pour la contempler un instant ? hein ?! Ne répondez pas ! elle pourrait vous entendre et vous en vouloir. Pourtant je sais ce que vous vous dites tous : bon-sang mais c’est bien sûr CET HOMME EST UN VISIONNAIRE !

Et bien oui… Visionnaire et philanthrope car oui, Messieurs, je suis philanthrope.
Je me suis aujourd’hui confié la lourde mission de révolutionner vos tristes journées dans vos trop tristes bureaux. Pour ce faire, je vous propose l’innovation 2011 NUMBER ONE ! (on peut annuler les concours Lépine, MOF, 10 ans de HS… je vais tout rafler !).
Cette innovation se nomme le WATCHOLDER 2011®.
Issue des plus hautes technologies développées par la NASA, le CNRS, le GIGN et le S.C.O.T.C.H., le WatcHolder 2011® est constitué d’alliages top confidentiels (que même la NSA et CocaCola ne savent pas ce que j’ai mis dedans…) garantissant un niveau d’inaltérabilité jamais atteint.
Son design novateur vous permet d’y déposer votre précieuse montre (marche aussi pour les Oméga, Rolex et autres FlikFlak) en toute sécurité et surtout en tout confort pour elle.
Image

N’est-elle pas bien là ? Décontractée de l’ardillon ?
Image

L’ingéniosité de son inventeur vous autorise une utilisation pleine et entière pour les montres à bracelet allant jusqu’à 24mm.
Image.

Afin de palier au risque de vol, un système de sécurité High Tech est incorporé au WatcHolder 2011® :
Image

L’exemplaire qui vous est présenté ici est le prototype pré-prod.
Vous serez bien évidemment tenus informés sur :h-s.com: de la sortie de cet accessoire indispensable pour l’homme moderne.
Une version sertie est attendue pour la fin 2012 ! Parlez-en à vos dames !

NB : avis aux petits malin du fond là-bas… tous les plans et le nom ont bien entendu été déposé à l’INPI (Institut National des Photos Improbables) donc inutile de chercher à me plagier !

« Oui ? ah bon… ah ok… Bon d’accord je viens alors… »

Bon et bien excusez-moi Mesdames et Messieurs, mon infirmière me signale que ma demi-heure d’internet est terminée et qu’il va me falloir retourner dans ma cellule capitonnée… :Connie_wacky-girl: :cdesmalades: :umm:

:coucou:
Fabrice.
Avatar de l’utilisateur
Fabe67
VIP
VIP
 
Messages: 1782

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar Flo91 le 19 Mar 2011, 18:33

Avez-vous remarqué que pour résultat à une requête google avec le mot "décentrique" , nous obtenons bon nombre de page référant à la montre qui est à gagner ce mois. Avez-vous remarqué aussi que le mot décentrique n'a pas de définition avec la requête "define:décentrique" dans google. Ce dernier nous suggère excentrique, ce qui nous donne la définition suivante: Un excentrique est le nom d'un système constitué de deux objets, l'un menant, nommé came, constitué d'un solide généralement en rotation, et l'autre mené, animé d'un mouvement alternatif de translation, contraint par le solide menant. Pas mal non? :thinking: :thinking: :thinking:
Avatar de l’utilisateur
Flo91
Débutant
Débutant
 
Messages: 4

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar polter le 20 Mar 2011, 19:49

Cela m'avait tellement ému que mon père veuille m'offrir à mes dix-huit ans la montre qu'il avait lui-même reçu de son père. C'est moi son aînée, mais j'ai préféré que cette montre aille à mon petit-frère.

Maintenant, j'espère un jour avoir la chance (ou le mérite) de posséder une jolie montre. Pour la porter et pour pouvoir ensuite la transmettre, à l'image de la montre de mon grand-père.
Avatar de l’utilisateur
polter
Débutant
Débutant
 
Messages: 2

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar Akiee le 20 Mar 2011, 21:43

Dans une journée, il y a 24 heures.
En 24 heures, il y a 1560 minutes.
En 1560 minutes, il y a 93600 secondes.
En 93600 secondes, il y a 93600 mouvements d'une montre.
Autant de mouvements qui font battre notre cœur !
Dernière édition par fabala le 20 Mar 2011, 22:55, édité 2 fois.
Raison: je crains qu'il n'y ait que 1440 minutes dans une journée et donc que 86400 secondes mais bon c'est pas une science exacte, c'est à une ou deux vaches près.
Avatar de l’utilisateur
Akiee
Débutant
Débutant
 
Messages: 3

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar origami le 21 Mar 2011, 09:54

Dès ce matin, au déjeuner, c'est un désastre ! Dégoûté, pas possible de me désaltérer avec mon déca.
Je suis désabusé, ma Maurice Lacroix délicate s'est recentrée ! Quel désespoir ! Quelle déception !
Désemparé et désenchanté, je me déplace avec désarroi pour poser ma Maurice Lacroix sur ce piano désacordé, au son désagréable. Quel décor, tout de même ! Mais je me désinteresse de tout. Plus de désir, tout n'est que désillution, désolation. Est-ce mon destin ?
Non, il faut que je détende sans détour. Je dois dédramatiser, ne plus être sur la défensive.

Mais dans mon débarras, quel désordre ! Des restes de dessert se décomposent, faudra que je détâche tout ça avec du détergent avant que ça ne détériore le parquet et avant qu'il ne se désèche. Et personne ne se dévoue pour dévorer les restes détrempés. Mais bon, faudrait être un peu détraqué ou désaxé... Voire déséquilibré ! C'est démoralisant et démotivant !

Allez, j'arrête de déblatérer, je me débarbouille, me déssape, et débouche une bonne bouteille. Je vais encore finir déchiré, déchet humain avec une démarche hésitante de dément délétère.
Mes montres sans aiguilles : http://www.origami-watches.com
Avatar de l’utilisateur
origami
Contaminé
Contaminé
 
Messages: 288

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar choupi le 21 Mar 2011, 22:26

m comme magique
a comme authentique
u comme unique
r comme resplendissante
i comme irresistible
c comme charmante
e comme étincellante

l comme lumineuse
a comme audacieuse
c comme charismatique
r comme rayonnante
o comme originale
i comme immortel
x comme xérès (qui est un très bon vin blancs)!
Avatar de l’utilisateur
choupi
Amateur
Amateur
 
Messages: 76

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar hugo le 22 Mar 2011, 16:36

Pour ce mois ci, j’ai décidé de vous faire partager ma visite de l’atelier de GRISOGONO, qui se situe à Genève.
Ce fut une première pour moi. Passionné depuis plusieurs années déjà, j’étais ravi de pouvoir enfin pénétrer dans une de ces antres secrètes. Et la surprise fut de taille tout au long de la visite.
Je tiens à mette en avant que je ne fais pas la promotion de la marque de GRISOGONO, celle-ci fonctionnant comme presque toutes les manufactures et autres fabriques de montres suisses. J’essaye, par cet article, de vous montrer la vraie valeur du travail de toute une équipe, qui met du cœur à la réalisation des montres que vous portez à votre poignet, et qui reste malheureusement dans l’ombre…

La visite a commencé par l’atelier de contrôle. A ce moment, on se rend vraiment compte de la valeur du label « Swiss Made » : Chaque composant est contrôlé après chaque opération. En moyenne, chaque pièce est contrôlée environ 6 fois. Sachant qu’une montre standard compte une bonne centaine de composants, je vous laisse faire le calcul pour savoir le nombre de fois que vos montres suisses sont passées entre les mains des contrôleurs, pour au final vous offrir une œuvre irréprochable.

J’ai ensuite eu accès à l’atelier d’assemblage. A proprement parlé, il ne s’agit pas d’une manufacture puisque les mouvements ne sont pas fabriqués sur place. Ils sont « seulement » assemblés par les horlogers. A noter, pour les amateurs de beaux mouvements, que les mouvements les plus compliqués de la marque, tels que celui de la Meccanico dg (montre mécanique à affichage digital), mettent tout de même environ 1 mois à être assemblés.
L’atelier d’assemblage est divisé en plusieurs « secteurs » : un pour l’assemblage des mouvements « simples », un pour l’assemblage des mouvements « plus compliquées », un pour l’assemblage dans le boitier avec la pose du cadran, des aiguilles, de la lunette et de la couronne, un pour les bracelets et fermoirs, et enfin un pour la réparation des pièces d’occasions. On peut y voir les horlogers concentrés sur leurs pièces, avec leur loupe sur l’œil, assembler les montres pièces par pièces, 8h par jour…
Moi qui à l’origine ne considérait pas tellement la marque comme de la Haute Horlogerie (mais plutôt comme un joaillier fabriquant de belles montres), j’ai été surpris de voir à quel point de GRISOGONO contribuait au développement de l’horlogerie, en essayant de repousser toujours un peu plus loin les limites de l’irréalisable. Il n’y a pas que la Meccanico dg ; Le modèle Occhio Ripetizone Minuti, avec son cadran à diaphragme à 12 volets qui laisse apparaître le mouvement durant le temps de la sonnerie et ensuite se refermer, est une merveille de technologie. Même si la majorité des montres réalisées sont dotées de complications simples, j’ai été bluffé de voir qu’un joaillier s’intéressait de si près au mécanisme de ses montres.

La suite s’est déroulée dans les bureaux techniques, avec la rencontre des designers. L’entretien fut très intéressant, avec la découverte du processus de création des montres, de leurs inspirations (parfois étrange)… .C’est à ce niveau de la production que sont établis les plans qui serviront à la fabrication des composants, tant au niveau du mouvement, que du boitier, des aiguilles…

L’avant dernière étape fut la visite de l’atelier « prototype » : comme son nom l’indique, c’est dans cet atelier que sont fabriqués les prototypes avant le lancement de la production, afin de voir si ils sont réalisables, si ils sont aussi beaux esthétiquement que sur le papier (ou plutôt, que sur l’écran), et si les plans sont corrects (les plans théoriques peuvent comporter quelques erreurs qui font que la montre ne fonctionne pas dans la pratique).

Enfin, ma visite s’est achevée sur la présentation (en avant première) des nouveaux modèles qui seront présentés au salon de Bâle.
Je ne vais pas vous les révéler : je pense que vous pourrez attendre encore 2 jours… ;) . Simplement : attention aux yeux !!!

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de franchir le pas et d’aller visiter à votre tour une manufacture ou fabrique de montres. Pour les amateurs d’horlogeries que nous sommes, il s’agit vraiment d’une fabuleuse expérience que je vous encourage vivement à vivre. Je crois savoir que la Jaeger, qui se situe au Sentier dans la vallée de Joux, organise régulièrement des visites de ses ateliers.

Aujourd’hui, quand je vois ma montre, je dis merci aux marketeurs, aux designers, aux gestionnaires de stocks, aux horlogers, aux contrôleurs, aux chefs d’ateliers, aux managers et j’en oublie certainement… pour avoir donner vie à ma montre. Une partie de leur âme l’habite. Et j’en suis désormais le gardien.
Avatar de l’utilisateur
hugo
Débutant
Débutant
 
Messages: 12

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar pedevaux le 23 Mar 2011, 13:38

Mais ou est Maurice????

Image


:lol:
Avatar de l’utilisateur
pedevaux
Débutant
Débutant
 
Messages: 30
Localisation: Lille (ma maison) Bruxelles (mon travail)

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar Raph512 le 25 Mar 2011, 08:24

Montre-moi ton trésor

C'est le jour du départ. Le départ, forcément difficile, d'un vieil homme pour une maison de retraite. Sa fille est venue pour l'aider à rassembler ce dont il aura besoin pour emménager sa chambre et, moins facile, trier ce qui devra "rester là", comme on dit dans ces cas-là pour ne pas faire de peine. Elle est accompagnée de Théo, 8 ans, qui trouve ce branle-bas plutôt distrayant et qui court un peu dans tous les sens.

Dans la chambre à coucher, l'homme assis au bord du lit est occupé à trier une boîte remplie de paires de chaussettes pour en sélectionner quelques unes. Il est un peu perdu. Il les empile et désempile sans arriver au bout de sa mission.
Entre en trombe Théo, portant à bout de bras une boîte recouverte de tissus et surtout de poussière.
- "Papy, Papy, Maman dit que c'est ta boîte à trésors et demande si tu la prends !"
Le visage du papy s'anime, il chasse les paires de chaussettes et accueille la boîte sur ses jambes. L'enfant s'installe à genoux, en face de lui, la tête juste à la hauteur du couvercle. Il est ravi à l'idée du "trésor" qui s'y cache.

La boîte s'ouvre et dévoile un fouillis de papiers - surtout des photos - et quelques objets.
- Regarde, c'est moi, là, le jour de ma première communion.
- Hein ? Pff, on dirait une fille !
- Ah, là c'est plus rigolo : pour mes 10 ans j'avais eu mon premier vélo. Regarde, je touche même pas les pieds par terre et on voit une main au coin de l'image, qui tient le vélo pour pas que je tombe pendant la pose !
- Ouhaa, il est classe. Tu l'as toujours ?
- Théo, tu imagines, c'était en... 1932 ! En devenant grand je l’ai passé à mes frères et sœurs, puis... mystère.
Impatient, l'enfant plonge sa main et en retire un bout de tissus noir retenu dans le fatras par un ruban.
- Attends, ne tire pas dessus. C'est le nœud papillon de mon mariage.
Il le défroisse en le secouant doucement et le pose contre son cou.
- C'était en 48. Faut imaginer le costard qui allait avec...

Couche après couche, les photos et les quelques objets se dévoilent. Quelques billets de train, une entrée au Louvre, une petite pochette gaufrée avec une mèche de cheveux blonds.
- Eh, regarde, l'appareil de photo acheté pour la naissance de ta mère.
L'enfant n'a pas le temps de se réjouir... Le volet de l'objectif se bloque à mi-course, laissant juste apparaître un soufflet crevé en plusieurs endroits.
Quelques photos encore, dont celle de son père transportant du bois sur une charrette tirée par un gros chien.

On commence à voir le fond. Il y a encore un vieux stylo à pompe dont la pointe est pliée et l'une ou l'autre clé ou pièce de monnaie. Rien de terrible. Il y aurait bien ce joli coquillage moucheté, mais quelle idée d'avoir écrit en gros dessus "Lourdes" ?

S'en suit un silence. Le Papy flotte dans ses souvenirs.
Théo, avec toute l'innocence de son âge, le ramène sur terre dans un soupir.
- Ben moi qui me voyais déjà hériter d'un trésor...
Mais à cette remarque le visage du vieil homme s'illumine. Il prend la tête du gosse entre ses mains calleuses et lui dit :
- Ah mais, mon grand, mon seul trésor n'est pas dans cette boîte. Je ne m'en sépare jamais.
Il se redresse, prend un air solennel. D'un geste large il découvre son poignet gauche et dévoile une montre. Il se penche vers Théo.
- Approche ton oreille et surtout ne fait pas de bruit.
Chacun retient son souffle. Les rouages égrènent leurs secondes dans un joli cliquetis, doux et rapide, à la surprise de l'enfant et l'émerveillement renouvelé de son aïeul.
- Tu vois, chuchote le grand-père, je l'ai reçue de mes parents pour mes vingt ans. J'en ai pris soin toute ma vie, et elle est toujours à mon poignet.
- Whouaa, elle a l'air quasi neuve !
- Pourtant elle en a vu, tu sais. D'abord ça doit bien être son quinzième bracelet. En 69 elle a même eu droit à un bracelet en velours orange ! Et puis le verre, je l'ai brisé une fois, en heurtant une poignée de porte. Mais ça se change, tu vois. Oh, elle a dû aller plusieurs fois chez l'horloger, surtout quand ta pauvre grand-mère, quand elle commençait à perdre la tête, l'a passée à la machine à laver !
- Ah ben ouais, c'est pour ça qu'elle a l'air toute neuve !
Ils rient de bon cœur et la journée prend d'un coup une autre tournure.
Avatar de l’utilisateur
Raph512
Amateur
Amateur
 
Messages: 41
Localisation: La Chaux-de-Fonds

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar kick le 25 Mar 2011, 14:24

Superbe montre, marque pour personnes de notre temps :-)
Première Maurice Lacroix en 1975, année de ma naissance. J'adore. [8]
Avatar de l’utilisateur
kick
Débutant
Débutant
 
Messages: 5
Localisation: Soumagne

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar hsambussy le 25 Mar 2011, 15:32

Oh mais c’est une Maurice Lacroix!!!
Horlogerie Suisse va peut être résoudre tous mes soucis. Voici maintenant plusieurs mois que je souhaite un deuxième enfant, mais mon mari lui ne jure que par ses montres.
J’ai tout essayé pour le distraire mais rien y fait, quand il arrête de bricoler ses vieilles breloques c’est qu’il est déjà trop épuisé…
Pour qu’il se concentre un petit peu, je suis obligé de me donner de jolis petits sobriquets horlogers tels qu’Ulysse, Constantin, Franck… Je vous assure que celui qu’il préfère est Maurice !!! (Je ne sais pas si cela a un lien avec le film « Ma femme s’appelle Maurice », je ne préfère pas y penser !)
Si la chance me souriait, je lui ferais cadeau de cette belle montre Maurice Lacroix et lui de ses bras. Notre belle famille pourrait s’agrandir et mon deuxième enfant deviendrait un grand horloger guidé par le destin de son existence.
Tout cela serait si beau…
Avatar de l’utilisateur
hsambussy
Débutant
Débutant
 
Messages: 4

Re: Concours de Mars, MAURICE LACROIX

Messagepar TKTissot le 26 Mar 2011, 18:02

« Vous avez l’heure mademoiselle ? » La tactique du tic-tac marche à tous les coups. La fille jette un regard sur sa montre et une conversation naît. « Vous savez, moi, je suis horloger. » Tu parles Charles. Le mec n’y connaît rien. Mais il pense que les femmes non plus. Il les baratine avec des détails techniques qu’il invente sur le coup. Malheureusement, les filles dans la rue, ça les soûle vite ce blabla qui sort de nulle part. Elles ne s’intéressent pas à cet inconnu et ont une course à faire. Il est trop commun. Trop grand, trop mince, trop brun, son sourire est trop blanc. Dentifrice. Ca agace, parfois. Il est surfait ce bonhomme, il fait le coup à toutes les passantes qu’il croise. Et c’est encore un type qui tente de les impressionner par la technologie. Les femmes dans la rue, elles s’en foutent. Le seul savoir-faire qui les intéresse ne concerne pas des aiguilles et des rouages, minuscules, trop petits pour être compris. Elles veulent quelqu’un de plus original. Quelqu’un qui les fasse rire. Qui les fasse rêver. Mais dans les yeux de ce mec-là, qui prononcent des mots comme « perlage », « barillet » ou « rubis », elles ne voient rien.

Il n’y en a qu’une qu’il a réussi à emballer. Mais ce n’est pas par sa science improvisée. « Wouah, je vois que vous avez une Omega, c’est un mouvement extrêmement intéressant, savez-vous pourquoi ? » Elle l’a regardé avec un air narquois et fait l’innocente. « Non ? » Il a raconté des salades, des conneries. Elle l’a laissé causer, elle a fait semblant de le trouver passionnant. Et à la fin, elle a saisi un prétexte pour filer et lui a laissé sa carte. « Appelez-moi, » a-t-elle insisté. Le beau parleur était ravi. Jusqu’au moment où il a baissé les yeux. La carte disait : « Monique Machin, horlogère ». Sa lecture, ça a été comme une baffe. Il a beaucoup hésité avant de l’appeler. Et puis il s’est souvenu de son sourire. Elle a décroché, ils se sont revus. Un jour, peut-être, ils se marieront. Car ce qui a plu à la passante, c’était l’humilité du charlatan.
Avatar de l’utilisateur
TKTissot
Débutant
Débutant
 
Messages: 5

PrécédenteSuivante

Retourner vers CONCOURS DES 10 ANS D'HORLOGERIE-SUISSE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron