Horlogerie-Suisse     Photos de Montres     Marques     Théorie d'horlogerie     HorloMag     Emplois     Complications     Echappement 

  • Publicité

La génèse des unités de temps (archives du JSH)

On parle de l'horlogerie et des montres en général, de notre passion horlogère et des actualités concernant l'horlogerie suisse. Commentaires sur les nouvelles montres présentées par les marques.

Modérateurs: magellan, M.A.S.O, fabala, hl9000

RÈGLES DU FORUM, À LIRE IMPÉRATIVEMENT AVANT LE 1ER POST

La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar webmaster le 11 Déc 2010, 15:45

La notion la plus élémentaire de l'écoulement du temps nous est donnée par la succession des nuits et des jours. Sur toute la Terre habitée, le retour périodique de l'obscurité, le sommeil quotidien, l'intervalle à peu près régulier qui rythme notre activité déterminera la première unité de temps : le jour. L'intervalle entre deux passages successifs du Soleil devant un même repère est à la base de la chronométrie.

Image

L'article des archives du JSH
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Publicité

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar Petrus le 11 Déc 2010, 16:06

PASSIONANT !!
le temps est réalité suspendue entre deux néants
Avatar de l’utilisateur
Petrus
VIP
VIP
 
Messages: 5387

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar webmaster le 11 Oct 2011, 14:36

Je remonte cet article car j'ai constaté que je n'avais pas fait de lien vers le forum :|
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 13127
Localisation: Genève

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar Maxime le 27 Sep 2012, 08:44

Je suis un peu sceptique sur les interprétations de l'article : si la lune offre une mesure assez nette et pratique, elle n'a aucune influence sur le monde, sauf pour des fanas de la "plantation à la lune montante", à la valeur pas vraiment démontrée (je vais me faire des ennemis...).
Par contre de nombreux phénomènes sont liés à l'année solaire : température, précipitations, et par voie de conséquence, plantations, récoltes, crues, etc. Il était donc important de savoir à quel point du cycle on se trouvait, ou auquel on allait se trouver, pour préparer les actes agricoles dont dépendait dans l'antiquité la survie même : les récoltes de blé avaient des rendements si pauvres qu'il fallait en consacrer un tiers pour re-semer, un tiers consommable pour vivre, et un tiers vendable pour fournir des ressources hors survie... quand l'année n'avait pas été "mauvaise".
Les prévisions des dates annuelles étaient donc importantes et beaucoup de moyens "techniques" et humains, voire de pratiques religieuses y furent consacrés très tôt.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3037
Localisation: Courdimanche 95

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar SULREN le 27 Sep 2012, 12:55

Bonjour,
Tout à fait d'accord avec Maxime. A partir du moment où l'homme s'est sédentarisé et qu'il est devenu très dépendant de l'agriculture, il s'est rendu compte qu'il était vital pour lui de bien connaître la révolution apparente du soleil autour de la terre et donc de se doter d'une "modélisation" de cette révolution, afin d'être capable de la prévoir sans avoir à faire des observations du ciel.
Cette modélisation est le calendrier solaire, qui a atteint une réelle précision avec le calendrier Julien (Jules Cesar) qui a pris en compte la correction des années bissextiles. Cette modélisation a ensuite atteint sa "précision ultime", si l'on peut dire, avec le calendrier Grégorien (l'actuel calendrier).
On peut grâce à cette modélisation savoir où en est le soleil dans sa course sur l'écliptique sans avoir à observer le ciel.
Je dis "précision ultime" car la correction minime qui reste à faire (celle de fin de millénaire éventuelle dans le calendrier) est de l'ordre de l'erreur que les astronomes actuels eux-mêmes peuvent commettre.

Dans toute les civilisations les prêtres se sont chargés de maîtriser cette modélisation, clef du pouvoir.

La modélisation de la trajectoire apparente de la lune est plus complexe. Le clergé s'en est chargé très tôt là aussi et les moines computistes maîtrisaient cette modélisation.
Ensuite ce génie de Jean Baptiste Schwilgué l'a traduite en un merveilleux mécanisme: le Comput Ecclésiastique de la cathédrale de Strasbourg.

PS Merci au Webmaster pour son post sur le temps.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1290
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar cepheus1960 le 27 Sep 2012, 14:00

Robert Graves, dans son ouvrage "Les mythes grecs" a écrit beaucoup sur le calendrier et la façon dont l'homme (grec) primitif a segmenté le temps.

Dire que la lune n'a aucune influence est faux... Très tôt, on a fait le lien entre le cycle lunaire et le cycle menstruel de la femme.

Si l'année est solaire, le mois est bien lunaire, ses phases définissant à la base les semaines.
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar SULREN le 27 Sep 2012, 18:50

Cepheus a dit :

Dire que la lune n'a aucune influence est faux... Très tôt, on a fait le lien entre le cycle lunaire et le cycle menstruel de la femme.

Oui mais c’est juste parce que « la femme » est bien lunée.

Les femelles de primates ne le sont pas toutes et pourtant elles sont toutes soumises à la même attraction lunaire que la femme.

"Chez les anthropoïdes (orang-outan, gorille, chimpanzé), le babouin, le cercopithèque, la durée du cycle menstruel est sensiblement plus longue (32-35 jours) ; chez les macaques elle est semblable à celle de la femme. Les profils hormonaux connus sont semblables, cependant chez le macaque rhésus la sécrétion d’estradiol par le corps jaune est faible".
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1290
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar cepheus1960 le 27 Sep 2012, 19:55

Je voulais dire que l'homme de l'Antiquité a rapidement fait le lien entre le cycle lunaire et le cycle menstruel.
Je ne prétends pas qu'il y a une influence scientifiquement prouvée. :D
La semplicità è l'ultima complicazione.
Avatar de l’utilisateur
cepheus1960
VIP
VIP
 
Messages: 2344
Localisation: Hérinnes

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar Petrus le 27 Sep 2012, 20:26

Pour aller dans le sens de Cepheus, il faut ajouter que les Antiques avait une notion de l'heure plus large. Les journées étaient découpées en grandes "tranches" et l'heure précise peu utilisée et peu signifiée ; il n' y avait pas de cadran solaire à tous les coins de rue...pour les urbains bien sur.

Pour ce qui est de la lune en agriculture, la question est scientifiquement ouverte...Attraction, lumière..rien n'infirme ni ne confirme. La biodynamique poussé à son extrême symbolique n'est pas une science mais un cadre de référence(s)et de correspondances...tout dépend donc de son lecteur et de sa capacité à lui donner du sens. Se faire un dogme en la matière est donc l'inverse du but recherché...amha.

Pour avoir débité quelques centaines de stères dans ma jeunesse, je peux affirmer qu'un bois coupé à la vieille lune sèche plus rapidement qu'un bois coupé en pleine lune. Dans la mesure ou l'on estime ici que le temps de séchage à l'air libre est d'environ huit mois, le bois se coupe en février, Mars et Avril, en période sève montante pourtant.
Simple expérience personnelle, avec toute la relativité que cela comporte.
le temps est réalité suspendue entre deux néants
Avatar de l’utilisateur
Petrus
VIP
VIP
 
Messages: 5387

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar SULREN le 27 Sep 2012, 20:38

Cepheus a dit:

Je voulais dire que l'homme de l'Antiquité a rapidement fait le lien entre le cycle lunaire et le cycle menstruel.


Ah je comprends! C'est l'homme qui a lié les deux ! :D
Comme les mâles orang-outan, gorille, chimpanzé, babouin, n'ont pas encore fait ce lien, le cycle est plus long dans leur espèce.
Mais je note que les macaques ont déjà atteint le même stade que l'homme de l'antiquité. Leur cycle est semblable à celui de l'espèce humaine.

Non....C'est pas ça? :smiley-girl_wink: Je sors.....
Avatar de l’utilisateur
SULREN
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
Bon, ben voilà, je suis horlodépendant
 
Messages: 1290
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Re: La génèse des unités de temps (archives du JSH)

Messagepar Maxime le 27 Sep 2012, 21:20

Ben, je suis content d'avoir ressorti ce vieux sujet auquel le webmaster avait tenté en vain de redonner vie !
Je pense que plutôt que "lien", Cepheus aurait dû dire "rapprochement", "similarité". A moins qu'effectivement le cycle lunaire n'affecte le cycle féminin, ce qui n'est pas impossible, on observe des synchronisations, comme dans les couvents où l'on dit que la plupart des soeurs sont synchrones ! Mais c'est peut-être plus un effet de l'influence réciproque de leurs hormones qui se répandent dans l'air, influence faible mais répétée, comme pour la synchronisation d'horloges posées sur la même étagère... et nous voilà ramenés au sujet...
Avatar de l’utilisateur
Maxime
VIP
VIP
 
Messages: 3037
Localisation: Courdimanche 95


Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités